Mais qu’il est bon de se faire chier dans le monde du libre :)

Ce billet est la suite du billet « Mais qu’est-ce qu’on se fait chier dans le monde du libre actuellement ! ». Je dois dire qu’avoir lu le billet de Seb sur sa énième version de blog statique – dont il change une fois par trimestre – et qui fait qu’il n’a aucune archive sur le long terme, donc je suppose que le lien que j’ai inséré sera mort d’ici début 2021, mais ce n’est pas grave.

Je ne reviendrai pas sur nos points de désaccord dont on a longuement discuté dans des commentaires. Je peux faire mes prédictions pour lui dire que la Debian 11 sera proposée avec Gnome 3.38.x, le noyau LTS 5.9 ou 5.10 (je penche pour le 5.10 mais on verra), le Firefox ESR 78.x.y, LibreOffice 7.0.x qui seront contemporains du gel de Debian testing pour donner Debian 11 pour la mi-2021, gel prévu pour janvier 2021.

Il aura ainsi sa dose de nouveautés qui sera limite des anciennetés pour moi, car comme il l’a précisé dans son article, je cite :

« Peut être que cette sensation de manque de nouveautés, est dû en partie au modèle de publication utilisé, je prend comme exemple Fred et son Archlinux, il n’y a pas de gros changement car il a les versions qui se suivent, choses qu’à l’époque où il était sous Ubuntu, les nouveautés venaient par pavé. Dans mon cas et mon utilisation de Debian, en passant de version en version, je vois bien les changements, c’est marquant. »

Je me souviens que quand j’étais sur Ubuntu, au bout de 3 mois après la sortie de la dernière version, je me demandais si je n’allais pas mettre les bouts vers la version en cours de développement. C’est quelque chose dont je suis loin désormais avec un système en mise à jour en continu.

J’apprécie le fait de pouvoir me faire chier copieusement. Ne plus me poser la question de savoir si la migration vers la nouvelle version majeure de ma fixed release préférée n’allait pas me casser des logiciels qui fonctionnaient parfaitement auparavant.

La maturité atteinte par le duo distribution / environnement de bureau me permet de pouvoir remplir directement des formulaires en pdf pour les imprimer dans le cadre de démarches administratives. J’apprécie le fait de pouvoir lire de mieux en mieux des fichiers docx ou encore xlsx dans mon bon vieux LibreOffice qui a rendu Apache OpenOffice complètement obsolète.

J’avoue que j’apprécie le fait que je peux désormais aider des projets comme Dosbox-X en rapportant des bugs de compilation comme j’ai pu le faire ici ou .

J’aide aussi parfois Vice, comme ce fut le cas aux alentours du 11 octobre 2020.

Je regrette bien entendu la balkanisation, les forks à la mords-moi le neutron, et la dispersion des efforts liée à des projets qui sont plus idéologiques que technique, oui je parle de projets comme Devuan ou Artix.

Mais c’est ainsi que vit le monde du libre, avec des utilisateurs qui sont si jeunes que si on leur pressait les narines il en coulerait encore du lait et qui s’improvisent expert en linux, car ils ont installés une distribution en mode graphique.

J’adore me faire chier quand je peux faire ce que j’ai envie sans avoir à bidouiller durant 3 jours comme cela était le cas il y a encore une dizaine d’années.

Mais je le dis une nouvelle fois : « pitié, donnez-nous des logiciels applicatifs de qualité professionnelle » et peut-être qu’on s’emmerdera moins à utiliser des logiciels finis à l’urine frelatée de coureurs cyclistes. Mais il est vrai qu’un Pitivi peut concurrencer un Adobe Premiere… Ou pas.

Cet exemple n’étant que le premier qui me vienne à l’esprit.

Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de journée 🙂

67 réflexions sur « Mais qu’il est bon de se faire chier dans le monde du libre :) »

  1. C’est loin le temps où c’était compliqué de faire fonctionner le modem sous mandrake, maintenant j’ai trouvé chaussure à mon pied et tout ce que j’ai besoin est disponible sous Debian.
    Bon dimanche et n’oublies pas de changer d’heure.
    A pluche.

  2. Pour les vidéos sous Linux il y a Da Vinci Resolve qui permet d’en faire plus qu’un Pitivi.

    Après c’est toujours bien de choper un truc hyper puissant, mais je vois le tableau d’ici «C’est trop gros, ça mange trop de ram, faut ne carte graphique dédiée, c’est pas bien !». Tout ça pour utiliser 10% des fonctionnalitées au final et avoir en fonctionnalitée tant attendu le dernier effet à la mode. Je ne parles pas pour toi en particulier, mais quand tu vois le nombre de personnes qui pirates Photoshop par exemple pour juste pondre un wallpaper en suivant le même tutoriel à la mode que tout le monde il y a de quoi rire.

    Le monde est ainsi fait. Les gens veulent des suite Office pour taper un courrier par mois sans savoir gérer les styles et en formatant tout à la volée. Veulent du Photoshop sous prétexte qu’il balance en CMJN alors qu’il n’impriment rien.

    D’ailleurs je t’invites à lire cet article https://www.thomasguesnon.fr/articles/2018/04/06/2018-04-06-adobe-et-moi.html ou l’auteur explique brièvement que ces outils sont prévu pour être productif et non créatif. À méditer

  3. Linux est deja pret pour le desktop depuis longtemps.

    Dans notre entreprise, tout le monde utilise linux sur desktop et personne a de soucis. Une petite formation au debut pour comprendre les differences.

