SalineOS 1.5 : un OS qui manque un peu de sel…

SalineOS, c’est un liveCD basé sur Debian GNU/Linux Squeeze avec Xfce 4.6. La version 1.5 étant sortie récemment, j’ai eu envie de la tester.

Après avoir récupéré l’image ISO en utilisant le protocole BitTorrent (en bon tipiak selon les industries aux modèles économiques obsolètes).

Ayant eu un problème au moment du premier démarrage après l’installation de l’OS dans la machine virtuelle (un bug de la version de développement de qemu ?), j’ai du me replier sur VirtualBox, en créant une image Debian 64 bits, avec 2 GiO de mémoire dédiée et 32 GiO de disque virtuel.

Une fois lancé et chargé, on arrive dans un environnement assez aquatique. L’installateur nous propose de s’occuper tout seul du disque.

Ensuite, on définit le clavier et la langue d’utilisation. Les paquets complémentaires sont proposés au téléchargement. Laissons-les être récupéré.

Ensuite, on passe à la vérification du clavier, ce qui devrait être une formalité. L’étape suivante est plus intéressante, car elle propose d’installer les codecs non libres (du genre h264, WMA ou encore AAC). On va accepter.

On définit ensuite le mot de passe root, puis on crée l’utilisateur normal. On propose ensuite la connexion automatique, puis de définir le nom de la machine. Etape suivante ? L’installation du chargeur de démarrage.

Pour finir, on définit si l’heure est en « localtime » (en cas de double démarrage avec MS-Windows) ou UTC.

On définit enfin le fuseau horaire de l’utilisateur. Et on passe à l’installation proprement dite.

Une fois celle-ci terminée, on redémarre.

J’ai été obligé de faire une petite manipulation pour avoir une résolution utilisable (1024×768 au lieu de 800×600).

J’ai ouvert un terminal, puis avec des droits root, j’ai tué slim avec un petit /etc/init.d/slim stop

Ensuite, j’ai créé un fichier xorg.conf en utilisant la commande Xorg -configure

J’ai ensuite modifié le fichier xorg.conf.new. J’ai rajouté les deux lignes suivantes dans la section « Monitor ».


HorizSync 30-107
VertRefresh 48-120

Enfin, j’ai remplacé la référence à « fbdev » par un petit « vesa » dans la section « Device » pour que Xorg se lance. Après un redémarrage, Xorg est dans la bonne configuration 😀

La suite ? En vidéo ! Nul besoin de commentaire sur la vidéo, elle est assez parlante d’elle même sur ce que j’ai fait durant l’enregistrement (mise à jour de fichiers, lancement de certains logiciels, etc…)

Pour faire un petit bilan rapide. On trouve de l’assez récent (LibreOffice 3.4.3) avec du carrément vieux, car le navigateur proposé est un Chromium 6… Sorti il y a plus d’un an !

J’ai pu installer Google Chrome 15, mais c’est pas franchement des plus « conseillés » comme idée. C’est un liveCD intéressant, qui s’adressera surement aux adorateurs de la Debian GNU/Linux Squeeze, mais qui payent sa stabilité légendaire cash : des logiciels en retard d’une version, voire de 9 dans le cas de Chromium / Google Chrome.

Je veux bien que le rythme de développement de Chromium / Google Chrome soit devenu complètement irrationnel, mais quand même…

Debian GNU/Linux Squeeze accuse son âge ici… L’ensemble est néanmoins intéressant. A tester pour savoir si cela vous convient ou pas ! Et pour une fois que ce n’est pas une distribution live installable basée sur Ubuntu, cela change un peu 🙂

2 réflexions sur « SalineOS 1.5 : un OS qui manque un peu de sel… »

  1. Pas conseillé pour les débutants mais en suivant les manuels sur internet, il est possible d’installer la version dans Sid ou Testing de Chromium pour obtenir une version plus récente grâce au pinning. Perso, j’utilise Iceweasel et grâce à l’équipe Debian Mozilla, j’ai une version 7 dans ma debian stable qui en est elle toujours à la version 3.x… J’ai aussi un libreoffice récent grâce au backport. Tout ça pour dire qu’on peut avoir du stable avec des backports qui permettent de ne pas être trop à la ramasse 😉

    1. Le pinning est peut-être pratique, mais peut devenir « casse gueule » à terme.

      Le mieux étant d’utiliser testing dans ce cas, les logiciels sont un peu plus « frais » que dans stable 🙂

Les commentaires sont fermés.