Vieux Geek, épisode 225 : GS/OS, l’OS qui n’avait presque rien à envier au système du MacIntosh

Dans l’épisode 206, j’évoquais un port peu connu de Wolfenstein3D, celui pour l’Apple II GS. Cet ordinateur, ultime avatar de la lignée de l’Apple II a vécu en parallèle des premiers Mac, ceux basés sur des processeurs Motorola 68000, entre 1986 et 1993.

Il utilisait une interface graphique, GS/OS ou system software. Copie conforme – ou presque – du MacOS de l’époque, il avait pas mal d’avantages, dont celui d’être en couleurs, celle-ci étant arrivée avec le system 4 en 1987 et pour les Mac tout en un en 1993 avec le Macintosh Color Classic ! Bien qu’incompatible avec son grand frère, il en partageait l’ergonomie.

Dans une très vieille vidéo, David Murray – devenu entre temps le 8-bit Guy – parlait de l’erreur technique d’Apple de ne pas avoir privilégié l’architecture de l’Apple II Gs au profit de celle du Macintosh.

Je dois avouer qu’il a entièrement raison. Grâce à la bible qu’est Apple IIGS France, et en utilisant gsplus, voici ce que donne en action l’Apple IIGS et son GSOS. Bon, c’est vrai, j’ai pris un Apple IIGS gonflé aux hormones de croissance, mais c’est impressionnant 🙂

Vous l’avez vu, sur le plan ergonomique, rien à envier aux macs de l’époque, aussi sur le plan sonore. On pouvait faire de la bureautique, du ludique et le tout avec une interface des plus agréables pour l’époque. Dommage qu’Apple se soit laissé tenter par son Mac et ait fait des choix à l’époque qui le condamnère presque à la banqueroute à la fin des années 1990.

9 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 225 : GS/OS, l’OS qui n’avait presque rien à envier au système du MacIntosh »

  1. bonjour

    hélas non , le IIGS est en grande partie mort-né pour 3 raisons principales
    1) il a utilisé des versions de ROM différentes ,
    2) évolution à cette époque carte-mère – processeur et mémoire est très rapide
    3) le système de base , devait il suivre le support des Apple II précédents ou bien fallait-il refaire ?
    la réponse est justement faite par Steve Jobs de choisir le macintosh avec l’équipe qui a développé os ,
    cad ici de choisir celui qui tiendra le plus longtemps cad le macintosh.

    ce n’était pas le cas de l’apple IIgs , donc la durée de vie sera très courte

  2. complément après vérification et chronologie
    les 2 modèles présentés date de 86 , on oppose les 1er modeles macintosh au IIgs
    un an après la comparaison ne tient plus avec les modeles SE et SE/30 qui passent 32 bits

    a cette époque evolution CPU et architecture Bus evolue très rapidement ,
    il ne faut pas oublier que les modèles IIGs sont en concurrence direct avec les
    – amstrad en 16 bits
    – Atari ST en 16 bits

  3. la carrière du IIgs en France a été très courte ,
    mon père avait a une époque envisager de le prendre après appleIIc ,
    mais cela demandait alors aussi de revoir toute la partie applicative ,
    et a cette époque la vente de logiciel pour apple est minimaliste ou réduit a des quelques enseignes ,
    liés au problème du piratage

  4. Le IIGS à été une vision à courte vue de la part d ‘ Apple , c ‘est bien gentil de dopé un 8/16 bit , mais quand arrive des machines comme les Commodore Amiga et autre Atari ST / Mega ST etc , cela est pathétique . Le Mac à réellement trouvé son public qu ‘ avec la PAO et ADOBE . NeXT a été une bonne réponse à tous cela avec son UNIX graphique , mais l’aussi bien trop cher et trop en avance

    1. Trop en avance, peut-être, mais il a au moins servi de base aux systèmes « nouvelle génération » d’Apple, puisque c’est à partir des travaux effectués sur NextStep qu’on ensuite été conçus les Mac OS X (et aussi le futur macOS 11, puisque la base reste la même).

      1. Je sais , l ‘ autre vertu de Nextsep fut la programmation graphique objet , qui fut reprise par Borland et Microsoft avec les gammes Visual . Sinon peu t ‘ on encore dire qu’ il y a encore des restes du kernel Mach ? Je commence a éprouvé des doutes , après tout , il ne doit plus rester grand-chose du kernel Linux 1.0 dan l ‘ actuel .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *