EndeavourOS n’a pas à être le seul refuge des déçus de Manjaro !

Manjaro Linux est une excellente distribution, idéale pour certains débutants qui ont des connexions stables et de qualité. En clair, si vous avez une connexion en 4G, ce n’est pas pour vous.

Elle a ses défauts, comme des mises à jour parfois un peu grosse, mais elle casse très rarement. Sauf si vous jouez au con, comme toute distribution, par ailleurs.

Cependant, certains choix techniques lui ont fait s’aliéner des utilisateurs fidèles : le premier exemple qui me vient à l’esprit, c’est le support de ces cochoncetés inutiles sur une rolling release que sont les paquets universels.

Mes souvenirs sont vagues, mais déjà avec l’arrivée controversée de FreeOffice, en 2019 (?), certaines personnes du forum de Manjaro disaient : « y en a marre, on va se barrer sur EndeavourOS ».

Mais c’est l’annonce du départ en fanfare de Jonathan, un membre de longue date de l’équipe de Manjaro que l’afflux d’utilisateurs sur le forum d’EndeavourOS a été énorme.

Bryan Poerwoatmodjo, un des fondateurs du projet EndeavourOS s’est fendu d’un billet que j’ai traduit à l’aide de Deepl.com.

Je suis d’accord avec lui sur le fait que ce qui se passe chez Manjaro doit rester chez Manjaro. Que des personnes viennent, très bien. Mais il ne faut pas qu’elles se considèrent en terrain conquis juste parce qu’elles migrent – plus ou moins proprement – de Manjaro vers EndeavourOS.

C’est une migration comparable à celle d’une Ubuntu vers une Debian. Autant dire que le niveau d’outils facilitant l’administration au quotidien est plus faible. Sans vouloir jouer les cassandres, je pense qu’un quart des arrivants retournera sur Manjaro.

Est-ce que ce départ de quelques dizaines d’utilisateurs du forum de Manjaro va mettre à mal le projet ? Je ne le pense pas. Le projet a connu d’autres crises. Comme la DGLFI qui s’appellait la CleanJaro.

N’enterrons pas trop vite le projet mené par la tête de mule qu’est Philip Müller. J’attends avec impatience quelques jours, le temps que tout se calme et que la vie reprenne son cours sur EndeavourOS.

33 réflexions sur « EndeavourOS n’a pas à être le seul refuge des déçus de Manjaro ! »

  1. c’est plus compliqué que cela , Fred
    cela tiens à la gestion et usage du fond communautaire qui nécessite un trésorier et dont son rôle est de justement veiller et s’assurer du bon fonctionnement des dépenses.

    si on démet le trésorier , malheureusement pour jonathon il a aussi le rôle de modérateur et implication dans la team manjaro , donc

    c’est obligatoirement une grande perte pour manjaro , il sera très difficile de retrouver un equivalent sur la partie modérateur et implication dans la team manjaro

    et cela a 2 impacts pour les utilisateurs manjaro dans immédiat :
    – ceux qui ont déjà versés des dons , ou ceux qui s’apprêtait à le faire car c’est un vrai frein pour la suite
    – la perception par ces mêmes utilisateurs liés a ces informations privés de usage fait par les utilisateurs et de la gestion des fonds communautaire par la suite

    donc vous venez d’avoir les premiers utilisateurs pour ceux qui ont changé de distro dans l’immédiat , mais dans le temps il est fort possible qu’il y en ait d’autre

    vous êtes loin d’être perdant parce que jonathon peut très bien vous aider à la modération forum et sur les outils pour gestion du forum , ce n’est pas rien , et il va sans doute s’investir dans la partie team , plus ou moins.

    1. Ce qui est clair, ce que je n’apprécie pas la personne en question, ayant eu des relations houleuses auparavant. Ensuite, la trésorerie est l’argument utilisé pour justifier le départ. Il doit y avoir d’autres points plus techniques derrière.

