Planet X2.1, une version « dopée » de Planet X2

J’ai déjà eu l’occasion de parler du vénérable parent, sorti en 2017, de l’excellent RTS pour MS-DOS développé par David Murray.

Une version améliorée, développé par Protovision Games est sortie en 2020, sous le nom de Planet X2.1. Grace au format cartouche, on a droit à pas mal de petites choses :

  1. des graphismes améliorés
  2. une nouvelle carte à la consonnance germanique, « Saltzgitter » (que l’on peut traduire par « réseau de sel » (??).
  3. Des écrans de fins différents en cas de victoire ou de défaite
  4. De la musique durant le jeu en plus des bruitages
  5. Un système de médailles correspondant à la victoire dans les 14 niveaux avec les 3 difficultés

Autant dire que c’est une version plus dopée qu’un coureur de l’équipe Festina durant le tour de France 1998 😀

On peut trouver le jeu au format physique (avec ou sans disquette) avec la cartouche, ou encore au format numérique pour utiliser avec un émulateur comme l’excellent Vice. J’ai donc fait une vidéo rapide pour montrer un peu à quoi ressemble cette version améliorée de Planet X2.

Vous avez pu le voir, ça pète de partout, c’est plus rapide, c’est plus complet, et tout cela grâce au format cartouche. Le jeu semble être aussi un brin plus dur que dans la version d’origine. Mais cela fait plaisir de constater qu’en 2020, des jeux sont encore produits pour un ordinateur sorti 38 ans auparavant.

6 réflexions sur « Planet X2.1, une version « dopée » de Planet X2 »

  1. C’est un truc que je trouve incroyable, on continus a produire, voir vendre, des jeux pour une machine qui elle-même n’est plus produite ni vendue NEUVE.

    1. Il existe des machines neuves compatibles, comme le mega65 (https://mega65.org/). Après 1000€ c’est cher. Celle-ci est sur un base FPGA, que certains considéreront comme de l’émulation en hardware. Il existe aussi une carte compatible avec le C64 et utilisant un vrai 6502 (6510?) mais je ne retrouve plus le nom.

      Pour le ZX Spectrum, il y a le ZX Spectrum Next (http://www.specnext.com/) à 300 livres sterling, mais toujours sur une base FPGA.

  2. Protovision ? Mais n’est-ce pas le nom d’une entreprise qui fait des jeux vidéo dans le film « WarGames » de John Badham ? Clin d’œil de très bon goût ou pure coïncidence ? 😀

    « Autant dire que c’est une version plus dopée qu’un coureur de l’équipe Festina durant le tour de France 1998 😀 »
    Ah, ben, tiens ! Tu me fais me demander ce que devient ce bon vieux Richard, en ce moment… ^^

    1. « Protovision ? Mais n’est-ce pas le nom d’une entreprise qui fait des jeux vidéo dans le film « WarGames » de John Badham ? Clin d’œil de très bon goût ou pure coïncidence ?  »

      « quel drôle de jeu ou pour gagner il ne faut pas jouer. »

Les commentaires sont fermés.