Sabayon Linux 6.0 Gnome Edition : puissante, mais encore un peu lourde à l’utilisation…

La dernière fois que j’avais parlé de Sabayon, c’était en janvier dernier, lors de la sortie de la version 5.5. J’avais noté que d’énormes progrès avait été faits, ne serait-ce que pour la taille de l’installation, et surtout sa légèreté.

La sortie de la version 6.0 m’a donné envie de la tester à nouveau.

J’ai donc utilisé mon wget adoré et j’ai récupéré l’ISO de la version Gnome 64 bits.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c ftp://ftp.nluug.nl/pub/os/Linux/distr/sabayonlinux/iso/Sabayon_Linux_6_amd64_G.iso
–2011-06-23 19:44:14– ftp://ftp.nluug.nl/pub/os/Linux/distr/sabayonlinux/iso/Sabayon_Linux_6_amd64_G.iso
=> «Sabayon_Linux_6_amd64_G.iso»
Résolution de ftp.nluug.nl… 192.87.102.43, 192.87.102.42, 2001:610:1:80aa:192:87:102:42, …
Connexion vers ftp.nluug.nl|192.87.102.43|:21…connecté.
Ouverture de session en anonymous…Session établie!
==> SYST … complété. ==> PWD … complété.
==> TYPE I … complété. ==> CWD (1) /pub/os/Linux/distr/sabayonlinux/iso … complété.
==> SIZE Sabayon_Linux_6_amd64_G.iso … 1863262208
==> PASV … complété. ==> RETR Sabayon_Linux_6_amd64_G.iso … complété.
Longueur: 1863262208 (1,7G) (non certifiée)

100%[====================================>] 1 863 262 208 2,31M/s ds 12m 55s

2011-06-23 19:57:09 (2,29 MB/s) – «Sabayon_Linux_6_amd64_G.iso» sauvegardé [1863262208]

J’ai ensuite lancé une machine virtuelle qemu-kvm, avec l’équipement habituel : 32 Go de disque virtuel (mais pour une fois, une image prédimensionnée), 2 Go de mémoire vive.


[fred@fredo-arch ISO à tester]$ dd if=/dev/zero of=disk.img bs=1G count=32
32+0 enregistrements lus
32+0 enregistrements écrits
34359738368 octets (34 GB) copiés, 308,381 s, 111 MB/s
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -cdrom Sabayon_Linux_6_amd64_G.iso -boot cd &

J’ai choisi l’option d’installation graphique directement. Anaconda, l’outil d’installation de la Fedora Linux est utilisé. Pour des raisons de rapidité (et de peu de gourmandise en mémoire), l’installation graphique utilise Fluxbox.

Le seul moment où un accès est internet est demandé, c’est lors de la récupération des pages manuel en français.

Après le premier démarrage, Chromium se lance dès l’ouverture de la session. Et une seule mise à jour demande à être effectué.

Une fois le système à jour, j’ai fait une petite vidéo pour montrer l’utilisation de Sabayon, qui utilise un duo Gnome 2.32.x et noyau linux 2.6.39.1.

Et j’ai pu remarquer plusieurs « problèmes ». Déjà, l’entropy store (le magasin de logiciels de la Sabayon) est un peu « limité » dans sa version par défaut. On ne peut qu’ajouter des logiciels. Si on désire enlever des logiciels, il faut passer par le mode avancé.

Quant à l’installation de logiciels, c’est assez long – un miroir trop lent – même si c’est assez facile de trouver les logiciels à installer. Parmi les bons points, LibreOffice 3.3.2.

La Gentoo pour utilisateurs « normaux » qu’est Sabayon s’améliore encore, mais il est dommage que l’Entropy Store soit un peu « castré » si on passe par le mode d’affichage par défaut.

Il est aussi dommage que certains logiciels soient un peu anciens. Bah, déjà avoir une gentoo aussi utilisable, c’est déjà un grand pas en avant pour la démocratisation des distributions autre qu’Ubuntu et ses trillions de versions dérivées.

2 réflexions sur « Sabayon Linux 6.0 Gnome Edition : puissante, mais encore un peu lourde à l’utilisation… »

  1. Sans te froisser, tu sais que c’est limite un peu bocoup … comment dire sans que ça coince… inutile et très lolant de faire des tests de distro sur une machine virtuelle qui n’apporte pas vraiment un vrai test avec son hardware.

    Mais bon, tu aimes t’amuser, fais toi plaisir alors =)

    1. Il est vrai que se faire la main dans une machine virtuelle est inutile et qu’il vaut mieux passer directement sur du vrai matériel, au risque de tout perdre à cause d’une fausse manipulation…

      Je ne cherche pas à loler, juste à faire connaitre des distributions sur un matériel standardisé.

Les commentaires sont fermés.