Slackware Linux 13.37rc2 : qu’as donc dans le ventre cette bonne vieille slackware ? :)

Ayant lu l’annonce de la sortie d’une version rc2 de la Slackware Linux 13.37, j’ai téléchargé l’image ISO, dans le but de la tester. Et j’aime bien cette distribution, c’est une des premières que j’ai utilisé, fournie à l’époque avec le défunt magazine PC Team… Il y a environ 15 ans de cela ? :)

wget a été comme d’habitude mon ami :

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c ftp://ftp.slackware.no/slackware/slackware-current-iso/slackware64-current-15_Mar_2011-DVD.iso
–2011-03-19 06:42:31– ftp://ftp.slackware.no/slackware/slackware-current-iso/slackware64-current-15_Mar_2011-DVD.iso
=> «slackware64-current-15_Mar_2011-DVD.iso»
Résolution de ftp.slackware.no… 128.39.3.170, 2001:700:0:12e::f70
Connexion vers ftp.slackware.no|128.39.3.170|:21…connecté.
Ouverture de session en anonymous…Session établie!
==> SYST … complété. ==> PWD … complété.
==> TYPE I … complété. ==> CWD (1) /slackware/slackware-current-iso … complété.
==> SIZE slackware64-current-15_Mar_2011-DVD.iso … 2097770496
==> PASV … complété. ==> RETR slackware64-current-15_Mar_2011-DVD.iso … complété.

[ < => ] 2 097 770 496 1,28M/s ds 24m 17s

2011-03-19 07:06:48 (1,37 MB/s) – «slackware64-current-15_Mar_2011-DVD.iso» sauvegardé [2097770496]

J’ai ensuite utilisé l’environnement de test habituel, 2 GiO de mémoire, 32 GiO de disque.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f qed disk.img 32G
Formatting 'disk.img', fmt=qed size=34359738368 cluster_size=0 table_size=0
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -cdrom slackware64-current-15_Mar_2011-DVD.iso -boot cd &

Coté installation ? Le bon vieux schéma de partionnement habituel :

  • /dev/sda1 ; ext2 ; /boot ; 128 MiO
  • /dev/sda2 ; swap ; 4 GiO
  • /dev/sda3 ; ext4 ; / ; 7,5 GiO
  • /dev/sda4 ; ext4 ; /home ; ce qui reste

Coté installation : pas de KDE SC, je vais utiliser xfce. J’ai lancé l’installation en mode menu pour sortir les paquets inutiles pour mon emploi (comme tout ce qui est outil de saisie pou langue non latine, ou encore les polices proposant des caractères en cyrillique).

L’installateur est le même depuis des années, donc pas la peine de s’attarder dessus. Il fait son travail, et c’est ce qui compte. J’ai ensuite défini les données pour le réseau et le fuseau horaire, ainsi que les services à lancer au démarrage.

Cependant, un problème apparait au premier démarrage… Le réseau est inexistant. Il faut commenter la ligne du fichier /etc/modprobe.d/blacklist.conf

Après un redémarrage, le réseau est fonctionnel. J’ai décommenté un miroir dans le fichier /etc/slackpkg/mirrors, puis j’ai effectuer les commandes suivantes en root :


slackpkg update
slackpkg install-new
slackpkg upgrade-all
slackpkg clean-system

Cela m’a permis de mettre à jour le système installé. Dont une nouvelle version du noyau et un certain Mozilla Firefox 4.0rc1 :)

Ensuite, j’ai configuré Xorg en utilisant un fichier 50-monitor.conf, comme indiqué dans cet ancien billet.

Pour avoir le français sous xfce ?

J’ai modifié le fichier /etc/profile, en lui rajoutant


LANG="fr_FR.UTF-8"
LC_ALL="fr_FR.UTF-8"
export LANG LC_ALL

Ensuite, il m’a suffit de redémarrer, et voila. Xfce en français et avec la bonne résolution :)

Pour combler l’absence de libreoffice, je suis passé par les paquets non officiels (mais tellement pratique) de slackbuilds.org.

Après la préparation et l’installation des paquets, on a droit à un LibreOffice 3.3.1 en état de marche.

Coté équipement logiciel, étant donné la petitesse de l’équipe de la Slackware, on trouve une ancienne version de xfce (la 4.6.2), mais épaulée par un noyau linux assez récent, le 2.6.37.4.

J’avoue que j’ai bien aimé cette version à la numérotation totalement leetspeak. Le seul bémol : ne pas avoir inclus xfce 4.8.x. Peut-être pour la version suivante, la 13.50 voire 14.0 ?!

Mais j’avoue que j’ai toujours gardé un coup de coeur pour la Slackware Linux, même si sur certains plans, elle reste assez rustique ;)

4 réflexions au sujet de « Slackware Linux 13.37rc2 : qu’as donc dans le ventre cette bonne vieille slackware ? :) »

  1. olivier

    Xfce 4.8 peut être facilement installé, il suffit de récupérer les SlackBuilds ou les binaires disponibles sur le site Robbie Workman, http://connie.slackware.com/~rworkman/xfce-4.8.0/
    Xfce 4.8 n’est pas disponible officiellement car il dépend de (trop) nombreuses dépendances envers GNOME (et l’on connaît le peu d’enthousiasme de Patrick Volkerding à propos de GNOME).

    Concernant LibreOffice, tu peux récupérer le binaire (ou le SlackBuild) sur le dépôt de Eric « AlienBOB » Hameleers (tu peux lui faire confiance, il épaule Patrick Volkerding), http://taper.alienbase.nl/mirrors/people/alien/slackbuilds/libreoffice/

Les commentaires sont fermés.