L’extinction facile avec Gnome 3 et son Gnome-Shell

Le Gnome-Shell fournit avec Gnome 3 souffre d’un défaut. Par défaut, il ne propose que la mise en veille. Il faut enfoncer la touche alt, tout en cliquant sur le nom d’utilisateur pour avoir l’option d’extinction.

Pour corriger ce problème de jeunesse du gnome-shell, il existe une extension, du nom de « gnome-shell-extension-alternative-status-menu ».

Pour l’installer sur ArchLinux, il suffit de taper :

yaourt -S gnome-shell-extension-alternative-status-menu

Il faut alors redémarrer gnome-shell. Un moyen rapide est d’utiliser le raccourci clavier ALT+F2, de rentrer la commande « r » (dans les guillemets) et de valider…. Et on peut enfin accéder à une option bien intéressante…

extinction directe dans Gnome 3 et son gnome-shell

Merci à Andre Ani pour m’avoir indiqué l’existence de l’extension dont il est – au final – difficile de se passer.

16 réflexions sur « L’extinction facile avec Gnome 3 et son Gnome-Shell »

  1. Eurf… J’suis content d’être sous Debian alors ! Parce que si chaque défaut de cette bouze doit être corrigé par des extensions et autres bidouilles, bonjour l’angoisse ! Et vive la lourdeur !! Pfff…

    1. Il est vrai que tu as du utiliser cette « bouse » intensément pour en parler ainsi. Si on n’installe pas cette extension, il suffit d’appuyer sur la touche alt en même temps qu’on clique sur le nom d’utilisateur.

      Debian, la distribution qui sort avec des logiciels si stables qu’ils sont obsolètes depuis pas mal de temps ?

      A troll, troll et demi.

  2. Je te conseille de lire Muffin, le magazine de la communauté française de Fedora, qui décrit quelques extensions utiles pour Gnome Shell. Moi, c’est là que j’ai découvert l’extension dont tu parles ici.

  3. Ah, le revoilà le fameux GNOME-shell.

    Franchement je ne vois pas ce que tu lui trouves, c’est vraiment à l’antipode de GNOME 2.32 : c’est chiant de changer d’application, le look est toujours aussi horrible (par défaut j’entend), les applis ne se mettent plus dans la zone de notification, mais en bas de l’écran et on est obligé de cliquer sur l’icône pas sur le texte pour l’activer…
    De plus le menu est merdique, il faut au moins 3 clics en plus trouver une application, les effets 3Ds sont obligatoires, même sous Windows on peut les désactiver (mais pas sous Unity, mince !)…
    En terme d’ergonomie je trouve Unity mieux foutu que GNOME3, mais les deux ont un menu très mal foutu, et on dirait que les deux sont fait pour des tablettes tactiles…

    Sérieusement ça m’a dégoûté de GNOME, jusque là c’était très bien à part le fait qu’il n’était pas très paramétrable, et là ça a empiré ! Que dire de plus, sinon que GNOME 2.32 est amené à disparaître malheureusement…
    Je ne suis pas contre l’évolution des interface, mais là on perd son temps pour configurer, changer de fenêtre, chercher une application dans le menu…
    Ça me fait penser à Mac, où, sous prétexte d’être « ergonomique » on change toutes nos habitudes pour finalement rendre la tâche à défaut de plus difficile plus longue.

    1. Je réponds rapidement.

      De plus le menu est merdique, il faut au moins 3 clics en plus trouver une application, les effets 3Ds sont obligatoires, même sous Windows on peut les désactiver (mais pas sous Unity, mince !)…
      En terme d’ergonomie je trouve Unity mieux foutu que GNOME3, mais les deux ont un menu très mal foutu, et on dirait que les deux sont fait pour des tablettes tactiles…

      3 clics ? Un seul pour les applications qu’on a mis dans les favoris. Il suffit soit d’appuyer sur la touche « windows », soit d’aller dans le coin droit de l’écran. Et un clic après. Sinon, la zone de recherche permet de trouver les applications / documents correspondant à la recherche.

      Sérieusement ça m’a dégoûté de GNOME, jusque là c’était très bien à part le fait qu’il n’était pas très paramétrable, et là ça a empiré ! Que dire de plus, sinon que GNOME 2.32 est amené à disparaître malheureusement…

      Passe sur Xfce.

