Linux Mint et Canonical : même mise à l’écart de Gnome-Shell ?

Canonical propose depuis avril dernier sa vision de l’interface graphique nouvelle génération, écartant le travail effectué par les codeurs de Gnome depuis la version 2.28 de l’environnement Gnome, soit un travail qui avait vu une première préversion courant… septembre 2009.

Maintenant, c’est un projet tout jeune qui apparait, nom de code Cinnamon (cannelle en français si mon anglais est correct).

C’est une version dérivée de Gnome-Shell pour proposer une interface qui ressemble à celle de la version Gnome 2.x de Linux Mint
.

Le projet est tout jeune, et le ReadMe qui est disponible est clair :

The emphasis is put on making users feel at home and providing them with an easy to use and comfortable desktop experience.

Ce qui donne traduit :

Le but est de rassurer les utilisateurs et leur proposer une expérience de bureau confortable et facile d’accès.

Un peu comme ce que propose le projet – cul-de-sac ? – MATE, mais en ce basant sur le code de Gnome-Shell. A une différence près : l’age du code utilisé, celui de MATE étant celui de Gnome 2.x, donc un code qui date de… 2002 pour les parties les plus anciennes.

Sans vouloir préjuger de l’avenir de cette version dérivée, j’arrive à me poser la question suivante : l’utilisateur informatique est-il un enfant en pleine période de diversification alimentaire refusant la nouveauté sur le plan des apports en terme de nourriture ?

Et une autre question : l’utilisateur est-il bête au point de ne pas savoir s’adapter à un changement de présentation ?

Devrait-on – sous prétexte que l’équilibre est meilleur, rester sa vie entière à marcher à quatre pattes au lieu de se tenir sur ses jambes ?

Décidément, le rejet des interfaces nouvelle génération, et sur ce plan, Gnome-Shell et Unity se font une saine concurrence montre la frilosité des utilisateurs de vouloir sortir de leurs cocons d’habitudes constitués au fil des années.

Maintenant, est-ce que le projet « Cinnamon » aura une longue durée de vie, il faudra voir si d’ici deux versions si l’interface « gnome2isée » aura prise ou pas.

16 pensées sur “Linux Mint et Canonical : même mise à l’écart de Gnome-Shell ?”

  1. Effectivement, la question des IHM est intéressante… Et je ne crois pas que le rejet de GNOME 3 et Unity justement soit lié uniquement à des pertes de repères. Il est plutôt question de qualité de l’interface et dans un second temps de la maturité de celle-ci.

    Hors nous devons tout d’abord laissé du temps à ces 2 projets avant d’émettre un avis définitif comme nous l’avons fait pour KDE 4. Mais je pense qu’à l’heure actuelle se sont des usines à gaz peu configurables et peu personnalisables qui ressemblent plus à un retour en arrière qu’à une vraie avancée.

    Torvalds, le premier, a critiqué Gnome 3 et je ne crois pas que ces arguments soient liés à une perte de repère 😉 : « J’utilise Xfce. Je pense que c’est un retour en arrière vers gnome2, mais c’est un énorme pas en avant par rapport à gnome3. »

    Je pense que l’avenir des IHM réside dans la simplicité, le coté esthétique , épuré et léger. Pourquoi pas une Blackbox ou une Openbox retravaillée pour être friendly ? 🙂

    Je te concède enfin que les utilisateurs les moins initiés peuvent être perturber par la nouveauté mais je pense que lorsque l’on est quotidiennement plongé dans l’univers de l’informatique, il est facile d’aller au-delà des habitudes pour juger les produits sur d’autres critères.

    Bonne journée.

    1. Hors nous devons tout d’abord laissé du temps à ces 2 projets avant d’émettre un avis définitif comme nous l’avons fait pour KDE 4. Mais je pense qu’à l’heure actuelle se sont des usines à gaz peu configurables et peu personnalisables qui ressemblent plus à un retour en arrière qu’à une vraie avancée.

      Il y a une différence de maturation. Gnome-Shell est développé depuis 2 ans et demi (cf la version disponible à l’époque de Gnome 2.28).

      Et coté configurabilité, sans vouloir précher pour ma propre chapelle, Gnome-Shell l’est plus aisément qu’Unity 😉

      Torvalds, le premier, a critiqué Gnome 3 et je ne crois pas que ces arguments soient liés à une perte de repère 😉 : « J’utilise Xfce. Je pense que c’est un retour en arrière vers gnome2, mais c’est un énorme pas en avant par rapport à gnome3. »

      Linus et ses déclarations fracassantes. J’aime beaucoup ses remarques.

      Chacun voit midi à sa porte, mais j’avoue que j’arrive à être plus productif avec l’interface épurée de Gnome-Shell qu’avec l’ancienne interface Gnome 2 + Compiz.

