Maintenant qu’Acid3 est de l’histoire ancienne, vive la branlette de neurones avec html5test ! Première partie.

La dernière fois que j’ai parlé du test html5, c’était il y a… 15 mois.

A l’époque, j’avais utilisé Chromium 6, Epiphany 2.30.2, Mozilla Firefox 3.7 pré-alpha6. A l’époque le test comptait 300 points. Au moment où je rédige cet article, il est monté à 450 points.

Dans cette première partie, je vais parler des résultats de :

Un deuxième article sera consacré à Internet Explorer 9, Opera et Safari, les trois sous MS Windows 7 (récupéré depuis un DVD de sauvegarde de ma machine actuelle) sous VirtualBox.

Chromium 16 est le grand vainqueur du test. Basé comme Midori, Epiphany sur le moteur de rendu Webkit, il a été modifié pour « écraser » les autres… Et c’est vraiment le cas. Son score est sans appel… 342/450. Soit un taux de réussite de 76%.

En deuxième position ? Mozilla Firefox 9.0alpha. Son score est honorable, 314/450, ce qui donne un taux de réussite de 69,77%

Troisième ? Epiphany 3.1.91.1. Son score arrive tout de même à 294/450, soit un taux de réussite de 65,33%.

Quatrième, encore un navigateur propulsé par Webkit, l’excellent et très léger navigateur officiel pour Xfce, j’ai nommé Midori. Il rate de peu le podium, affichant quand même un score de 289/450, soit un taux de réussite de 64,22%.

Bon dernier, Konqueror 4.7 qui est très très loin du lot des autres. Le lointain ancêtre de Webkit a un score faible. 93/450, soit un taux de réussite de 20,66%.

Bon, je vous laisse troller commenter ces résultats, tandis que je prépare le deuxième paquet de résultats, à savoir Internet Explorer 9, Opera et Safari (par ordre alphabétique), les trois dans un MS-Windows 7 sous VirtualBox.

6 pensées sur “Maintenant qu’Acid3 est de l’histoire ancienne, vive la branlette de neurones avec html5test ! Première partie.”

  1. Depuis bien longtemps, je ne m’étais plus informé sur ces tests.
    Alors juste par curiosité je viens de voir avec mes vieilles versions installées :
    337 pour Chromium 13.0
    308 pour Epiphany 3.0.1, étrange cette baisse d’Epiphany en nouvelle version
    287 pour Iceweasel 5.0
    et les 3 sont aussi à 100% pour l’acid3 (et je ne la savais même pas !).
    Comme tu dis, ces comparatifs servent surtout à se faire plaisir.
    Dans la vraie utilisation, je regarde surtout le confort d’utilisation (rapidité, ergonomie et plugins en ce qui me concerne).

  2. Je ne suis pas sûr que ce test vaille grand chose…

    Par exemple, Firefox ne supportera jamais les codecs H264, Mpeg4, MP3 ou AAC pour la simple et bonne raison qu’ils ne sont pas libres.
    D’ailleurs, ceux-ci ne font pas du tout partie de HTML5.

    Et pourtant, à cause de ça, Firefox est pénalisé au niveau de la notation.

    Je n’ai pas regardé les autres critères (je ne connais pas assez), mais si c’est du même genre il vaudrait mieux ne pas prendre ce benchmark très au sérieux.

    1. Justement, cela fait partie des « bonus points », car il dépasse les définitions des recommandations du w3c.

      Voici ce qu’on peut lire dans le cadre concernant la vidéo (et l’audio aussi) :

      The following tests go beyond the requirements of the HTML5 specification and are not counted towards the total score. If a browser supports one or more audio codecs, one bonus point is awarded for each codec.

      Ce qu’on peut traduire par :

      Les tests suivants vont au-delà des exigences de la spécification HTML5 et ne sont pas comptés dans le total. Si un navigateur prend en charge un ou plusieurs codecs audio, un point bonus est attribué pour chaque codec.

      Ce qui permet justement de rendre le test plus « sérieux » qu’il n’y parait au premier abord.

      1. Donc si je développe un navigateur qui ne supporte pas Ogg, mais qui supporte tous les codecs non libres, je suis avantagé au niveau de la notation par rapport au contraire (bah oui, je supporte 2 standards là où les autres en supportent un) ? Curieuse conception des standards ouverts…

        Pire : ce test ne tient pas compte de l’utilisation de la balise audio : supporter 2 formats mineurs rapporte plus que supporter un seul format, mais très répandu. Dans les faits, cette balise contient 9 fois sur 10 de l’ogg (du moins sur les sites que je fréquente, dont kiwipédia). Alors on peut aussi dire « non mais ce test est destiné à tirer le web et les navigateurs de l’avant », ok, très bien, mais alors en 2011, je ne suis pas sûr qu’encourager le MP3 soit aller de l’avant… Ce format est dépassé techniquement et est fermé, la seule raison pour laquelle il existe encore étant l’omniprésence d’un lecteur audio dont le nom commence par i et fabriqué par une firme dont le logo n’est pas une poire.

Les commentaires sont fermés.