Gnome 3.6, la version qui sera le cercueil de Gnome 3.x ?

Je suis un vieil utilisateur de Gnome (en gros depuis la version 2.12.x), mais je me pose la question pour savoir si je vais migrer ou pas vers la version 3.6 de Gnome.

En effet, tout comme pour Unity et de Microsoft Windows 8, les concepteurs de l’interface considèrent que les machines de bureau et les portables sont désormais quantité négligeable.

Les concepteurs d’interfaces nouvelle génération font une énorme conn… bêtise en jettant à la poubelle un peu trop vite les machines fixes et les portables.

Une tablette qui a au maximum une surface de 10 ou 11 pouces sera toujours moins confortables à l’utilisation qu’une machine avec un clavier et une souris, surtout si on reste de la bureautique de base… Ou encore du jeu vidéo, de la retouche photo, etc…

D’ailleurs, il est intéressant de noter qu’on trouve un peu partout des claviers sans fils pour les tablettes tactiles, quelque soit la marque concernée.

J’ai installé une ArchLinux sur mon portable, pas que la Viperr soit une mauvaise distribution, loin de là. Mais j’ai fini par craquer, et mettre un environnement ArchLinux.

Et dessus, pour faire des tests, j’ai activé le dépot Gnome Unstable même si celui-ci n’est pas complètement terminé. Il faut dire que le mainteneur de gnome pour Archlinux a fait un choix radical : support unique de systemd pour les paquets Gnome.

Et le non passage complet à systemd doit être un facteur de ralentissement à l’arrivée d’une version complète du port de Gnome pour Archlinux, même si celui-ci est bien avancé.

J’avais installé Gnome-Unstable sur mon pc principal, mais j’ai fait marche arrière. Je suis revenu à Gnome 3.4. Le temps que Gnome 3.6 arrive sur le dépot testing, j’aurais réfléchi à mon prochain environnement de bureau.

Une vidéo expliquera plus que mille mots ce que je pense de cette version de Gnome. Il ne faut pas oublier que ce n’est pas encore une version finalisée, et que les bugs rencontrés seront surement corrigés entre temps.

Le mouvement entamé par la version 3.4 de Gnome atteint maintenant un point qui me fait dire : bon, et maintenant, je vais me tourner vers quelle interface ? Unity ? Non. Même problématique que Gnome-Shell.

KDE SC ? Non, c’est viscéral, je ne peux pas voir cet environnement en peinture. Xfce ? Une possibilité. Quant à Cinnamon, je ne crois plus en son avenir en ce moment. Tout comme l’avenir de Mint, qui a raté une occasion en or avec LMDE.

39 réflexions sur « Gnome 3.6, la version qui sera le cercueil de Gnome 3.x ? »

  1. J’aurais cru qu’un an et demi après la sortie de Gnome 3.0 il n’y aurait plus de tels propagandes qui vise à faire croire que Gnome-Shell n’est fait que et exclusivement pour tablettes…

      1. Dire que c’est conçus uniquement pour tablettes alors que ce n’est qu’une des plateformes visées et que la priorité a été donnée aux desktop et laptop lors du développement c’est pas donner un avis, c’est faire du FUD.

          1. «En effet, tout comme pour Unity et de Microsoft Windows 8, les concepteurs de l’interface considèrent que les machines de bureau et les portables sont désormais quantité négligeable.

            Les concepteurs d’interfaces nouvelle génération font une énorme conn… bêtise en jettant à la poubelle un peu trop vite les machines fixes et les portables.»

            C’est pas un ressentis que tu nous présente la. Tu l’as écris comme si tu présentais des faits.

          2. «Comme des faits, car cela en sont peut-être ?

            Tu as ton avis, j’ai le mien, ils sont inconciliables. Mais crier au FUD car quelqu’un exprime son opinion, c’est quoi ? Un procès stalinien, non ?»

            Tu te contredis dans le même commentaire. Tu dis d’abord que ce sont des faits puis un avis. C’est fort.

