Du triste état de la blogosphère libre francophone.

Je suis dégoûté, pour ne pas dire écoeuré de voir l’état de la blogosphère libre francophone. On ne compte plus à la sortie d’une nouvelle version majeure de Mozilla Firefox, de Chromium ou de VLC (pour ne citer les premiers exemples qui me viennent à l’esprit) des blogs qui nous pondent un article du genre : « Installer trouduc 14.50 sur ubuntu / Linux Mint », comme si les distributions GNU/Linux se limitaient à ce duo.

Plus rare les articles ayant le même titre remplaçant ubuntu par Fedora ou encore Debian voire Mandriva ou Mageïa. Pas que ce soit des articles complètement inutiles, mais cela passe souvent par des dépôts dont la stabilité n’est pas extraordinaire et pouvant – même si c’est rarissime – mettre en danger la distribution installée.

L’actualité du logiciel libre se limite-t-elle à dire aux utilisateurs lambda comment installer une version qui ne sera peut-être disponible que dans quelques semaines ou mois, quand la distribution utilisée proposera une migration vers une nouvelle version stable ?

Ce genre de problèmes et de tutoriels ne se posent pas pour les distributions à publications en continu, qui mise à part savoir lire de la documentation et faire des mises à jour régulières pour éviter de se retrouver dans des ennuis sans nom, qui intègre en flux les nouveautés, et donc de trop grands bons techniques.

J’ai du faire deux ou trois articles concernant des installations de logiciels non finalisés sur mon blog, mais c’était surtout à l’époque de logiciels comme des versons de de tests finales de Gnome. Je compte d’ailleurs activer le dépot [gnometesting] d’ici quelques semaines, quand la version RC1 de Gnome 3.4 sera disponible.

Quoiqu’il en soit, je prends de moins en moins de plaisir à lire la blogosphère libre francophone qui se résume de plus en plus – malheureusement – à des tutoriels d’ajout de dépots (avec les incompatibilités qui pourront se manifester à un moment où à un autre) et qui n’apporte pas dans l’absolu d’informations neuves.

A ce titre, la blogosphère anglophone semble mieux alimentée, et ce n’est pas un mal. Désolé pour le coup de bile, mais il fallait que cela parte.

Une dernière réflexion pour finir ; J’avais écrit dans un article il y a plus de deux ans que je pensais que l’avenir des distributions pour le bureau passerait par les publications en continu.

Je le concluais ainsi :

On tombe sur le talon d’achille des distributions à cycle semestriel : dès qu’un logiciel aussi important qu’un navigateur internet connait une mise à jour majeure, soit on est obligé de passer par un dépot tiers – pas franchement la joie – soit d’attendre la nouvelle version de la distribution. Ce qui peut faire des attentes allant de quelques semaines à quelques mois.

Le même scénario peut se répéter pour des logiciels autrement plus lourd, comme une suite bureautique ou même une environnement de bureau. Evidemment, il faut éviter de se jetter comme un affamé sur une version .0 d’un logiciel, mais quand même, c’est mieux de pouvoir l’avoir sans tripatouillage intense qui peut avoir des conséquences non négligeables lors du passage à une nouvelle version de la distribution en question.

Si je devais réécrire ce texte, je ne pense pas qu’il serait franchement différent. Et vu l’état de la blogosphère libre francophone en ce moment, il en serait encore plus justifié 🙁

26 réflexions sur « Du triste état de la blogosphère libre francophone. »

  1. On en revient encore et toujours aux éjaculateurs précoces de l’information qui se font mousser pour grimper en SEO et « suivre l’actualité des versions », se fendant d’une présentation tous les mois (presque). Et pour la « blogosphère anglophone », je ne serai pas aussi optimiste que toi : il y a un lot sans pareille d’informations insipides sur TechCrunch / Gizmodo / LifeHacker / WebUpd8 / OMGUbuntu / … (et même pour certains le flux RSS est illisible, ce qui ne me satisfait pas non plus).

    1. Je suis assez d’accord !! les anglophones sont aujourd’hui a fond sur la version 12.04 et beaucoup d’articles portent là dessus, et effectivement, vu l’audience d’Ubuntu, c’est ce qui doit rapporter le plus d’audience….

  2. Ben ptete tout simplement que les LinuxMint/Ubunteros sont plus actifs sur la blogosphère non ? T’as qu’à nous faire un tuto sur comment installer VLC sur Arch :p

    Râleur !!! ^^

  3. Ou il y a les backports dans plusieurs distributions qui permettent de mettre à jour des logiciels, pas tous, quelques semaines après leurs sorties.

