Finissons de MacOS-Xiser une Ubuntu Linux 10.04… ou comment Apple est devenu l’alpha et l’omega de certains acteurs du logiciel libre – partie 1.

NB : J’ai longtemps hésité avant de poster cet article sur le planet-libre, mais comme il parle de logiciels libres sans se limiter à un bête coup de gueule, je l’ai posté. Si un de mes camarades administrateurs ou modérateurs décide de l’enlever, je n’y verrais aucun inconvénient.

J’ai déjà plusieurs fois parlé de la tendance de Canonical à copier l’interface d’Apple et de son MacOS-X. Au moins sur deux billets, dont le dernier est assez humoristique sur le plan du titre.

J’ai donc récupéré l’image iso d’une version récente de développement d’Ubuntu Linux 10.04 via wget :

fred@frugalware:~/download$ wget -c http://cdimages.ubuntu.com/daily-live/current/lucid-desktop-amd64.iso
–2010-04-16 11:29:28– http://cdimages.ubuntu.com/daily-live/current/lucid-desktop-amd64.iso
Résolution de cdimages.ubuntu.com (cdimages.ubuntu.com)… 91.189.88.34
Connexion vers cdimages.ubuntu.com (cdimages.ubuntu.com)|91.189.88.34|:80…connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse…200 OK
Longueur: 728909824 (695M) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : «lucid-desktop-amd64.iso»

100%[======================================>] 728 909 824 689K/s ds 17m 17s

2010-04-16 11:46:45 (687 KB/s) – «lucid-desktop-amd64.iso» sauvegardé [728909824/728909824]

Et j’ai ensuite utilisé le protocole habituel de test :


fred@frugalware:~/download$ qemu-img create -f qcow2 ubu.img 32G
Formatting 'ubu.img', fmt=qcow2 size=34359738368 encryption=off cluster_size=0
fred@frugalware:~/download$ kvm64 -hda ubu.img -cdrom lucid-desktop-amd64.iso -boot d &

Pour mémoire, kvm64 est un alias pour :


qemu-system-x86_64 --enable-kvm -m 1500 -soundhw all -localtime -k fr

On va maintenant rendre Ubuntu Linux 10.04 copie presque conforme à MacOS-X. Et il suffit de quelques minutes et d’utiliser uniquement des logiciels disponibles dans les dépots par défaut.

Comment ? Suivez le guide :)

Après avoir effectué les mises à jour, j’ai lancé l’installation de cairo-dock. A cause de certaines limitations de la machine virtuelle, l’ensemble n’est pas très rapide à l’usage. Il suffit d’aller dans la Logithèque Ubuntu et de chercher cairo-dock, puis de l’installer.

Il manque 2 logiciels dans le cairo-dock de base, à savoir Gimp et Thunderbird. Je les ai installé par la suite, histoire d’avoir un dock complet et joli ;)

Enlevons donc le tableau de bord, et voici quelque chose de ressemblant à MacOS-X. On peut pousser la ressemblance encore un peu plus loin. Il suffit de changer le thème par défaut par « Radiance ».

Et maintenant, voila à quoi ressemble notre Ubuntu Linux 10.04… Temps nécessaire pour effectuer les manipulations ? A peine 5 minutes…

Mais il faut dire que Canonical est loin d’être le premier à pomper allègrement sur Apple, et loin de là :)

Une distribution brésilienne, du nom de DreamLinux (dont la dernière version stable, la 3.5 date de février 2009) pousse le concept au maximum depuis le départ…

Une simple capture d’écran vous le prouvera…

Dans la deuxième partie de l’article, je serais largement plus polémique envers une partie de la communauté du logiciel libre…

Et sur une autre petite chose.

En attendant, je pars acheter du pop-corn en attendant de lire les commentaires qui risquent de ne pas être piqué des hannetons ;)

Vous aimez ceci ? Partagez-le !

46 réflexions au sujet de « Finissons de MacOS-Xiser une Ubuntu Linux 10.04… ou comment Apple est devenu l’alpha et l’omega de certains acteurs du logiciel libre – partie 1. »

  1. Brakbabord

    Il y a quelques temps je connaissais aussi une modif à faire sur GTK pour avoir les menus dans le tableau de bord, et plus dans les fenêtres elle-mêmes.

    La bidouille doit toujours exister, mais je ne m’en rappelle plus.

  2. Kagou

    Maintenant que je suis passé principalement sous Mac OSX, j’anticipe : il faut tout de même relativiser lorsque l’on dit que cela ressemble au Mac.