            Pour ton information, non, Gnome-Shel n’a pas été conçu uniquement et exclusivement pour le tactile: Le tactile n’est qu’une des conditions prisent en concidération lors de la conception de Gnome-Shell. Et le tactile n’a même pas eu la priorité lors des développement, pour preuve plusieurs parties ne sont pas encore au point pour le tactile. Le desktop et le laptop ont eu la priorité.

            Serte on passe d’un environnement dit de « bureau(x) » avec affichage de tout en même temps vers un environnement dit d’ « Espace(s) de travail » avec usage en deux temps (organisation – utilisation). Mais hormis ceci, on est assez proche de ce qui se faisait sous Gnome 2.XX.

            Après quand tu utilises mal un environnement graphique en voulant à tout prix y appliquer des concepts dépassés alors qu’ils ont été remplacés par d’autre ce n’est pas la faute de l’environnement. Le cacher derrière du FUD ne t’apportera rien.

  2. Moi je conseillerais Xfce (ou KDE :p), moi je trouve qu’il me manque quelques trucs mais Cyrille Borne a l’air de bien s’y plaire ! 😀 Et puis ça une bonne pub au libre un environnement simple et rapide.

    Moi non plus je ne crois pas en Cinnamon et je trouve Unity intéressant sur certains points mais impossible à vivre. Quant aux environnements plus légers… Je ne m’y connaît pas trop.

  3. Bonjour,

    Franchement je m’attendais à pire. Certe ce n’est pas parfait mais il y a quelques idées bonnes à prendre. Mais je comprends ta réaction, payer les pots cassés d’un développement sans véritable réflèxion n’est pas génial. Une des premières choses que je me suis dit : « c’est pas mal, à voir dans quelques années ».

    J’ai du mal à comprendre cette idée du « on bazarde tout et on recommence », quand on voit ce que Apple fait avec ses évolutions petit à petit de OSX pour se rapprocher de iOS cela semble plus logique. On garde une base épprouvée et sûre et on incorpore doucement des innovations utiles.

    On dirait KDE 4 qui avait été bien décrié, il aura fallu attendre au moins 5 versions pour avoir un bureau utilisable. Et dire que Microsoft va faire la même erreur avec son windows 8. Moi je reste sur mon windows seven et ma Xubuntu, le temps de voir ce que tout ça va devenir.

    Merci encore pour tes tests vidéos, c’est un gain de temps incroyable pour avoir un aperçu rapide d’une distribution ou d’un environnement.

    Bonne continuation !

    1. Merci encore pour tes tests vidéos, c’est un gain de temps incroyable pour avoir un aperçu rapide d’une distribution ou d’un environnement.

      De rien.

      Cependant, rien ne vaut les tests que l’on peut faire par soi-même.

  4. Perso, essayé KDE. J’étais longtemps sur la 3.5, mais la 4 impossible pour moi, trop bling bling 🙂

    Depuis plusieurs bonnes années sur Gnome. Avec passage à Shell j’ai vraiment galéré, j’ai du coup fait un petit tour des DE pour me refaire une petite idée. MATE, c’est bien qu’il existe, ca peut sauver la mise, je le garde de côté. KDE et Unity, sans moi, je sais pas j’y arrive pas. Resté quelques temps sur XFCE, l’arrivée de Shell m’aura permis de découvrir cet environnement que je ne connaissait pas, j’étais pas loin d’accrocher, mais il manque un petit truc, je sais pas peut être pas encore assez fignolé pour moi, mais il a du potentiel.

    Du coup après ces quelques mois, je me suis fait un raison et j’ai opté pour Gnome Shell. Il y a du bon vraiment. J’ai fini par vraiment bien aimer cet environnement. Mais à l’usage il y a quand même quelque chose qui me gêne, je ne saurais pas tout a fait savoir de quoi il s’agit. Je crois que cela se situe dans l’ergonomie et/ou la productivité. Je ne me sens pas tout à fait à l’aise dans le travail quotidien. Pour surfer, traitement de texte, videos etc ok… mais quand je dois avoir une activité intense (développement web, graphisme etc) je ne me sens pas aussi productif qu’avant.