      Et les donateurs, c’est combien ? 0,1% des utilisateurs ? 1% à tout casser.

      Je n’ai pas confiance en Jonathon, donc je reste sur mes gardes. Son arrivée et ses prétentions un peu rapide me laissent perplexes.

  2. Mouai encore du soap opéra dans une distro

    Je profite de l’occasion pour te remercier Fred. J’ai découvert ici la Q4OS et j’en suis ravi 😁

    Hyper stable , consomme peu et j’ai les logiciels qu’il me faut.

      1. non si on réfléchi bien :
        il y a eu déjà un premier mouvement en février / mars 2020 suite à l’ajout de freeoffice et de snap par défaut installé ,
        et si par la suite il n’y a plus de meilleures communications et si on impose de plus en plus certains composants , oui endevouros est alors une autre alternative.

        1. Une alternative qui est largement moins abordable au quotidien qu’une Manjaro avec les outils qui vont bien. Il va y avoir de la casse, surtout parmi les plus faibles techniquement qui ont suivi les migrants technophiles.

          Manjaro a chié dans la colle avec les snaps ou encore FreeOffice. Mais elle est et restera plus abordable qu’une Archlinux pour la plupart des personnes.

    1. Ce genre de débats, curieusement, n’existe pas (a ma connaissance) sur des distributions type : ubuntu, debian, fedora, arch, slackware, mint. bref les distrib un temps soit peu « sérieuses »
      Ce qui conforte dans le choix d’une distrib
      et du fait qu’il n’est pas utile d’aller s’égarer dans une grotte ou 3 barbus ont pondu un fork qui n’égale ni de près ni de loin l’originale
      Ça laisse quand même de quoi faire pour tous les niveaux d’utilisateurs

      1. pour toi Manjaro n’est pas sérieuse ?

        je me souviens de la version d’ubuntu 17.10 qui explosait le bios.

        Tu as oublié l’opensuse, derrière il y a aussi une entreprise sérieuse avec des adultes compétents.

        1. Je ne parlais pas d’une distribution précise ni ne faisais de liste exhaustive, je disais simplement que sur les forums de certaines distributions que je qualifierai de sérieuses, ce genre de débats stériles n’existent pas.
          Et je ne considère pas que dire qu’une ubuntu à péter en plein vol y’a 3 ans est un argument pour qualifier une Manjaro de sérieuse.
          Donc oui, de mon point de vue Manjaro est une distribution tout à fait honorable, visiblement son écosystème l’est moins

  3. Bonsoir,
    J’ai adoré Manjaro quant au gain de vitesse que seul BodhiLinux semble égaler en tant que debian-like. Le retard de bases (Ubuntu 18 et non 20 et pas Debian Buster) est excusé par la vélocité. Avec Manjaro, j’ai fini par casser 4 systèmes. Inattention ? Inexpérience ?
    Sans me qualifier de novice sous 12 ans d’âge avec Linux, je n’ai jamais rien cassé sous debian-like, et pourtant je leur en fais voir. Peut-être suis-je trop vieux pour changer mes habitudes. Dans tous les cas vos conseils sont fort utiles pour (sa)voir où on met les pieds.
    Bonne semaine.

    1. Je me demande comment on fait pour casser une Manjaro. Si vous avez une explication, je suis preneur. Mis à part installer tout et n’importe quoi, bloquer des mises à jour ou en sélectionner seulement certaines, je ne vois pas.

      1. Salut Fred,
        Je ne sais pas comment on la casse, quoique en forçant ça doit être facile, mais en tout cas de ce que j’ai vu, c’était tout de même poussif, limite une Lada montant un col de montagne… Je n’avais pas pris de gros bureau seulement un XFCE, je me suis retrouvé avec une distribution qui avait du mal, pas mieux et même pire que la opensuse XFCE ou une Xubuntu.

        Même la mint linux était bien plus vivace, c’est un comble car la base ubuntu n’est pas connu pour être légère.