      Je ne suis pas contre l’évolution des interface, mais là on perd son temps pour configurer, changer de fenêtre, chercher une application dans le menu…

      Il est vrai que passer une semaine à tout réapprendre, c’est trop dur…

      Ça me fait penser à Mac, où, sous prétexte d’être « ergonomique » on change toutes nos habitudes pour finalement rendre la tâche à défaut de plus difficile plus longue.

      Mac est pas si mal que cela, mais trop fermé.

      Ensuite, libre à toi d’utiliser autre chose. C’est cela, le logiciel libre !

  4. 1. L’ancien menu est toujours mieux, je ne vois pas pourquoi on rajoute (tant chez Unity que chez GNOME) des clics et des clics pour arriver à l’application… Si j’ai pas envie de le mettre dans le dock ? Si j’utilise beaucoup d’applications différentes ? C’est pas forcément une mauvaise approche ce dock, mais le problème du menu reste pour moi récurrent sachant que si j’ai une application que utilise que de temps en temps je n’ai pas forcément envie qu’elle prenne de le place dans le dock (un dock trop remplit et on perd son temps à retrouver ce qu’on chercher… D’où l’intérêt du menu classé).
    2. C’est déjà fait.
    3. Le temps perdu à tout réapprendre, il est déjà en grande partie passé, les 6 jours restants c’est pour peaufiner les détails. Je dit juste que soit on fait des mouvements de souris incessants, soit on prend le raccourci clavier. Alors que la possibilité d’avoir un dock statique dans les options aurait été la bienvenue, non on doit se farcir un plugin, et pas du côté que l’on veut. Sympa.
    Ah oui, et je dit que je perd mon temps car on assiste à une régression : plus possible d’installer des thèmes par voie graphique, sans parler de l’impossibilité de changer la place du dock, les effets 3Ds, la barre du haut…
    Ce n’est peut-être pas un problème pour toi mais pour moi si. À trop vouloir faciliter la vie des gens on restreint leurs libertés. À bon entendeur…
    4. Mes arguments contre GNOME3 sont valables aussi pour Mac. Surtout sur la liberté.

    Pour finir, je ne comprend pas trop pourquoi on traite Xfce de GNOME castré (c’est, si je ne m’abuse, une de tes citations). Xfce est plus configurable, plus léger et je ne vois pas de différence avec GNOME 2.32 à l’utilisation.

    1. L’ancien menu est toujours mieux, je ne vois pas pourquoi on rajoute (tant chez Unity que chez GNOME) des clics et des clics pour arriver à l’application… Si j’ai pas envie de le mettre dans le dock ? Si j’utilise beaucoup d’applications différentes ? C’est pas forcément une mauvaise approche ce dock, mais le problème du menu reste pour moi récurrent sachant que si j’ai une application que utilise que de temps en temps je n’ai pas forcément envie qu’elle prenne de le place dans le dock (un dock trop remplit et on perd son temps à retrouver ce qu’on chercher… D’où l’intérêt du menu classé).

      Chacun voit midi à sa porte, les multiples menus, c’est pas le pied non plus.

      Le temps perdu à tout réapprendre, il est déjà en grande partie passé, les 6 jours restants c’est pour peaufiner les détails. Je dit juste que soit on fait des mouvements de souris incessants, soit on prend le raccourci clavier. Alors que la possibilité d’avoir un dock statique dans les options aurait été la bienvenue, non on doit se farcir un plugin, et pas du côté que l’on veut. Sympa.

      Pourquoi marcher quand on peut se déplacer en rampant, hein ? C’est du temps perdu que d’apprendre à marcher, après tout.

      Ah oui, et je dit que je perd mon temps car on assiste à une régression : plus possible d’installer des thèmes par voie graphique, sans parler de l’impossibilité de changer la place du dock, les effets 3Ds, la barre du haut…
      Ce n’est peut-être pas un problème pour toi mais pour moi si. À trop vouloir faciliter la vie des gens on restreint leurs libertés. À bon entendeur…

      Salut. Et après tout, gnome-tweak-tool n’existe pas…

      Pour XFCE = gnome castré, cf Cyrille Borne. Pour le reste, tu me fais penser à la « Vieille » de Sardou. Rien à rajouter.