    J’ai quand même remanié un peu le Shell pour qu’il soit un peu plus à ma convenance, c’est la aussi tout l’intérêt. Mais je dois dire que je serais moins pessimiste que toi, j’ai tendance à croire, malgré que je n’apprécie pas ce côté hybride Desktop / Tablettes, simplification à outrance, qu’avec le temps cela va se bonifier.

    Il manque peut être une distribution qui a pignon sur rue et qui contribuerai à la refonte maison d’un gnome shell, comme l’avait tenté Mint au temps de la version 12. Actuellement on ne voit, sauf Deepin et PearOS par exemple (que je n’aime pas mais c’est un autre débat), que des versions avec un gnome brut de décoffrage, ca manque de propositions, du coup on n’a que la vision de Gnome dans cette interface.

    Pour ceux que ca pourrait intéresser j’avais mis (très modestement et sans aucune ambition particulière) ma version en partage ici : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1051941 (Frederic je ne t’en voudrais pas si tu trouves le lien inapproprié, u peux le retirer si besoin !)

    Merci pour ton blog et bonne route dans ces méandres du libre !

  5. Perso ce qui m’embete le plus avec les DE ce sont le nombres tres (trop) importants d’applications fournis de base ( et souvent indispensable au bon fonctionnement du dit DE).
    Ayant un peu testé Gnome-3.4, je l’ai personnelement trouvé tres bien dans l’ensemble, mais ce qui m’agace le plus c’est d’etre obligé de me coltiner des applis comme « Web » et « Empathy », alors je ne les utiliserais jamais.
    Pourquoi ce fatigue t’il encore a fournir par exemple (le plus flagrant pour moi) Web/Epiphany alors que de tres bon navigateur internet existe? Perso je me demande si beaucoup de personne installant gnome utilise « web » plutot que Chrome/Chromium, Firefox ou meme Opera?

    1. Il y en a au moins un dans les commentaires. On peut aller plus loin, pourquoi Chrome alors qu’il y avait Firefox ? Pourquoi Firefox alors qu’il y avait Opera ?

      La réponse est le choix. Perso, je préfère largement web qui démarre en moins d’une seconde qu’un autre navigateur qui mettra plus longtemps pour des fonctions que je n’utilise pas.

      J’apprécie Web aussi pour sa simplicité, son intégration dans gnome, son interface qui peut être simplifiée au maximum. Bref, laissez Web tranquille.

      1. je ne suis nullement contre l existence de « web », mais pourquoi cette « vente forcée »? C est ce qui m embete le plus dans les gros DE. apres je ne critique pas l application en soit. je ne l ai meme jamais essayé.

  6. 100% d’accord avec toi Frédéric. On nous sert des UI façon tablette (je maintiens et soutiens, ce sont des UI pour tablettes) pour des distros de bureau. C’est n’importe quoi.

    C’est à se demander si on n’est pas vieux jeu à vouloir des moniteurs de 24″+. J’imagine pas bosser sur un 27″ avec un Gnome Shell. Perso, j’ai abandonné Gnome dès les premières parutions de la branche 3. Passé sur XFCE. Franchement, j’ai pas trouvé mieux. KDE trop lourd, LXDE trop léger (pas assez paramétrable), Cinnamon pas stable (et là encore, d’accord avec toi, LMDE, fail…), bref, XFCE est LA solution pour ceux qui veulent un desktop pour les PC d’homme. Le reste c’est juste pour se la toucher.

  7. Bonjour Fred,

    Comme tout avis, il pourrait être discutable pendant des heures, mais là, rien à discuter pour ma part puisque je me suis fait les mêmes réfléxions et j’en suis arrivé à la même conclusion. La seul différence entre nous deux, c’est que j’ai quitté Gnome Shell pour XFCE, comme de nombreuses personnes qui ont écrit un commentaire ici.

    Je comprends qu’on puisse trouver Gnome Shell over-productif, sympa, voir même révolutionnaire, cependant ne pas trouver que cela devient de plus en plus au fil des versions un environnement pour tablette, je trouve que c’est faire preuve de mauvaise foi.