    Si ressembler/copier le mac s’arrête à mettre des icônes à gauche, une barre en bas. C’est franchement : léger, et c’est surtout mal connaitre l’interface du Mac. L’interface du Mac c’est aussi une ergonomie complète entre le bureau, les logiciels et les actions que peut faire un utilisateur. Et là Ubuntu, par Gnome, à une tout autre ergonomie qui a des avantages et des inconvénients sur le Mac.

    Bref, au final, ceux qui commentent l’interface de la 10.04 en disant « ouah ! On dirait un mac », je leur répondrai « ouah ! On dirait une remarque intelligente », oui on dirait… ;)

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      J’ai utilisé MacOS-X durant une année avec MacOS-X Panther et MacOS-X Tiger. Je pensais surtout à l’esthétique de l’ensemble qui tend à recopier au maximum le travail de l’entreprise de Cupertino.

      D’ailleurs, dans tous les billets, j’ai précisé les ressemblances esthétiques. Gnome 2.xx.x a toujours été très inspiré par le Finder, il ne faut pas le nier.

      Dans ce billet, je parle juste comme il est facile avec des logiciels disponible sans bidouilles de se faire une interface à la MacOS-X… Il m’a fallu à peine 5 minutes…

  3. mahikeulbody

    Je ne suis pas trop convaincu de la démonstration. Elle se base beaucoup sur cairo-dock or celui-ci ne fait pas partie de l’installation de base. On ne va tout de même pas reprocher à une distribution de pouvoir changer d’aspect via l’installation de logiciels tiers ou via un paramétrage. A ce compte-là, on peut arriver à ce résultat avec n’importe quelle distribution (et plus encore si elle utilise KDE). Sont-elles toutes en train de se Mac OXiser pour autant ? Je pense que s’il y a Mac OXisation de Ubuntu, il faudrait la chercher ailleurs (ce qui ne veut pas dire qu’elle n’existe pas).

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Soit, mais on peut installer Cairo-Dock directement, sans rajouter de dépot. Et la démonstration se base sur l’esthétique et les ressemblances avec le travail effectué depuis le lancement de MacOS-X, en 2001. Il m’a fallu 5 minutes pour transformer une ubuntu classique en clone graphique de MacOS-X, c’est tout !

  4. Paul Rouget

    Bah là tu triches un peu beaucoup quand même: c’est toi qui change le style d’Ubuntu pour que ça ressemble à MacOS. Sinon, à part l’uniformisation des icones (monochrome, que j’aime beaucoup) faut pas non plus exagéré.

    Ce qui fait MacOS X, c’est:
    le dock (qui n’est pas dans Ubuntu par défaut), la barre unique (qui n’existe pas dans mac), le system dmg, qui n’existe pas non plus, la finder, qui n’a rien à voir avec Nautilus.

    Bref, t’as faux :)

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Pas outre mesure. Même sans changer le thème, les icones de la « tray icon » sont étrangement mac-like.

      « le dock (qui n’est pas dans Ubuntu par défaut), la barre unique (qui n’existe pas dans mac), le system dmg, qui n’existe pas non plus, la finder, qui n’a rien à voir avec Nautilus. »

      J’ai toujours parlé sur le plan esthétique et la tendance à enfermer les utilisateurs dans des services utilisables uniquement via ubuntu (One et Music Store).

      Ce qui fait étrangement penser à la politique d’un certain Steve.

      /me rêverait de travailler à la Fondation Mozilla, tiens ;)

  5. Respawner

    Le changement fait peur. Et quand on aime pas le changement, il faut trouver un fautif, un exemple et surtout une raison. C’est exactement ce qui se passe en ce moment avec la version 10.04 de Ubuntu. Il y a quelques mois, années, on entendait dire Ubuntu devrait renouveler le thème, il se fait vieux. Maintenant, boum, on veut plus changer.

    Par conséquent, on essaie de justifier le changement en disant « Canonical copie Apple avec le style de Mac OS X ». J’ai envie de dire « ouais, ok y’a des similitudes mais pas flagrantes ». Dans ton premier article que tu cites, je vois pas une réelle ressemblance entre les deux screenshots. Vous voulez voir ce que c’est du Mac like au niveau des thèmes ? Allez sur GNOME Look (http://gnome-look.org/content/show.php/Grey+Blend+Mac?content=120957 ça c’est un exemple pris à la va vite).

    Mon point de vue, c’est que un type a dit, un jour, pour une raison ou une autre : Ubuntu ça devient Mac à la sauce GNU/Linux au niveau du thème et Apple en philosophie au niveau d’autres choses. Les autres qui n’ont pas aimé le changement d’orientation ont trouvé en ça THE argument.

