Pour les codeurs de gwibber, ubuntu n’est que la seule distribution à gérer ?

Je parlais il y a quelque jours de la nouvelle version de Gwibber, qui paraissait bien alléchante, malgré l’ajout d’une couche supplémentaire de dépendance, répondant au nom de Desktopcouch qui installe une bonne dizaine de paquets supplémentaires.

Il y a 5 jours, arrive la révision 503, qui part d’une bonne idée. Comme desktopcouch est indispensable au fonctionnement de cette version de gwibber, autant vérifier qu’elle démarre avant gwibber… Et patatras… Gwibber se viande en beauté au démarrage, balançant une erreur qui met clairement en cause desktopcouch :

Traceback (most recent call last):
File « /usr/bin/gwibber », line 45, in
obj = dbus.SessionBus().get_object(« org.desktopcouch.CouchDB », « / »)
File « /usr/lib/python2.6/site-packages/dbus/bus.py », line 244, in get_object
follow_name_owner_changes=follow_name_owner_changes)
File « /usr/lib/python2.6/site-packages/dbus/proxies.py », line 241, in __init__
self._named_service = conn.activate_name_owner(bus_name)
File « /usr/lib/python2.6/site-packages/dbus/bus.py », line 183, in activate_name_owner
self.start_service_by_name(bus_name)
File « /usr/lib/python2.6/site-packages/dbus/bus.py », line 281, in start_service_by_name
‘su’, (bus_name, flags)))
File « /usr/lib/python2.6/site-packages/dbus/connection.py », line 622, in call_blocking
message, timeout)
dbus.exceptions.DBusException: org.freedesktop.DBus.Error.Spawn.ChildExited: Launch helper exited with unknown return code 1

[1]+ Exit 1 gwibber

Un bug dédié est ouvert, mais impossible de faire comprendre la culpabilité de la révision citée au-dessus. Tant que cela fonctionne avec Ubuntu, les autres distributions, vous savez où vous pouvez aller ?

J’ai donc pris le taureau par les cornes, et j’ai adopté le paquet qui permettait à une époque de compiler Gwibber 2.0 sur Archlinux. Ayant corrigé le PKGBUILD en question, désormais – même si la branche 2.0 de Gwibber n’aura plus de mise à jour, au moins, il y aura un gwibber fonctionnel sur Archlinux !

C’est quand même assez écoeurant de voir un tel manque de respect envers les non-utilisateurs d’ubuntu… Je sens que je vais me faire traiter de tous les noms, mais comme les infos sont disponibles…

Vous aimez ceci ? Partagez-le !

24 réflexions sur “ Pour les codeurs de gwibber, ubuntu n’est que la seule distribution à gérer ? ”

  1. Je vois pas pourquoi ce serait toi qu’on traiterait de tous les noms, ce sont les codeurs qu’il faudrait engueuler…
    A quoi elles servent ces nouvelles dépendances au juste ?
    Sur Linux on aime la légèreté en général, si Gwibber comme à engraisser on pourra toujours se tourner vers des alternatives plus légères et les plus embếtés ce seront les codeurs, pas nous…

    1. Le problème est qu’il n’y a que peu de clients identi.ca qui utilise des technologies libre sous le duo GNU/Linux + Gnome…

      Et j’ai pas envie de switcher vers KDE pour avoir un client fonctionnel.

  2. Hmm… Tu va te faire traiter de tous les noms ? Ok c’est parti !

    Oui, les développeurs de Gwibber bossent en majorité sur Ubuntu, Ryan Paul j’en suis sur, les autres je ne les connais pas.

    Tu fait mumuse avec une version trunk en utilisant un environnement différent de celui utilisé par les développeurs et sans avoir les compétences pour faire la moindre correction dans le code.