    1. De mauvaise foi ? Vraiment ? Alors, nous ne voyons pas l’évolution de l’environnement de la même façon.

      Apparemment, c’est un choix avoué de certains programmeurs de se tourner vers un environnement plus tactile, et qui dit tactile, dit tablettes :

      http://linuxfr.org/users/patrick_g/journaux/gnome-et-la-suppression-progressive-des-fonctions

      Je cite le morceau intéressant :

      La vue séparée (split-plane), qui était activable avec le raccourci F3, disparait également de Nautilus (commit). Môssieur Jon McCann a décidé que cette option n’était pas compatible avec les écrans tactiles : « It is inconsistent with the file chooser and doesn’t work well with touch ».

      Et le commit en question : http://git.gnome.org/browse/nautilus/commit/?id=b8d5b4a7bcf47ed34a6343c95bcc3b079255c0a0

      Après on peut considérer que le codeur en question ne parlait que pour lui…

      1. Je pense qu’on c’est mal compris. C’est les utilisateurs qui trouvent que Gnome Shell est encore orienté PC et non tablette tactile que je trouve de mauvaise foi.

  8. Finalement, t’es du même avis que moi pour gnome 3. Sauf que j’étais de cet avis dès la RC 😀

    Le seul DE que j’apprécie énormément c’est Unity. C’est un launcheur façon macos ou la taskbar de win7.

    Par contre on ne peut nier que l’avenir est au tactile. Par contre, je me vois mal tapoter sur mon écran de bureau. Les traces de doigts m’insupporte ^^

    En fait, je crois que tout le monde pensent que pour leur survie, il faut en passer par le tactile et les tablettes.

    Bon, je m’en retourne sur mon hackintosh :p

    1. Unity ou Gnome-Shell, ce sont les mêmes bases : barre de menu unique, menu à la Finder pour Unity, bouton à la firefox pour Gnome-Shell.

      Entre le dash et le lanceur de Gnome Shell, pas grand différence dans l’absolu.

      Et quand on voit le nombre de clavier sans fil proposé pour les tablettes, je pense que le tout-tactile ne sera l’avenir que dans une demi-douzaine d’années ou ne le sera pas, comme jadis les Network Computer qui devaient tuer les PCs.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Network_Computer

      1. ça ne sera pas forcément du « tout tactile ». Car comme tu le dis, le clavier a toujours son utilité, qu’il soit physique, ou virtuel sur la tablette posée à plat ou légèrement inclinée pour une frappe rapide. On peut aussi penser à d’autres moyens d’entrée. APPLE a vulgarisé l’utilisation du « touchpad » qui fait maintenant partie de tout PC portable. On peut aussi penser au stylo optique devenu très utilisable et apportant réellement un plus sur la tablette Galaxy TAB 10.1 et sur le smartphone Galaxy Note 2 de SAMSUNG.

        1. Perso, moi le menu unique ca me choque pas et même ca centralise à un seul et même endroit de l’écran le menu.
          On copie mac quoi. De toute manière j’ai encore jamais vu quelqu’un avoir le focus sur deux fenêtre simultanément pour bosser.

          Je n’ai pas osé le dire, mais le tactile c’est un effet de mode. (nan je lancerai pas le troll sur la mode du LL 😛 )
          Ca restera pour les produits embarqués car c’est ce qu’il y a de mieux.

  9. Dire que Unity est orienté pour les interfaces tactiles… Je ne vois rien pour supporter cela. Même les premières versions de Unity étaient surtout conçus pour les écrans à faible résolution, et non nécessairement pour les doigts.

    Toutes les fonctionnalités de Unity sont surtout conçues pour le clavier, et ce, plus que tous les autres environnements. Dash = clavier. HUD = clavier. Les Quicklists, les Indicators, le menu unique… Rien pour les doigts. Il y a une certaine insistance sur les « gestures »… Mais encore là, c’est énormément pratique sur les ordinateurs portables, et leur trackpad de plus en plus volumineux, et cela n’enlève rien à la souris traditionnelle, et n’influence pas le design de l’interface. Où sont donc alors les arguments qui dictent que Unity est conçu pour les interfaces tactiles? Pouvons-nous nommer un seul choix de design où les interfaces traditionnelles (clavier+souris/trackpad) ont été négligées pour les doigts? Même le « dock » à gauche peut être réduit de taille, au point d’être inutilisable avec des doigts.

