Un retour vers Gnome, après presque 5 ans d’absence ?

J’ai toujours été un utilisateur de Gnome, bien que l’ayant abandonné en mars 2015 au profit de Xfce, puis au profit de Mate-Desktop, en novembre 2015. Cependant, même si j’avais critiqué sa tablettisation croissante, dans mon coeur, j’avais toujours une place pour cet environnement que j’avais connu au début de mon aventure ubuntu en juin 2006 avec la mythique Ubuntu 6.06 LTS.

Au fil des années, j’ai fini par m’apercevoir que certaines fonctionnalités de Gnome me faisait de plus en plus de l’oeil. Ne serait-ce que la possibilité d’avoir une gestion fine de mon agenda, le support croissant de Wayland – même s’il y a toujours de trous au niveau logithèque – comme les enregistreurs d’écran pour faire des vidéos.

J’ai réussi à contourner ce problème avec l’extension EasyScreenCast le temps que d’autres outils arrivent.

Quand j’ai personnalisé l’environnement pour le rendre un peu plus agréable au quotidien, j’ai limité l’ajout d’extensions tierces presque au strict minimum. À savoir :

  1. L’outil OpenWeather pour avoir la météo directement sous la souris sans avoir besoin de cliquer sur la date pour l’afficher.
  2. L’extension « Dash-to-dock » pour toujours avoir sous la souris mes lanceurs d’applications.
  3. L’extension incluse dans Pamac pour avoir un accès rapide à l’outil et m’informer des mises à jour quand elles arrivent.

Bien entendu, il y a aussi l’extension EasyScreenCast que j’active quand je veux faire un enregistrement de vidéo. Autant dire que j’ai tout fait pour limiter la casse.

J’en ai donc profité pour faire une vidéo pour montrer la mise en place de la configuration que j’utilise au quotidien et qui me simplifie bien la vie. Dommage que Pamac soit aussi lent qu’une tortue rhumatisante à trois pattes quand il se trouve dans une machine virtuelle.

Il y a bien quelques trucs qui m’irritent un peu dans Gnome 3.36, à savoir :

  1. L’absence d’une barre d’état en bas de la fenêtre de Nautilus ne serait-ce que pour indiquer la place encore disponible
  2. L’absence d’une zone de notification qui stocke les icones de logiciels qui tournent en arrière plan
  3. La gourmandise de l’ensemble. Mais bon, je ne suis pas non plus à la recherche de la consommation minimale non plus. J’ai un ordinateur qui possède 8 Go de mémoire vive. Autant les utiliser 🙂

J’ignore combien de temps je vais rester sous Gnome. Est-ce que cela va être une semaine, deux mois, voire un an. Seul l’avenir le dira. Au moins, on ne pourra pas me critiquer sur ma volonté de changer tous les trois jours d’interface graphique 😉

35 réflexions sur « Un retour vers Gnome, après presque 5 ans d’absence ? »

  1. Salut, en attendant que la vidéo charge sur ma fichu 4g…

    Tu peux avoir t’es icônes d’application en arrière plan, mais pas le choix, il faut des extensions. Gnome a fait quelques progrès et je le trouve particulièrement stable sous fedora, là où je’ai quelques soucis sur Arch.

    Pour moi son grand défaut en plus de ceux que tu cites, c’est sa gestion du multi-screen, nativement inexistant. Avec quelques extensions, ça va mieux, mais il reste des lacunes ex: les wallpapers

    1. Je déteste Gnome après l’avoir longuement testé et je ne perds pas une occasion de le faire savoir. Mais il faut être honnête, de base Gnome gère le multi-écran sans problème. Ton problème ne vient pas de lui.

