Un libriste sur Google Plus est il comme un végétarien mangeant un gros steak ?

Un commentaire de Maniatux m’a donné envie de faire ce petit billet.

Je cite le morceau qui est à savourer :

Et dernier point, un libriste comme toi qui saute sur Google Plus c’est juste hypocrite. Autant qu’un écologiste qui roule en 4×4 ou un végétarien qui mange un bon gros steak.

Google Plus est un réseau social, donc un outil comme un autre. Il est vrai qu’il y a le réseau social Diaspora, mais il est encore bien trop jeune pour être vraiment intéressant pour l’utilisateur lambda.

Si je suis la pensée de Maniatux, être libriste et être sur google plus, c’est hypocrite.

Revenons au terme d’hypocrisie, qui selon le wiktionnaire se définit ainsi :

Vice consistant à s’attribuer une vertu, une piété ou un sentiment noble que l’on n’a pas.

Dans ce cas, je ne suis pas le seul hypocrite et on pourrait dire à la limite « pseudo-libriste », bien qu’utilisant des distributions linux en mono-boot depuis des années, n’utilisant qu’un minimum de logiciels non-libres (le seul restant sur ma machine est un certain Flash), etc…

Voici donc une liste non-exhaustive des hypocrites libristes ayant un compte sur google plus.

Et je dois encore en oublier. Etonnant qu’il y ait autant d’hypocrites dans le petit monde du logiciel libre… 🙂

Ou simplement des personnes pragmatiques qui savent utiliser les outils qui existent, en attendant mieux 🙂

31 réflexions sur « Un libriste sur Google Plus est il comme un végétarien mangeant un gros steak ? »

      1. Oh moi tu sais je suis le roi des hypocrites, j’utilise un système « ultraproprio » et « commercial »… pire que la pomme d’après certains blog ^^ (Et nan c’est pas windows)

  1. Un « vrai » libriste se doit de ne parler qu’avec d’autres libristes sur des moyen de communication « libres » (et sur lesquels, on ne retrouve que des libristes de toute façon).

    P.S. : Débloque moi !!!!

  2. Billet réponse : http://maniatux.fr/?article173/personne-n-aime-google-plus-mais-tout-le-monde-s-inscrit (écrit il y a longtemps déjà).

    Les libristes passent leur temps à critiquer Google, le grand méchant qui méprise la vie privée des gens. Mais à côté de ça tout le monde se précipite sur le réseau social. En faisant cela vous ne faites que les soutenir. C’est donc bien hypocrite de se prétendre défenseur du libre et de la vie privée mais d’être inscrit.

    Il y a certains qui ne se sont jamais montrés particulièrement libristes, ou alors par choix pragmatique comme Cyrille Borne. Moi même je ne me déclare pas libriste bien au contraire, je me fie plutôt à la qualité technique qu’à la philosophie. Mais malgré cela je ne suis pas inscrit et ne souhaite pas m’inscrire.

    1. Les libristes passent leur temps à critiquer Google, le grand méchant qui méprise la vie privée des gens. Mais à côté de ça tout le monde se précipite sur le réseau social. En faisant cela vous ne faites que les soutenir. C’est donc bien hypocrite de se prétendre défenseur du libre et de la vie privée mais d’être inscrit.

      Des noms pour les personnes libristes qui critiquent Google ainsi ? J’ai un compte gmail (même plusieurs), mais je les gère avec mon client courrier.

      Il est vrai que l’on ne peut pas récupérer toutes ses données (photos, contact) via cette interface :

      https://www.google.com/takeout/?pli=1

      Il y a certains qui ne se sont jamais montrés particulièrement libristes, ou alors par choix pragmatique comme Cyrille Borne. Moi même je ne me déclare pas libriste bien au contraire, je me fie plutôt à la qualité technique qu’à la philosophie. Mais malgré cela je ne suis pas inscrit et ne souhaite pas m’inscrire.

      Déjà, que l’on définisse le libriste : utilisateur de logiciel libre ? Auditeur de musique libre ?

      Et coté vie privée, même si Google est rentré en guerre contre les pseudos – ce qui se justifie pour éviter une pollution à la fesse-bouc – c’est un gage de qualité au final. Car même si Google est un grand vilain méchant, il est largement mieux que Microsoft ou Fesse-bouc.

      Enfin, ton article contient une grosse erreur : le profil est gérable catégorie par catégorie. Tu n’es pas obligé de le remplir, et de plus, si tu le remplis, tu décides ou non de l’afficher. Bref, vrai respect de la vie privée, pas comme l’usine à flicage qu’est Fesse-Bouc.

  3. Je suis un hypocrite, j’utilise un lecteur DVD avec un firmware non libre. Ma TV aussi. Il m’arrive de boire des sodas dont la recette n’est pas libre non plus.

    Plus sérieusement le tout-libre c’est quand même hard. À moins de vivre dans une grotte du web social.

    Google a fait énormément de choses qu’ils ont rendu libres, et j’ai plus confiance en eux qu’en Marc Zuckerberg. Alors rien que pour ça, je ne suis pas choqué qu’un libriste soit présent sur Google+.

