Phoronix : mea culpa mais pas trop :)

Souvenez-vous, c’était en août dernier. En grande pompe, un commit inséré dans l’outil tasksel était monté en épingle pour annoncer que Debian GNU/Linux laissait tomber Gnome pour Xfce pour son image CD1.

Phoronix pondait un article sur ce changement. Cependant, rien n’était plus prématuré que cette annonce. J’avais fait un article barbant sur l’installation d’une Debian GNU/Linux après le dit commit. Et étrangement, c’était Gnome et non Xfce qui était proposé par défaut.

Bref, l’histoire aurait pu en rester là… Mais Phoronix en rajoute une couche, récemment, annonçant que finalement, le changement d’environnement n’aurait pas lieu, l’équipe de développement de Debian GNU/Linux ayant réussi à réduire Gnome pour le faire rentrer dans l’ISO en dessous des mythiques 700 Mo.

L’histoire aurait très bien s’arrêter là. Sauf que ce changement d’interface par défaut n’avait pas été envisagé… Un message de début septembre sur la liste debian-desktop remet les pendules à l’heure.

Citons le texte du message :

Actually, that is not the case and sadly it was widely mis-reported in the media. This is pretty standard for the media (especially tech media) and one should always check what they present as « facts » before believing them. We are currently still using GNOME for the default desktop task and there hasn’t been any decision by the release team to allow switching. As far as I can tell, the release team have been instead pursuing shrinking the size of GNOME binary packages using better compression.

Une traduction rapide ?

En fait, ce n’est pas le cas et, malheureusement, c’était très mal rapporté dans les médias. C’est assez standard pour les médias (en particulier les médias technos) et il faut toujours vérifier ce qu’ils présentent comme des «faits» avant de les croire. Nous utilisons GNOME pour la tâche de bureau par défaut et il n’y a pas eu de décision prise par l’équipe de publication pour permettre la commutation. Pour autant que je puisse en juger, l’équipe de publication a choisi de réduire la taille des paquets binaires de GNOME en utilisant une meilleure compression.

D’ailleurs, on voit la qualité de l’article, surtout quand celui-ci parle de l’abandon du mode Fallback qui ne concernera que Gnome 3.8, donc la version qui sortira au printemps prochain, je cite l’article de Phoronix, en mettant en gras la partie concernant le futur Gnome 3.8 et non le Gnome 3.4 qui sera disponible avec la Debian GNU/Linux 7.0 alias Wheezy.

Xfce will remain available, but GNOME is back to being the default as « the desktop environment to install when the desktop task is selected. » Not all Debian users will likely though that GNOME has now dropped its fallback mode requiring users to have a 3D-accelerated GPU driver or else you are forced to use LLVMpipe.

Y a pas à dire, Phoronix, je ne pense plus qu’on puisse leur témoigner une grande confiance au final, et c’est dommage.

Et je ne me souviens pas d’avoir vu une année aussi remplie en annonce fracassante qui ont fait pschit par la suite. Evidemment en dehors de la mort annoncée de Mozilla Thunderbird, bien entendu 😉

Une réflexion sur « Phoronix : mea culpa mais pas trop :) »

Les commentaires sont fermés.