    Le thème, allez ouais je vous l’accorde, y’a une touche Mac style dedans. Ça ne me gêne pas plus que ça pour être franc et je le trouve réussis. Ubuntu One Music Store, ça marche que avec Ubuntu One comme iTunes. Bah c’est pas obligatoire de l’utiliser alors ne l’utilisez pas. Canonical c’est une entreprise ! Il y a des employés à payer ! Des gens qui veulent bouffer ! Accuser Canonical de vouloir faire du pognon avec un Music Store c’est simplement débile pour la simple raison qu’ils n’obligent pas à utiliser leurs services.

    Tiens la prochaine fois, faudrait acheter un Macbook et mettre Ubuntu 10.04 dessus pour voir ce qu’en pense les gens, voir les réactions. Ça pourrait être marrant. Bon pour ceux qui auront lu mon commentaire jusqu’à la fin. Je ne dis pas que vous avez tort de dire que Ubuntu 10.04 ça ressemble à Mac OS X et je comprends ce qui vous fait pensez ça. Et pensez à un truc, l’innovation passe aussi par la copie et la reprise de certaines idées. Bah ouais, sinon on pourrait même pas faire de simple clic ou double clic sous GNU/Linux… L’idée est arrivée avant et par d’autres personnes ;)

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      « Le changement fait peur. Et quand on aime pas le changement, il faut trouver un fautif, un exemple et surtout une raison. C’est exactement ce qui se passe en ce moment avec la version 10.04 de Ubuntu. Il y a quelques mois, années, on entendait dire Ubuntu devrait renouveler le thème, il se fait vieux. Maintenant, boum, on veut plus changer. »

      Soit, mais pourquoi alors cloner l’interface de MacOS-X ? Pour éviter de se prendre la tête ? ;)

      « Mon point de vue, c’est que un type a dit, un jour, pour une raison ou une autre : Ubuntu ça devient Mac à la sauce GNU/Linux au niveau du thème et Apple en philosophie au niveau d’autres choses. Les autres qui n’ont pas aimé le changement d’orientation ont trouvé en ça THE argument. »

      Je pense avoir dit cela en quelque sorte sur mes billets.

      « Le thème, allez ouais je vous l’accorde, y’a une touche Mac style dedans. Ça ne me gêne pas plus que ça pour être franc et je le trouve réussis. Ubuntu One Music Store, ça marche que avec Ubuntu One comme iTunes. Bah c’est pas obligatoire de l’utiliser alors ne l’utilisez pas. Canonical c’est une entreprise ! Il y a des employés à payer ! Des gens qui veulent bouffer ! Accuser Canonical de vouloir faire du pognon avec un Music Store c’est simplement débile pour la simple raison qu’ils n’obligent pas à utiliser leurs services. »

      Surtout que le magasin en ligne est directement disponible sur la toile… Et sans imposer une quelconque distro pour être utilisable.

      « Tiens la prochaine fois, faudrait acheter un Macbook et mettre Ubuntu 10.04 dessus pour voir ce qu’en pense les gens, voir les réactions. Ça pourrait être marrant. Bon pour ceux qui auront lu mon commentaire jusqu’à la fin. Je ne dis pas que vous avez tort de dire que Ubuntu 10.04 ça ressemble à Mac OS X et je comprends ce qui vous fait pensez ça. Et pensez à un truc, l’innovation passe aussi par la copie et la reprise de certaines idées. Bah ouais, sinon on pourrait même pas faire de simple clic ou double clic sous GNU/Linux… L’idée est arrivée avant et par d’autres personnes ;) »

      Jolie remarque, je la ressortirais ;)

  6. mahikeulbody

    Je trouve le titre « ou comment Apple est devenu l’alpha et l’omega de certains acteurs du logiciel libre » un peu grandiloquent si on s’en tient aux seuls faits énoncés ici :
    1) cairo-dock est dans les dépôts (qui comportent par ailleurs des milliers d’autres logiciels)
    2) il existe un thème assez proche de l’esthétique Mac.

    J’espère des arguments un peu plus convaincants dans la 2ème partie de l’article (d’autant qu’il y a sans doute « matière à »).

    Ceci étant, s’inspirer d’un « concurrent » dont personne ne conteste le talent dans le domaine du design et de l’ergonomie n’est pas forcément un défaut. Du moins tant qu’on ne va jusqu’à copier son modèle fermé…

  7. Edouard

    5 min peut être, mais aussi des connaissances bien supérieures à un individu lambda.