    Meme les utilisateurs savent jouer de la ligne commande pour les trucs de base.

  4. On se fait chier oui, mais cela ne serait il pas du à une certaine forme de maturité de l’environnement Linux ? Tout étant déjà fait, et fonctionnant plutôt correctement, il n’y a plus à attendre de changements majeurs. Quels genre de changements fréquents espérez vous afin de ne plus « se faire chier » sous Linux ? En ce qui me concerne, tout est au point. Ce n’était pas le cas il y a quelques années, ou chaque nouvelle version était attendue impatiemment du fait des nombreux problèmes réglés. Tous les problèmes étant plus ou moins réglés, il n’y a plus aucune impatience à passer aux versions supérieurs qui n’offrent souvent que quelques changements cosmétiques. En bref, j’estime que le fait que l’on « se fasse chier » est au final un signe positif. Même s’il est vrai que du coup, cela donne moins de matière à l’écriture d’un blog tel que le votre. En ce sens j’apprécie votre recentrage sur le retro-gaming et le retro-hardware.

  5. Certains notent qu’il y a 15 ans sur une Ubuntu, on voyait des brouettes d’inovations débarquer tous les 4 matins.

    Ben oui, c’était un système en plein développement. C’est valable pour tous les systèmes d’exploitation. On a vu plus d’inovations chez Microsoft entre Windows 3.1 et XP que depuis Windows 7.

    Les changements apportés par 8 et 10 sont peu de choses pour l’utilisateur ordinaire, en dehors du thème de bureau. Et du déploiement d’un super-marché en ligne qui s’installe directement à la maison pour le cas où il oublierait de se rendre au bon endroit pour dépenser ses sous. Alors oui, Windows 10 peut être fourni gratuitement, le produit est sur la chaise.

    Dans le domaine du libre, le grand fantasme des utilisateurs a longtemps été :  » installer une distro qui fonctionne et qui n’oblige pas l’utilisateur à mettre les mains dans le cambouis tous les jours « . On peut aimer la mécanique et savoir comment ça marche sans pour autant avoir envie de faire une prière chaque fois qu’on démarre la bagnole.

    A force de travail, certains grands projets sont désormais en mesure de permettre à des entreprises du tertiaire de fonctionner. Quand il n’est question que de bureautique et de comptabilité, ça va. Les serveurs qui tournent au moyen de logiciels open-source sont ceux qui posent le moins de problèmes. Même Microsoft utilise des distributions Gnu\Linux tellement ils en ont marre de subir des attaques.

    C’est le problème de la stabilité et de la sécurité, ça prend des allures de routine. A 50 balais, savoir ce qu’on va manger, c’est bien aussi. Parce que vivre d’amour est d’eau fraîche et se demander si on va dormir dans les bois, sous un pont, ou dans un squat, on trouve ça marrant à 20 piges quand on est à moitié bourré ou qu’on a trop forcé sur le clope qui fait rire sottement. Et parfois même les deux en même temps.

    Pour rester un grand admirateur d’une certaine littérature, Kerouac, Bukovski, Fante et autres fils spirituels d’ Henry Miller,c’est sympa. Mais pour vivre comme ça, il faut être un de ces génies à l’esprit vraiment torturé par des tas de circonstances plus ou moins malheureuses, et pas une pâle copie.

    En informatique, ce qu’on apprécie, c’est ce qui nous simplifie la vie, et pas forcément ce qui la complique. Parce que c’est le but. Alors oui, quand ça commence à marcher sans aucun problème, on a l’impression de se faire chier. Ca s’appelle, le confort.

    Certains ont besoin de s’inventer des problèmes oubiant qu’il est inutile de chercher des ennuis qui finissent toujours par les trouver. Et ils vont prétexter que c’est pour se rapprocher du sacro-saint principe Kiss.

    Ils n’ont pas compris que la première démarche dans ce domaine, c’est d’arrêter de se compliquer la vie en essayant de réparer ce qui fonctionne.

  6. Bonjour le monde
    Moi je rigole doucement, car dans le monde scientifiques, à 95 % tout tourne sous gnu/linux ou unix
    j’ai même bien rigolé en regardant un doc sur un nouveau système de détection des neutrinos mise en œuvre récemment , et bien le matériel informatique tourné sous ubuntu en gnome shell et le système était très réactif.
    Je vous rappel aussi que les plus gros calculateurs au monde tourne sous gnu/Linux ceci n’est pas un hasard car lui n’a pas besoin d’être sans arrêt rebouté à cause d’un log qui aurait tout planté.
    Et j’en passe, donc oui et re-oui gnu/linux peut être utilisé pour son travail de tout le jour et même en entreprise, d’ailleurs je viens de le lire un peu plus haut par un intervenant, gnu/linux est très mature dans bien des domaines et n’a pas à rougir par rapport au monde du proprio.
    Et non, moi je n’ai pas besoin d’un photoshop très onéreux pour faire du traitement numérique de photos scientifiques, pas besoin non plus d’une suite bureautique hors de prix et fermée pour faire des docs en pdf et autre…..!!!
    Alors pour les détracteurs, je dirais en substance, revoyez votre copie et regardez ce qu’il ce fait à côté grâce au libre .

    1. Merci bonhomme pour ce commentaire pertinent….non je déconne.
      Autant je comprends les « cas d’usage » et l’intérêt dans le monde scientifique…..mais citer 0,0000001% (je pense qu’il manque des zéros après la virgule) des utilisations et l’ériger comme un modèle de fonctionnement et l’appliquer au reste : hors sujet. Très bel effet « loupe » façon analyse BFM.
      ça revient à demander à ton pote cul de jatte si un business de chaussettes vendues à l’unité est viable !

