KDE 4.9 sur Archlinux… Ca donne quoi ?

KDE 4.9 sort ce premier août 2012. Depuis quelques temps, j’avais créé une machine virtuelle archlinux avec une préversion de KDE 4.9 (la version rc2 pour être plus précis). Comment ? Simplement, en utilisant le dépot kde-unstable.

Cet article sera en partie périmé quand les paquets migreront vers testing voire vers extra. Mais, comme tout dépot avec « unstable » dans le nom, c’est réservé aux connaisseurs.

Pour activer le dit dépot, il faut auparavant activer le dépot [testing] et son camarade [community-testing]. Enfin, il faut rajouter les lignes suivantes, en haut de la liste des dépots du fichier /etc/pacman.conf :


[kde-unstable]
Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

Et un petit sudo pacman -Syu… Et patienter le temps que les 985 Mo (environ, hein) de mises à jours soient installées. Ok, j’ai fait une installation complète de l’environnement, auquel j’ai rajouté Amarok, Calligra et Digikam.

Une fois l’ensemble installé, et après avoir recopié les 40 Go de ma musicothèque j’ai fait une vidéo de KDE 4.9, qui – bien qu’on soit noyé sous les options – est une bonne mouture de l’environnement.

Mais il faut aimer les interfaces qui reprennent les fondements de MS-Windows 🙂

Seul et énorme hic : pourquoi ne pas proposer directement Konqueror avec le support du moteur Webkit ?

Une réflexion sur « KDE 4.9 sur Archlinux… Ca donne quoi ? »

  1. Mais il faut aimer les interfaces qui reprennent les fondements de MS-Windows 🙂
    A partir de Windows 8, tu ne pourras plus dire ça ou alors KDE va énormément changer dans sa version 5 😉

    Entre nous, je ne trouve pas mieux les menus « à la Mac OS » de Unity ou de gnome (utilises-tu Web?). Depuis quelques jours, je galère avec gnome 3.4 et mes six fenêtres ouvertes en même temps. N’étant pas un fan du alt+tab, je passe mon temps à presser la touche super, puis chercher la bonne fenêtre. Là, je comprends pourquoi KDE a gardé une barre des tâches ou pourquoi une extension pour le faire existe pour gnome shell.

Les commentaires sont fermés.