    Reprocher aux devs de Gwibber de s’en foutre des autres Linux c’est une bien belle connerie.
    Ce ne serait pas plutôt aux développeurs ArchLinux de se sortir les doigts du cul pour faire en sorte que le programme marche sur leur distribution ?
    Tu crois que chaque développeur de chaque applications va s’amuser a installer 10 distributions sur ses machines ? Utiliser des environnements qu’il ne connais pas ?
    Ce type de plainte est très très mal vue dans le milieu Open Source. Tu sais la phrase dans la plupart des licenses libres … Tu sais … « This program is distributed in the hope that it will be useful, WITHOUT ANY WARRANTY »
    Whouah c’est pourtant écrit en majuscule, comment t’as pu laisser ça passer ? T’es pas content ? Tu corrige toi même, sinon tu fais des rapports de bugs corrects. Pour ceux qui ne savent pas faire ça (toi ça va), ils ferment leur gueule. Tu crois que Ryan Paul va venir présenter ses excuses après avoir lu une traduction de ton billet ?
    Tu espère quoi ? que cracher sur une version trunk d’une appli ça remplace de bonnes connaissances de Python ?

    Le manque de respect écœurant je crois savoir où il se trouve … Connaissant bien Python et DesktopCouch j’aurais pu filer un coup de main mais la j’ai pas trop envie.
    Un billet avec un peu plus de diplomatie aurait pu s’appeler « Cherche un développeur Python sur Ubuntu pour m’aider a faire marcher Gwibber sur Arch ». Si au lieu de ça tu te contente de faire un billet qui fait passer le message « Ryan Paul et Stuart Langridge sont de gros enfoirés », compte pas sur la solidarité de la communauté Ubuntu.

    Et après c’est Ubuntu qui est une distribution de newbs …

    1. Ce que je critique, c’est que les codeurs REFUSENT d’admettre que tout a pété avec la révision donnée dans l’article, alors que rien n’a bougé entre temps sur ma distribution, et qu’ILS NE VEULENT PAS CHERCHER PLUS LOIN que le code qu’ils ont pondu.

      Un code sous un système libre devrait être un minimum portable, et il faudra qu’on m’explique pourquoi installer desktopcouch qui pèse son paquets de MiO uniquement pour un logiciel de microblogging.

      Maintenant, une autre gueulante : pourquoi nier la responsabilité des codeurs sur le fait qu’ils ne testent que sur Ubuntu (aux toilettes fedora, debian, et les autres) et ne répondent pas à une simple question : quelles sont les dépendances actuelles de la version de développement.

      « Si au lieu de ça tu te contente de faire un billet qui fait passer le message « Ryan Paul et Stuart Langridge sont de gros enfoirés », compte pas sur la solidarité de la communauté Ubuntu.  »

      Je n’ai jamais prétendu pondre un tel billet. Simple constatation du comportement des codeurs de gwibber. Maintenant, s’ils veulent se couper des gentooistes, archlinuxiens, fedoriens, et autres non-ubunteros, c’est leur choix.

      Un code doit être portable, point barre !

  3. « Je sens que je vais me faire traiter de tous les noms »

    Mais pas du tout !
    Je suis tout à fait d’accord, n’importe quel logiciel se doit d’être un minimum portable ! Il en va de l’utilisation même de ce logiciel. S’il n’y a que les personnes sur Ubuntu qui peuvent l’utiliser, ça va leur réduire leurs utilisateurs (bien fait).

  4. Je peux comprendre… en fait je comprends ta colère.

    Sauf que, il faut bien comprendre aussi que les développeurs de Gwibber sont maitre de leur bébé. Et après tout, s’ils ont envie de faire tourner gwibber uniquement sur Ubuntu, sur Windows ou sur un système ayant un joystick d’amstrad branché dessus, et bien ils font ce qu’ils veulent.

    Néanmoins, et c’est là la force de l’opensource, rien de t’empêche de faire un fork, un patch ou tout ce que tu veux du code source de gwibber afin d’avoir à la fin les dernières corrections/fonctionnalités de Gwibber et un code qui fonctionne avec ArchLinux (et pourquoi pas d’autres distributions/OS)

    De plus, gwibber n’est pas le seul client twitter/identi.ca disponible et rien de t’empêche de le désinstaller pour un autre.

    De la même façon que tu es maitre de ton blog et que tu as le droit d’y écrire ce que tu veux même si ça ne plaira pas aux autres, les développeurs de Gwibber ont le droit de se concentrer sur Ubuntu et Ubuntu seulement.

