Mac4Ever = manipulation et désinformation ?

Je ne porte pas les magazines sur la toile dans mon coeur, voici un évènement qui me donne envie de vomir.

Tels des staliniens qui maquillaient des photos pour manipuler les informations, voici qu’un article reproduit une citation tronquée en 2 endroits de Richard M. Stallman.

La version intégrale est disponible à l’adresse : http://stallman.org/archives/2011-jul-oct.html#06_October_2011_%28Steve_Jobs%29

Il manque en effet deux morceaux importants, l’introduction du billet, et un adjectif qualificatif important.

Premier morceau manquant, non repris dans l’article fallacieux du site :

« Steve Jobs, the pioneer of the computer as a jail made cool, designed to sever fools from their freedom, has died. »

Qu’on peut traduire par :

« Steve Jobs, le pionnier de l’informatique comme une prison dorée, conçue pour couper des imbéciles de leur liberté, est mort. »

La suite de la traduction est juste, sauf qu’il manque un morceau important :

As Chicago Mayor Harold Washington said of the corrupt former Mayor Daley,

J’ai mis en gras le morceau manquant :

Comme le maire de Chicago, Harold Washington l’avait dit pour son prédécesseur Daley

Où est passé le terme corrompu dans cette histoire ?

Enfin, voici une traduction plus honnête de la totalité du message :

« Steve Jobs, le pionnier de l’informatique comme une prison dorée, onçue pour couper des imbéciles de leur liberté, est mort.

Comme le Maire de Chicago Harold Washington a dit de l’ancien maire corrompu Daley, « je ne suis pas heureux qu’il soit mort, mais je suis heureux qu’il soit parti. » Personne ne mérite de devoir mourir – pas des Jobs, pas M. Bill, ni même les gens coupables de maux plus grands que les leurs. Mais nous méritons tous la fin de l’influence nuisible de Jobs sur l’informatique. Malheureusement, cette influence continue malgré son absence.

Nous pouvons seulement espérer ses successeurs, comme ils essayent de continuer son héritage, seront moins efficace.  »

Maintenant à vous de voir qui manipule qui dans l’histoire.

Pour mémoire, un célèbre coup de gueule, de 1972, qui reflète complètement mon point de vue ici :

Note rajoutée à 19 h 44 : apparemment, le morceau coupé est revenue, mais l’expression « prison dorée » est remplacée par « prison devenue cool » et le « conçue pour couper des imbéciles de leur liberté, est mort. » est remplacé par : « conçu pour divertir les fous de leur liberté, est mort », ce qui ne veut strictement rien dire.

Donc, nouvelle manipulation en truquant volontairement la traduction…

Vous aimez ceci ? Partagez-le !

34 réflexions sur “ Mac4Ever = manipulation et désinformation ? ”

  1. Sérieusement, vous avez la mémoire courte parfois.

    Petit rappel, avant iOS, android n’existait pas et on était tous avec des téléphones portables ultra fermés sur lesquels on ne pouvait en général même pas installer d’applications. Sans parler du rôle d’Apple dans l’informatique personnel.

    Qu’on aime où qu’on aime pas la politique Apple, S. Jobs a quand même été un personnage qui a marqué l’histoire de l’informatique et sans lui on n’en serait pas la aujourd’hui.

    On peut très bien aimer le logiciel libre et ne pas être d’accord avec tout les propos de Stallman

    1. Il est vrai qu’avant 2007, les téléphones portables avaient la puissance nécessaires pour accueillir des interfaces graphiques évoluées ;)

      Android n’existait pas avant iOS ?

      iPhone 1 : annoncé en janvier 2007, sorti en juin de la même année.

      Androïd : annoncé en novembre 2007, bien que dans les cartons depuis… 2005.

      http://www.businessweek.com/technology/content/aug2005/tc20050817_0949_tc024.htm

      L’interface graphique ? Xerox avec son alto dès 1973.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Xerox_Alto
      Qu’on aime où qu’on aime pas la politique Apple, S. Jobs a quand même été un personnage qui a marqué l’histoire de l’informatique et sans lui on n’en serait pas la aujourd’hui.

