PCLinuxOS Gnome 2010.2 Gnome : une introduction en douceur au monde des distributions rolling release.

En mars dernier, j’avais présenté la PCLinuxOS 2010 beta1, à l’époque avec l’environnement KDE. La sortie de la 2010.2 avec un environnement Gnome m’a donné envie de voir la progression en 9 mois. Surtout que c’est une distribution en rolling release, comme ArchLinux, Frugalware ou encore Linux Mint Debian Edition. Dixit PetitBob.

J’ai donc récupéré la distribution, et configurer mon environnement habituel de test. Sauf qu’au lieu d’utiliser la commande kvm64, j’ai utilisé la commande kvm32, car la distribution n’existe qu’en 32 bits – dommage !, qui est un raccourci pour :


qemu -enable-kvm -localtime -soundhw all -k fr -m 1500 -net user -net nic,model=rtl8139

Après une installation assez rapide (10 minutes), le démarrage se fait en moins d’une minute… Autant dire que c’est du rapide 🙂

Lors de ce premier démarrage, deux choses nous sont demandées :

  1. Créer un mot de passe pour root
  2. Créer un compte utilisateur

L’étape suivante : mettre en français l’interface et les logiciels. Il faut aller dans le menu System / Administration / Localization manager… Et suivre le guide. Le clavier, ainsi que le fuseau horaire sont configurés. Dommage cependant qu’un simple duo déconnexion / reconnexion ne soit pas proposé 🙁

On peut ensuite installer OpenOffice.org en cliquant sur Applications / Bureautique / OpenOffice Manager et suivre une nouvelle fois le guide.

Quant au Firewall, il est simple à configurer. Il suffit de décocher « Pas de parefeu » et de cocher les services qu’on souhaite laisser ouvert. Autant dire que l’on est loin des règles iptables à écrire à la main 😉

La distribution est très bien fourniesur le plan logiciel, et il ne manque que peu de choses. J’ai pu installer Gwibber sans aucun problème. Le seul hic : impossible d’ajouter le moindre compte, le tout étant lié au gestionnaire de mots de passe. Même en installant l’outil adéquat, rien ne change 🙁

C’est le seul vrai bug que j’ai rencontré, et mes recherches sur le forum officiel ont été vaines.

Pour conclure cette rapide présentation, je ne dirais qu’une chose : je suis impressionné par la qualité de de cette distribution, qui permet à l’utilisateur qui craint la ligne de commande de pouvoir avoir sans trop de difficulté une rolling release facile à configurer.

A suivre de très près…

3 pensées sur “PCLinuxOS Gnome 2010.2 Gnome : une introduction en douceur au monde des distributions rolling release.”

  1. Test très intéressant,
    Moi qui n’ai pas trop trop le temps de me refaire une petite aArch’, en attendant je vais surement utiliser PCLinuxOs =)

Les commentaires sont fermés.