      Le débat n’est pas de l’intérêt ou non de Linux, mais plutôt de dire « Hey c’est cool de voir que Linux se stabilise et devient de plus en plus facile à s’approprier pour l’utilisateur lambda »…
      Et pour enfoncer le clou : l’utilisateur lambda, il n’a pas la DSI du CERN sous la main pour s’occuper de sa maintenance info, ni un super calculateur pour lancer 3 onglets sous son navigateur

    2.  » Le monde Scientifique  » , ça s’est très intéressant. La branche de la science la plus proche du grand public, c’est la médecine et tout ce qui va avec. A savoir, les potards.

      Tout ce petit monde, pour essayer de ne pas tuer le patient plus vite que la maladie qu’ils sont supposés soigner, usent de scanners et d’appareils d’imageries par résonnance magnétique qui sont pilotés par des logiciels fonctionnant exclusivement avec Windows. Résultat, dans un système intégré de gestion d’hosto fonctionnant en réseau, pour s’assurer que les assassins en blouses blanches aient bien en temps voulu les images transmises par les éditeurs d’avis de recherche qu’on appelle radiologues, tout le monde se sert des mêmes logiciels, fonctionant aussi avec windows. Et les pharmaciens, pour distribuer les produits adéquats sans risquer de dépasser la dose prescrite, utilisent des logiciels qui leur permettent d’accéder au contenu des ordonnances. Ca leur permet non seulement de déclencher les opérations de remboursements par la sécu et les mutuelles, tout en gérant les stocks, histoire de s’assurer que l’officine ne sert pas de façade à un trafic de produits louches.

      Et tout ça, c’est avec du logiciel développé pour Windows que ça fonctionne. Alors, on peut partir du principe, tel un Sheldon Cooper de leader price ; que la seule vraie science est une physique tellement théorique que ce qu’elle affirme tient autant de la métaphysique que les bobards dominicaux d’un curé de campagne. Mais jusqu’à preuve du contraire, la médecine, c’est de la science.

      Et c’est assurément là que sont les fameux 95 % de scientifiques employés en France.

      Qu’est-ce qu’on en a à cirer de savoir que l’accélérateur de particules du CERN utilise Linux, franchement ?

  7. Voila des commentaires qui en dit loin sur le malaise sous open source
    Je m’en Bas Les C… de comment fonctionne le monde scientifique ( qui je le rappel est incapable de savoir d’où vient le coronavirus et le soigner , je parle des centaines de milliards dépenser en pure perte et des dégâts occasionnés de ce pseudo centre international qui n’aurait jamais du exister .
    A oui ils sont beaucoup a travailler sous Apple 🙂
    Revenons a la blague Linux = 250 distributions a la louche voir plus pour quel résultat ??? faite moi rire SVP.
    Quand a se moquer de Windows ou Apple ils sont devant et le resteront car eux utilisent la LOGIQUE
    1 & 0 = € ou $
    Linux est du bruit et restera du bruit et depuis 30 ans au bas mot
    J’ai tester , payer, constater, je retourne du coté obscure , je trouve se dont j’ai besoin et qui met nécessaire comment 99 % de la population

    1. Bonsoir
      Tient encore un qui a tout comprit, fait gaffe en cas de grand vent ,car tu as le cerveau lent!!!!!
      Pauvre mère, c’est certain avec des gens comme toi on va s’en sortir, mais alors que fous tu ici si tu es un supo de microsoft et de son monde friqué ???????
      Tu n’as pas du bien y regardé de plus près pour sortir autant de conneries
      Bonne soirée

    2. Autre chose
      ta nouvelle tv 4K que tu viens d’acheté (linux)
      ta nouvelle voiture avec multimédia (linux)
      tout les appareils connectés (linux)
      et la liste est longue……………………..
      tient tu parles du monde scientifique qui dépense tout, la scanner que tu vas bientôt passer (linux)
      le laser pour opérer les yeux (linux)
      les nouveaux robots qui font des opérations à distant quant un spécialiste n’est pas sur place (linux)
      donc oui revoie ta copie toi aussi!!!!!!!
      J’arrête là car ça me fout les boules de lire ces tas de débilitées de gens qui n’y connaissent rien, allez retourne justement dans ton côté obscure

      1. Sauf que la TV 4k , je m’en branle quelle tourne sous Linux. Elle prendrait en charge les différents codecs, ou on pourrait en installer d’autres, Ok. On pourrait monter le disque d’un portable pour lire ce que l’on veut dedans OK. sauf que non. C’est du Linux dont on a pas accès. Bizarre, elle lit pas du x265.

        Que ta télé tourne sous Linux ou Windows, t’as accès à rien. Juste un automate qui fait ce qui est programmé d’usine. Intérêt pour le consommateur ? Aucun

        C’est comme les box Free qui ont une version de samba daubée. Super c’est du Linux inside, mais on fait comment pour le modifier ? T’as accès au système ? Non, le système est clos.

        Les téléphones qui au bout de 3 ans ne reçoivent plus de mises à jour. Super c’est du Linux !

