e17-svn sur Archlinux ? Mais si, c’est possible ;)

L’arrivée prochaine d’une version stable d’e17 (en développement depuis 1999 !) m’a donné envie de voir l’ensemble sur Archlinux. J’ai donc utilisé une archlinux virtualisée, en utilisant Syslinux comme gestionnaire de démarrage pour éviter un bug avec grub2.

J’ai donc installé une archlinux « basique » avec Xorg. Il y a bien des paquets sur le dépot community d’Archlinux, mais ils sont un peu trop « vieux », datant du mois de mai dernier. J’ai donc utilisé le paquet « arche17 » pour installer l’environnement, qui reste encore assez restreint côté outils.

Ensuite, j’ai suivi l’ordre de compilation suivant des paquets pour éviter de me prendre la tête outre mesure :


eina-svn-arche17 - embryo-svn-arche17 - eet-svn-arche17 - evas-svn-arche17 - ecore-svn-arche17 -edje-svn-arche17 - efreet-svn-arche17 - e_dbus-svn-arche17 - emprint-svn-arche17 - eeze-svn-arche17 - elementary-svn-arche17 - e-svn-arche17 - e-modules-extra-svn-arche17

Pour le réseau ? Connman. Pour une fenêtre de ligne de commande ? Terminology via le paquet terminology-svn

Et pour le gestionnaire de connexion, elsa, outil officiel d’e17 pour cette fonction.

J’ai modifié le fichier /etc/inittab pour démarrer en init5 et en rajoutant la ligne de commande suivante :


x:5:respawn:/usr/sbin/elsa

Au premier démarrage, la configuration est faite de manière instinctive et graphique.

L’environnement est vraiment très rapide, très léger, mais il reste encore des angles à arrondir. Par exemple, je me suis aperçu que si on n’affiche pas la barre d’outil dans le gestionnaire de fichiers, les icones ne sont pas affichées.

J’ai aussi du configurer l’apparence du clavier directement dans les tripes de Xorg. Bug « marrant », connman ne reconnait aucune configuration réseau autre que sans fil par défaut.

Le thème par défaut est très sobre, et on peut tout configurer ou presque. On se croirait dans KDE vu le nombre de paramètres qu’on peut modifier, et parfois on se perd un peu. Mais l’ensemble est très agréable à l’emploi.

Le seul problème que j’ai eu, c’est que les polices des applications sont devenus d’un coup énorme, surement un réglage que j’ai du toucher sans le faire exprès. Et la vidéo montre que j’ai fouillé un peu partout pour retrouver un réglage potable.

En tout cas, e17 est un environnement qui est très rapide, même en mode logiciel. Reste à voir quand la version finale sortira. Et pour tout dire, je l’attends avec un peu d’impatience, d’ailleurs, c’est un peu le Duke Nukem For Ever des environnements de bureau !

11 réflexions sur « e17-svn sur Archlinux ? Mais si, c’est possible ;) »

  1. Bonjour,
    Merci pour cet intéressant retour. J’attends également la version finale avec impatience ! En revanche, une petite question : la dernière fois que j’ai testé e17 sur Arch, les clefs USB n’étaient pas reconnues. Il fallait installer hal et pas mal batailler. Il me semble qu’e17 devait adopter intégralement udisks. Est-ce le cas maintenant ? Merci.

    1. Pour tout dire, je n’ai pas testé la fonction clé USB, mais je pense que ce doit être le cas. En tout cas, ce serait étonnant qu’ils n’aient pas implémentés la gestion par udisks alors que la tant attendu e17 arrive 😀

  2. Bonjour Frédéric B.,
    Merci pour vos analyses et vos commentaires sur
    les distributions que vous testez. C’est une forme
    de marketing du Libre que j’apprécie énormément.
    J’espère que vous n’allez pas vous arrêter de si
    bon chemin.
    Je vous souhaite bonne continuation et Félicitations
    pour votre blog.

  3. Attention a plusieurs chose avec E17. Cette version apporte désormais un gestionnaire de connexion réseau ConnMan. Il ne faut surtout pas l’installer, pourquoi;

    Disons que si vous vous connectez juste en ethernet ou wifi simple ok, sinon il est à la rue (pas de possibilité d’avoir une passerelle d’authentification). De plus chez moi sous Buntu, il est une des cause de mon epic plantage d’hier ou j’ai galéré à mort pour réavoir une connexion réseau (je ne peux plus réinstaller networkManager et wicd plante).

    Autre soucis, l’intégration avec GTK3 est désastreuse, par exemple on fait un clic droit dans une applications l’appli disparaît et on a juste le clic droit qui s’affiche (l’application est juste caché). Autre soucis, le scroll dans LibreOffice, soit on scroll au clavier soit on n’a plus rien et ça fait péter un câble (ça s’en va et ça revient 🙂 )

    Sinon pour le reste pas de soucis notable. Sur un netbook c’est ultra fluide. Et sans manipuler son os il apporte l’option hibernation et mon ours de netbook adore.

    1. Euh, coté connman, j’ai eu aucun problème. Et avec le système de daemon de mon archlinux, un simple :


      sudo /etc/rc.d/connmand stop
      sudo /etc/rc.d/network start

      Et le problème serait réglé.

      Sinon, l’intégration des applications GTK, c’est pas encore cela. Mais c’est un vrai plaisir à utiliser. Mais utiliser une ubuntu comme base, c’est limite dangereux, et non, je ne suis pas un anti-ubuntu primaire, juste une personne prudente.

  4. Yep tu as raison, je connais les soucis d’Ubuntu, mais je n’ai pas le temps de me monter un slackware ou autre sur mon netbook hélas, dans ce cas je pense que les soucis seraient moindre. (Si un fan passe par là, ça ne m’empêche pas d’utiliser Ubuntu sur mes 2 machines)

    Cela dit pour connMan le soucis n’est pas la connexion le soucis est si le machin qui émet le wifi demande une double authentification (pass wifi + Login/Pass) alors ConnMan est paumé il ne sait plus comment on fait.

    Pour ce qui est des applications GTK elles ne sont pas seules, il y a celles avec QT qui ont des soucis, VLC fait très look Win 95 haha

      1. et s’il n’est pas connu et que les dév ne s’en rendent pas compte, il restera là.

        s’il est corrigé, Mike fermera le ticket rapidement. Ce n’est pas du spam, c’est du développement collaboratif 🙂

        1. Le problème, c’est que je ne saurais pas dans quel catégorie le ranger. Si tu veux le rapporter pour moi, c’est un problème avec les applications gtk2 qui ont des polices « énormes » au lancement au lieu d’avoir des polices de taille normale.

Les commentaires sont fermés.