PearOS 1.5 « Cheetah » : une dérivée d’Ubuntu pour rugir de plaisir ?

Derrière le clin d’oeil du titre à une marque de barre aux céréales chocolatée, PearOS 1.5 « Cheetah » (non, pas le chimpanzé qui accompagne Tarzan), mais le guépard, se cache une distribution francophone uniquement en 64 bits dont j’ai parlé de la version 1.0 il y a quelques jours.

Quoique Cheetah me rappelle quelque chose au niveau de ma « faible » culture informatique…

La sortie de la version 1.5 m’a donné envie de voir si son inspiration fauvesque est aussi prononcée que le fait penser le jeu de mot.

Pour la personne observatrice, l’icone qui gère les différents espace de travail contient une miniature d’une image bien connue… Mais dire laquelle, j’ai un énorme doute 🙂

Une icone de gestionnaire d'espace de travail assez "connue"

Mais le mieux, c’est d’avoir l’OS en question en action, pour savoir si l’on doit ou pas rugir de plaisir…

Dans cette petite vidéo, on a droit au démarrage, à quelques actions de base (recherche de programmes), navigation, quelques outils systèmes, bref, un aperçu d’ensemble de la distribution.

Les icones me font penser à une période de ma vie, quand j’avais une machine à base de processeur PowerPC… Qui a dit que j’ai l’esprit tordu ? Hein ? Qui ?

Maintenant, à vous de voir si le rugissement se justifie ou pas 😉

5 réflexions sur « PearOS 1.5 « Cheetah » : une dérivée d’Ubuntu pour rugir de plaisir ? »

  1. Oui, c’est un clin d’oeil évident a OSX … Reste a savoir si les intégrateurs de la distribution on poussé le vice jusqu’au bout et changé les raccourcis clavier afin de rendre le tout inutilisable :p
    En fait, je pense qu’il s’agit essentiellement d’une fusion entre un ElementaryOS et Mac4Lin

    J’en viens au but de mon commentaire, est ce que tu pourrais donner le nom du bidule en haut ou il y a les indicators ? C’est exactement le bout de logiciel qu’il me manque pour faire un bureau compiz sans unity / gnome-shell / gnome-panel

Les commentaires sont fermés.