        Les GPS embrqués dans les voitures qui sont jamais mis à jour, vous avez la parade pour prendre la main et le faire vous même ? Non

        Les ordinateurs sous ChromeOs qui ne reçoivent de mises à jour de sécurité seulement pendant 5 ans. Comme c’est étrange. Au final avec cette bécane sous Windows ou ChromeOs, au bout de 5 ans tu installes autres chose. Quel est l’intérêt ? Y’en as pas.

        Alors super, les entreprises utilisent Linux pour pondre leur système mais quel intéret ressort pour l’utilisateur final ? Si dans ces différents systèmes vous pensez avoir accès aux libertés fondamentales du logiciel libre, tant mieux pour vous. Personnellement, je ne suis pas sur que les appareils vendus par les entreprises ne soient pas eux aussi victimes d’obsolescence programmée.

        Alors Linux ou pas Linux dedans, si vous saviez ce que j’en ai à faire …

    3. Je m’en Bas Les C… de comment fonctionne le monde scientifique

      Dommage, pourtant sans eux, on serait toujours à l’heure des bouliers (et pas sur que tout le monde sait l’utiliser efficacement).

      je le rappel est incapable de savoir d’où vient le coronavirus et le soigner , je parle des centaines de milliards dépenser en pure perte et des dégâts occasionnés de ce pseudo centre international qui n’aurait jamais du exister

      Je ne suis pas sur que les centaines de milliards dont tu parles, sont dépensés pour le même projet. Etant un ancien scientifique moi meme, dans mon domain on n’avait que très peu d’aide de l’était, et qu’on était les derniers de la promo à faire ce que j’ai fait puisque le gouvernement a décide de tout couper. Je suppose que celà est arrivé dans plusieurs domaines scientifiques aussi.
      D’autant plus, les recherchent ne donnent pas forcément des résultats, en tout cas pas ceux dont on s’attend (clin d’oeil pour le champagne).

      Revenons a la blague Linux = 250 distributions a la louche voir plus pour quel résultat ??? faite moi rire SVP

      cette partie a beaucoup été commentée .. pour résumer, quel appareil électronique chez toi qui ne tourne pas avec un noyau linux? et combien tourne sous windows/mac?

      1. « Dommage, pourtant sans eux, on serait toujours à l’heure des bouliers (et pas sur que tout le monde sait l’utiliser efficacement). »

        Un vieux souvenir (1988): lors une mission en RPC pour Renault, changeant de l’argent dans une coin reculé de la province de Hubei une première employées prend les dollars, emploie une calculette pour appliquer le taux de change US $ => Ren Min Bin Yuan, vérifie le résultat avec un boulier, écrit ce résulat sur un papier qu’elle passe à un collègue, laquelle nous remets les yuans.

        J’ai pu constater que pour une personne entraînée le boulier est aussi rapide voire plus que la calculette 😉

      2. Salut à toi
        Pas certain qu’il comprenne ce que l’on lui dit, la preuve, il s’en fout, mais bon en tant que scientifique indépendant, je te rejoint dans l’histoire des fonds publics que l’on est censé recevoir, pour ma part et pour mes collaborateurs, nous nous finançons nous même, pas sur non plus qu’il sache réellement qu’il utilise du linux sans le savoir, il a les yeux aussi bouché que de la toile émeri .
        Et pour en revenir aux multitudes distro gnu/linux, moi je dirais, heureusement que l’on a le choix, car on peut bricoler sa propre distro et être certain qu’elle va pas nous lâcher en plein vole; et en astronomie cela fait une grosse différence avec le monde proprio, si ont avaient dut tout acheter en logiciels privatifs avec toutes les licences par pcs utilisés, on auraient eut besoin de plusieurs millions!!!!!sans que cela nous appartiennent .
        Bonne journée

  8. Bonjour ou bonsoir.

    En préambule je tiens a féliciter l’auteur pour sa sincérité (dans ses vidéos) chose rare alors respect.

    A chaque usage sa distribution (3615 ma vie)

    Mon premier contact avec une distrib linux c’était la mandrake 8.2 (seule a l’époque capable de faire tourner le speedtehcUSB, le truc vert plus d’autres matériel) je passe la procédure d’installation ou tu t’acharne, ou tu abandonne j’ai choisi de m’acharner.

    Puis ubuntu (8.04 je crois) fini la galère a l’installation et fini le jonglage avec windows (mon 2eme PC) le monde ubuntu est devenu mature mais lourd.

    ET c’est ici que je dis encore merci a l’auteur! je commence a m’attaquer a du base arch (actuellement c’est du manjaro) moins lourd, plus rapide OK c’est une distrib que on installe en « 3 cliques » mais cela fonctionne je bute juste sur le fait que lorsque je cherche a faire un truc plus « personnalisé » (impossible a faire avec une ubuntu standard) je doit louper un épisode.

    Pour résumer on est passer du tu galère ou tu galère a tu démarre, tu test, tu installe en trois cliques et tu utilise point. Et si cela ne te conviens pas tu peut te faire du sur mesure ce qui n’est même plus le cas avec windows.

    A mon avis le domaine ou le libre doit s’attaquer c’est le LOT et autres smart car dans ce secteur c’est du tout et n’importe quoi et surtout du grand gaspillage de matériel faute de ROM alternative facile a installer.

  9. Bonsoir,
    Si je vous disais que j’ai hérité suite au décès d’un proche d’un pc neuf tournant sous windows 10 avec disque dur ssd et 8 go de ram… si je vous disais que j’en suis totalement satisfait, oubliant les querelles linuxiennes, me croiriez-vous ? Pourtant, je ne suis pas un traître: mes 3 autres roulent sous Manjaro et Bodhilinux. Comme vous me disiez, le Saint-Graal informatique n’existe pas, sauf selon la formule de Lénine : « à chacun ses besoins ».