    Par contre, d’accord que Gnome3 se concentre sur les interfaces tactiles. Ils ne l’ont jamais caché, non plus. Et si on est moindrement au courant de l’actualité informatique, on voit que les portables hybrides pour Win8 (donc tactiles) seront légions sur le marché dans quelques mois. Ce choix est légitime, même s’il ne rejoint pas nécessairement la plupart des utilisateurs Linux.

  10. Frédéric, as-tu déjà testé des solutions beaucoup radicalement différente à la Xmonad / dwm / Awesome ? j’utilise ce dernier et j’en suis vraiment très content, pour rien au monde je ne repasserai sur du Gnome / KDE sur un ordinateur conventionnel.

    La prise en main est relativement facile car il est possible d’utiliser son Desktop Environment préféré en même temps, et de s’en séparer petit à petit si on a envie. Par exemple, même après quatre ans sur Awesome WM, j’utilise toujours certaines applis KDE que j’aime bien (Konsole, Gwenview…). La configuration par défaut est très bien pour commencer, et il est ensuite possible de tout bidouiller comme on a envie, toujours en apprenant petit à petit.

  11. Globalement d’accord avec toi… sauf pour Cinnamon.

    En effet je ne vois pas en quoi ton insatisfaction envers LMDE puisse avoir un rapport avec Cinnamon.

    Certes Cinnamon c’est un ou un et demi voire deux types dans un garage irlandais… du moins officiellement. Mais bon ce n’est pas comme s’ils devaient créer du code depuis le stade zéro.
    Le problème le plus délicat pour cet environnement c’est le portage des applis gnome selon les standards de gnome 3.6, 3.8 orientés vers l’UI Gnome Shell et Unity avec un menu global. Dans leur garage de la verte eirein ils ne pourront pas forquer tel nautilus toutes les applis qui auront basculé vers les nouveaux standards Gnome.

    Sinon F.Lefevbre a été clair LMDE est une expérience qu’ils ont tenté pour voir si au cas où ils seraient contraint d’abandonner Ubuntu comme base pour Mint le passage vers Debian était viable. Au jour d’aujourd’hui je crois que pour un tas de raisons il préfèrerait conserver Ubuntu…

  12. Bonjour, quel est le problème avec LMDE. Je pose la question car je suis passé à Linux sous peu, j’utilise LMDE avec Cinnamon (que je trouve au passage complemement stable avec l’usage que j’en fais).

    J’ai pas mal d’experience Unix (Solaris/AIX) au boulot, mais Linux relativement peu, je ne suis pas connaisseur des distributions ni des environnements de bureau. Je veux un systeme simple, stable, accessible à ma femme qui n’y connait rien, et que je puisse mette a jour sans tout reinstaller… Jusqu’ici LMDE a parfaitement rempli ce role (meme si je cherche toujours déséspérément un lecteur audio potable, car mediamonkey ne fonctionne pas sous Wine).

    Je n’ai pas l’impression que LMDE doive etre arretée… Est-ce le cas? Sinon quel est le souci avec cette distribution?
    Si j’ai fait le mauvais choix sur le long terme je préfèrerais le savoir assez vite avant d’etre totalement dependant de cette distribution.

    Sinon question de béotien que je suis, LMDE est Debian non? N’est-il pas possible de reconfigurer le gestionnaire de paquets pour utiliser la distribuition debian sans tout réinstaller (au quel cas la question de l’avenir ne se pose pas, je peux simplement changer de bureau si Cinnamon est arreté)

    Désolé pour les accents parfois absents, j’ai un clavier QWERTY.