  5. 1. Les multiples menus ? Je parle surtout d’un menu correct (vive le menu Linux Mint qui propose Favoris + Emplacements + quelques applis « système » + menu classique). Mélanger applications actives et menu n’est selon moi pas très judicieux. Vive le plugin qui saura faire ça (bah oui les développeurs de GNOME faut pas trop leur en demander).

    2. C’est marrant avec Xfce et KDE je peut configurer mon bureau sans devoir installer d’autres applications… Loin de moi l’idée de dire que GNOME est mauvais, mais GNOME3 ne respecte pas selon moi les utilisateurs en les contraignant.

    3. Gnome-tweak-tool, Parlons-en ! Il ne permet pas de configurer grand chose. J’espérais quelque chose d’un peu plus étoffé.

    4. Eh oui, c’est vrai que j’aurais du relire l’article sur le blog de Cyrille Borne. En attendant, Xfce 4.8 apporte le support des emplacements réseau pour Thunar, la gestion de plusieurs écrans, etc. Pour moi, GNOME3 n’est pas GNOME 2.32 : c’est « différent ». Xfce est le remplaçant de GNOME 2.32, car GNOME3 n’est clairement pas tourné vers les mêmes objectifs, les mêmes utilisateurs, la même philosophie. Voilà pourquoi je quitte non sans regret le vieillissant et pourtant si bien conservé GNOME 2.32…

    Je crois que je n’ai rien d’autre à dire ; GNOME3 est différent, et ne me convient plus. Sache que je lit régulièrement ton blog, mais j’ai du mal à comprendre ton point de vue. Malgré mes paroles, je suis surtout en colère contre les développeurs de GNOME. Bref, on verra bien ce que ça donneras, si GNOME3 / Unity arrivent à offrir quelque chose de plus paramétrable.

    1. Je pense que tu oublies un détail : Gnome 3 est en version 3.0… En informatique, ce .0 signifie qu’on a quelque chose qui n’est pas achevé.

      1. Pas franchement. Il y a des logiciels en version .0 qui sont très utilisable. Comme les navigateurs internet, qui sont largement moins lourd et complexe que des environnements de bureaux comme Gnome, KDE et assimilés.

        1. Il me semble qu’il a toujours été dit que KDE 4.0 n’était pas fait pour être installé en production donc je trouve que tu exagères. Si tu parles de Chrome ou de Firefox, alors pourquoi pas mais comme il n’y a plus de version .1, .2, etc. chez ceux-ci, je ne suis pas certain que cela signifie quoi que ce soit.

          Simple détail mais la seule distribution a embarqué Gnome 3 par défaut est Fedora qui est soutenue par Red Hat pour expérimenter. Les autres distributions passeront à Gnome 3 quand il sera en version 3.2 et je suis sûr qu’à ce moment-là un certain nombre de critiques n’auront plus lieu (problème des extensions, gnome tweak tool installé, personnalisation, synchronisation de Thunderbird avec l’applet calendrier – ah, non, là j’exagère 😉 ).

          Mais bon, on ne peut pas toujours être à 100 % d’accord.

          1. Il me semble qu’il a toujours été dit que KDE 4.0 n’était pas fait pour être installé en production donc je trouve que tu exagères. Si tu parles de Chrome ou de Firefox, alors pourquoi pas mais comme il n’y a plus de version .1, .2, etc. chez ceux-ci, je ne suis pas certain que cela signifie quoi que ce soit.

            Faux au moins pour Firefox, car il y a eu une 4.0.1 🙂

            Sinon, entre un environnement de bureau et un navigateur, la taille du code source n’est pas franchement la même, ni le but 😀

            Simple détail mais la seule distribution a embarqué Gnome 3 par défaut est Fedora qui est soutenue par Red Hat pour expérimenter.

            Euh, quid d’Archlinux ? 😉

            http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=5662

            Billet du 5 avril. D’accord, Archlinux est moins « mainstream » que Fedora aussi.

            Mais bon, on ne peut pas toujours être à 100 % d’accord.

            +1 🙂

    2. J’ai oublié de te dire que Opensuse Gnome a aussi un menu comme dans Mint mais ça il semblerait que personne ne le sache… Triste car mis à part que ce sont des rpm, c’est plutôt une bonne distribution pour les gens qui commencent.

Les commentaires sont fermés.