    1. Moi je vais dire oui pars que windows 10 reste on bon OS, c’est la politique de son éditeur qui est discutable. Mais, car il y a un mais, les OEMs ont la fâcheuse pratique d’en faire une IWFI

      Installation
      windows
      franchement
      inutilisable

      Si on part de l’ISO fourni par microsoft oui on peut avoir une bonne installation de windows.

      Regardez les smartphones sous android soit on tombe sur un truc bien foutu, soit on tombe sur « une machine a laver » parfois pour un même modèle (surplus opérateur qui peut transformer un smartphone en usine a gaz).

      1. J’ai un android 6 marshmlallow Logicom,il arréte pas de planter ,il rame,ya pas de mise a jour,je trouve pas du tout optimisé pour un quad core 1.2 gigas

        1. j’ai trois tablettes dans le même cas et bien sur pas de ROMs alternatives et une solution simple pour l’installation, comme avec un PC.

          Il y a bien des ROMS alternatives mais pour du haut de gamme, du « de grande marques » etc. bref un non sens. Les objets connectés cela va être le grand bordel surtout lorsque le soft sera foireux ou non mis a jour etc.

          Le logiciel libre a montré sa capacité a être utilisable dans « n’importe quoi » du mini ordinateur a 30€ jusque au serveur en data center et au supercalculateur.

  10. La preuve qu’on ne s’ennuie pas tant que ça dans le monde du libre avec le blog de Fred Bezies qui reste surement un des seuls espaces intelligents échappant aux diktats des groupies et des ayatollahs -=^.^=-

  11. Pour Debian, ca c’est de la prédiction !
    En décalant le .x d’un cran, tu aurais pu mettre : la prochaine Debian sera une Debian 11 (l’effet de surprise n’étant pas là j’imgine), avec un noyau 5.x, avec firefox ESR 78.x, et libreoffice 7.x, et tu remporterais le jackpot a coup sur !

  12. Le glissement des usages vers le SaaS, le Cloud, l’utilisation des services gratuits des GAFAM ne concoure pas à développer l’innovation des logiciels équipant la station de travail.

    Les développeurs vont là où les usages les emmènent.

    1. Tout à fait, et ce n’est pas par hasard que miscrosoft s’intéresse d’un coup à linux sous prétexte qu’ils aiment linux (IE sur linux en est une preuve d’amour!! Et surtout pas, ils ne vont pas faire l’effort de faire tourner la suite office, ni outlook dessus).
      Vu que microsoft a perdu la bataille des tablettes/téléphone ainsi qu’avec les appareils embarqués, ils comptent se rattraper avec azure, pour ainsi récupérer le max de client pour utiliser leurs serveurs. D’ailleur, ce n’est pas par hasard qu’ils mettent tout en place pour faire tourner nativement une console linux sur windows 10 .. et qu’ils payent des masses l’entreprise derrière Docker pour le rendre compatible avec windows. C’est évident, ils ne veulent pas perdre la bataille du cloud!

  13. Le logiciel/fichier etc. lui-même n’a plus de valeur.

    3615 HADOPI

    l’industrie audiovisuelle a buter (et je ne parle même pas des SPRD) sur cet état de fait du numérique la fin de la rareté ce n’est pas faute d’avoir était prévenu, de l’embuscade netflix et autre, trop focaliser a faire la guerre a son propre public la suite on l’a connaît. Les gents ont eu ce que ils cherchait, les autre l’ont eu dans…

    Dans le domaine du logiciel ce qui est rare c’est le service/les compétences plus le fichier lui-même. Se faire son LAMP a la maison dans un RPI ce n’est pas la même chose que en prod dans un environnement pros.

    Steam vie encore au 19eme siècle avec de la « vente de fichier » alors que google et d’autres cherchent a faire des services de jeu ou le jeu lui même n’a pas de valeur (accéder a des catalogues de jeux ici microsof sauf erreur a xbox gamepass) et quesque a fait l’industrie du jeu vidéo? surprise elle fait la même chose que la musique et le cinéma « faire la guerre a son public »DRM, vente de jeu a la découpe, vente de jeu sous forme de code lien a une machine tien cela ne ressemble pas a windows? . Elle se retrouve comme les deux autres larrons mais tout n’est pas perdu stadia n’est pas encore (ou j’ai loupé un truc) le netflix du jeu vidéo. ou steam change de modèle et la? Je n’aborde même pas la presse le livre etc.

    Tout ces mammouths n’ont rien vu venir ou n’ont pas voulu voir la vérité en face.

  14. C’est un talent inné je pense chez les linuxiens de citer des chose hors contexte pour avoir absolument raison. De vrai gosses de maternelles.

    Utilisateur de KDE, non l’environnement linux n’est pas encore près pour remplacer windows.
    En multi-screen un bug QT décale des menu

    Parlons du partage réseau (samba) qui un coup est lent, un coup rame. Raison ? ptet la météo du moment.

    Vlc en share qui li un média puis pas un autre. Raison ? faut changer un param dans la config avancée.

    L’impression recto-version dans okular juste impossible.

    Et la liste est interminable.
    Ce sont toutes ces choses mis bout à bout qui font que linux ou windows on vois pas la différence.
    Mais bon parait que linux c’est un monde merveilleux. Apparemment, j’ai pas du choisir le bon monde.