  4. Salut Fred,

    La question n’est pas nouvelle, est-on un adepte des logiciels libres en utilisant ces derniers sous windows, etc… La question change juste de contenu 🙂

    Pour rester dans le sujet, j’ai un compte Google+ mais je ne publie rien dessus. Pas d’API à ce jour et peut-être jamais. C’est la seule chose qui aujourd’hui fait que je n’utilise pas ce service. Pas envie de devoir copier/coller mes notices statusnet (qui vont en auto dans Twitter) ….

    1. Twitter et identi.ca ? J’y vais une fois par semaine. Le micro-blogging ne m’intéresse plus vraiment en ce moment.

      Sinon, je pense que les APIs arriveront un jour. Au moins quand la période de béta fermée sera terminée… Histoire de pouvoir interagir plus avec les autres services.

  5. On est Trolldi 😀

    Tout comme Jérôme Mahuet. J’emmerder avec un grand E les libristes fanatiques limite comparables à certains fanatiques pret à se faire péter.

    Ma règle: tu fait ce que tu veux avec ton pc dès que tu le fait en connaissance de cause.

    Toute cette clique devrait rester dans sa grotte de libriste. De toute manière quant tu gratte la surface, tu te rend compte qu’en grande majorité, ce sont des étudiants.

    De toute manière, avec ce genre de gus, c’est peine perdue. Autant passer sa route et continuer d’évoluer 😉

  6. ok maintenant que je suis plus calme je m’explique
    J’en est juste mare de ces donneurs de lecons sur le libre. C’est meme navrant libre a chacun d’utiliser ce qu’il veut on est encore en democratie. J’ai vue evoluer le logiciel au fur et a mesure des annees je passe en moyenne 4 heures a debuguer coder etc pour le ll car c’est une phylosphie pas seulement pour ce qui concerne l’informatique.
    Ce genre de reaction est de plus en plus frequent et c’est nul propose un truc equivalent au lieu de dire cela. Fait des propositions.
    Je n’appartiens pas a une secte et c’est pas de cette maniere qu’on encourage les gens a basculer vers le logiciel libre. Stallman a ete important a une epoque mais maintenant ce n’est pour moi que des effets d’annonces.
    (desole pour les accents… sur un telephone c’est pas pratique)

  7. Faites juste ce que vous voulez mais ne venez pas vous plaindre que le web tend vers le Minitel 2.0 puisque vous y participez, et même activement. Vous en faites la promotion, vous donnez l’exemple.

    Ma pensée du début c’était de rire des libristes qui nous vomissent sans arrêt que le propriétaire c’est mal, que Google est méchant mais qu’ils se précipitent dessus. Mais à côté de ça j’attends aussi des Geeks qu’ils se tournent vers des solutions décentralisées, des choses qui respectent le principe d’internet.

    Quand le Web se résumera à Facebook + Google, qui auront réussi à rassembler/remplacer tout le reste (mails, forums, réseaux sociaux, photos, videos…) on viendra tout se plaindre que ça rame chez son FAI, que notre compte s’est fait fermer sans explications (demandez à sebsauvage), que notre connexion ADSL a un upload de merde sur une IPv4 routée derrière 4 couches de NAT pour palier la pénurie…

    Encore une fois faites ce que vous voulez. Ton article a manifestement été écrit pour tenter de légitimer l’utilisation de Google Plus. Et vu les commentaires tu dois être rassuré, apparemment c’est bien d’être inscrit, c’est pas honteux. Personnellement je préfère soutenir d’autres choses.

    A bientôt.

    1. Faites juste ce que vous voulez mais ne venez pas vous plaindre que le web tend vers le Minitel 2.0 puisque vous y participez, et même activement. Vous en faites la promotion, vous donnez l’exemple.

      Ah ? Bon.

      Ma pensée du début c’était de rire des libristes qui nous vomissent sans arrêt que le propriétaire c’est mal, que Google est méchant mais qu’ils se précipitent dessus. Mais à côté de ça j’attends aussi des Geeks qu’ils se tournent vers des solutions décentralisées, des choses qui respectent le principe d’internet.

      Quand les solutions décentralisées sont plus intéressantes, on se tourne vers elle. C’est aussi simple que cela. Un peu comme le protocole bitorrent.

      Quand le Web se résumera à Facebook + Google, qui auront réussi à rassembler/remplacer tout le reste (mails, forums, réseaux sociaux, photos, videos…) on viendra tout se plaindre que ça rame chez son FAI, que notre compte s’est fait fermer sans explications (demandez à sebsauvage), que notre connexion ADSL a un upload de merde sur une IPv4 routée derrière 4 couches de NAT pour palier la pénurie…

      Soupir. Tu mélanges pas un peu tout ici ?

      Encore une fois faites ce que vous voulez. Ton article a manifestement été écrit pour tenter de légitimer l’utilisation de Google Plus. Et vu les commentaires tu dois être rassuré, apparemment c’est bien d’être inscrit, c’est pas honteux. Personnellement je préfère soutenir d’autres choses.

      A croire que le sens de l’ironie ne t’a pas été implementé. J’utilise les produits disponibles, c’est tout. C’est mal ? Tant pis, alors !

Les commentaires sont fermés.