      Qu’on aime où qu’on aime pas la politique Apple, S. Jobs a quand même été un personnage qui a marqué l’histoire de l’informatique et sans lui on n’en serait pas la aujourd’hui.

      Soit, mais qu’on arrête de le prendre pour le messie de l’informatique.

      On peut très bien aimer le logiciel libre et ne pas être d’accord avec tout les propos de Stallman

      Entièrement d’accord. Mais la manipulation de Mac4Ever est à vomir.

        1. Et iOS est apparu quand Steeve Jobs à claqué des doigts à la keynote de 2006 ?! Non, je ne pense pas… Simplement pour apple on ne peut pas savoir de quand date le projet vu que ça se réalise en interne. Bien qu’on puisse dire que iOS tiens du Newton… Dans ce cas là iOS est beaucoup plus vieux que Androïd.

    2. avant iOS, android n’existait pas et on était tous avec des téléphones portables ultra fermés sur lesquels on ne pouvait en général même pas installer d’applications. eu moi je me souviens avoir acheter dans les années 90 un Palm II qui m’a fait usage pendant de longues années. Bon ok, on ne pouvait pas téléphoner avec… C’était fermé mais on pouvait installer ce que l’on voulait dessus. Il a fini sa vie en télécommande universelle (hé oui il avait un port infrarouge) :-) Alors le mythe avant l’iPhone y’avait rien…

    3. @Julien

      Pour ma part je ne l’ai jamais renié, et je l’ai même clamé à d’autres.

      Mais ton commentaire est plutôt hors sujet, Frederic ne parle pas de ça, mais de la manipulation « journalistique » pour influencer la pensée.

  2. Il serait amusant de voir qui a le plus contribué à des projets OpenSource durant ces 10 dernières années, des acolytes de Jobs, de Stallman ou même de Google….

    PS : en publiant cette traduction, notre but n’a jamais été de transformer ses propos. Nous avons d’ailleurs modifié plusieurs fois la traduction suite à des remarques de lecteurs. Enfin, de mon point de vue, Stallman a dépassé les bornes en publiant ce genre de texte -peu importe ses convictions-, ne serait-ce que par respect pour sa famille, ses collègues et ses amis. Ça s’appelle du savoir-vivre, tout simplement.

    1. Il serait amusant de voir qui a le plus contribué à des projets OpenSource durant ces 10 dernières années, des acolytes de Jobs, de Stallman ou même de Google….

      De mémoire, je dirais IBM, diverses universités, ne serait-ce que pour des logiciels comme VLC, la Fondation Mozilla, Google bien entendu, les apports de la pomme se limitant au développement de Wekbit et à l’entretien de Cups, pour schématiser bien sûr.

      PS : en publiant cette traduction, notre but n’a jamais été de transformer ses propos. Nous avons d’ailleurs modifié plusieurs fois la traduction suite à des remarques de lecteurs. Enfin, de mon point de vue, Stallman a dépassé les bornes en publiant ce genre de texte -peu importe ses convictions-, ne serait-ce que par respect pour sa famille, ses collègues et ses amis. Ça s’appelle du savoir-vivre, tout simplement.

      Quand on coupe, ne serait-ce qu’un mot, on trahit un texte et sa pensée. Et vu le nombre de commentaires du genre « crève », « sac à merde », la volonté de faire du buzz était flagrant.

      Il n’a nullement insulté Steve Jobs, il a seulement critiqué que Jobs ait fait avec Apple un écosystème informatique qui est une prison dorée technologique.

      Rien d’autres. Mais évidemment, vu le culte de la personnalité qu’a entretenu – à son corps défendant – Steve Jobs, les réactions primaires pour ne pas dire pire de certaines personnes étaient prévisibles.

  3. « conçue pour couper des imbéciles de leur liberté, est mort. » est remplacé par : « conçu pour divertir les fous de leur liberté, est mort », ce qui ne veut strictement rien dire.