    Pour le moment, je vogue 80% de mon temps dans windows 10 et 20% dans linux.

      1. Les bugtrackers sont justement là pour démontrer qu’un cas est isolé ou pas

        C’est ce qu’il y a de bien avec les logiciels open source, les issues trackers sont accessible à tout le monde. On sais donc prendre conscience des problèmes.

        Et je retourne la question Fred. Peut-on généraliser l’interaction d’un environnement de bureau linux ?

    1. Vous nous citez une longue liste de bugs. Très bien, mais sachez que Windows ou mac OS comportent également une liste interminable de bugs. C’est un fait inhérent au logiciel que de comporter des bugs. Cela n’en fait pas pour autant des logiciels inutilisables, loin de la. Bref, vous ne démontrer rien et j’affirme que Linux est prêt à remplacer Windows dans bon nombre de cas, et c’est un fait indéniable puisqu’il s’agit de mon OS principal depuis une dizaine d’années maintenant. Qu’il ne soit pas adapté chez certaines personnes pour telle ou telle raison, on peut parfaitement l’admettre, simplement il est inutile de généraliser. Si la majorité des gens utilisent Windows ce n’est pas que Linux ne remplirait pas cette tache aussi bien voire mieux, non, c’est qu’il s’agit de l’OS qui est fourni avec la machine, et la réinstallation d’un nouvel OS, quel qu’il soit, reste une tache ardue et incertaine que les gens n’ont pas envie d’entreprendre d’eux même, quand ils ne sont tout simplement pas au fait de l’existence d’alternatives.

  15. Salut,
    Loin de moi l’envie de débiner Linux et d’encenser Micro$oft. Les diverses distributions Linux ont toujours répondu à TOUS mes besoins sauf en terme de jeux. Il faut bien le dire: Linux est à la traine dans le domaine ludique, même si Wine et les dépôts AUR permettent pas mal de choses. C’est à mon avis le seul bémol, ce n’est pas du troll mais un simple constat qui n’enlève rien au fait que la Banquise peut zet doit éthiquement et philosophiquement nous rendre heureux. Je pense en définitive qu’on s’ennuie plus sous Win que sous Nux: on y est passif.

    1. [citation] Linux est à la traine dans le domaine ludique, même si Wine et les dépôts AUR permettent pas mal de choses.[/citation]

      Tu veux peut être dire que linux ne te convient pas pour les jeux populaires disponibles sur windows? Moi, à l’époque ou je jouais encore, tous les jeux installable sous linux me convenaient parfaitement (0AD, Dota 2, Diablo 2, hearthstone, The Battle for Wesnoth, Hedgewars .. pour ne citer que ceux là). D’ailleurs, en faisant un petite recherche sur les jeux linux, steam offre un eventail de jeux incroyable (CS:GO, Team Fortress 2, Civ V/VI, Shadow of Mordor, Dirt Rally, etc.), je ne comprends pas pourquoi en 2020 il y en a toujours qui pensent qu’il n’y a pas de bon jeux sous linux.

      1. Tu as raison de me reprendre sur ce point. Je dirais que certains jeux que j’apprécie fonctionnent assez mal sous Wine, et c’est vrai: je n’ai pas testé Steam, ce qui ne saurait tarder d’ailleurs. 🙂
        Par contre, j’ai été heureux de retrouver de bons vieux FPS avec eduke32, nblood, rednukem, quakespasm. Désolé d’avoir donné l’impression de généraliser.

    2. Ben moi, j’ai trouvé la solution depuis très longtemps! J’ai un disque dur avec un Windows 7 pour les anciens jeux, j’ai un disque dur avec Windows 10 pour les jeux récent, et pour le reste j’ai un Linux.

      Et franchement, je vois pas où est le problème. Tout est bien compartimenté, tout ce qui est important (sensible) pour moi fonctionne sous Linux, et le « futile » fonctionne sous Windows et cela me va très bien comme cela.

      1. J’ai 4 PC. Deux fonctionnent uniquement sous Linux : un sous Manjaro Xfce, l’autre sous Moksha desktop Bodhilinux. Un autre est en dual boot (Bodhilinux encore) avec win7. La plupart de mes jeux sont sous win7. Le dernier PC tourne sous Win10. Peut-être que le 5ème sera un mac. J’adore diversifier les expériences, c’est ma façon de lutter contre l’intégrisme. :p

        1. C’est bien pour cela que j’ai du mal à comprendre votre propos.
          Personnellement, je préfèrerai utiliser uniquement Linux pour tout, mais dans l’absolu, ce n’est pas possible. Donc cela ne sert à rien de perdre du temps à vouloir absolument convertir un logiciel sous Linux alors qu’il fonctionne bien sous Windows, le mieux est d’utiliser ce logiciel directement sous Windows, car cela n’est plus un problème avec le matériel actuel et les licences Windows 7 ou 10 que l’on peut trouver très facilement à moins de 10 balles.
          C’est d’ailleurs un paradoxe que j’ai du mal à m’expliquer, Windows n’est pas exempt de défaut certes, mais dans certains domaines il fait le taf, donc inutile de cracher dans la soupe…

          1. Vous êtes un intégriste. Vous n’avez pas lu ce que j’ai écrit ou bien vous avez refusé de comprendre, perché dans votre ego.
            End of conversation with you.

          2. Yann, tu me fais dire des choses que je n’ai pas écrites ni pensées. J’ignore si tu le fais exprès ou si tu es intellectuellement limité. Dans les 2 cas, ton interprétation est pathétique.

