Un autre GNU/Linux pour Madame Michu : Ubuntu 10.04 LTS ;)

Cet article est la suite du précédent, où on peut encore faire plus simple pour l’utilisateur débutant. Déjà que Fedora est vraiment largement plus simple que l’image que l’on peut se faire de la distribution GNU/Linux, Ubuntu pousse encore le bouchon plus loin.

Je me suis contenté de récupérer une image ISO de la Ubuntu 10.04 pour 64 bits. Et de la lancer dans une machine virtuelle, donc les lignes de commandes suivantes :


[fred@fredo-arch ISO à tester]$ qemu-img create -f raw disk.img 64G
Formatting 'disk.img', fmt=raw size=68719476736
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm64 -hda disk.img -usb -cdrom ubuntu-10.04-desktop-amd64.iso -boot d &

Après le lancement de l’installateur qui ne demande que quelques infos de base (la langue d’installation, le fuseau horaire ou encore un compte utilisateur de base), on passe à l’installation, puis au redémarrage qui demande à l’utilisateur de s’identifier… Que c’est complexe pour Madame Michu…

Ensuite, les mises à jour arrivent toutes seules et demande l’autorisation de s’installer… Sans la moindre ligne de commande…

On veut lire des vidéos ? Il suffit d’aller dans le menu Applications / Logithèque Ubuntu, puis de cliquer sur Vidéos et de regarder ce qui est disponible… Et de cliquer sur installer. Dans ce cas précis, le célèbre Videolan.

Vraiment plus complexe que de récupérer un exécutable, et de cliquer plusieurs fois pour l’avoir installé ?

Idem pour le mp3. Il suffit de savoir lire, ce qui doit être trop compliqué pour Madame Michu…

Allons sur Internet et sur un site demandant l’utilisation de Flash… Mozilla Firefox propose d’installer le greffon manquant, Ubuntu prend le relais et installe automatique le logiciel nécessaire. Après avoir redemarré Mozilla Firefox, on peut avoir la vidéo lisible…

Donc – et c’est bien connu – il est impossible pour une Madame Michu d’utiliser une distribution Gnu/Linux…

2 réflexions sur « Un autre GNU/Linux pour Madame Michu : Ubuntu 10.04 LTS ;) »

  1. Sympa ta série Mme Michu !
    Il reste 2 OS à tester (je peux en oublier) :
    – Opensuse – si on préfère les verts aux marron/violet et KDE à Gnome
    – Windows – pour continuer la démo, et là courage aux copains de Mme Michu (pas à elle, car elle fera ce qu’elle sait : servir café ou bières en papotant).

    Bon, en fait personne n’achète la version boite de Windows donc personne ne l’installe (en théorie au moins).
    Ton test est un peu faussé car le plus compliqué depuis des années avec l’installation de Linux c’est :
    – créer de l’espace depuis Windows pour Linux (aie les corvées de defrags, vidages de corbeille, nettoyages de disque et autres joyeusetés qui empêchent de laisser plus de 5 GB à une nouvelle partition) ==> débutant ou pas,toujours aussi pénible et ça peut prendre des soirées.
    – bien configurer les partitions et le dual boot ==> énormes doutes pour un débutant

    Ensuite, l’installation est aussi aisée que sur un système vierge d’OS.

    Un autre gros pépin, c’est le plantage de Windows. Comme chacun le sait bien, dans ce cas, la méthode préconisée est le format C: et réinstallation. Eh bien c’est dingue mais ça fait aussi disparaitre Linux du PC, et même les CD Microsoft ou outils fournis avec le PC n’y peuvent rien – surtout si on passe par une restauration d’image disque ;-). Je serais curieux de voir les réactions si un jour installer Linux sur un PC cassait systématiquement Windows.

  2. Pour les codecs même pas besoin d’aller chercher dans le gestionnaire de paquets, il suffit de lancer la lecture dans Totem (lecteur par défaut) et tu aura un message te demandant si tu veux installer automatiquement les codecs.

Les commentaires sont fermés.