    Je rejoins mahikeulbody dans sa remarque, comment peut tu reprocher à une distrib les soft que TU installes. Pour info il existe un script qui modifie l’interface d’ubuntu en un XP, on s’y croirait.
    ubuntu=Xp ? … euh non

  8. shaka

    Si je ne savais pas que tu es devenu l’un des principaux detracteur d’Ubuntu depuis ton billet polemique sur Gwibber,alors j’aurais été surpris.Maintenant pr en venir a l’objet d ton billet, j’ai comme l’impression que vous avez tres souvnt tendance a perdre de vue l’objectif principal que s’est fixé le createur d’Ubuntu: « Rendre l’outil Informatique facile et accecible par tous et ceci gratuitement », d’ou le slogan « Linux for human beings ». Et pour parvenir a ce but des strategies doivent etre mises sur pied. Qu’elles soient inoventes(launchpad,software-center,ubutnu-one …) ou reprennent des technologies déjà éprouvé(le pretendu raprochemnt que tu fais avc mac os), le principal est de parvenir a ces fins ,ceci bien sur en respectant l’esprit du logiciel libre, ce qu’a mon sens a parfaitement fait Canonical jusqu’ici. Donc s’il faut juste dire des choses pour polemiquer comme « ubuntu nest qu’une distribution pour switcher »(confere l’un de tes billets) », ou encore « ubuntu le M$ du libre », alors je pense que tu ferais mieux de te taire et darreter de chercher à décourager les gens a utiliser ubuntu, ce que tu ne reussis pas et ne reussira jamais, car ubuntu une fois adopté, j’ai du mal a imaginer un utilisateur qui pourrait l’abandonner(je parle en connaissance de cause car ayant utiliser plusieurs distributions donc fedora, mandriva et Suse entre autres). Pour conclure, en quoi ca te derange si bien meme Ubuntu etait entrain de copier Mac Os pour devenir plus ergonomique,donc plus accecible a l’utilisateur lambda?

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Pas détracteur, mais ancien utilisateur qui est déçu par la politique prise par Canonical.

      « Rendre l’outil Informatique facile et accecible par tous et ceci gratuitement  » : en lui offrant des services qui ne fonctionnent qu’avec des services estampillé Ubuntu. Pas franchement novateur et plutôt enfermant comme politique.

      « le pretendu raprochemnt que tu fais avc mac os » : il est vrai que je n’ai jamais été utilisateur de MacOS-X…

      « alors je pense que tu ferais mieux de te taire et darreter de chercher à décourager les gens a utiliser ubuntu, ce que tu ne reussis pas et ne reussira jamais, car ubuntu une fois adopté, j’ai du mal a imaginer un utilisateur qui pourrait l’abandonner(je parle en connaissance de cause car ayant utiliser plusieurs distributions donc fedora, mandriva et Suse entre autres).  »

      Méthode coué, appliqué avec perfection.

      Exemple de fils trouvés sur le forum d’Archlinux.fr

      http://forums.archlinux.fr/post7659.html#p7659
      http://forums.archlinux.fr/post7635.html#p7635
      http://forums.archlinux.fr/post7849.html#p7849

      Et largement plus récent :

      http://forums.archlinux.fr/post48398.html#p48398

      Ou encore sur le forum de frugalware-fr :

      http://forums.frugalware.fr/viewtopic.php?f=42&t=882
      http://forums.frugalware.fr/viewtopic.php?f=42&t=873
      http://forums.frugalware.fr/viewtopic.php?f=42&t=840

      Donc, arrête de prendre ton cas pour une généralité, car nombre de personnes qui utilisent ubuntu passent ensuite à autre chose.

  9. Fab

    la grosse différence, c’est tout de même que en autant de temps, tu aurais pu le transformer en n’importe quoi.
    Que ce soit en changeant le thème GTK ou le thème de Cairo-Dock (il y’en a qui te le feront ressembler plus à une barre windows ou plus à un gnome-panel, ou à qqch de plus original).
    Il n’y a rien de choquant à s’inspirer de bonnes idées, au final le résultat est tout de même différent, et surtout différent pour chaque utilisateur grâce à la grande configurabilité de l’ensemble.

  10. Phu Ghislain

    Je suis assez d’accord avec certains commentaires précédents, dans le sens où la démonstration ne m’a pas spécialement convaincu non plus. Par contre, je suis d’accord avec vous sur le fond.

    Je ne sais pas trop à quel jeu veut jouer Canonical, mais faire d’Ubuntu le Mac OS X du pauvre (avec des Stores de partout), ça commence à légèrement me taper sur le système.

    Au point où j’en arrive à recommander Fedora auprès des débutants qui me demandent conseil quant au choix de leur première distribution.

    Ghislain.

  11. François

    Je ne suis toujours pas convaincu par ces démonstrations.

    Au final, le Cairo-Dock ressemble au Dock Apple, oui. Il me semble que c’est un peu son but d’ailleurs, donc c’est assez logique.