    1. « De plus, gwibber n’est pas le seul client twitter/identi.ca disponible et rien de t’empêche de le désinstaller pour un autre. »

      Tu peux acheter un PC nu sans windows. Je vois pas pourquoi tu demanderais le remboursement de la licence comme t’y autorise le cluf…
      Ça risque pas de faire avancer le libre avec une mentalité pareille. :(

  5. Je vois pas vraiment où est le problème… Souvent les codeurs libre code pour eux mêmes, les codeurs de Gwibber doivent être sur Ubuntu voilà tout.

    Et justement, la magie du libre c’est que tu peux corriger toi-même le problème et même proposer un patch pour aider tous ceux qui sont dans ta situation!

    1. Et leur volonté de ne pas admettre qu’une simple révision a tout cassé alors que rien n’a bougé sur la distribution de l’utilisateur ? C’est quoi ? Mis à part de la surdité, hein…

      A croire que le monde GNU/Linux connait son Microsoft, sa distro toute puissante. En clair : c’est Ubuntu ou rien désormais.

      Cela devient très dangereux comme tendance…

  6. L’intérêt des Logiciels Libres est de pouvoir modifier/adapter un logiciel pour tout type d’utilisateur et de distributions/OS, par la même occasion.
    Ce que tu as fait va dans ce sens, donc c’est très bien, mais de là à critiquer les développeurs de Gwibber (que je n’utilise pas), c’est fort !
    Les mecs (filles?) te font un logiciel gratuit, pratique et ouvert, c’est déjà pas mal.
    Peut-être que le développeur de base de Gwibber s’est dit « j’utilise Ubuntu, et si je faisais un logiciel pour blablabla », la suite on la connaît, la popularité de Gwibber a pris de l’ampleur, mais peut-être que le temps manque pour porter ce logiciel sur toutes les distrib’ linux.

    Donc je trouve ton coup de gueule un peu osé.

    1. Je critique leur surdité et leur rétention d’information. Le fichier INSTALL qui contient les dépendances nécessaires à l’utilisation est obsolète. Et leur volonté de ne pas admettre qu’une simple révision a tout cassé sur autre chose qu’ubuntu (donc pas fonctionnel sous les autres distributions GNU / Linux qui sont quand même un peu majoritaire en nombre) est écoeurant.

      Le temps manque ? Ou la VOLONTÉ de mettre en cause son code ? Jette un oeil à la révision 503 cité dans l’article, tu verras comment 4 lignes explosent un logiciel.

  7. Entre ce genre de problèmes et ceux où il est impossible d’installer/compiler un programme en raison de la configuration bizarre d’Ubuntu je compatis.

    Je suis aussi sous Arch désormais, et j’ai beaucoup de mal à convaincre mes camarades de fac à passer sous Arch (ou autre chose) alors qu’ils sont tous Ubunteros. ^^ »

  8. Attends t’es packageur sur Arch ?
    Les dépendances d’un programme Python ç’est pas plus dur que grep -r import *

    « Je n’ai jamais prétendu pondre un tel billet. » Ça reviens strictement au même. C’est bien pratique de critiquer une entité floue que représenterait « les devs de Gwibber », qui comme tout dev dans l’imaginaire collectif est un être qui devrais tout savoir, tout réparer…

    Tu reproche le mutisme des développeurs ? A quoi ça sert de parler a quelqu’un qui n’écoute pas. Sur Launchpad on a clairement fait comprendre que le problème venais de desktopcouch et PAS de Gwibber. « Allo, monsieur le gynécologue ? Oui, j’ai une carie ! ». Pour avoir une bonne réponse il faut peut être s’adresser aux bonnes personnes. A ce propos je n’ai pas trouvé de bug correspondant sur le bugtracker d’Arch …

    Est ce que tu t’es arrêté 2 minutes pour essayer de comprendre ce qu’est DesktopCouch ? Est ce qu’il fonctionne chez toi avant d’attaquer Gwibber ?
    Je sais que la documentation de DesktopCouch est maigre surtout en francais, mais il se trouve que j’ai essayé de remédier a cela sur le wifi U-fr …

    Bref je retiendrais 2 choses … Savoir qui est derrière une appli , connaitre un peu les développeurs est une très bonne chose, qui peut éviter les dérapages et les manque de respect comme tu le fais. Grâce a Gwibber, je lis Open Ended sur Ars Technica, et grâce à DesktopCouch j’écoute ShotOfJaq. Ou c’est l’inverse peut être…
    La seconde chose c’est qu’une « dépendance » ce n’est pas aussi mystérieux que ce qu’on le fait bien croire… Une investigation de quelques minutes permet souvent de comprendre a quoi sert une dépendance et comment, si possible, s’en débarrasser.

