En vrac’ de fin de semaine

Petit en vrac’ en ce milieu du mois de mars 2021.

Côté logiciel libre, informatique et internet. Pas grand chose à se mettre sous la souris cette semaine. Le calme avant la tempête courant avril avec la sortie de la nouvelle génération d’Ubuntu 🙂

Côté culture ?

Pour finir ce court billet, une vidéo où je montre que les opposés informatiques et idéologiques ne sont pas complètement incompatible dans l’absolu.

Bon week-end 🙂

23 réflexions sur « En vrac’ de fin de semaine »

      1. Edge peut avoir toutes les extensions du Chrome Webstore, donc non seulement uBO, mais aussi toutes les autres conçues pour Chrome.

        Cela dit, j’ai trouvé étonnant au premier abord qu’Edge puisse s’installer et fonctionner sur une distribution telle que Trisquel, avec son noyau linux-libre et tout… Faut croire que c’est pas un logiciel ayant besoin de fonctionnalités volontairement absentes dans ce genre de distributions. Ou que Trisquel conçoit finalement la liberté comme étant aussi celle d’installer du privateur dans son système (même si je me doute que c’est plutôt qu’elle ne peut pas toujours l’empêcher, en fait).

  1. A propos de la vidéo j’aimerai savoir en quoi Edge serait un logiciel privatif puisque il repose sur Chromium? A cause de sa provenance ? Mais Vivaldi est le fruit d’une société… Brave aussi ! Firefox, le navigateur vertueux, si libre qu’il fait comme ses copains de la télémétrie est le joujou lui aussi, d’une société.

    Pourquoi Edge serait le mouton noir des navigateurs? Parce que c’est Microsoft qui est derrière ? Microsoft serait pire qu’Alphabet? Microsoft qui donne des millions de dollars à la fondation Linux, qui a racheté Github, serait infréquentable? Ah bon !

    En réalité et factuellement, Edge est un très bon navigateur. S’il y a une chose qui fâche c’est Bing News dans la page des nouveaux onglets qu’il est quasiment impossible de supprimer sauf en passant par une extension. C’est du moins la seule manière que j’ai trouvé pour me débarrasser de Bing News et de toutes ses pubs incrustées.
    En passant par les Flags je peux sécuriser le navigateur, le peaufiner sans passer par toute une cargaison d’extensions qui ont quelques fois de curieuses manières!

    1. Les navigateurs « sérieux » sont tous adossés à des entreprises pour des simples raisons de financement. Microsoft fait de l’open-washing depuis des années. Le rachat de github en fait partie. Edge ? C’est le meilleur moyen de réduire à la portion congrue l’équipe de développement du navigateur web.

      On est dans un schéma similaire à celui des restaurants qui ne sont que des réchauffeurs de surgelés. Tout est prémâché, il ne reste plus qu’à réchauffer et servir.

      1. Mais Github a été racheté parce que … il était a vendre ! Il s’est vendu au plus offrant. Si Microsoft n’avait pas mis la main dessus, Alphabet lui serait tombé dessus ! Alphabet ou Amazon…

        « Edge ? C’est le meilleur moyen de réduire à la portion congrue l’équipe de développement du navigateur web.  »

        Pourquoi?

        « On est dans un schéma similaire à celui des restaurants qui ne sont que des réchauffeurs de surgelés. Tout est prémâché, il ne reste plus qu’à réchauffer et servir.
         »

        Mais si c’est vrai pour Edge, ça l’est aussi pour Brave, Vivaldi et tous les autres navigateurs reposant sur Chromium !

        1. Microsoft a été peut-être le plus rapide, et ça passe pour sa stratégie de dédiabolisation par une pseudo-ouverture de son code. Certains morceaux restent étrangement cachés, comme le code du noyau NT par exemple 🙂

          Tu me dis pourquoi en ce qui concerne la réduction des équipes ? Quand tu n’as plus à t’occuper de la partie technique (html, css et compagnie), tu peux consacrer plus de temps à la carrosserie.

          Quant à ta phrase de conclusion, ce n’est que maintenant que tu t’en aperçois ? Bienvenue dans le monde des navigateurs de 2021.

          1. Mais le code source d’un logiciel fondamentalement, ça n’intéresse que les informaticiens . Quand on sait qu’un utilisateur lambda ne va jamais dans les paramètres de son navigateur par peur de « tout casser », il est inutile de lui parler du code source de son application parce que :
            1) il ne sait pas ce que c’est
            2) il s’en fout
            3) il veut un logiciel ludique, joli, facilement personnalisable avec de jolis thèmes et tout plein de zigouigouis tourbillonnants sur son bureau !

            Et de sa vie privée ? Mais il s’en fout complètement… sinon il ne serait pas sur Android à télécharger et installer toute une brochette d’applications toutes plus connes les unes des autres ! Pire, il ne serait pas du tout sur Windows et il arrêterait d’avaler les mensonges d’Apple en se servant de sa barre de recherche !

            Pour ce qui en est de la réduction des équipes des devs …
            C’est aussi le problème de l’open source qui permet à d’autres d’appliquer la politique du coucou avec plus ou moins de talent ! On lui doit aussi toute une palanquée de forks à la con qui ne servent à rien . Sauf à nourrir certains ego !
            On touche du doigt les limites de l’open source. L’open source c’est chouette, mais il y a des dérives, il faut les assumer .

            Quant aux navigateurs basés sur Chromium qui se vantent de réinventer la roue … je n’ai pas beaucoup de commentaires à faire dessus !

          2. Tous les informaticiens ne sont pas dans le développement. Quid de l’ergonomie ? De l’infographie ? Des sites web ?

            Ah, la vie privée… Source d’un monceau de données pour les entreprises comme Google, Amazon et compagnie.

            L’open-source, c’est le libre sans l’idéologie politique qui s’y rattache. Autant dire qu’une bonne partie du code sera utilisée à des fins peu compatibles avec les idéaux du libre, d’où le rachat de Github par Microsoft. Même s’il y a 80% à jeter sur github, le reste sera tout bénéfice pour MS.

            Pour les forks à la con, bienvenue dans ma réflexion remontant au bas mot à 2015. Sur ta conclusion, bienvenue dans ma réflexion de 2014 environ.

  2. Perso, je préfère Edge à Firefox. Je n’utilise plus que lui.

    Maintenant, Edge sous Windows c’est aussi pleins de fonctionnalités dédiées aux entreprises pilotable par un AD qui sont amputées dans la version linux.
    Pour le commun, sous linux pas de synchronisation, ni de contrôle parental, ni de « kids » mode.

    Franchement, oui tous les libristes font du Microsoft bashing. Mais ce ne sont que de gros cons.
    Microsoft porte des logiciels sous linux, c’est à dire pour 2% de paumés des utilisateurs de pc/macos.
    Et ca se permet de pas encore être content.

    Sous linux, j’utilise Edge et Teams. Je suis très satisfait de ces deux applicatif.
    On attend procmon et microsoft defender atp. Ce dernier étant pour le monde de l’entreprise.

    Sans oublier qu’en 2018 Microsoft à lâché 60k de brevets pour ne plus pénaliser linux. Bon après on connais les libristes, ça veut le beurre, l’argent du beurre, la crémière et toute sa famille.

    En 2021, on est dans la rancune et la rancœur. On ne vois pas un tel bashing sur Appel qui vérouille vraiment tout ou sur google qui trace au maximum.

    La crédibilité, un mot que peu de libristes connaissent.

Les commentaires sont fermés.