    Que reste-t-il en enlevant le Dock ? :
    Les icônes monochromes en haut à droite. Là, je crois que c’est plus une question d’ergonomie qu’autre chose : de petites icônes sont plus efficaces en monochrome qu’en 16 millions de couleurs.
    Les boutons d’action des fenêtres à gauche. Avant c’était à droite, personne n’a crié à la copie sur Windows…
    Ah peut-être (et de loin) l’aspect général du fond d’écran par défaut, dont les couleurs sont proches de celles du fond d’écran de Léopard. Muef, allez, un point pour toi :P Mais parler de clone est un peu fort quand même !

    Le thème GTK qui ressemble soit disant ne ressemble pas du tout ! L’interface de Mac OS X est grise, le thème présenté est beige… Et les dégradés de Mac OS X sont nettement plus fins et les ombres et incrustations bien mieux utilisées/cohérentes.

    Quant à l’enfermement, je ne suis pas d’accord là non plus. Comme tu l’as dit, le music store est accessible en ligne directement. Et la sauvegarde en ligne est simplement pratique. Ce n’est pas forcément évident pour un utilisateur lambda de mettre ça en place tout seul : la disponibilité du service est donc un plus.

    Tout ça pour dire que j’attends la suite avec impatience. En espérant y trouver des arguments plus convaincants :P

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Combien de personnes qui utiliseront cette version d’ubuntu sauront que le magasin musical en ligne est disponible sur http://fr.7digital.com/ ?

      Que l’on peut installer des paquets depuis d’autres dépots ?

      Bref, on ne dit rien à l’utilisateur, et on l’enferme dans des services propriétaires : one, music store, etc…

      1. mahikeulbody

        Ah bon, parce que sur Debian, Fedora ou autre, on dit explicitement à l’utilisateur (dès qu’il se loggue de préférence) qu’il peut installer des programmes depuis d’autres dépôts ???

        Certaines distributions deviennent très grand public ce qui les conduit à faire des choix à la place de l’utilisateur mais ces choix sont modifiables/réversibles. Ca les conduit aussi à offrir des services optionnels (quoi d’imposé dans Ubuntu One ou dans Music Store ?), services qui, accessoirement peuvent contribuer au modèle économique de l’entreprise qui finance la distribution.

        On dit souvent « avec de la doc et un peu de bonne volonté tu peux apprendre à installer et utiliser une distribution telle que Debian ou Arch par exemple ». Oui, tout comme avec de la doc et un peu de bonne volonté je pourrais apprendre la mécanique auto MAIS CA NE M’INTERESSE PAS ! Je veux juste que ma voiture roule ! Alors, en informatique la seule chose dont j’essaie vraiment de convaincre les gen, c’est d’utiliser des formats ouverts et standardisés afin d’assurer la pérenité de leus musiques, photos, documents, etc… MEME s’ils veulent un jour changer de PC et/ou d’OS. Après, bien sûr, j’essaie de leur installer une Ubuntu ;-)

        1. Frederic Bezies Auteur de l’article

          « Certaines distributions deviennent très grand public ce qui les conduit à faire des choix à la place de l’utilisateur mais ces choix sont modifiables/réversibles. Ca les conduit aussi à offrir des services optionnels (quoi d’imposé dans Ubuntu One ou dans Music Store ?), services qui, accessoirement peuvent contribuer au modèle économique de l’entreprise qui finance la distribution. »

          Choisir à la place de l’utilisateur, cela conduit à la suppression de gimp, ce qui est dommage. Quoi d’imposé ? Pas grand chose, mais pourquoi chercher ailleurs ce qu’on a déjà sous les yeux ?

          « On dit souvent « avec de la doc et un peu de bonne volonté tu peux apprendre à installer et utiliser une distribution telle que Debian ou Arch par exemple ». Oui, tout comme avec de la doc et un peu de bonne volonté je pourrais apprendre la mécanique auto MAIS CA NE M’INTERESSE PAS ! Je veux juste que ma voiture roule ! »

          Je ne suis pas informaticien, juste une personne qui s’intéresse à l’informatique en tant qu’outil. Donc, une personne qui sait que l’informatique, c’est de la mécanique, pas de la magie.

          Et si je dois former une personne à linux, j’aurais choisi à une époque ubuntu. Désormais, je me tournerais vers une Fedora ou encore une Frugalware.

          Pourquoi ? Pour la philosophie politique de Canonical qui me déplait de plus en plus, et je peux dire que j’ai appris à utiliser linux mais comme je voulais ne plus me faire imposer mes choix de logiciels, j’ai quitté ubuntu, après plus de 2 ans de fidélité.

          1. mahikeulbody

            > Choisir à la place de l’utilisateur, cela conduit à la suppression de gimp, ce qui est dommage.

            C’est une réponse de mauvaise foi. La vérité c’est que par définition une distribution fait des choix à ta place ! Supprimer Gimp est cohérent avec la cible d’Ubuntu et il reste malgré tout disponible dans les dépôts officiels (quoique pour ma part je doute qu’il manquera à beaucoup d’utilisateurs lambda qui n’ont besoin que d’enlever les yeux rouge ou recadrer…).

            > Et si je dois former une personne à linux, j’aurais choisi à une époque ubuntu. Désormais, je me tournerais vers une Fedora ou encore une Frugalware.

            Pour « former » quelqu’un à Linux Ubuntu n’a jamais été la bonne distribution ! La plupart des gens à qui j’installe Ubuntu ne me demandent pas être « formés », ils veulent juste que ça marche sans avoir à y passer du temps ni à mettre les mains dans le cambouis et ne s’intéressent pas à l’informatique quand bien même ils seraient convaincus que ça n’est pas de la magie. Ubuntu essaie, avec succès, de répondre à ce besoin. Une distribution qui oblige à faire un mount, pas du tout (même si sans doute elle est plus formatrice).

            > mais comme je voulais ne plus me faire imposer mes choix de logiciels, j’ai quitté ubuntu, après plus de 2 ans de fidélité.

            Une distribution = choix prédéfini de logiciels, choix fait par d’autres que toi mais que tu peux ensuite modifier via un outil te donnant accès à des dépôts.

            En quoi Ubuntu sort de ce cadre ??? En quoi elle t’a imposé un choix de logiciel ???

            Tu as tout à fait le droit de ne plus aimer Ubuntu mais tes arguments (du moins ceux que tu as pris la peine d’exposer ici) sont pour le moment très peu convaincants pour ne pas dire un peu de mauvaise foi, à mon humble avis…

          2. Frederic Bezies Auteur de l’article

            « C’est une réponse de mauvaise foi. La vérité c’est que par définition une distribution fait des choix à ta place ! Supprimer Gimp est cohérent avec la cible d’Ubuntu et il reste malgré tout disponible dans les dépôts officiels (quoique pour ma part je doute qu’il manquera à beaucoup d’utilisateurs lambda qui n’ont besoin que d’enlever les yeux rouge ou recadrer…). »

            Soit. Mais l’enlever pour le remplacer par un outil en Mono (et comme Microsoft est connu pour ses coups tordus), c’est un danger pour la distribution.

            « Pour « former » quelqu’un à Linux Ubuntu n’a jamais été la bonne distribution ! La plupart des gens à qui j’installe Ubuntu ne me demandent pas être « formés », ils veulent juste que ça marche sans avoir à y passer du temps ni à mettre les mains dans le cambouis et ne s’intéressent pas à l’informatique quand bien même ils seraient convaincus que ça n’est pas de la magie. Ubuntu essaie, avec succès, de répondre à ce besoin. Une distribution qui oblige à faire un mount, pas du tout (même si sans doute elle est plus formatrice). »

            Il est vrai que faire un mount pour monter un périphérique, cela doit faire – sauf cas de dépannage – bien 2 ans que je n’ai plus eu à le faire.

            Ubuntu convaint pour le moment, mais un nombre non négligeable de personnes migrent ensuite vers d’autres distributions.

            « Une distribution = choix prédéfini de logiciels, choix fait par d’autres que toi mais que tu peux ensuite modifier via un outil te donnant accès à des dépôts.

            En quoi Ubuntu sort de ce cadre ??? En quoi elle t’a imposé un choix de logiciel ??? »

            En m’imposant des technologies que je ne voulais pas voir être installé sur mon disque dur : un firefox stable – j’utilise quotidiennement des versions de développement – des logiciels en mono, etc…

            « Tu as tout à fait le droit de ne plus aimer Ubuntu mais tes arguments (du moins ceux que tu as pris la peine d’exposer ici) sont pour le moment très peu convaincants pour ne pas dire un peu de mauvaise foi, à mon humble avis… »

            Mauvaise foi ? Mouais. Je considère la politique de Canonical peu compatible avec l’éthique du logiciel libre, mais vu la tournure franchement pro-opensource de la distribution…

          3. Respawner

            « Soit. Mais l’enlever pour le remplacer par un outil en Mono (et comme Microsoft est connu pour ses coups tordus), c’est un danger pour la distribution. »
            L’intégration de F-Spot ne vient pas de la disparition de The Gimp. F-Spot était intégré à Ubuntu bien avant ça. Je suis le premier à l’enlever d’ailleurs (et tous les programmes utilisant Mono).

            « En m’imposant des technologies que je ne voulais pas voir être installé sur mon disque dur : un firefox stable – j’utilise quotidiennement des versions de développement – des logiciels en mono, etc… »
            Ouais enfin ça correspond à ton utilisation c’est pour ça que Ubuntu ne satisfait plus tes besoins. De manière global que ce soit Ubuntu ou pas, une distribution ne doit en aucun cas t’installer les versions de développement de logiciels. Après, la distrib t’en fais ce que tu veux, c’est flexible, c’est la grande qualité de tout ce qui est GNU/Linux.

