Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 27 : DosEmu 2

Si je vous dis émulation pour MS-DOS sous Linux, vous allez me répondre DOSBox ou encore DOSBox-X (sa version améliorée) et je serai partiellement d’accord. Car il existe la reprise de l’ancestral Dosemu du doux nom de DosEmu 2… Pourquoi se compliquer la vie ? 🙂

DosEmu fut historiquement le premier émulateur pour MS-DOS, ce qui était plus qu’important quand Linux est né en 1993. La dernière version du projet DosEmu est la 1.4.0 sorti en 2012.

Quelques années plus tard, des développeurs ont décidé de reprendre l’outil, en utilisant un coeur FreeDOS, pour proposer DosEmu 2. Au moment où j’écris cet article, le 2 juillet 2020, la version en date est une 2.0-pre8, sortie en novembre 2017.

Après avoir récupéré la version git sur AUR et l’avoir fait compilé, j’ai voulu voir ce que donnait ce projet. Pour rajouter des logiciels, il faut aller dans ~./dosemu/drive_c/ et y copier ce qu’on veut lancer.

Mais le plus simple est de montrer le projet en action.

Vous avez pu le voir, DosBox et son fork plus qu’amélioré DOSBox-X n’ont aucun soucis à se faire. La deuxième partie de la vidéo est un long chemin de croix pour DosEmu 2. Entre l’absence du haut parleur, Doom qui se lance comme une tortue et Duke Nukem3D qui ne sort pas de sa boîte – pour reprendre deux titres mythiques – heureusement que Wolf3D relève la barre, on est loin d’avoir un logiciel vraiment utilisable au quotidien.

Laissons lui sa chance, peut-être que dans un ou deux ans, il sera finalement utilisable.

Une réflexion sur « Les projets un peu fou du logiciel libre, épisode 27 : DosEmu 2 »

  1. Les emulateurs sont toujours longs et complexes à faire.
    Quand on vois la puissance nécessaire pour faire tourner la Sega saturn encore aujourd’hui alors que la 360 et la ps3 commencent à vraiment être utilisables, ca montre un travail titanesque.
    Le projet que j’avais beaucoup apprécié mais qui semble abandonné, c’était la Utopia-box.
    Ça n’était en soit qu’une simple interface pour DosBox mais ça facilitait grandement la vie.
    Ça serai vraiment bien de trouver un projet qui regroupe une partie technique solide avec une UX travaillée.
    Je sais que les linuxien aiment la ligne de commande (coucou Arch 😉) mais c’est toujours agréable de gérer ses jeux en quelques clics.
    Peut-être que cela arrivera sur ce projet avec le temps ?!

Les commentaires sont fermés.