    Ben apprend à saisir un dictionnaire pour comprendre le sens des mots que tu ne connais pas ptet. Elle est parfaitement correcte ma traduction, bien plus littérale que celle que tu proposes. Divertir à deux sens, celui de « détourner » est parfaitement adapté ici. Cdt.

    1. Parfaitement correcte MAIS NE VEUT RIEN DIRE !

      Sans oublier une attaque sur mes capacités personnelles, ad-hominem donc.

      Rien à rajouter plus.

      Mon titre restera tel qu’il est, car tu confirmes ce que je pense sur la probité et l’honnêteté de ce site.

    2. Ni « imbéciles », ni « fous » ne conviennent dans ce contexte. Il aurait fallu traduire par « passionnés » (ou à la rigueur par « dupes » mais je pense que ce n’est pas dans l’esprit de cette phrase qui dans un style assez familier). Quoiqu’il en soit ce sont des traductions beaucoup trop littérales pour être honnêtes ;-)

      Steeve Jobs, pionnier d’une informatique aussi fermée que branchée, conçue pour couper les passionnés de leur liberté, est décédé.

  4. Toi parler français médiocre, toi même ignorer que français soutenu pouvoir exister.

    DIVERTIR, verbe trans.
    A. Vieilli
    1. Gén. péj. [Le compl. désigne gén. une somme d'argent] Détourner (à son profit), s’approprier illégalement

    1. Si pour toi divertir (français soutenu mais désuet) veut dire détourner, écarter ou éloigner pourquoi ne pas utiliser l’un de ces 3 synonymes que tout le monde comprenne mieux ?
      Des terroristes ont divertis un avion ??? sérieux ??? Tu dis ça toi ???

  5. Divertir : « Tourner d’un autre côté, détourner, écarter.  » (Dictionnaire Littré).

    Ce n’est pas parce que tu ne comprends pas une phrase qu’elle ne veut rien dire Frédéric. Tu n’es pas la personne la plus intelligente sur Terre

    1. Je pense quand même avoir suffisamment de connaissance de la langue française pour reconnaitre un usage vieilli et obsolète d’un verbe. De plus, la traduction proposée était inexacte et incomplète.

      Et je n’ai jamais prétendu être la personne la plus intelligente sur Terre. Je prétends juste ne pas me limiter à des traductions automatiques qui souvent donne un résultat infâme et incompréhensible.

  6. Bonjour à tous,

    Moi je trouve peux de différence entre les 2 traductions. L’une est plus rigide que l’autre. L’autre laisse plus de part à l’interprétation, mais est loin d’être fausse.

    Vous êtes loin d’avoir le niveau de traducteur professionnels, alors ne vous prenez pas trop au sérieux.

    Enfin, je trouve qu’entretenir la haine est un manque de sagesse.

    1. Les traducteurs pro comme tu dis, se plantent aussi allègrement.
      J’ai bossé dans l’événementiel et il est arrivé que les assistants du speaker interrompent la conf à cause de traductions foireuses.

  7. Si l’on veut discréditer Stallman, on a intérêt à renforcer ce qui permettrait de donner de lui l’image de quelqu’un de méprisant. Je m’interroge sur le sens qu’il faut donner à «fool» (dans «the computer as a jail made cool, designed to sever fools from their freedom»). La plupart des dictionnaires avancent le très mesuré «sot», en second lieu «stupide». On aurait pu traduire par «fou», qui n’est quasi plus utilisé comme insulte; à la limite, quand on parle de quelqu’un en ces termes, c’est presque avec empathie. C’est presque comme de dire qu’il est «inconscient».

    Étonamment, vous qui défendez stallman, vous employez «imbéciles», ce qui est beaucoup plus méprisant, et ne contribue pas à votre plaidoyer.

    Curieusement, quand steve jobes enjoignait aux étudiants, dans un discours célèbre, «Stay Hungry. Stay Foolish.», personne n’a traduit par «Soyez des imbéciles».

