En vrac de milieu de semaine…

Un court billet en ce début août… Mois de l’ennui maximal, vivement septembre !

Côté informatique :

Côté culture :

Si vous aimez le post-rock inspiré par Mono en plus léger, essayez donc le premier EP de Sine Böhm qui vient de sortir. À la première écoute, c’est très sympa. Un article plus long à venir ? On verra !

Dans la série « tout le monde s’en fout, mais c’est pas grave », un énième longplay sur Planet-X3, sur une carte que je ne pensais pas terminer aussi vite, « The Jungle ».

C’est tout pour ce très court billet, je mets le blog au ralenti jusqu’à la mi-août.

Bonne journée !

12 réflexions sur « En vrac de milieu de semaine… »

  1. Je suis actuellement sur la version Lithium pour te laisser ce commentaire et cela me rapelle le projet de la KissOs, j’aime bien la légéreté.
    A pluche.

  2. Nous avons également vu sortir les versions de développement de la Red Hat 8.3 (nouvelles applications pour un environnement « développeur » et apparition d’un système de réplication des paramètres de configuration pour le déploiement sur des machines équipées de versions différentes de la distribution) et d’OpenMandriva Lx 4.2 (montée en version du noyau et du bureau Plasma).

    Concernant Gecko, s’il est vrai que, structurellement, elle n’apporte rien de transcendant à une Tumbleweed, disons qu’elle en simplifie l’installation et qu’elle est préconfigurée pour un usage de machine personnelle avec des dépôts tiers, c’est plus un concept de « out of the box » qu’un apport technologique ou fonctionnel particulier.

    Je signale, à tout hasard, la reprise à un rythme soutenu du développement d’OpenMamba. Après avoir failli s’arrêter en 2017, la distro est maintenant suivie par une petite équipe reconstituée autour du fondateur et nous avons dorénavant une véritable rolling-release avec des isos rafraîchies tous les 15 jours environ. Pour mémoire c’est une distribution italienne indépendante avec apt-rpm comme gestionnaire de paquets et un environnement de bureau unique sous Plasma.

    Cà sera tout pour cette fois bonnes vacances à tous, profitez bien des beaux jours du mois d’août !

  3. Ah j’ai oublié de titiller Tonton : je viens d’installer RebornOS et je m’aperçoit qu’elle dispose du gestionnaire de noyaux graphique AKM présent sur la EndeavourOS (que j’ai aussi installée soyons sport !).

      1. Eh oui elle existe toujours, je viens d’en installer une pour tester sur la durée ce qu’elle vaut je te dirai ce qu’il en advient 🙂
        J’ai aussi installé une Archman et là je suis bluffé : c’est une distribution arch-based très propre, un superbe bureau (Maté pour ce qui me concerne) et un .bashrc déjà bien fourni en alias pour pacman, le tout prêt à l’emploi « out of the box » comme disent les sachants !

  4. J’aime votre expression
    Dans la série « tout le monde s’en fout, mais c’est pas grave »
    Je vais la reprendre à on compte avec votre permission.
    « Il n’y a pas de petite chose, il ya ce que j’aime et qui me plait ».

  5. J’ai vite fais testé la gecko, elle apporte pas grand chose mais comme le dit Eric, elle ajoute les dépots packman (obligatoire), des fonts plus esthétiques, la totalité les codecs, …

      1. C’est justement le principe cardinal de Gecko : obtenir une Opensuse « out-of-the-box » sans avoir à faire des manipulations en post-installation avec le risque de se tromper ou de ne pas y arriver. En outre, Gecko a recours à Calamares en installateur ce qui est plus simple et rapide que d’utiliser l’installateur de l’OpenSuse (très complet il est vrai mais fastidieux à suivre). En termes de temps, rien à redire pour Gescko çà s’installe en 10-12 minutes, je ne précise pas combien de temps il faut à installer une OpenSuse (…. 30 minutes au bas mot).
        La seule manipulation un peu embêtante avec Gecko c’est l’installation des packs de langue en post-installation, c’est un peu compliqué à comprendre ce qu’il faut faire même en interface graphique.

  6. Finalement, après avoir testé en live la Lithium, je l’ai installé en dur et elle est plus gourmande qu’une Debian avec LXDE, plus qu’une Debian Mate sur ma machine. La comparaison avec la KissOs s’arrête avec la façade.
    A pluche.

  7. OpenSuse Tumbleweed, c’est déjà assez sportif comme ça, parce que la Suse en mode rolling, ça reste de l’expérimental.
    Une équipe aussi nombreuse et celle de la Korora ( Fedora + dépôt livna) , se met à vouloir gérer une Suse Tumbleweed + pilotes propriétaires. Le tout destiné à des débutants qui ne savent pas ajouter des dépôts tous seuls.

    Les utilisateurs avancés n’ont pas besoin d’une pâle copie, et les débutants vont galérer quoi qu’il arrive, parce qu’une tumbleweed, c’est tout le contraire de la stabilité et de la solidité qui font la réputation de l’ OpenSuse.

    1. Déjà primo, Gecko n’est pas une copie de Tumbleweed, c’est juste un installateur Calamares avec ajout automatique des dépôts multimédia et Google Chrome, plus un peu de polish des fonts et de l’apparence des environnements de bureau proposés. C’est l’équivalent d’une Anarchy pour Arch Linux.
      Secundo, de mon avis d’utilisateur de Tumbleweed depuis 2 ans, je n’ai jamais eu aucun souci avec cette rolling, pas de réinstallation ni de chrooting pour régler un souci. En termes de stabilité, malgré un rythme intense de mise à jour (on peut avoir un instantané qui upgrade les 2/3 des paquets) je n’ai jamais planté l’OS ni corrompu de données. Même si il faut donner à çà une valeur relative, les instantanés de Tumbleweed ont bien souvent une note de plus de 90/100 au système qualité d’OpenSuse.
      Je sais que Tonton n’apprécie pas la distro à cause du couteau suisse Yast qui gère trop de choses à son goût (je renvois chacun à la vidéo d’Adrien D sur systemd qui va devenir tentaculaire dans les systèmes linux ce qui pose le même type de questionnement concernant un utilitaire quasi universel), mais si je devais recommander une rolling solide Tumbleweed/Gecko feraient partie des premières que je citerais (plutôt la seconde pour sa facilité d’installation mais avec l’appui d’un wiki détaillé qui serait bienvenue pour les novices).
      Pour conclure, les débutants ayant peur de casser leur OS peuvent aussi se rabattre sur la Gecko static qui est synchronisée avec OpenSuse Leap la version stable.

Les commentaires sont fermés.