      Je pense que l’avenir des IHM réside dans la simplicité, le coté esthétique , épuré et léger. Pourquoi pas une Blackbox ou une Openbox retravaillée pour être friendly ? 🙂

      Il y aura toujours des personnes qui voudront quelque chose de plus « bling-bling ». Et j’avoue que coté épurée, l’interface du Gnome-Shell l’est plus que celle de Unity et de son lanceur omniprésent ou presque 😉

      Je te concède enfin que les utilisateurs les moins initiés peuvent être perturber par la nouveauté mais je pense que lorsque l’on est quotidiennement plongé dans l’univers de l’informatique, il est facile d’aller au-delà des habitudes pour juger les produits sur d’autres critères.

      C’est aussi applicable dans d’autres domaines. Si on était resté sur nos acquis, on en serait encore aux trains à vapeurs…

  2. Ho un troll.
    Bon allez-y:

    Gnome-Shell convient à une partie de la population, très bien pour eux.
    Mais je ne voit pas pourquoi on tente de forcer le passage d’un autre type de population très (trop ?) à l’aise avec l’interface type année 90-2k.

    Gnome-Shell et Unity ne sont pas adaptés à ma façon de travailler.
    Et changer ce qui marche très bien depuis plus de 10 ans est une idiotie.
    Surtout quand la « nouvelle » façon n’est pas aussi productive (ici).

    Le «If it isn’t broken, don’t try to fix it.» a ces limites mais on ne l’ai a pas atteinte dans ce cas.

    1. Il est vrai qu’exprimer un point de vue, c’est troller 😉

      Gnome-Shell convient à une partie de la population, très bien pour eux.
      Mais je ne voit pas pourquoi on tente de forcer le passage d’un autre type de population très (trop ?) à l’aise avec l’interface type année 90-2k.

      Maintenance du code peut-être ? Repartir sur des bases saines ?

      Gnome-Shell et Unity ne sont pas adaptés à ma façon de travailler.
      Et changer ce qui marche très bien depuis plus de 10 ans est une idiotie.
      Surtout quand la « nouvelle » façon n’est pas aussi productive (ici).

      C’est vrai. Pourquoi utiliser un moteur à explosion pour se déplacer alors qu’on peut utiliser des véhicules hippomobiles.

      Le «If it isn’t broken, don’t try to fix it.» a ces limites mais on ne l’a pas atteinte dans ce cas.

      Pour ton point de vue, soit. Mais va dire aux codeurs qui se trimballait le même code depuis l’an 2002.

      1. Pour ton point de vue, soit. Mais va dire aux codeurs qui se trimballait le même code depuis l’an 2002.
        Un code vieux n’est pas forcement non maintenable.
        Devoir repartir de zero tous les 10 ans est le signe d’un échec de la gestion qualité.

        C’est vrai. Pourquoi utiliser un moteur à explosion pour se déplacer alors qu’on peut utiliser des véhicules hippomobiles.
        Tu as raté une partie: un changement n’est utile et effectué que si il y a un gain notable.
        Le passage des véhicules hippomobiles aux véhicules autopropulsés a fait disparaitre la gestion d’un être vivant de l’équation, gain notable et apprécié ce qui a entrainé le changement.
        Gnome-shell est une régression pour le workflow d’une partie de la population, c’est donc un changement rejeté.

        Rien que de trés normal.

        1. Un code vieux n’est pas forcement non maintenable.
          Devoir repartir de zero tous les 10 ans est le signe d’un échec de la gestion qualité.

          Ah ? Bon. Et si on ne prend pas en compte l’évolution technologique ?

          Tu as raté une partie: un changement n’est utile et effectué que si il y a un gain notable.
          Le passage des véhicules hippomobiles aux véhicules autopropulsés a fait disparaitre la gestion d’un être vivant de l’équation, gain notable et apprécié ce qui a entrainé le changement.

          Et entrainé un épuisement à vitesse grand V des ressources naturelles.

          Gnome-shell est une régression pour le workflow d’une partie de la population, c’est donc un changement rejeté.

          Comme jadis KDE 4.0 -> 4.3.

          Rien que de trés normal.

          C’est quoi la normalité ? Rester sur des acquis et refuser en bloc tout changement qui requiert un minimum d’autoformation ? 😉

          1. Ah ? Bon. Et si on ne prend pas en compte l’évolution technologique ?
            Il y a quoi qui a changé depuis 10 ans ?
            Le pseudo «Web 2.0» ?
            On parle d’une population utilisant encore des applications curse voire cli !

            Et entrainé un épuisement à vitesse grand V des ressources naturelles.
            Remplace ressources naturelles par capacité de traitement GPU/CPU et tu aura une critique de Gnome-Shell …

            C’est quoi la normalité ? Rester sur des acquis et refuser en bloc tout changement qui requiert un minimum d’autoformation ?
            Non c’est refusé un changement dont l’analyse de risque est défavorable.

          2. Il y a quoi qui a changé depuis 10 ans ?
            Le pseudo «Web 2.0» ?
            On parle d’une population utilisant encore des applications curse voire cli !

            Il est vrai que les machines d’il y a 10 ans ont les mêmes capacités technique que celles d’aujourd’hui.

            Remplace ressources naturelles par capacité de traitement GPU/CPU et tu aura une critique de Gnome-Shell …

            Et de KDE (génération 4.x), Unity, bref, les interfaces sorties depuis 2009.

            Non c’est refusé un changement dont l’analyse de risque est défavorable.

            Ah. On aurait mieux fait de rester dans la caverne dans ce cas.

            Il est vrai que le terminal n’est plus utilisable dans des interfaces nouvelles génération. Je ne suis pas contre les personnes qui utilisent des applications en curses ou la cli. J’utilise quotidiennement mc et des outils en ligne de commandes. Mais j’apprécie aussi des interfaces graphiques dernière génération.

            Schizophrénie ? Pragmatisme ? Ou suis-je un malade mental pour agir ainsi ?

  3. « C’est aussi applicable dans d’autres domaines. Si on était resté sur nos acquis, on en serait encore aux trains à vapeurs… » Ben non, on n’aurait pas encore découvert le feu 😉
    J’avoue préférer Gnome 3 à Unity pour le look et l’utilisation. KDE 4 ? Pas vu depuis la 4.1.
    Mais Gnome 3 est d’emblée plus esthétique mais reste bien loin derrière la facilité de config de Gnome 2 et utilise plus de ressources.
    J’y viendrai peut être un jour quand ce sera plus mûr, pour l’instant je préfère XFCE avec un dock Cairo. Mes vieilles habitudes (ou habitudes de vieux !) y sont moins bousculées. De toute manière, comme je passe mes journées de bureau devant WinXP… on ne peut pas dire que je sois très à la mode sur les interfaces IHM 😉 .

    1. « C’est aussi applicable dans d’autres domaines. Si on était resté sur nos acquis, on en serait encore aux trains à vapeurs… » Ben non, on n’aurait pas encore découvert le feu 😉

      Ou il serait critiqué par ceux qui préfère la chaleur humaine 😉

      J’avoue préférer Gnome 3 à Unity pour le look et l’utilisation. KDE 4 ? Pas vu depuis la 4.1.
      Mais Gnome 3 est d’emblée plus esthétique mais reste bien loin derrière la facilité de config de Gnome 2 et utilise plus de ressources.

      Plus de ressources ? Ah ? Bon. Il est vrai que pour le moment, profiter du Shell, il faut une carte avec un peu de 3D derrière. Normalement la 3.4 sera accélérée logiciellement si la carte ne suit pas.

      J’y viendrai peut être un jour quand ce sera plus mûr, pour l’instant je préfère XFCE avec un dock Cairo. Mes vieilles habitudes (ou habitudes de vieux !) y sont moins bousculées. De toute manière, comme je passe mes journées de bureau devant WinXP… on ne peut pas dire que je sois très à la mode sur les interfaces IHM 😉 .

      Xfce est un bon environnement. Dommage que certains de ses outils soient moins évolués que ceux de Gnome.

  4. « Dommage que certains de ses outils soient moins évolués que ceux de Gnome. »
    C’est vrai et pour ça, je panache un peu avec quelques softs du monde Gnome.
    « Plus de ressources ? Ah ? Bon. »
    Pour les ressources utilisées, Gnome 3 est un peu plus gourmand que 2 : 100 MB de plus au boot et 3-4% de plus en iddle chez moi . C’est invisible si on ne regarde pas de près. C’est secondaire tant que le PC n’est pas trop ancien. Ça change beaucoup si je compare à Xfce, il fallait s’y attendre.

  5. Vista est critiqué, certains utilisateurs décident de revenir à XP. Seven arrive tôt.
    Canonical impose un nouveau style, certains utilisateurs se dirigent vers LinuxMint.

    Le peuple est peut-être idiot, mais il décide.

    1. Mouais. Cependant, Vista était critiqué avec de bonnes raisons, ne serait-ce que son énorme temps de développement. Et Vista n’a été – en schématisant largement – que la version beta de Windows 7.

      Quant à Canonical, je maintiendrais – au prix de me faire incendier – que c’est une volonté de faire cavalier seul alors que des préversions de gnome-shell existait déjà à l’époque de la version 2.28 de Gnome.

      Quant à la dernière phrase, je conseillerais de revoir le premier « Men In Black », quand Will Smith est recruté. Le dialogue sur le banc du parc est savoureux.

Les commentaires sont fermés.