    1. C’est UN MENSONGE de la part de développeurs que d’accuser desktop couch. La révision 500 (la dernière fonctionnelle) utilisait tout autant DesktopCouch que la revision 503 et suivante qui ont cassé le logiciel sur archlinux (et surement sur d’autres distributions).

      « A ce propos je n’ai pas trouvé de bug correspondant sur le bugtracker d’Arch … »

      Car c’est un paquet non supporté par les développeurs d’archlinux. Point barre.

      « Est ce que tu t’es arrêté 2 minutes pour essayer de comprendre ce qu’est DesktopCouch ? Est ce qu’il fonctionne chez toi avant d’attaquer Gwibber ?
      Je sais que la documentation de DesktopCouch est maigre surtout en francais, mais il se trouve que j’ai essayé de remédier a cela sur le wifi U-fr … »

      Explique moi, pourquoi alors et je copie l’ajout de code de la révision coupable, le logiciel explose en vol :

      http://bazaar.launchpad.net/~gwibber-committers/gwibber/trunk/revision/503

      « 10
      DBusGMainLoop(set_as_default=True)

      11
      loop = gobject.MainLoop()

      12

      13
      obj = dbus.SessionBus().get_object(« org.desktopcouch.CouchDB », « / »)

      14
      cdb = dbus.Interface(obj, « org.desktopcouch.CouchDB »)

      15
      cdb.getPort() »

      Donc, en quoi cet ajout de code – alors que le logiciel FONCTIONNAIT PARFAITEMENT avant cette modification explose en vol sur archlinux.

      De plus, il est trop compliqué de documenté un fichier INSTALL pour dire quelles sont les dépendances obsolètes et les nouvelles ?

      Selon les propos des développeurs de Gwibber, ceux-ci ont déclaré avoir contacté les développeurs de Desktop-Couch. Mais vu le niveau de mutisme – ET JE MAINTIENS CE TERME des développeurs, je ne puis qu’en conclure à une désinformation.

      Gwibber trunk fonctionnait avant la révision 503, et depuis plus rien. Il ne faut pas faire polytechnique pour comprendre que cette révision a tout cassé.

      Maintenant, JE MAINTIENS CE POINT : pour les codeurs de Gwibber, aucune autre possibilité que d’utiliser Ubuntu avec leur logiciel.

      C’est ma réponse finale, et si TU ME CONSIDÈRES COMME ÉTANT UN TROU DU CUL À CAUSE DE CELA, tu es libre de partir de mon blog.

      J’ai eu l’ouverture d’esprit de laisser tes commentaires publiés, maintenant à toi de voir qui SE FOUT DE LA GUEULE DE QUI dans cette histoire.

  9. Le code en question essaye de communiquer avec DesktopCouch via DBus, a partir de ce moment, Gwibber n’est plus mis en cause mais bien DesktopCouch.
    Je suppose que tu n’a pas vérifié si DesktopCouch fonctionnait sur ton système…

    Penser qu’un logiciel peut marcher sur une distribution et pas une autre est complètement faux. DesktopCouch peut fonctionner partout, bientôt même sur Windows.
    Ce n’est pas la faute des développeurs Ubuntu si DesktopCouch est cassé sur Arch mais bien la faute des mainteneurs Archlinux.

    C’est toi qui te fous de la gueule du monde a réclamer de la stabilité et un fichier INSTALL sur une version trunk. C’est comme si j’espérais que tout soit parfait sur Lucid Lynx 3 mois avant sa sortie.

    Croire a un seul moment que les développeurs de Gwibber te cachent des trucs ou font passer de fausses informations tiens plus de la paranoïa qu’autre chose.

    Se débarrasser d’une dépendance qui fous la merde c’est pas si compliqué, regarde : http://bazaar.launchpad.net/~strycore/lolz/quickly_trunk/revision/35

    Maintenant je ne peux que t’encourager a lire cette page : http://doc.ubuntu-fr.org/desktopcouch et quand tu aura compris que DesktopCouch ne fonctionne pas sur ta machine alors peut être que tu reverra ton jugement.

