Dites non aux drogues, sinon, vous finirez comme les codeurs de Microsoft Windows 8…

Avant tout, je tiens à m’excuser d’avoir plagier Linus B. Torvalds dont la phrase originale était :

« In short: just say NO TO DRUGS, and maybe you won’t end up like the Hurd people. » (Linus Torvalds, 2001)

Ce qui donne traduit :

« En résumé: dites NON AUX DROGUES, et peut-être que vous ne finirez pas comme les gens de Hurd. » (Linus Torvalds, 2001)

Le version Release Preview (en gros, une version Release Candidate en langage informatique normal) vient de sortir et est disponible au téléchargement.

En gros, 3,3 GiO pour l’OS nu en version 64 bits, 2,5 GiO pour la version 32 bits. Par « nu », j’entends : pas de trousse bureautique, de logiciel de retouche photo, etc… Cool, non ? 😀

Sinon, l’installateur est le même que dans l’article que j’avais rédigé en février dernier.

Deux points du CLUF sont intéressant, à savoir un vers le milieu de texte (concernant les activités illicites sur la toile, le point 18 étant à se pisser de rire dessus… On ne le dira jamais assez, lisez les CLUFs !

En gros : 5$ maximum en cas d’incidents technique, et encore avec des conditions drastiques pour y avoir droit…

Inutile d’en rajouter, non ? 😉

Coté installation, on me demande de créer un compte en ligne, histoire que je puisse profiter des synchronisations sur tous les appareils que j’utilise, en me disant que je peux aussi créer un compte en local, et que je perdrais par la même occasion l’accès aux synchronisations…

J’ai capturé les principales étapes de la configuration d’un compte, pas besoin d’en rajouter plus 🙂

C’est quand j’ai voulu faire une capture vidéo que les choses se sont gatées…

A croire que j’ai du jouer de malchance, car j’ai été obligé de lancer l’outil de réparation et je n’ai pu enregistrer la vidéo qu’à partir de l’écran de connexion…

Pour tout dire, j’ai trouvé l’ergonomie en progrès, mais toujours complètement inadaptée pour une utilisation en dehors d’une tablette. Il suffit de voir comment on galère pour lancer un logiciel en mode bureau… Encore heureux que l’on peut encore l’épingler dans la barre des tâches.

Pour moi, la réaction de l’utilisateur habitué à l’interface de Windows 7 aura trois types de réaction envisageable :

  1. Soit virer MS Windows 8 et réinstaller MS Windows 7 en espérant que la machine ne soit pas « bridée » au niveau du démarrage
  2. Soit s’adapter et passer un temps non négligeable à tout réapprendre
  3. Soit casser sa tirelire et aller voir chez les mangeurs de pommes si l’herbe est plus verte

On pourrait me dire que je pourrais rajouter l’option « Installer une distribution GNU/Linux », mais le précédent MS Windows Vista me fait penser que cela est hautement improbable.

Une chose est sûre : c’est un pari risqué sur tablettes, iOS d’Apple et Androïd de Google sont déjà bien implanté et n’ont pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds par Microsoft, dont la tentative pour se faire une place au soleil avec Windows Phone n’est pas franchement couronnée de succès.

3 réflexions sur « Dites non aux drogues, sinon, vous finirez comme les codeurs de Microsoft Windows 8… »

  1. Excellent article, comme d’habitude sur ce blog…

    J’ai également testé (via virtualbox) cette mouture de windows et je suis très perplexe quant aux évolutions des OS, windows dans le cas présent.

    Tout est fait pour une utilisation « tablette », la mort du pc / clavier / souris semble programmée (c’est le cas de le dire). Ubuntu a perdu beaucoup d’utilisateurs (dont je fais partie en « abandonnant » gnome et s’aventurant sur unity)

    Microsoft fait de même. Mon humble avis qui considère ce changement de cap comme négatif, incompréhensible voire plus est évidemment pueril ; chez Canonical et MS, il y a des grosses têtes pensantes qui savent de quoi demain sera fait.

    Bizarre, je trouve ces changements lourds aux dépens des utilisateurs…

Les commentaires sont fermés.