Soyons fou : essayons de monter une station « multimédia » libre avec OpenBSD 4.8 sous Gnome.

J’ai eu une idée folle, et un peu carrément inutile. Faire une station multimédia libre avec OpenBSD 4.8, le tout avec Gnome. Et voir surtout le résultat obtenu 😉

J’avais utilisé OpenBSD 4.7 pour faire une station bureautique avec xfce.

J’ai donc récupéré l’image ISO de la version 4.8 pour amd64, puis j’ai lancé la machine virtuelle habituelle : 32 GiO de disque et 1,5 GiO de mémoire vive.


[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f raw disk.img 32G
Formatting 'disk.img', fmt=raw size=34359738368
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -cdrom install48.iso -boot cd &

Je passe sur les détails d’installation (dont j’ai déjà parlé dans le précédent billet et qui n’ont pas évolué depuis). D’ailleurs, j’ai choisi les options par défaut avec le clavier français. J’ai aussi créé lors de l’installation un compte utilisateur classique.

Lors de l’activation du ntp (que j’ai demandé), j’ai utilisé le serveur suivant :

fr.pool.ntp.org

Cependant, au vu des problèmes lors de l’installation des paquets, j’ai du de nouveau utiliser VirtualBox. Apparemment, plus adapté que kvm pour les BSD libres 🙁

Donc, une fois l’OS installé, j’ai rajouté ceci au fichier .profile de mon compte root :

export PKG_PATH=http://ftp2.fr.openbsd.org/pub/OpenBSD/4.8/packages/amd64/

Après, avoir effectué un duo connexion / déconnexion, le premier outil que j’ai rajouté, c’est nano… Car vi, c’est bien beau mais c’est parfois un peu limite 🙂

J’ai ensuite configuré Xorg pour avoir du 1024×768 au lieu du 800×600 de base. j’ai ajouté un fichier /etc/X11/xorg.conf. Fichier déjà utilisé lors de mon article sur OpenBSD 4.7.

Deuxième étape. Installer Gnome. Pour commencer, on installe le premier paquet, celui qui permet d’avoir le strict minimum : gnome-session.

En root :


pkg_add -v gnome-session

Une fois installé, on peut avoir la liste des fichiers complémentaires à installer pour avoir autre chose qu’un gnome minimal.

Il suffit de lire le fichier /usr/local/share/doc/gnome-session/README.OpenBSD.

Ce qui équivaut à installer la liste des paquets suivants :

  • eog
  • file-roller
  • gdm
  • gedit
  • gnome-audio
  • gnome-backgrounds
  • gnome-control-center
  • gnome-media
  • gnome-panel
  • gnome-screensaver
  • gnome-terminal
  • gnome-themes
  • gnome-utils

J’ai ajouté : epiphany (et ses extensions), evolution, zip, unzip, totem, rhythmbox, gimp, OpenOffice.org, alacarte (pour gérer les menus de gnome), gcalctool, gconf-editor, gnome-system-monitor, gnome-nettool, tango-icon-theme.

Gnome en français ? Malgré plusieurs tentatives et plusieurs recherches via google, j’ai fait chou blanc. Donc si quelqu’un a une solution, merci de me la faire parvenir, j’en serais très reconnaissant.

J’ai aussi utilisé le lancement automatique de gdm en rajoutant ceci au fichier /etc/rc.local :

if [ -x /usr/local/sbin/gdm ]; then
echo -n ' gdm'; (sleep 5; /usr/local/sbin/gdm) &
fi

Installons maintenant les outils multimédia : gnomebaker (pour la gravure), grip (pour pomper les cds), gnash (en version 0.8.3 pour flash), Mozilla Firefox et sa traduction française (pour la navigation, en complément d’Epiphany).

Pour avoir firefox en français, je suis allé dans about:config, et j’ai modifié la clé « general.useragent.locale » en remplaçant en-US par fr

Et le son fonctionne pas trop mal. On peut avoir rhythmbox avec jamendo pour la musique libre. Dans la capture d’écran ci-dessous, j’ai lancé la lecture de l’album « The Simple Life » de Josh Woodward.

Dommage que les animations flash ne soit pas complètement gérées, spécialement sur youtube 🙁

Mais, déjà, c’est encourageant pour la suite. Peut-être qu’OpenBSD 4.9 ou 5.0 permettra d’aller un cran plus loin… Et soyons fou, lire les vidéos sur youtube… Pour un OS utilisé la plupart du temps en serveur, le résultat est déjà très bon.

5 réflexions sur « Soyons fou : essayons de monter une station « multimédia » libre avec OpenBSD 4.8 sous Gnome. »

  1. Salut,

    J’apprécie également OpenBSD comme toi, et je surveille également debian kFreeBSD et GhostBSD.
    Pour ce qui est de traduire gnome, as-tu essayé d’ajouter dans ton fichier « /etc/profile » ceci :
    LANG=fr_FR.UTF-8
    LC_ALL=fr_FR.UTF-8

  2. @Frédéric, OpenBSD peut être en anglais, la preuve, http://picasaweb.google.com/duchateau.olivier/SystMesDExploitationLibres#5529047341484671474 et http://picasaweb.google.com/duchateau.olivier/Xfce#5412097115510109890

    J’avais également fait un test avant la sortie de la 4.8 avec un snapshot. Le problème du français se pose avec GDM dans le fichier ~/.dmrc la valeur de la valeur Language doit être C, sinon on a un message d’erreur.

    @HacKurx, la localisation du système est à rechercher dans /usr/share/locale. Tu veras que c’est assez limité.

    Personnellement je préfère NetBSD à OpenBSD, notamment en ce qui concerne la séparation très net du « userland » présent dans le système de base et le reste des applications. Je n’aime pas, quand tout est mélangé dans /etc.

    Un autre point, qui me fait préférer NetBSD, c’est la présence de HAL, car « monter » des périphériques en console, cela va bien 5 min.

Les commentaires sont fermés.