      1. Tu as raison. Ils peuvent introduire une instabilité dans le système mais j’ose croire qu’on y fait plus attention dans un backport que dans le dépôt d’un gars qui se fout de ta distribution.

  4. Cette évolution n’est elle pas concomitante avec la volonté de voir le logiciel libre utilisé par de plus en plus de monde? Il est logique dans ce contexte de voir des billets s’adressant plus à l’utilisateur lambda qu’aux spécialiste non?
    En tout cas vouloir l’un sans l’autre serait à mon avis marque d’une certaine prétention. (Attention je n’ai pas dit que tu étais prétentieux)

    1. Cette évolution n’est elle pas concomitante avec la volonté de voir le logiciel libre utilisé par de plus en plus de monde? Il est logique dans ce contexte de voir des billets s’adressant plus à l’utilisateur lambda qu’aux spécialiste non?

      Tout à fait, mais cela ressemblerait plus à de la documentation – cette chose horrible qui croupie dans la poussière – qu’autre chose.

      En tout cas vouloir l’un sans l’autre serait à mon avis marque d’une certaine prétention. (Attention je n’ai pas dit que tu étais prétentieux)

      Comme je l’ai dit plus haut, ce genre de billets s’approcheraient plus à de la documentation qu’autre chose. Les deux sont complémentaires, mais il ne faut pas tomber dans des tutoriels qui seraient en charte dans des wikis par exemple.

    2. Je pense tout simplement que nous autres noobs linuxiens sommes plus nombreux sur Ubuntu et Mint. Il est donc logique qu’on constitue une source d’audience plus importante pour les tutoriels ou articles sur ces distros.

      Soigné de Linux pour 10 ans avec Red Hat, j’y suis revenu d’abord par Ubuntu, puis passé à Mint à cause d’Unity. Mais je n’ai pas le temps et l’envie d’aller plus loin dans les entrailles du système => noobs for ever and Debian for never 🙂

      Je suis donc content d’avoir accès à tous ces articles.

  5. Je ne suis pas aussi pessimiste. Je pense que c’est le phénomène ubuntu + planet libre que tu décris ici. En revanche des sites comme linuxfr (pas vraiment un blog, mais c’est du contenu communautaire) restent très bons et parfois pointus (avec une bonne vulgarisation).

    Et à côté de cela il restera toujours des blogs très techniques, par exemple linux-kvm pour suivre l’actualité du fameux hyperviseur.

  6. C’est surtout l’effet « blogguer pour ne rien dire » ou certains bloggeurs se sentent forcément d’alimenter régulièrement leur espace par des articles, même si ils n’ont rien d’intéressant dans les tutos…

    1. « C’est surtout l’effet « blogguer pour ne rien dire » ou certains bloggeurs se sentent forcément d’alimenter régulièrement leur espace par des articles, même si ils n’ont rien d’intéressant dans les tutos… »

      Blogguer pour ne rien dire est à mon humble avis, mieux que de ne rien dire du tout. Cela concerne notre liberté d’expression,

      « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

      — Article 11, proposé par le duc Louis-Alexandre de La Rochefoucauld d’Enville (1743 – tué le 4 septembre 1792 par des volontaires qui faisaient la chasse aux aristocrates)

      1. Blogguer pour ne rien dire est à mon humble avis, mieux que de ne rien dire du tout. Cela concerne notre liberté d’expression,

        Mouais, ça dépend des cas.

        Sinon, je pense connaître quand même un article d’un texte constitutionnel, non ? 😀

        1. je me doute bien, mais si je l’ai mis, c’est pour rappeler à certain ce que la liberté d’expression nous a permis de faire. Entre autre, la liberté de publier et de dire ce qu’on aime, ce qu’on pense, etc., quitte à en faire couler la plume sur certains blogs ;).

          Tant que ce qu’on écrit ne nuit à personne, Qui au monde, a le droit de juger ce qu’on doit écrire ou dire? Qui aussi, a le droit de nous dire ce qui est bon d’être publié ou non? Mais encore, qui a le droit de juger de la qualité d’une publication? Dieu seul le sait 😉

          1. Je n’interdit à personne parler, mais cela ne m’empêche pas de penser que desfois il faudrait privilégier la qualité et la quantité.

            Irl quand quelqu’un parle sans cesse pour ne rien dire, au final on ne l’écoute plus. Conséquence ? On passe à coté des choses intéressantes qu’il a dit, noyé au milieu des choses sans grand interêt.

            Un blog, c’est pareil, si quelques articles de qualités sont noyés aux milieux d’articles bof, on va passer au travers, et c’est dommage.

            On peut avoir le droit de faire quelque chose et l’user avec parcimonie.

