Tuons une légende urbaine du logiciel libre sur MATE.

Une légende urbaine a été propagée sur MATE, dérivé du code source de Gnome 2.32.1. Cette légende urbaine, propagée entre autre par cet article de ManiacGeek, je cite le morceau en question, veut que MATE soit une réalisation de Linux Mint, alors que l’interface maison de Linux Mint, c’est Cinnamon !

« A tel point que les utilisateurs se sont précipités sur MATE, le fork de Gnome 3 développé pour Linux Mint. »

C’est faux ! Archi-faux ! Ultra-faux ! MATE n’est pas né avec son inclusion dans la Linux Mint 12, je cite les notes de publication de Linux Mint 12 :

« MATE is brand new, it’s not completely stable yet, and it’s missing a few parts. It’s being actively maintained and with close collaboration between the MATE developers and Linux Mint. With time the project will gain maturity and provide users with a traditional and solid desktop experience. »

Ce qui donne traduit :

MATE est tout jeune, ce n’est pas encore complètement stable et il manque quelques morceux . Il est activement maintenu avec l’étroite collaboration entre les développeurs de MATE et de Linux Mint. Avec le temps le projet gagnera en maturité et fournira aux utilisateurs une expérience traditionnelle et solide de bureau.

De plus, dès septembre 2011, 3 mois après le lancement du projet, j’avais consacré un article à MATE. soit deux mois avant que la Linux Mint 12 ne sorte.

Enfin, pour tuer cette légende urbaine de manière complète, voici le message posté le 18 juin 2011, annonçant la naissance de MATE, du moins, son introduction :

Hello everyone.
I’ve made a GNOME2 fork. I’ve called it « Mate ».
My english is not so good. And so, maybe I can not give support in English.
Correct me if I’m wrong. Any suggestion is welcome.

…sorry about short description.

MATE Desktop Environment, a non-intuitive and unattractive desktop for users, using traditional computing desktop metaphor. Also known as the GNOME2 fork.

Inutile de traduire, je pense.

Alors, la prochaine fois qu’une personne dira : « MATE, le projet de la Linux Mint ? », il ne restera plus qu’une chose à faire : lui donner une fessée cul-nu, en place publique avec une poignée d’orties bien fraiches !

2 pensées sur “Tuons une légende urbaine du logiciel libre sur MATE.”

  1. Concernant les forks/dérivés autour des Gnomes voici une petite liste :
    – Unity 2D/Metacity|Compiz|Kwin/QT/C++|QML,
    – Unity 3D/Compiz/Nux/C++|Vala
    – Gnome 3/Cinnamon/Muffin/Clutter/GTK+ 3/C
    – Gnome 3/Gnome-Shell/Mutter/Clutter/GTK+ 3/C
    – Gnome 2.x/Metacity/GTK+ 2/C
    – Mate 1.2/Marco/GTK+ 2/C
    -ainsi qu’un petit nouveau sur lequel je n’ai pas trop d’info et que l’on retrouve dans SolusOS 2 dont le but est de proposer un bureau Gnome 2 like autour d’un Gnome 3.4. Le développeur est l’un des principaux dev de LMDE

    Reste à savoir si on peut rajouter à cette liste celle de XFCE (qui se veut un version allégée de Gnome autour de GTK+)
    – XFCE 4/Xfvm/GTK+ 2/C

    Quoiqu’il en soit Gnome 3 a réussi une joilie performance bien aidée par M.Shuttleworth et son Unity. Dire que les Gnome boys ont présenté il y a quelques jours la feuille de route de Gnome 4 !

Les commentaires sont fermés.