        Maintenant sans la casser, j’ai quand même eu des soucis avec thunderbird, mon profil ne passait plus, mais on va dire que c’est tendance car la leap 15.2 me fait le même coup, là où les debian-like ne me font pas de soucis. FreeOffice est une blague, autant ne rien proposer et comme je l’ai dis, si ubuntu avait proposer un truc comme ça, tout le monde aurait gueulé… J’ai eu un soucis avec une update qui pouvait pas se faire, en attendant un peu j’ai pu la faire, peut être dû au dépôt.

        Par contre, reconnaissance du matos c’était parfait, comme une ubuntu, une opensuse, une fedora, t’a rien a faire.

        Là j’ai testé emmabuntu que j’ai vraiment apprécié, puis MXlinux qui pour le moment reste sur cette machine.

    1. La mémoire courte c’est plus pratique
      Debian n’a jamais pris en charge les pilotes pour les disques en PCI-E type Revodrive (vers 2013 ou 2014), et c’est sans doute toujours le cas. La dessus, merci ubuntu
      Debian ne prend pas en charge une majorité de pilote wifi (parce que non libre) à l’install. Encore merci ubuntu
      Encore une fois, Debian est sans doute l’une des distribution dont la stabilité et la notoriété tant de sa confection que de son forum n’est plus à prouver, il n’est d’aucune utilité de prendre un cas particulier pour argumenter contre telle ou telle autre distribution, en mode bataille d’ego « c’est moi qu’à la plus grosse » …

  4. Bonjour le monde,
    Ah oui les fameux pilotes nvidia, comme tu le dit,une vrai cochonnerie,ah ils ne se sont pas fait ch………….pour les pondre ces trucs mal fagoté ,faut dire pouf pourquoi s’emmerder pour quelques personnes qui ont choisit une autre forme d’informatique qui en ont marre d’engraisser les multinationales comme micromachin(troll!!!)
    Bref moi aussi j’avais tester ces pilotes pensant qu’ils avaient fait ça bien,tu parles, mon environnement partait en couille(oups,désolé)alors j’ai tout de suite remit Xorg et bizarrement
    finit les problèmes, d’autant que je ne voit pas trop de différences au final,pourtant je fait parfois du jeu en 3D, ben cela tourne très bien.
    Parenthèse fermé,bref pour en revenir au sujet de ce post,je doit dire que je n’ ai toujours pas testé de arch car j’en suis toujours à me demander,en astronomie que vais je gagner, y aura t-il tout mes logs que j’utilise, comme Kstars avec les pilotes INDI y aura t-il Siril un log de traitement de photo astro ect……..
    Faudrait qu’un jour je mis mette,ou alors dit moi si en astro,cela vaut le coup,car sous ubuntu spécialement construit pour mes besoins et nos besoins cela fonctionne très bien sans que je casse quoi que ce soit!!
    Bonne journée

    1. Si tu n ‘ utilise pas scikit learn , theano , tensorflow et /ou keras tu n ‘ installes pas , idem pour Blender , désormais opti Nvidia .

  5. Incidemment, j’ai découvert une autre dérivée de Arch en lisant Distrowatch Weekly: Artix. Cela me semble bien dans l’esprit Arch de proposer plusieurs démarreurs 😉

    En ce moment je cherche comment configurer le wifi dans l’installeur de Slint pour permettre l’installation de paquets plus récents que ceux présents dans l’ISO (en mode texte) et aussi de proposer un fuseau horaire par GeoIP, sachant que de plus en plus de machines n’ont pas de prise RJ45. Il faudra peut-être que j’écrive un script shell à partir d’une feuille blanche, mais si quelqu’un a l’idée d’un à adapter, je suis preneur. Pour le moment Storm Dragon m’a suggéré configure-wifi: https://gitlab.com/ky1e/configure-wifi

