Vieux Geek, épisode 227 : Windows Blinds de Stardock

La personnalisation de l’environnement de bureau en informatique, c’est aussi vieux que les environnement eux-mêmes. À l’origine, ils ont été conçus pour être pratique, mais la beauté était secondaire. J’ai déjà parlé des conversions complètes comme Calmira qui donnait une apparence et une ergonomie comparable à celle de MS-Windows 95 sur MS-Windows 3.1x.

Ou encore du New Shell pour faire tester l’interface du futur MS-Windows NT 4.0, sans oublier le Workplace Shell pour faire migrer des utilisateurs vers OS/2.

Microsoft proposa pour MS-Windows 95 et 98 (pour la suite, je ne suis pas sûr), des extensions dites Microsoft Plus. Dans les dites extensions, il y avait des thèmes différents qui modifiaient la police d’affichage, les couleurs, l’ambiance sonore, le jeu d’icones et le fond d’écran. Cependant, le reste était identique. Impossible d’avoir un thème à la MacIntosh par exemple.

C’est ici que Stardock arriva et proposa à partir de 1998 son partagiciel (ou shareware) Windows Blinds. Se limitant principalement à l’affichage des fenêtres, cet outil de modification graphique du thème. On pouvait ainsi avoir une interface recopiant un peu mieux celle d’OS/2, de Mac ou encore d’avoir quelque chose de complètement différent et complètement inspiré science-fiction.

J’ai donc récupéré la version 2.0.1 (je n’ai pas trouvé de version 1.0.x) et je l’ai installé sur un MS-Windows 98SE pour vous montrer l’ensemble en action.
Note : un bug de l’enregistreur a fait que je n’ai pas les sons de la machine virtuelle pris en compte 🙁

Je n’ai jamais été vraiment fan de ce genre d’outils qui alourdissent l’interface et qui peuvent provoquer des bugs bizarres. L’outil existe toujours et sa dernière version stable, la 10.62 est sortie pour MS-Windows 10 en 2017.

6 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 227 : Windows Blinds de Stardock »

  1. Mon côté grammar n×zi me fait dire que le nom du logiciel, c’est « WindowBlinds » en un seul mot, et sans S final à « Window ». Oui, on s’y ferait facilement prendre.

    WB, je l’ai utilisé, justement ! Aussi bien une version comme celle que tu présentes ici sur un ancien PC sous W95 OSR 2 (et clairement, sur un Cyrix P166+ avec 16 Mio de RAM, c’était bien poussif, oui), qu’une version 5.x pour Windows XP sur mon ordi suivant (cette version-là ayant l’avantage de s’intégrer au module « Apparence » des propriétés d’affichage de Windows, et il incluait un thème de type Luna, mais avec un habillage façon bois marron, que je trouvais assez idéal pour l’automne).

    Bon, en vrai, j’ai jamais utilisé ce logiciel bien longtemps, parce qu’il y avait toujours un truc qui allait mal (la cosmétique sur PC, ça s’improvise pas, comme le dit Tobias Bernard sur son blog chez Gnome, article intitulé « Restyling apps at scale »), sans parler du fait que ça ralentissait pas mal la machine. Sur XP, j’ai largement préféré utiliser les styles visuels conçus par MS eux-mêmes (Royale, utilisé dans Windows XP Media Center 2005 ; XP Embedded, qui donnait aux barres de titre une teinte bleu foncée ; et surtout le thème Zune, bien plus sobre que les thèmes par défaut de Windows XP, à base de gris clair pour l’interface, d’orange pour les barres de progression et de noir pour les barres de titre). Je n’utilise plus Windows XP depuis longtemps, mais j’ai toujours les fichiers *.msstyles dans mes archives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *