Une expérience geek donc indispensable : migrer sans trop de peine une Viperr X alpha1 vers une base Fedora 32.

Viperr, c’est ma Fedora préférée. Je l’ai toujours aimée. Mais depuis environ 3 ans et l’annonce de la version 10 alpha1 alias Shub Niggurath, ça bouge plus trop 🙁

En décembre 2018, j’avais fait une vidéo dans la série des distributions (in)justement oubliées où je présentais une Viperr X alpha1 migrée jusqu’à une base Fedora 29 en montant de versions progressivement : en gros, de la 26 vers la 27, puis la 28 et la 29. Le seul bug que j’avais rencontré, c’était que la police d’affichage dans Terminator était explosée.

En fouillant le forum de Linuxtrack, je suis tombé sur un fil qui raconte les migrations suivantes, avec les écueils qui arrivent entre temps. J’ai voulu voir par moi-même ce que cela donnait, sachant que modulo le bug dans Terminator, les montées en version jusqu’à la base Fedora 29 se ferait sans trop de casse.

J’ai donc appliqué la méthode conseillée : sur la base Viperr X alpha, j’ai vérifié qu’il n’y avait aucune mise à jour, puis j’ai rajouté le greffon dnf-plugin-system-upgrade.


sudo dnf install dnf-plugin-system-upgrade

La montée en version se faisant en deux étapes :


sudo dnf -y system-upgrade download --refresh --releasever=27 --allowerasing
sudo dnf system-upgrade reboot

En augmentant à chaque fois la valeur de releasever partant de 27 pour arriver à 32, en montant d’une version à chaque fois. Il a fallu une petite demi-heure pour que chaque migration se fasse.

Le seul écueil des montées en version ? Au moment du passage de la version 30 vers la 31. J’ai pu trouver la réponse à mon problème sur le forum de Fedora-fr.

Pour éviter de mettre à jour des paquets devenus obsolètes, après chaque migration, j’ai entré dans un terminal la ligne suivante :


sudo dnf autoremove

En moyenne, entre 15 et 20 paquets ont été supprimés. Le seul point technique vraiment laxatif, c’est au niveau de la base Fedora 30 ou 31 qui fait que dans le menu, l‘outil vip-exit qui gère la déconnexion est explosé. Un menu de remplacement est proposé, je l’ai juste modifié pour ne pas avoir tout ce qui est dmenu et apparenté.

J’ai fait une vidéo pour montrer cette ViperrX torturée, histoire de garder une trace 😉

Vous avez pu le voir en vidéo, mis à part l’impossibilité de lancer Google Chrome et Dungeon Crawl, la présence de cet ébola informatique qu’est DNF Dragora, ça donne envie que le projet reparte de plus belle, car il a sa carte à jouer. En tout cas, la base Fedora a prouvé sa solidité en encaissant des passages successifs en version 27, 28, 29, 30, 31 et 32.

J’espère simplement que ce souhait se réalisera !

Une réflexion sur « Une expérience geek donc indispensable : migrer sans trop de peine une Viperr X alpha1 vers une base Fedora 32. »

  1. Maiiiiiis voilaaaaa le Frederic à nouveau enthousiaste, magnifique, frétillant de bonheur déclamant son amouuuuuuuuur pour une jolie distribution https://www.youtube.com/watch?v=-1s4xJmUUCo Regardez-le bien, profitez-en parce que le voir faire la roue devant une distribution, c’est rarissime hein! On dirait un inspecteur du guide Michelin attribuant une troisième étoile à un restaurant…ça se savoure!
    Parce que d’habitude c’est plutôt ceci https://www.youtube.com/watch?v=ecimuK20dSA …ouais, bien saignant!
    Et en plus là…y’a du niveau quand même hein ! On passe du  » icôns or not icôns on the desktop that is the putain de question pour l’été 2020  » à:
    – mettre une Viperr X alpha1 vers une base Fedora 32….quand même !! On passe de la pâte à crêpes au mille feuilles croustillant d’amandes et sa crème chibouste ! Ça ne rigole plus du tout les Zenfants!

    Maintenant, on attend que l’aimable développeur de cette distribution sorte du bois.Piou…piou…piou….petit…petit…petit viens voir papa il a tout plein d’amabilités à te dire!

Les commentaires sont fermés.