          3. Whaou! Quelle violence,
            Loin de moi de vouloir « feed the troll but… »
            Je reprend votre propos:

            > Il faut bien le dire: Linux est à la traine dans le domaine ludique, même si Wine et les dépôts AUR permettent pas mal de choses.

            Ce à quoi je répond, que dans ce domaine précis, Linux n’a aucun intérêt et qu’il vaut mieux utiliser l’original, à savoir Windows, plutôt que de se prendre la tête à vouloir faire fonctionner un jeu sous Linux.
            Si prétendre que pour jouer à des jeux conçus pour Windows, il vaut mieux utiliser Windows c’est être un intégriste borné, alors oui, je suis un intégriste borné.
            Sur ce, merci de cesser de m’insulter quand vous n’avez pas d’argument.

  16. @Xarkam: Vous nous parlez d’un échec avec KDE en réduisant Linux à cet environnement mais vous ne parlez pas de la distribution que vous utilisez. Peut-être que votre souci vient de là. Avez-vous testé d’autres environnements? Je n’ai pas envie de polémiquer mais je suis presque certain que parmi tous les choix proposés, Cendrillon finit par trouver une monture qui ne se transforme pas en citrouille après minuit…

    1. Oui j’ai testé d’autres distributions. J’ai été un moment sur Manjaro.

      On ne fait que tourner en rond. On change de distrib pour contourner un problème dans une autres, etc…

      Des Mate, Cinnamon, Xfce ca ne m’intéresse pas. Je ne cherche pas à vivre dans la nostalgie des DE du passé.
      Gnome, je travaille sur pc, pas sur une tablette. Sans compter que pour avoir un truc vraiment potable, il faut passer par des extensions. On est donc dépendant de tiers pour des fonctionnalités.

      Il y a une certaine mauvaise fois dans le monde de DE linux. Les utilisateurs de longues date se beurre les yeux en évoquant toujours leur expérience individuel.
      Dès lors, si vous venez avec des problèmes, c’est certainement votre faute et pas celle des développeurs.

      Mais une chose importante qu’un nombre incalculable d’utilisateurs de DE linux oublient voir occultent par mauvaise fois, c’est que c’est à la machine de se plier à mes exigences en terme de mode de fonctionnement de travail avec un DE et non l’inverse.

      Vous en êtes une preuve en me suggérant de tester d’autres distributions et de DE pour trouver quelque chose de mieux

      Le monde des DE linux c’est l’invention perpétuel de la roue et si cette dernière tourne un peu carré, ce n’est pas grave, les utilisateurs doivent faire avec et la fermer par ce que c’est « gratuit ».

      Si je dit qu’avec windows je n’ai absolument aucuns soucis, on me traite de menteurs, que windows en lui même est déjà sources de problèmes.
      Ce sont certainement des personnes qui n’ont jamais mis un pied dans les syslog linux.

      Depuis quelque temps, j’ai des soucis d’ordre de chargement de widget (en fait depuis que j’ai pris un cpu rapide) et du coup j’ai des widgets de services qui chargent alors que le services qu’ils gèrent n’ont pas fini leur démarrage.

      Nous allons être confiné, je vais recevoir des cours à imprimer pour mes enfants. Je ne vais pas pouvoir le faire directement sous linux. Je dois imprimer ces cours en recto/verso par soucis d’économie de papier.

      Le gros problème dans le monde des utilisateurs linux, c’est qu’ils sont en incapacité de se mettre dans la position de leur interlocuteur. Il ont leur expérience et elle fait fois de règle général pour tout le monde.

      Et c’est bien le seul endroit où je vois un tel comportement dans le domaine de l’IT

      1. Pareil que toi Xarkam, sauf c’est l’inverse, Windows plante madame gueule, du coup elle travail maintenant en télé-travail ça marche bien mais les limitations ergonomiques de windows est une horreur pour elle. Je dois préciser qu’elle connaît les deux, qu’elle travail sur les deux et qu’elle est toujours admiratif de l’ergonomie, la vitesse etc d’un vieux portable de 2009 sous linux (debian avec gnome) alors qu’au taff c’est du windows 10 (pro) sur de bonne machine HP de moins d’un mois et qui ont des ralentis ou des merdes…

        Je vais aussi reprendre les cours des petiotes, impression recto verso fonctionne dans mon cas aussi bien que sous windows 🙂

        J’ai eu des merdes avec aussi des widget, des programmes qui s’arrêtent, tout ça résultait du pilote nvidia avec plasma et aussi du fait que le projet kde quand son DE marche, décide qu’il est temps de changer et de tout casser… Problème totalement résolu avec gnome.

        J’aime pas les tablettes, et pourtant l’ergonomie de gnome tombe bien, j’ai qu’une seule extension que j’installe obligatoirement c’est pour avoir le « systray », sinon pour mon confort j’aime aussi le « dash-to-dock ». Aucune autre extension.

        Du reste Ubuntu fait un taff de malade pour rendre l’ergonomie de gnome encore meilleur.

