Compilons BlueGriffon 0.6 sous Archlinux ;)

BlueGriffon, c’est en quelque sorte le successeur de Nvu, un éditeur de page visuel créé par Daniel Glazman.

Info sur BlueGriffon 0.6

Alors qu’en ce début novembre est sortie la version 0.6 du logiciel, alias Kegembiraan, j’ai voulu voir ce que cela donne. Malheureusement, il n’y a pas d’exécutable linux en 64 bits, mais une page qui explique comment compiler le Griffon bleu, donc, j’ai suivi les instructions, en les adaptant légèrement.

J’ai créé un répertoire blue destiné à contenir le code source, puis j’ai récupéré le gros GiO de code source avec les instructions suivantes :


hg clone http://hg.mozilla.org/mozilla-central/ .
svn checkout http://sources.disruptive-innovations.com/bluegriffon/trunk bluegriffon

Vient ensuite la création du .mozconfig. Ayant l’habitude de faire compiler presque quotidiennement le code source de développement du tronc de Mozilla Firefox et Mozilla Thunderbird, je l’ai réduit à ceci.

export AUTOCONF=autoconf-2.13

# Uniquement pour Archlinux et Python 3…
export PYTHON=python2.7

mk_add_options MOZ_OBJDIR=@TOPSRCDIR@/../objdir-blue
mk_add_options MOZ_MAKE_FLAGS=-j4

ac_add_options –enable-application=bluegriffon
ac_add_options –disable-debug
ac_add_options –enable-optimize
ac_add_options –disable-tests
ac_add_options –with-ccache

Et ensuite, les commandes magiques :


make -f client.mk depend
make -f client.mk build

Une fois la compilation terminée, je suis allé dans objdir-blue, puis j’ai lancé la commande d’empaquetage :


make package

Voici donc quelques captures d’écran de BlueGriffon, en plus de la première en début d’article :

Ajout d'une nouvelle page

Le mode édition visuelle de BlueGriffon

Mode source de BlueGriffon

Editeur de CSS de BlueGriffon

L’ensemble est très agréable, j’attends la suite avec impatience !

6 réflexions sur « Compilons BlueGriffon 0.6 sous Archlinux ;) »

    1. Kompozer, c’est le descendant de Nvu, lui aussi codé par Daniel Glazman et Disruptive Innovations.

      BlueGriffon est loin d’être finalisé, même si une bonne partie du travail a été fait par Daniel et ses collègues.

  1. Pour ceux qui ne souhaite pas le compiler, vous pouvez l’installer depuis AUR que ce soit en 32 ou 64 bit (merci Frédéric pour le paquet et à Daniel pour l’avoir publié)

Les commentaires sont fermés.