    Bref, quand on veut tuer son chien…

    Moi je l’aime bien, l’intervention de stallman.

    1. Car le terme « imbéclies » est adapté à des personnes qui abandonnent certaines de leur liberté sur l’autel de l’apparence. Et l’usage des mots est un autre problème.

      Sinon, je suis d’accord avec le commentaire dans son ensemble pour le reste.

      1. «le terme « imbéciles » est adapté à des personnes qui abandonnent certaines de leur liberté»

        C’est ce que je voulais dire; c’est donc vous qui avez introduit une nuance insultante que n’avait peut-être pas voulue Stallman.

  8. Personnellement, au delà de la citation tronquée de RMS et des diverses traductions disponibles sur des sites d’information plus ou moins indépendants, ce qui m’effare, ce sont les réactions sur mac4ever (les mêmes réactions sur n’importe quel site et sur n’importe quel sujet m’effareraient tout autant): « Qu’il crève » « Vivement qu’il meure »… etc… parceque RMS ne partage pas leur point de vue sur S.Jobs.
    Évidemment, avec des titres raccoleurs dans le style « RMS est heureux de la mort de Jobs », on ne peut pas s’attendre à autre chose de la part de fanboys.
    Et si on lit avec attention le communiqué de RMS, non, il n’est pas « heureux du décès de S.Jobs » – ni de celui de qui que ce soit. Il rappelle cependant, à l’heure où les médias traditionnels encensent Steve Jobs en le comparant à… Einstein (et je me demande bien en quoi l’iPhone est plus révolutionnaire que la théorie de la relativité générale…), eh bien, non, ce n’était pas non plus un Dieu vivant. Ça ne veut certainement pas dire que RMS soit heureux de la disparition de Steve Jobs, simplement qu’il remet les choses à leur place. Surtout qu’Apple a quand même bien pioché dans le libre aux débuts d’OS X (cups, khtml devenu webkit, micro noyau Mach, la majorité de l’userland en console provient de BSD – il suffit de faire un man -k man pour s’en rendre compte par exemple), et, mis à part webkit, ils n’ont pas reversé grand chose.
    Personnellement, même si, bien évidemment, je ne suis pas heureux de la disparition de Jobs (surtout à cause de cette saloperie de cancer), je serais par exemple bien plus attristé par la disparition de Steve Wozniack, qui, lui, pour le coup, est un génie de l’électronique et le véritable créateur des Apple I, II, IIgs – ou de celle de RMS, même si Emacs jaimpa (vim ftw! et c’était la minute troll).

  9. L’idée selon laquelle Apple aurait allègrement utilisé du code de logiciel libre de licence GPL dans ses produits, sans en respecter les obligations, est elle fondée ou non ?
    Si elle est vraie ou si Apple refuse d’ouvrir son code (en comité restreint à fin de garantir qu’il n’y ait pas de piratage possible) pour que cela puisse être vérifié alors oui M Jobs ne devrait pas aller directement a paradis mais faire un passage par le purgatoire des geeks !

    Quelqu’un a-t-i des infos sur le sujet d piratage de code libre par Apple ?

  10. Oui il est quasiment sûr que Apple a utilisé du code du noyau Linux dans son système OSX et ce sans rendre public le code de celui-ci qui en a été dérivé. Apple a privatisé du code Libre.

    1. Et non. La couche de code libre au dessus du noyau mach (une horreur technologique selon un certain Linus T.) est sous licence BSD, pas GPL.

      Sinon, il est vrai qu’Apple avait mis du temps à montrer le code GPL de Webkit, coeur de Safari.

      1. Autant pour moi en ce qui concerne le noyau utilisé par Apple. Mais par exemple si Safari a utilisé du GPL est-ce que son code est donné à ses utilisateurs comme l’exige d’être un descendant de GPL ?

        1. le coeur de Safari, c’est webkit, qui propulse aussi Google Chrome.

          about: dans le chromium compilé maison => Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.909.0 Safari/535.7

          Voila ;)

Les commentaires sont fermés.