L’offre légale et facile d’utilisation existe… Je l’ai rencontré ;)

L’offre légale – par rapport à la copie illicite de contenus sous copyright – est souvent une offre peu intéressante : chère, interopérabilité nulle (cf iTunes qui ne fonctionnent vraiment bien qu’avec les iPod), limitée, bref un cauchemar à l’utilisation.

Même si le CD est un format vieillissant et que j’ai déjà parlé de sa mort prochaine, il a un énorme avantage : on peut toujours – et jusqu’à preuve du contraire c’est légal – le copier sur le disque de son ordinateur, histoire de copier le fichier obtenu (sans le moindre DRM) sur un baladeur quelconque.

J’ouvre une parenthèse : suite à une fausse manipulation, j’ai perdu le contenu de mon disque dur externe qui contenait les quelques 15 GiO de musique (libre et commerciale) de ma collection… Encore heureux que c’était une copie de la musicothèque de mon disque dur principal 😉

Comme je disais avant cette digression, il existe une offre légale, de prix abordable : ce sont des sites comme Noomiz, Dogmazic (et sa filiale Pragmazic), Altermusique ou encore Jamendo pour ne citer que les plus célèbres.

Il existe de plus en plus de groupes et d’artistes qui vendent directement leur musique en ligne, ou la propose en libre téléchargement en se protégeant avec des licences creative commons / art libre. Voici une liste qui est tout sauf exhaustive :

Et je dois surement encore en oublier. Il suffit d’être curieux pour découvrir des artistes ayant réellement du talent, et non des produits formatés pour pondre quelques titres et se tirer ensuite avec l’oseille engrangée.

4 réflexions sur « L’offre légale et facile d’utilisation existe… Je l’ai rencontré ;) »

  1. Salut,

    merci pour cette liste, tu as aussi le site beezik.com qui propose entre autre le catalogue universal en téléchargement gratuit rémunéré par de la pub. 1 morceau = 1 pub (et inversement), tu obtiens aussi des points à échanger contre des bons de réductions. Les morceaux sont sans drm au format wma 192 kbs, ça marche très bien sous linux.
    Il suffit ensuite de les encoder ensuite en mp3.

    J’irais voir les liens que tu donnes, je ne connaissais que jamendo.

    1. Je connais Beezik, et par envie de ne pas donner le moindre centime à Pascal Nègre, je boycotte les artistes universal. Et je m’en porte tout aussi bien, vu le « cheptel » proposé sur beezik, y a rien que je puisse télécharger, même si j’en avais envie.

      La liste proposé par défaut est parlante :

      « Charlie Winston, Eminem, Stereophonics, Rihanna, Coeur de Pirate, Stromae, Anaïs, David Vendetta, Gotan Project, Gaetan Roussel, Lady Gaga, La Fouine, U2, Ray Charles, Bob Sinclar, Taio Cruz, Justin Nozuka, Ben l’Oncle Soul, Coldplay, Pep’s, Justin Bieber »

      Presque rien à récupérer, que du commercial à 0,02 € en étant gentil ou des artistes morts qui doivent se retourner dans leurs tombes.

      De plus, le wma est un format privateur et destructeur, donc aucun intérêt face à des sites qui proposent de fichiers en flac.

      Je préfère donc éviter beezik qui n’a rien à envier à un Deezer. Qobuz – http://www.qobuz.com/ – est largement plus intéressant dans ce cas, même en vieux de la vieille qui a connu l’époque des vynils en 33 tours, j’aime avoir la bonne vieille galette qu’on appelle CD 😉

Les commentaires sont fermés.