    1. « Le code en question essaye de communiquer avec DesktopCouch via DBus, a partir de ce moment, Gwibber n’est plus mis en cause mais bien DesktopCouch.
      Je suppose que tu n’a pas vérifié si DesktopCouch fonctionnait sur ton système… »

      Gwibber est en cause CAR IL UTILISE desktopcouch. Pour info, gwibber fonctionnait avec la MÊME version de DC entre la révision fonctionnelle et la suivante.

      Et pour info, DC fonctionne très bien. Et ce ne peut pas être un bogue de DC, car j’ai créé un paquet sur la révision bzr 121 de DC, et le même crash…

      http://aur.archlinux.org/packages.php?ID=34293

      « Penser qu’un logiciel peut marcher sur une distribution et pas une autre est complètement faux. DesktopCouch peut fonctionner partout, bientôt même sur Windows. »

      Alors, il faudra expliquer le crash aux personnes qui l’ont vu sur d’autres machine que la mienne. Etonnant, non ?

      « Ce n’est pas la faute des développeurs Ubuntu si DesktopCouch est cassé sur Arch mais bien la faute des mainteneurs Archlinux. »

      => Gwibber 2.29.1 inférieure à la révision 503 fonctionne. Mauvaise volonté de la part des mainteneurs de gwibber, ou envie de refiler la patate chaude à Archlinux ?

      Oh, les méchants archlinuxiens qui montre qu’Ubuntu est un MS du logiciel libre…

      « C’est toi qui te fous de la gueule du monde a réclamer de la stabilité et un fichier INSTALL sur une version trunk. C’est comme si j’espérais que tout soit parfait sur Lucid Lynx 3 mois avant sa sortie.  »

      Ah, Gwibber est donc un logiciel ubuntu uniquement, si je te comprends bien ?

      Donc, je comprends que non ubuntu pour gwibber => ALLEZ VOUS FAIRE… Merci de confirmer mon impression d’origine.

      « Croire a un seul moment que les développeurs de Gwibber te cachent des trucs ou font passer de fausses informations tiens plus de la paranoïa qu’autre chose. »

      Donc, je suis fou ?

      « Se débarrasser d’une dépendance qui fous la merde c’est pas si compliqué, regarde : http://bazaar.launchpad.net/~strycore/lolz/quickly_trunk/revision/35 »

      Oui, et ? Cela ne concerne pas Gwibber.

      « Maintenant je ne peux que t’encourager a lire cette page : http://doc.ubuntu-fr.org/desktopcouch et quand tu aura compris que DesktopCouch ne fonctionne pas sur ta machine alors peut être que tu reverra ton jugement. »

      Alors, pourquoi les révisions inférieures à la 503 fonctionnaient ?

      J’en tire les conséquences : tu me confirmes que Gwibber ne fonctionne désormais plus que sur Ubuntu. Donc, aucun intérêt de l’utiliser pour les autres distributions.

      Ubuntu = MS du logiciel libre, j’en ai maintenant la confirmation.

  10. @Strider

    « C’est comme si j’espérais que tout soit parfait sur Lucid Lynx 3 mois avant sa sortie. »

    En même temps, vu les difficultés qu’ils ont à faire une version réellement stable, on peut pas vraiment leur demander ça, non… Il y a quand même des distributions qui ne sortent pas tous les six mois, qui prennent le temps de bien intégrer ce qui doit l’être, plus de trois mois avant de sortir une version qui doit être estampillée « stable »…

  11. Wouhouuu, y’a du sport ici :)

    En tant que développeur d’applications (pas python par contre), je ne peux qu’être d’accord avec Strider.

    Le trunk, c’est la version courante de développement, pas la version stable.
    Insulter ou médire des développeurs parce que le trunk n’est pas 100% opérationnel c’est comme insulter ou médire sur la qualité des programmes de Tf1.

    1. Soit. Mais cela veut dire que l’on peut insulter la personne qui dénonce un problème comme celui que j’énonce, sachant que j’utilise plusieurs logiciels en trunk :

      • Mozilla Firefox
      • Mozilla Thunderbird
      • Transmission
      • Liferea
      • Gthumb

      pour ne citer que les premiers qui me viennent à l’esprit ?!

Les commentaires sont fermés.