    1. Bonjour,

      perso je ne vois pas de problème avec LMDE. Le seul regret est que leur système de mise à jour à été mis à mal avec l’arrivée de Gnome Shell, entendre par la que la régularité des packs de mise à jour a subi de très sérieux retards par rapport à ce qui était annoncé; Je pense néanmoins que cela devrait s’arranger maintenant que ca se tasse petit à petit.

      L’idée de base étant que oui, LMDE est basée sur Debian, sur la version Testing. Cette version étant en constant changements (c’est la version de développement qui une fois de temps en temps est figée pour donner naissance à la version stable pendant que la testing continue son chemin) elle est aussi potentiellement plus vulnérable aux bugs et crash. C’est donc en quelque sorte une version Rolling (constament mise à jour). La ou LMDE intervient, c’est qu’elle bloque ce système de mise à jour continu. Mint recoit les mises à jour de Debian Testing, elle les test et les met ensuite à dispo sur LMDE à raison d’un pack par mois il me semble. Cela est censé assurer un niveau supérieur de sécurité à l’évolution de la distribution.

      Il est néanmoins possible de changer les dépots pour les faire pointer directement sur la Debian Testing et donc passer outre le système de mise à jour de LMDE, ce qui revient plus ou moins à avoir une Debian Testing avec les outils de Mint…

      LMDE reste à priori 100% compatible avec Debian.

      1. Merci Martial !

        Concernant LMDE, ce n’est pas un souci pour moi d’avoir les mises ajour en retard, du moment que je peux mettre à jour ca me va. De plus mon expérience m’a montré qu’il était préférable d’attendre un peu avant d’intégrer les dernières mises à jour.

        Concernant la compatibilité Debian c’est bien ce que j’avais compris, me voilà donc rassuré!

  13. On va malheureusement rentrer dans une phase assez chiante, surtout pour tous les utilisateur « lambda » qu’on a fait migrer il y a +/-longtemps sur de l’OS GNU/Linux, plus aucun environnement de bureau ne sera correcte.

    Alors pour les utilisateur avancé, bon, on va jongler hein… perso ca va surement se figer sur: XFCE-E17(Enlightenment), voir LXDE, j’ai pas essayé je sais pas ce que ca donne, si il a des plus / a XFCE.

    Mais bon, voila, e17 n’est pas encore finalisé (mais il est parfaitement utilisable) et c’est une environnement particulier.

    Les deux autres sont moins dépaysant mais, et je parle pour xfce donc, il est incomplet.

    Thunar est bien mais il lui manque quand même pas mal de choses fort utiles qu’avait nautilus (avant qu’ils le massacre ofc…) les onglets évidemment et au moins 2 3 autres choses qu’on utilise assez couramment.
    Peut etre que ca se rajoute, j’ai pas encore pris le temps de voir tout ca.

    Alors voila, merci Gnome et ses groupies, merci ubuntu aussi, merci a eux de faire reculer et le Libre de manière générale et les OS GNU/Linux.

    C’est vrai quoi, faire de la merde et ressembler a windows, c’est des choses dont on avait besoin, que l’on pouvait se permettre, pas vrai?…

    Pendant ce temps, des gens comme valve mise sur le PC et Linux.

    Je sais pas pourquoi mais j’aurais plutot tendance a les prendre pour des gens sérieux, eux. (même si j’exècre des systeme comme steam etc)
    Avouez que ca serait quand même ballot de laisser tomber le PC au moment ou on pourrait peut etre avoir une ouverture historique de faire basculer une masse de gens sur du GNU/Linux grâce enfin a l’arrivée pour de vraie et durable des jeux sur celui ci… non?

    Et bien pourtant c’est peut etre ce qu’ils sont en train de faire…

    Parce que sans déconner (mais je vis peut etre dans mon petit monde hein) je vois pas depuis quand ou et comment le PC a disparu ou est devenu négligeable part rapport a tous les igadget et copie de igadget.

    Sous couvert de vouloir suivre ou conquérir un « marché » (rofl) ils sont en train de le crée.

    La porte ouverte a toutes les fermetures.

Les commentaires sont fermés.