      1. J’en ai bien peur aussi. Je suis attentif aux distributions qui proposent des montées en version de Xfce. Malgré sa base Debian stable, MX propose la dernière version de XFCE 4.14, LinuxMint 19 également malgré sa base Ubuntu. Peut-être Zorin aussi (à vérifier)…

  17. Avec un bon mois de retard, nous fêtons la sortie de NixOS 20.09 qui nous apporte une bonne palanquée d’options supplémentaires pour le fichier de configuration centralisé. J’ai noté l’apparition de l’utilitaire doas, alternative à sudo que l’on trouve déjà sous FreeBSD, ainsi que le support officiel d’une iso Gnome (3.36) de la distribution, à côté de la traditionnelle version Kde/Plasma. De notables améliorations en matière de virtualisation et de conteneurisation ont, également, été poussées dans cette version. On relève enfin l’intégration de Jitsi Meet comme système de visio-conférence.

  18. Camarades,
    Pour lutter contre l’odieux impérialisme et libérer le Prolétariat asservi, interdisons les portages de jeux windows sur Linux. Sus à Gog.com qui ose mettre à disposition ses jeux windowsiens pour Linux/Mac. Honte aux sociaux-traitres qui osent jouer sous Wine ou via les dépôts AUR ! Vive la révolution dont Yann est le porte-voix ! ^.^

    1. Je ne peux m’empêcher de pouffer de rire, cependant, je suis atterré par le pathétique de la situation…

      Tu peux continuer à prier pour que les éditeurs de jeux soient suffisamment gentils pour convertir les jeux Windows sous Linux, mais je pense que les moules auront des dents avant que cela se produire.

      Et puis tu peux commencer à jouer tout de suite sans problème en installant directement le jeu auquel tu veux jouer sur un Windows installé pour la circonstance.

      Je suis triste que cette simple évidence n’ai pas encore atteint ton bulbe rachidien, mais quelque part la sélection naturelle reste impitoyable, donc condoléances…

  19. Bien sur, cher Yann, noble Dispensateur de la Vérité universelle. Ta sainte Parole a valeur d’oracle. Je laisse ton immebnse génie développer ton PDV aux développeurs de Wine, à moins qu’ils soient atteints de covid mental. Ta sagesse n’a d’égal que ton entêtement. Je te souhaite bon voyage en Corée du Nord, tu y feras un immense succès en Ministre de la Propagande.
    Amitiés linuxiennes-révolutionnaires.

  20. Rebonjour grand Oracle de la Loi yannique suprême. Si tu m’avais vraiment lu, tu aurais vu que j’utilise DEJA Win10 en 4ème intention (preuve en image). J’espère que cette petite capture d’écran épargnera les foudres de ton procès stalinien d’intention. Néanmoins, je soutiens mordicus que jouer à des jeux windows sous Linux c’est tout bénef => les avantages sans les inconvénients de la boîte à Bill.
    Signé le lapin blanc qui indique ton retard mental. Bisous.
    https://zupimages.net/up/20/44/ig4s.jpg

  21. Là aussi Yann Ducon, si tu m’avais lu, tu aurais vu que je viens de perdre un proche, et donc m’adresser tes condoléances en pareil cas est totalement inepte et déplacé.

    1. Un peu de calme mon ami. Ce n’est pas en insultant Yann que vous réglerez votre différent avec lui. Que vous puissiez avoir des raisons sérieuses de vous en prendre à Yann, je peux le comprendre. En revanche, évitez les insultes (en particulier Ducon) car cela ne fait qu’envenimer la situation et ne réglera pas le problème sous jasent. Bien cordialement.

      1. Oui, enfin, sauf qu’il n’y a absolument aucun différent avec le zozo en question!
        Ce type peste parce que je le cite: « Linux est à la traine dans le domaine ludique, même si Wine et les dépôts AUR permettent pas mal de choses »
        Je lui répond que la meilleure solution c’est d’utiliser un autre disque dur avec un Windows installé pour la circonstance.
        Et la, il commence à m’insulter comme un vulgaire gauchiste qui refuse de comprendre le sens réel de la vie.
        Clairement je salue l’initiative du projet Wine qui permet d’utiliser les logiciels conçus pour Windows sous Linux, cependant, je préfère utiliser directement un Windows pour ce qui concerne les jeux conçus initialement pour Windows.
        Et cela était le but de mon propos, en aucun cas, je ne fais l’apologie du tout Windows, bien au contraire.
        Personnellement, j’utilise une Slackware personnalisée concernant mon utilisation de l’informatique de tout les jours, et comme je l’ai dit, un Windows 7 et 10 pour les jeux, cela ne me pose aucun problème de conscience.
        Cela me navre seulement que des gens puissent se prendre le choux pour de telles futilités, pour ma part, je pense qu’il est important d’utiliser le meilleur de chaque possibilité.
        Donc si zuul ne comprend pas que le monde ne s’arrête pas à sa seule vision du monde, je ne peux rien pour lui, et je lui conseille de consulter un spécialiste.
        En toute amitié.

  22. Bonjour le monde
    Oui, comme le dit si bien Pierre, mais c’est quoi toute cette haine les uns envers les autres????
    Vous ne pensez pas qu’il n’y a pas assez de violence dans ce monde pour en remettre une couche pour des futilités???
    Réveillez vous bon sang, faites preuves d’un peu de bon sens et soyez plus humain!!!!
    Bonne journée

  23. Je quitte cet espace. Je suis venu pour m’informer par pour me faire insulter ni déformer mes propos par un gros connard prétentieux nommé Yann.
    Bye bye

    1. Je n’ai vu aucune insulte de la part de Yann. Vous en revanche vous permettez de l’insulter allégrement, et ce à de multiples occasions. Comme le dit si bien Pierre, il est temps de vous calmer, ou alors de quitter ces lieux afin qu’ils retrouvent leur calme.

Les commentaires sont fermés.