    1. Tonton connaît bien Artix, résultat de la fusion de Manjaro-OpenRC et d’Arch-OpenRC en 2016 ou 2017. Elle a eu des débuts poussifs relatés dans les vidéos de Fred. Maintenant elle tourne bien et propose des inits alternatifs à systemd (openRC, runit et S6). Elle comprend aussi des versions communautaires (non garanties par l’équipe officielle). Je l’ai installée en dur en saveur Xfce et je vais la faire tourner le plus longtemps possible pour voir si elle tient la route dans la durée, mais Adrien D en a déjà fait un retour poisitif au bout de 12 mois.
      Tonton ne l’aime pas parce que ses dépôts sont prioritaires sur ceux d’Arch Linux avec le risque d’avoir des soucis un jour si ces dépôts disparaissent ou si des paquets qui en sont issus ne sont plus maintenus.

      1. Salut éric, j’ai 3 Artix a la maison et ça tourne nickel. Les depots Artix servent essentiellement a contourner les paquets systemD et tant qu’ils seront maintenu elle fonctionnera. Il y a beaucoup de distributions encore qui fonctionnent avec sysV et OpenRC et Runit également donc il devrait pas y avoir de soucis. Pour la priorité des depots par rapport aux depots Arch bien ça fait partie de la distribution, je pense pas que l’on puisse modifier ça. bonne continuation avec ton octoboot.

        1. Hello JP je viens de passer de l’octo à l’hexadecaboot, j’ai donc …. distros qui tournent en dur sur mon nouvel UP HP ZenBook avec un petit disque SSD de 2 To 🙂
          J’ai installé Artix pour tester sur la durée et voir comment elle se comporte. Je l’ai en saveur Xfce et S6 pour avoir toute la panoplie des systèmes d’initialisation en fonctionnement !
          A l’occasion tu peux venir faire un tour sur le discord ex-linux café je t’envois une invitation.

    2. Ravi que Artixlinux te plaise. Je possède en version Lxde, Xfce et Gnome donc je connais. Il y a le forum si ça t’interesse et la partie française que j’ai commencé a remplir

        1. jp: en fait je n’ai pas essayé Artix Linux, j’ai juste jeté un coup d’oeil au site. Seule les fonctionnalités de l’installeur m’intéressent, car cela peut me donner des idées d’amélioration pour celui de Slint. Pour cela j’ai besoin au plus de le lancer dans une machine virtuelle Qemu et/ou de déballer l’initrd pour examiner les scripts d’installation. Plus précisément dans ce cas je vais jeter un coup d’oeil aux conman-* utilisés lors d’une installation manuelle.

  6. Ah la magie d’internet. Quand un client se barre de chez un commerçant, il peut toujours aller à la concurrence et commencer à dire du mal du précédent. Il ne va pas mettre longtemps à comprendre que la façon dont les choses se passent ailleurs, il s’en tape.

    Mais là non. Le type quitte en claquant la porte un forum qui n’a rien d’officiel, et ne se rend pas compte que les raisons qui motivent sa décision, tout le monde s’en tape. Ou pire. Il sait que ça n’intéresse personne, et ça le rend encore plus malade.

    La distribution n’a pas besoin du forum francophone pour vivre. Les mecs font ce qu’ils veulent. Philippe Mueller, ne s’est jamais privé pour faire remarquer qu’il s’en foutait complètement du bordel qui règne chez les français. Et ça montre bien le côté mégalo de certains guignols qui braillent partout que sans eux, le projet est foutu.

    Les cimetières sont pleins de personnes indispensables. Depuis le décès de Ian Murdock, Debian continue à avancer. Il avait liquidé sa société et c’était retiré du projet et ça fonctionnait encore.
    Pourtant, il reste le créateur de la distribution.

    Alors voir disparaître un gars qui a des comptes à régler avec les membres et les modérateurs d’un forum dont tout le monde se fout, c’est sûr, ça doit poser un sérieux problème.

     » je vais désinstaller ça et mettre autre chose à la place  » . Ben vas-y, fonce.