  7. Tout à fait d’accord avec toi fred, depuis que j’ai installé une arch qui roule à merveille…
    Autre chose que ses distros truc et autre machins avec leur installateur aseptisé et leurs mises à jours cahotiques…

  8. Tout à fait d’accord avec l’ensemble de l’article : il n’y en a que pour les distros basées sur Ubuntu les plus répandues.

    @LordPhoenix : Une Debian est tout aussi accessible qu’une Ubuntu. OK l’interface graphique de l’installateur n’est pas aussi joli et blindé d’effets mais il reste accessible (même en console d’ailleurs).

    Je crois que le gros problème de la vulgarisation de GNU/Linux vient de l’intégration dans les distros « grand public » (Ubuntu et dérivées) de code source non libre. En voulant faire du grand public, on oublie les principes fondamentaux et fondateurs des distributions GNU/Linux : la Liberté. Du coup, peut-être même sans s’en rendre compte, ces distributions s’isolent du reste du monde Libre, tout en gagnant les faveurs du grand public. Et du coup, on parle que d’elles, parce qu’elles ont la cote, et que c’est vendeur.

    C’est misérable, mais parfaitement logique.

  9. «Quand le sage montre la lune (gnu/linux), le sot regarde le doigt (Ubuntu/Mint)»

    Désolé de ne pas être d’accord avec l’article. Je trouve l’article insultant evers ceux qui débutent sous linux. Les questions auxquelles on devrait peut être se poser serait, pourquoi et comment se fait-il qu’il y a autant de monde qui publient ce genre d’article sur leur blog?

    De par mon expérience je dirai que ces personnes ne publient que concernant la distribution qu’ils ont en main, et de deux, les utilisateurs sous Ubuntu/Mint partagent plus facilement leurs connaissances que les utilisateurs des autres distributions. Je ne cesse de le raconter qu’à une époque, lors de mes premiers pas avec un ordinateur sous linux, j’en ai essayé pas mal de distribution, mais j’avais un souvenir amer du support qu’on m’a offert. Depuis que je me suis enregistré sur les quelques forums pour Ubuntu, c’était fini avec les RTFM. C’est sur que c’est plus facile de demander à une personne venant de Windows/Mac de lire des pages de documentations, en anglais, que de venir lui dire comment faire pour qu’il apprenne petit à petit. Pourtant, ce n’est pas le cas sur les forums Ubuntu. Les gens qui y participent sentent ce besoin d’entraide, mais pour l’installation d’une application la plus simple. Pas plus longtemps que ça, on vient de me jetter cette hostilité sur un forum français de support pour Debian. En posant une question simple du genre « est ce que c’est possible de faire ceci et cela? », j’ai eu une réponse qui m’a fait fuir du forum et qui était « lis les règles du forum, puis lis le wiki », alors que je ne m’attendais pas plus qu’une réponse du genre OUI ou NON. (je peux vous le trouver le lien du forum, si vous voulez juger de la pertinence de ma demande)

    Pourquoi ce besoin de publier ce genre d’article?
    D’un, c’est parce qu’on ressent cette frustration de ne pas avoir de l’aide si on utilise une distribution autre que Ubuntu/Mint, et qu’on n’a pas l’envie que cela arrivera à une autre personne. Je pense que le terme Ubuntu «linux pour l’humanité» est bien justifié dans ce sens.
    De deux, l’installation sous linux n’est pas encore assez « user friendly ». Encore une fois, certains vont dire de lire la doc, mais malgré cela, je trouve que les installations sous linux sont toujours des parcours de combattant – en ce moment même, je galère à configurer ma souris, qui n’est pas fonctionnelle du tout, sous kfreeBSD. Et je n’ai pas trouvé les bonnes informations pour m’expliquer comment faire, et surtout je n’ai plus envie de trainer sur les forums d’entraide de cette distribution puisque je connais d’avance le refrain. Je ne sais pas si vous savez combien est-il facile d’installer une application sous Mac! Je vais vous le dire, il suffit juste de déplacer le fichier source de l’application (mise à jour) dans le dossier Application. Et oui, plus simple que ça, je meurs ;).

    1. Désolé de ne pas être d’accord avec l’article. Je trouve l’article insultant evers ceux qui débutent sous linux. Les questions auxquelles on devrait peut être se poser serait, pourquoi et comment se fait-il qu’il y a autant de monde qui publient ce genre d’article sur leur blog?

      Insultant ? Je n’ai jamais voulu insulter qui que ce soit, loin de là. Et pourquoi autant d’articles de ce style ? Histoire de se dire « super, j’ai fait un article sur linux » 😀

      De par mon expérience je dirai que ces personnes ne publient que concernant la distribution qu’ils ont en main, et de deux, les utilisateurs sous Ubuntu/Mint partagent plus facilement leurs connaissances que les utilisateurs des autres distributions. Je ne cesse de le raconter qu’à une époque, lors de mes premiers pas avec un ordinateur sous linux, j’en ai essayé pas mal de distribution, mais j’avais un souvenir amer du support qu’on m’a offert. Depuis que je me suis enregistré sur les quelques forums pour Ubuntu, c’était fini avec les RTFM.

      Sur le plan des partages de connaissance, j’ai tendance à me mettre en faux sur ce plan précis. Il suffit de voir le wiki de certaines distributions qui sont tellement bien écrits qu’il suffit de suivre les étapes. Et pourtant, qu’y a-t-il de plus pédagogique que les RTFM ?

      Pas plus longtemps que ça, on vient de me jetter cette hostilité sur un forum français de support pour Debian. En posant une question simple du genre « est ce que c’est possible de faire ceci et cela? », j’ai eu une réponse qui m’a fait fuir du forum et qui était « lis les règles du forum, puis lis le wiki », alors que je ne m’attendais pas plus qu’une réponse du genre OUI ou NON. (je peux vous le trouver le lien du forum, si vous voulez juger de la pertinence de ma demande)

      Y a toujours des cons dans les communautés. Sinon, quand les wikis sont bien rédigés, sauf pour un point non éclairci, utiliser les forums sont redondants.

      D’un, c’est parce qu’on ressent cette frustration de ne pas avoir de l’aide si on utilise une distribution autre que Ubuntu/Mint, et qu’on n’a pas l’envie que cela arrivera à une autre personne. Je pense que le terme Ubuntu «linux pour l’humanité» est bien justifié dans ce sens.

      Et reproduire un écosystème à la MS / Apple, ce qui n’est pas franchement l’idéal du logiciel libre.

      Et pour finir, je suis entièrement d’accord avec l’installation de logiciels sur Mac, en attendant une centralisation complète d’ici 2 ou 3 versions.

      1. « Sinon, quand les wikis sont bien rédigés, sauf pour un point non éclairci, utiliser les forums sont redondants. »

        Je ne suis pas d’accord dessus non plus pour au moins deux raisons:

        – les wiki ne sont pas à jour dans les jours qui suivent un quelconque mise-à-jour d’une application (et même dans certains cas, on doit attrendre quelques semaines voir quelques mois). En général, les gens veulent utiliser la dernière version de l’application xyz (il ne faut pas leurs en vouloir ; ))

        – la méthode de recherche la plus simple, rapide et efficace reste toujours Google, et non pas la fonction de recherche du wiki. Plus il y a de gens qui publient sur leurs blogs, dans des forums etc., plus la visibilité de l’information augmente. D’autant plus que l’information qu’on recherche en général est assez précise, alors que celle donnée par les wiki sont des réponses généralisées, vagues et parfois assez floues.

        1. – les wiki ne sont pas à jour dans les jours qui suivent un quelconque mise-à-jour d’une application (et même dans certains cas, on doit attrendre quelques semaines voir quelques mois). En général, les gens veulent utiliser la dernière version de l’application xyz (il ne faut pas leurs en vouloir ; ))

          Tout dépend de la fraîcheur des wikis en question. Suffit d’avoir une communauté responsable et fait son travail 🙂

          – la méthode de recherche la plus simple, rapide et efficace reste toujours Google, et non pas la fonction de recherche du wiki. Plus il y a de gens qui publient sur leurs blogs, dans des forums etc., plus la visibilité de l’information augmente. D’autant plus que l’information qu’on recherche en général est assez précise, alors que celle donnée par les wiki sont des réponses généralisées, vagues et parfois assez floues.

          Dans les recherches google, y a boire et à manger. Ensuite, si les wikis sont mal écrits ou flous… Je prends comme exemple le wiki anglophone de ma distribution , ArchLinux, c’est une mine d’or.

  10. J’ai eu la surprise de voir que les dépôts backportés étaient Activés en standard dans le sources.list de la distribution Ubuntu Server 11.10.

    Je voudrais savoir comment cette distribution se tiendra après l’installation de différents paquets et quelques mises à jour.

    Je ne suis pas sûr que ceux qui écrivent sur les marronniers que tu évoques sachent toujours de quoi ils parlent. Quant à L’intérêt de ce qu’ils écrivent, je suis totalement d’accord sur ce que tu écris. « Les cons ont pris le pouvoir. Ils feront tout pour le conserver ». ;+)

Les commentaires sont fermés.