Auto-édition, le retour de la vengeance :)

Dans un article de septembre 2019, je parlais d’une série de contes que j’avais mis plusieurs mois à écrire à destination de mes filleuls.

Une étape importante a été franchi il y a quelques mois, mais n’étant pas dans la course à l’argent, je n’en parle que maintenant. En effet, les contes sont disponibles sur Amazon au format électronique (et j’ai poussé sur les conseils avisés de la « Dame en noir », private joke) à 2,99€ sachant qu’une vente me rapportera à peine 0,99€.

Pour le format papier, c’est 7€ hors taxe, soit 7,38€. Et mes royalties s’élèveront à 1,78€. Autant dire que pour arriver aux symboliques 1000€, il me faudra 1010 ventes au format électronique ou seulement 561 ventes au format papier. Youpi !

Je m’en explique plus longuement dans cette vidéo :

Voila, comme on le dit souvent, on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

5 réflexions sur « Auto-édition, le retour de la vengeance :) »

  1. Tu n’utilises plus Atramenta ? Pourquoi ? Je pose la question car dernièrement des personnes de mon entourage se lancent dans l’écriture et cherchaient comment faire pour publier des livres, et me souvenant que tu étais passé par cette plateforme je leur en ai touché un mot.

      1. Si tu parle de déclarer tes revenu façon micro-entrepreneur c’est pas si compliqué de nos jours. Tu va sur guichet-entreprise pour déclarer ton status de micro-entreprise. (faut compter juste une 15aine de jour pour recevoir ton SIRET c’est le plus relou). En plus niveau paperasse en micro-entreprise ta juste à tenir un livre de recette dont un modele est trouvable ici : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/R54994

        En dessous de 10k€ annuel deux années consécutive tu peut utiliser ton compte perso pour encaisser les paiement de la boutique. Sinon tu ouvre un compte n26 en 15 min chrono.
        Le prestashop tu pars sur un truc épuré sans les trifouilli d’addon qui te seront de toute façon pas utile. Je pense en un week-end maximum c’est plié (tu prend le design de base d’une boutique prestashop ca suffit amplement)

        Et ensuite tu vois comment ca marche et investit le reste de ton temps à la promotion et pub de ton bouquin.

        Au moins comme ca tu aura pas l’impression de te faire rançonner par un marketplace.

Les commentaires sont fermés.