De l’art de faire du « buzz ».

Faire parler de soi, c’est le meilleur moyen de se faire connaître, même si c’est à son corps défendant. Je ne pense pas à la construction marketing pour adolescente prépubères, mais du buzz croissant autour de la succession à une distribution linux, celle qui est la plus célèbre, à savoir la distribution reine.

Depuis le début de la semaine, elle fait le buzz autour d’elle. D’abord, la floppée d’articles mettant en avant l’arrivée de la couche Unity en lieu et place du Gnome-Shell (dont j’ai parlé dans un article récent), voici maintenant une info qui tient plus du serpent de mer qu’autre chose. Rhythmbox, lecteur multimédia présent depuis Warty Warhog alias Ubuntu 4.10 est remercié. Le gagnant ? Banshee, logiciel utilisant l’implementation libre de la technologie de Microsoft .Net, j’ai nommé Mono, dixit cet article de OMG Ubuntu.

C’est donc le deuxième coup porté à l’unité de Gnome par Canonical. A croire que Canonical cherche à « forker » Gnome pour en faire un environnement à sa sauce. Enfin, étant donné que c’est du logiciel libre, Canonical peut se le permettre. Il a une masse critique suffisante pour le faire, mais il risque en faisant ainsi de se mettre petit à petit à dos un nombre croissant d’utilisateurs et de développeurs, non ?

9 réflexions sur « De l’art de faire du « buzz ». »

  1. Banshee fait parti de Gnome tu sais…

    Gnome n’est pas un système d’exploitation avec UN lecteur de musique, UN gestionnaire de fenêtre etc., c’est un regroupement d’applications qui se basent sur les mêmes briques de bases.

    Enfin bon, c’est vrai que c’est à la mode de taper sur Ubuntu mais autant le faire avec des arguments valables quoi (et il y a de quoi, comme sur les autres distros d’ailleurs).

    1. Ah ? Dans ce cas, tu me donneras la référence sur le site gnome.org en ce qui concerne banshee, car je ne l’ai pas trouvé dans la liste des projets de la fondation gnome :

      http://projects.gnome.org/

      A moins qu’elle me crève les yeux.

      « Gnome n’est pas un système d’exploitation avec UN lecteur de musique, UN gestionnaire de fenêtre etc., c’est un regroupement d’applications qui se basent sur les mêmes briques de bases. »

      Je suis d’accord, mais il y a eu un fork, à l’époque de la 2.6, Gone Me, si ma mémoire ne me fait pas défaut.

      Cependant, pour en revenir à Rhythmbox, sa page officielle est sur le site gnome.org, pas celle de banshee 😉

      http://projects.gnome.org/rhythmbox/

      Page officielle de Banshee

      http://banshee.fm/

      Le seul outil mono officiel ? Tomboy, non ? Quoique Beagle (outil à la tracker en mono est au point mort depuis 21 mois environ)…

      « Enfin bon, c’est vrai que c’est à la mode de taper sur Ubuntu mais autant le faire avec des arguments valables quoi (et il y a de quoi, comme sur les autres distros d’ailleurs). »

      Mode grand complot activé ?

      1. « http://projects.gnome.org/
        A moins qu’elle me crève les yeux. »

        Heu, tu as regardé à la lettre B ? 😀

        Concernant le fait que Banshee ne soit pas hébergé sur gnome.org, ça n’a techniquement aucune importance.

        Mais c’est une des choses qui est régulièrement reprochée à Gnome (par Ubuntu entre autre) : ils réclament que tout soit hébergé sur gnome.org, ce qui handicape du coup les projets hébergés ailleurs (Launchpad par exemple, pour ne pas le citer).
        C’est vraiment ridicule quand on y pense, c’est comme si je refusait un patch sous prétexte qu’il n’a pas été écrit avec mon éditeur de texte préféré !

        « Mode grand complot activé ? »

        Ce n’est pas moi qui voit le mal dans chaque décision que prend Ubuntu…

        1. « Concernant le fait que Banshee ne soit pas hébergé sur gnome.org, ça n’a techniquement aucune importance. »

          D’autres projets non hébergé sur gnome.org sont présent : beagle pour ne citer qu’un projet commençant par B 😉

          « C’est vraiment ridicule quand on y pense, c’est comme si je refusait un patch sous prétexte qu’il n’a pas été écrit avec mon éditeur de texte préféré ! »

          +1

          Cependant, Mono n’arrive pas à me convaincre de son utilité, surtout avec des outils comparables en C / C++ / Python, etc…

          « Ce n’est pas moi qui voit le mal dans chaque décision que prend Ubuntu… »

          Je n’ai jamais dit cela. Cependant, la tendance mégalomaniaque croissante de Canonical me fait me poser des questions.

          1. Deux petites précisions :
            – Banshee n’était pas listé sur http://projects.gnome.org/ tout simplement parce qu’on avait oublié de l’y ajouter. Un oubli maintenant réparé, avec juste quelques années de retard 😉
            – GNOME souhaite que ses projets utilisent ses outils pour la gestion de bugs (bugzilla.gnome.org) et des sources (git.gnome.org), afin de faciliter le travail des équipes transverses : traductions, documentation, etc.
            A ma connaissance, l’hébergement et l’URL du site web n’a pas vraiement d’importance.

  2. Après les jeux payants (pourquoi pas), les applis payantes (Euh… WTF? O_ô), Ubuntu cherche à faire comme Oracle ? Rendre la lisibilité du monde GNU/Linux encore plus flou ?

    Déjà que la communication était pas le point fort mais alors là on part dans un délire … C’est un peu dommage, je croyais en cette distro…

  3. Si je ne m’abuse à une époque on parlait même le développement de Rhythmbox allait être stopper. Sinon l’info d’OMG Ubuntu n’est pas complète, en fait, rien n’est confirmé, Canonical l’intégrera sur le CD par défaut uniquement si Banshee fait un « régime » car la place est limitée sur le CD 😀

    1. En effet, sauf que le développement de Rhythmbox continue, la version 0.13.1 est celle du moment.

      http://ftp.gnome.org/pub/gnome/sources/rhythmbox/0.13/rhythmbox-0.13.1.changes

      « Sinon l’info d’OMG Ubuntu n’est pas complète, en fait, rien n’est confirmé, Canonical l’intégrera sur le CD par défaut uniquement si Banshee fait un « régime » car la place est limitée sur le CD »

      Virer Mono et Tomboy ferait gagner de la place, cf l’exemple de la Fedora 😉

Les commentaires sont fermés.