NetBSD 6.0rc2 : et si on se faisait une petit station bureautique avec ?

J’avoue que les BSD libres ont souvent été pour moi une source de curiosité. Même si j’adore faire mumuse avec OpenBSD, pour NetBSD, mis à part un article du mois de novembre 2010, reste un univers étrange.

NB : Pour rédiger cet article, j’ai du m’y prendre à trois fois, la deuxième tentative ayant tournée au pire moment qui puisse arriver… Un démarrage en single-mode user au moment où je comptais faire la capture vidéo 🙁

J’ai donc eu envie de voir ce que donne la 6.0rc2, étant donné qu’elle est sorti le 21 septembre dernier.

J’ai don récupéré une image ISO depuis l’adresse ftp://ftp.netbsd.org/pub/NetBSD/NetBSD-6.0_RC2/iso/

Pour des raisons pratiques, j’ai préféré l’image AMD64. Et pour l’émulation, même si j’avais utilisé VirtualBox pour le précédent article, je me suis rabattu sur qemu pour celui-ci. Et je dois dire que je n’ai eu aucun ennui d’émulation cette fois-ci !


[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk.img 128G
Formatting 'disk.img', fmt=qed size=137438953472 cluster_size=65536 table_size=0
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -cdrom NetBSD-6.0_RC2-amd64.iso -boot order=cd &

L’installateur en mode texte est assez simple et parlant.

Le seul point que j’ai modifié, c’est la taille des partitions, donnant plus de place à /usr (sinon, on ne peut pas installer certains logiciels), à /var, au swap et à /tmp. Pendant l’installation, le mieux est de prendre le shell csh.

Je n’ai pas réussi à avoir du réseau en utilisant la configuration automatique de l’installateur, cependant 🙁

Au premier démarrage, j’ai modifié le fichier /etc/rc.conf pour ajouter :


dhclient=yes
hostname=fredo-nb60rc2

Ensuite, après en modifiant le fichier .cshrc avec vi, il faut utiliser la valeur suivante pour les paquets, dans la ligne EXPORT vers la fin du fichier


ftp://ftp.netbsd.org/pub/pkgsrc/packages/NetBSD/amd64/6.0_RC2_2012Q3/All

Ce n’est bien sur valide que pour le moment, quand NetBSD 6.0 sera officiellement sorti, ce sera plus simple, et il n’y aura pas besoin de modifier l’adresse à utiliser.

J’ai installé les outils basiques bien pratique, comme zip, unzip ou encore nano !


pkg_add -v zip unzip nano

J’ai rajouté un utilisateur normal pour la suite des évènements. Car travailler tout le temps en root, c’est très mal.


useradd -m -G wheel fred
passwd fred

Comme pour le précédent article, j’ai installé Xfce, en suivant le guide, donc avec les lignes de commandes suivantes :


pkg_add -v xfce4 xfce4-extra

Et les réglages :

cp /usr/pkg/share/examples/rc.d/famd /etc/rc.d
cp /usr/pkg/share/examples/rc.d/dbus /etc/rc.d
cp /usr/pkg/share/examples/rc.d/hal /etc/rc.d
echo rpcbind=YES >> /etc/rc.conf
echo famd=YES >> /etc/rc.conf
echo dbus=YES >> /etc/rc.conf
echo hal=YES >> /etc/rc.conf
/etc/rc.d/rpcbind start
/etc/rc.d/famd start
/etc/rc.d/dbus start
/etc/rc.d/hal start

Il ne faut pas oublier de modifier le fichier /etc/hosts et rajouter à la ligne en 127.0.0.1 le nom de la machine, sinon xfce poussera une hurlante au démarrage en affirmant qu’il y a un problème par rapport à la connexion à l’internet.

Cerise sur le gateau : la version fournie de Xorg génère automatiquement la bonne résolution d’affichage. Autant dire que j’étais bien soulagé de ne plus avoir à trifouiller les fichiers de configuration de Xorg.

En fouillant dans les paquets, on trouve Xfce 4.6, KDE SC 4.8.4, et Gnome 2.32. Il semblerait qu’il existe un paquet lié à Gnome 3, mais cela ne m’a pas amené bien loin 🙁

Pour les fonctionnalités multimédias ?


pkg_add -v gst-plugins0.10-good gst-plugins0.10-bad gst-plugins0.10-ugly vlc alsa-utils alsa-plugins-oss

Pour naviguer sur internet et la bureautique ? La version de Gnash proposée est la 0.8.10.


pkg_add -v firefox firefox-l10n libreoffice gimp gnash

Enfin, j’ai utilisé GDM pour remplacer xdm que je n’ai jamais réussi à faire fonctionner.


pkg_add -v gdm
cp /usr/pkg/share/examples/rc.d/gdm /etc/rc.d
echo gdm=YES >> /etc/rc.conf

Enfin, pour pouvoir rajouter une imprimante si elle est branchée :


cp /usr/pkg/share/examples/rc.d/cups /etc/rc.d
echo cups=YES >> /etc/rc.conf

Et j’ai fait une petite capture vidéo rapide du NetBSD installé dans la machine virtuelle qemu.

Evidemment, un BSD n’est pas fait pour être une machine multimédia et bureautique, mais si on arrive à avoir les traductions de LibreOffice (liée à la compilation du logiciel ?) on obtient un résultat assez honnête… Si on est patient et qu’on lit la documentation attentivement.

J’avoue que je ne suis pas super à l’aise avec NetBSD, mais j’avais envie de réaliser ce petit délire qui sort un peu de l’ordinaire des BSD qu’on associe plus volontiers à des serveurs.

10 réflexions sur « NetBSD 6.0rc2 : et si on se faisait une petit station bureautique avec ? »

  1. À la place de `pkg_add’, tu peux utiliser pkgin, http://pkgin.net/, qui est extrêmement simple d’utilisation.

    Au niveau du shell, j’ai une préférence pour Korn, car je n’arrive pas à retrouver mes marques sur le C-shell par rapport à FreeBSD.

    Une dernière chose, tu aurais pu montrer la procédure pour mettre à jour le système (des correctifs existent depuis la sortie). Il faut regarder dans l’archive NetBSD-daily/ et prendre la branche de son système.

      1. pkgin est un projet officiel (développé par un français), de plus il disponible sous forme de binaire.
        Son mode d’affichage se rapproche de `pkg_add’ de OpenBSD (qui est bien supérieur aux autres BSD).

  2. beaucoup de manipulations à l’install puis il y a les slices …
    tout une autre philosophie que linux et comme tu dis pas vraiement orientée bureau.
    Y-a-t’il un gestionnaire de paquets ? (je ne pense pas 🙂 )

  3. j’ai essayé l’installation de freeBSD et de pcBSD il y a déjà un certain temps sans succès car dès le début il dit que la géométrie de mon disque dur n’est pas correcte ?! 🙁
    je ne comprend pas, avec linux pas de problème …

  4. Merci pour cette « aventure » !
    C’est marrant, quand je suis tombé sur les screenshots, que je parcourais rapidement, ça m’a rappelé une install de windows XP 😉

Les commentaires sont fermés.