    Certains abrutis vont râler parce qu’une suite bureautique non-libre est proposée. Elle n’est pas imposée non plus. L’utilisateur peut choisir d’installer libreoffice et tout est pour le mieux.
    Les mêmes pauvres types ne se sont même pas rendu compte que manjaro inclut une certaines quantité de logiciels propriétaires, parce qu’il est dans certains cas impossible de faire sans.

    Ils ne râlent pas contre la présence de Steam ou d’une version patchée du client spotify, et ne se plaignent pas non plus de pouvoir installer Discord sans passer par un flatpak.

    Cette hypocrisie sur laquelle repose la chasse au logiciel propriétaire chez certains linuxiens est avant tout une preuve d’imbécilité, et confine au charlatanisme. Parce que s’ils installent une distribution Manjaro, c’est justement pour ne pas avoir à s’arracher les cheveux avec des logiciels qui ne sont pas disponibles dans d’autres distributions.

    Le pauvre type qui installe une Endeavour ne se rend pas compte qu’en fin d’installation, il va devoir se farcir à la pogne une bonne partie de ce que fait une Manjaro, et parfois même, en compilant depuis les sources, parce qu’il ne trouvera pas de paquets précompilés dans les dépôts d’une Arch Linux, et que même en installant pamac-aur, il aura simplement gagné une interface graphique qui lui permettra.. de faire la même chose qu’une commande  » makepkg « . Sans parler du nombre de plantages de compilation, liés au manque de ressources matérielles, ou parce que le guignol n’aura pas vérifié le contenu de son PKGBUILD.

    Autant de crétins qui vont se servir de quelque chose qui n’est pas fait pour eux, pour ensuite se plaindre que ça ne fonctionne pas. Ce ne sera que leur problème.

    On verra alors qu’ils utilisaient déjà Manjaro pour de mauvaises raisons. A savoir que ce n’était pour eux qu’un moyen facile de se faire passer pour des champions de l’informatique, à pas cher, puisque ça ne nécessitait rien d’autre que savoir se servir d’une souris et éviter de cliquer sur n’importe quoi.

    Quand ils vont déjà se prendre la tête pour une simple installation de Pamac-Aur, ça va râler parce que le paquet n’est pas disponible dans les dépôts. Et sans interface graphique de gestion de logiciels et de mises à jour, ce sera déjà la catastrophe. Mais le seul outil de gestion de paquets dans une Arch Linux, c’est  » pacman  » . Et le reste, je ne m’en sers jamais. Donc, je ne l’installe pas. C’est la façon dont je garde mon Arch Linux propre depuis plus de 2 ans.

    Le problème d’un projet comme Endeavour OS, c’est que des débiles vont arriver demander le même niveau de support que pour une Ubuntu ou une Mint. Et ça, c’est impossible. Finalement, ça a les qualités de ses défauts. Car en facilitant l’installation ça attire les individus qui ne feront jamais l’effort de lire une ligne de documentation.

    Inutile de se mettre martel en tête, ils finissent toujours par disparaître d’eux-mêmes, pour aller installer le dernier truc à la mode, ou il ressortent leur bon vieux Windows, et bizarrement, ils installent libreoffice et vlc, parce que trouver des logiciels non-libre dans une distro linux, les rend malades, mais voir des logiciels opensource dans un système d’exploitation microsoft ne leur pose aucun problème.

    1. Bravo tout le monde est « crétin », « guignols » et même « débile » sauf ? … toi !
      Mais avant d’écrite ton texte, pour ne pas passer pour une personne du même niveau que ceux que tu critiques il aurait fallu que tu saches lire la prose de fred ou que tu te renseignes : la personne qui est partie était le trésorier de manjaro et surtout la voie du forum officiel. Et si Fred écrit qu’il y a un raz de marée c’est que tout le monde ne s’en fout pas 😉 (sauf toi bien sûr)

Les commentaires sont fermés.