            Comme le dit Max plus haut, s’attaquer à certains points de Ubuntu (pas le style j’insiste et d’autres choix), c’est s’attaquer plus ou moins directement à Debian voir GNOME. Bah ouais Ubuntu c’est quoi après tout ? Debian testing (depuis 10.04 justement avant c’était unstable) + GNOME + sauce de Canonical et communauté. Et derrière tout ça, bah y’a les upstreams. Ubuntu est au bout de la chaîne « distributaire » (néologisme power). Il faut bien cibler le coupable parfois ce n’est pas Ubuntu mais c’est plus haut.

  12. EauLand

    Un doc et Ubuntu ressemble à Apple ? Arf…

    En terme d’ergonomie on est encore loin…
    Quant à cairo-dock on est à des années lumière du dock de Mac.

    On pourrait mettre le thème mac4lin aussi… (mais bon celui-ci est mal fini), mettre le thème osx de cairo-dock, installer le paquet globalmenu
    (puis ajouter l’applet globalmenu sur le tableau de bord)….

  13. phreg

    Personnellement, je n’ai jamais utilisé de Mac et le look des copies d’écran me fait plus penser à E17. Pourquoi Gnome + Cairo-dock pour faire comme E17 en plus lourd ?
    Enfin, c’est de l’apparence et de l’ergonomie donc chacun est libre.
    Linux a 2 gros point forts :
    – sa robustesse,
    – il peut s’adapter aux utilisateurs (et surtout pas l’inverse).

    @Edouard
    En lisant l’article je pensais aussi à ce script (http://astuces.absolacom.com/ubuntu/donner-laspect-de-windows-xp-a-gnome/) qui nous transforme un ubuntu en XP et retour heureusement. Vidéo : http://ubuntu.online02.com/node/14

  14. Aresthya

    Dans un de tes 2 billets tu précises que Canonical pourrait innover au lieu de copier l’interface au goût de cidre. Mais c’est justement ce qu’ils essaient de faire en cherchant à combler la partie droite de la barre de contrôle des fenêtre.

    Après je dirais que mettre les boutons à gauche ou à droite, tu « copieras » forcément sur Mac OS ou Windows…

      1. Respawner

        « Après je dirais que mettre les boutons à gauche ou à droite, tu « copieras » forcément sur Mac OS ou Windows… »
        Mettons les au milieu :D Juste pour voir la méga vague de protestations (légitimes) arriver.

        « Le monde des interfaces fenetrées ne se limite pas à MacOS et Windows… »
        Heureusement, t’imagines la galère dans le cas contraire. Mais faut pas se voiler la face, il y a et il y aura toujours des inspirations par ci par là. Même si en ce moment, ce sont les producteurs de proprios qui s’inspirent du libre.

        Hors sujet :
        /me aimerait travailler chez Canonical (malgré tout ça).

      2. Edouard

        Quand je lis ton article et l’ensemble de tes commentaires je me dis que tu es très peu respectueux de tout ces projets libres et des gens qui sont derrière. Que ça ne te plaise pas est une chose, la série de billets que tu écris en ce moment en est une autre.

        1. Frederic Bezies Auteur de l’article

          « Quand je lis ton article et l’ensemble de tes commentaires je me dis que tu es très peu respectueux de tout ces projets libres et des gens qui sont derrière. Que ça ne te plaise pas est une chose, la série de billets que tu écris en ce moment en est une autre. »

          Le libre ne se limite pas à Ubuntu Linux et Canonical. J’ai connu gnu/linux avant ubuntu, et je sais très bien que gnu/linux existera après ubuntu. Du moins je l’espère.

          Si on ne peut plus critiquer, on tombe dans la dictature.

          « La démocratie, c’est cause toujours ; la dictature, c’est ferme ta gueule ». Coluche.

  15. Yanightmare

    « Choisir à la place de l’utilisateur, cela conduit à la suppression de gimp, ce qui est dommage. »

    Ouaw. Et imposer Gimp c’est pas choisir à la place de l’utilisateur ?

    « En m’imposant des technologies que je ne voulais pas voir être installé sur mon disque dur : un firefox stable »

    C’est vrai que c’est assez dégueulasse de livrer une version stable d’un logiciel par défaut. On devrait lancer une pétition les gars.

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Je pense que Gimp doit avoir des dépendances plus légère qu’un F-Spot, non ?

      « C’est vrai que c’est assez dégueulasse de livrer une version stable d’un logiciel par défaut. On devrait lancer une pétition les gars »

      Michel Audiard avait raison.

  16. feilong

    Il faut reconnaitre que, même si la démonstration n’est pas convaincante, on sent une certaine facilité chez les développeurs de Canonical de s’inspirer un peu trop de l’interface de Mac OSX (dans les grandes lignes) mais aussi de son iTunes en puissance. Elle est quand même un peu bâtarde cette version 10.04 qui n’a pas de raison d’être a part de capitaliser les acquis en version LTS….

    A mon avis, l’orientation que va prendre canonical avec l’arrivée de Gnome 3 va apporter son lot de réponse et peut être, arriveront ils enfin à trouver une identité propre, voir soyons fou, un concept propre. Wait and See.

    PS/ Interface OSX en 1 minute sur linux:
    wget http://downloads.sourceforge.net/project/mac4lin/mac4lin/ver.1.0/Mac4Lin_Install_v1.0.zip?use_mirror=freefr
    unzip M*
    cd M*
    su
    ./Mac4Lin_Install_v1.0.sh

    C’est pas dans les dépôts (j’ai bien compris FB) mais c’est plutôt pas mal pour ceux qui veulent et qui aiment.

  17. jeff

    Je suis plutôt d’accord avec toi Frederic… J’ai des mac leopard et snow dans mon travail et la ressemblance est frappante à plus d’un point.
    Je constate également l’aveuglement de certain ubunteros.
    Enfin je dirais que ubuntu essai de draguer au plus large car quand le grand Mark ne mettra plus un rond (ce qui arrivera tot ou tard) sa va être la grosse diete pour ubuntu ! Donc on fait du launcpad (ex kiosk sur mandriva), on fait de la ressemblance pour amadouer le chalan etc….

    Mais entre nous Frederic, c’est de bonne guerre. Tout le monde pompe sur tout le monde au final. Les bonnes idées sa se partage :-)

  18. Dd

    Mouai… encore si il y aurait de solides arguments avec des explications détaillées d’accord mais là… c’est même pas un vrai troll ;) .

    Pour les boutons à gauche, ils les ont remis à droite ;) (et tu as oublié de critiquer le nouveau nautilus…

    PS : Et alors ? Ubuntu a bien le droit de se moderniser ? Il n’en reste pas moins personnalisable, tu l’as prouvé ;) : si il est facile de le faire ressembler à OS X, il est aussi facile de le faire ressembler à n’importe quoi…

  19. Eric

    Vous pouvez allez plus loin dans le changement d’ihm en configurant plus amplement l’interface (compiz),

    vous pouvez aussi ajouter les logiciels gloobus

    Et là qui fait la remarque bateau en disant « on dirait un mac » ( oui on dirait ) ?

    Et bien scientifiquement tous les points pourrait être identique et en profondeur, cela vous étonne ? Non pas avec une comparaison scientifique…

  20. Max

    Bonjour

    Je suis comme beaucoup, pas vraiment sur la même longueur d’onde que toi Frederic.
    J’ai sur mon bureau un mac et un ubuntu cote à cote et je trouve que les différences sont notables. Par ailleur il est un peu facile de dire que cela devient un clone en faisant les modifications que tu fais, je pense sincèrement que la démonstration est également faisable avec une debian ou fedora puisque que le fondement est commun: les distribution GNU/linux sont personnalisables.
    Je pense que l’orientation d’ubuntu se fait sur une mode plus « glossy » que peut attendre la cible de cette distribution: quand de mon coté je la fais découvrir a certain le sentiment est d’avoir quelque chose d’agréable. Bon les gout et les couleurs…

    Pour ta critique envers les choix techniques je pense que c’est le rôle d’une distribution alors de la à dire que cela ‘impose des choix…oui mais toutes les distributions font ce choix pour l’utilisateur ne serai ce quand choisissant le gestionnaire de paquet par exemple.
    Tu veux des firefox instables? alors oui ce n’est pas l’orientation de cette distribution mais alors ces critiques existent aussi pour une debian stable, ce n’est pas propre a ubuntu.

    J’apprécie ubuntu, sans tomber dans du fanatisme genre fan apple et je pense que j’ai déjà critiqué ailleurs certains éléments de cette distribution mais je trouve que tes arguments sont faciles et qu’ils pourraient concerner de la même façon d’autres distributions

  21. gorghoa

    Perso j’aime beaucoup les deux nouveaux thèmes. J’aimais bien aussi hardy et jaunty, mais karmic quelle horreur.

    Les nouveaux thèmes sont reposants et bien finis. Et r.à.f que ça ressemble à quelque chose d’autre. De toute façon, comme fred l’a prouvé, on peut changer…

Les commentaires sont fermés.