      1. Je me suis probablement mal exprimé, le support de gnome de base sur du multiecran est pauvre. Tu étends l’affichage et… C est tout. Il faut des extensions et des extensions et encore des extensions… Pour mieux gérer les bureau virtuel etc… Et même avec ça, juste le fait de vouloir mettre deux wallpapers différents, c est compliqué. KDE, Xfce et même openbox font mieux nativement

  2. Salut Fred
    Pour ma part j’utilise aussi gnome mais comme gestionnaire de fichiers j’ai trocké Nautilus pour deux autres gestionnaires que sont Nemo et PCManFM et là oui tu as plein d’options intéressantes dont le scindage en deux volets(pratique pour cliquer déposer) et bien sur les infos sur les fichiers en bas de la fenêtre,je n’ai jamais aimé Nautilus(trop simpliste à mon goût)
    Bonne soirée

    1. Il ne faut plus utiliser cette extension comme dit dans le wiki depuis au moins la 3.34 :

      ———————————————————————
      WARNING
      As stated in issue #91, I have stopped maintaining this project actively.

      The Gnome project chose to drop status icons and any kind of legacy tray, making the project useless on the long term and difficult to maintain due to bugs or lack of features that are out of its scope.

      In particular, no wayland support can be achieved.

      Open such issues not here but to the Gnome project.

      Meanwhile, I encourage you to migrate to libappindicator and its extension, which is supported by most applications nowadays.

      The code here should still work. I will happily merge good pull requests and package releases when necessary.
      —————————————————————————-

      https://github.com/phocean/TopIcons-plus

      Vous vous exposer a des fuite mémoires.

      Il faut pour cela utiliser plutot l’extension : https://github.com/ubuntu/gnome-shell-extension-appindicator

      qui elle fonctionne parfaitement.

  3. La gourmandise de Gnome….ça se discute, Gnome peut-être installé dans son entièreté ou dans sa version minimale.
    Et puis finalement quand on le compare aux autres environnements GTK, Gnome est-il vraiment si lourd que ça? J’ai l’impression que tous les environnements de bureau ont pris du gras!
    Ce que j’aime dans Gnome c’est qu’on peut vraiment le configurer comme on veut!
    Et je ne parle pas simplement de lui imposer un thème à la con ! N’importe quel toto équipé d’au moins un neurone sait changer de thème sous Gnome, j’en suis la preuve vivante!
    Non…je parle réellement de le configurer comme on l’entend .De le titiller un peu, de couper la chique à certains services, de à virer à coups de pieds dans l’fion certains logiciels … et Doudou, alias Gnome 3.36 reste stable!
    Quand on sait à peu près ce que l’on fait!Evidemment…

    Quant aux extensions… le fameux problème des extensions… ce n’est pas un gus comme moi qui vais
    t’apprendre qu’une mise à jour est potentiellement problématique!

    Qu’une mise à jour qui touche une extension, une application, un système d’exploitation c’est potentiellement à risque!

    Héééééé ben tu ne vas jamais me croire…je te le dis quand même puisqu’on est rien que tous les deux …mais il y a toujours une palanquée de gros glands pour couiner la sempiternelle ritournelle bien merdique:
    -« J’ai fait une mise à jour, tout à péter »

    -« Et tu ne pouvais pas patienter avant de la faire gros con?…..Ah non!!!On peut le penser, mais on a pas le droit de le dire,TU n’as pas le droit….on a dit gentil, aimable, décontracté, souriant, bienveillant….
    B.I.E.N.V.E.I.L.L.A.N.T…pis c’est tout!

    Même si tu sens ta lèvre supérieure se retrousser, un filet de bave couler à la commissure de tes lèvres …. que tu sentes l’irrésistible envie de dire:

    -« Retourne sur ton Minitel tocard et arrête de faire chier »…..nÔn!!!Non et re-nÔn… on a dit zen et bienveillant donc ça donne :

    – « Tu as raison Gnome c’est de la merde! »Et si tu te sens pousser des ailes, tu peux même faire du zèle dans la bienveillance en donnant, à ton bon et merveilleux nouvel ami , quelques astuces …avant de lui bouffer le foie!

    Bon retour à la maison et amuses toi bien 😉

  4. Hello,

    Je te suis depuis plusieurs années, mais je crois que c’est mon premier commentaire, qui ne sera pas constructif ^^

    J’ai quitté Xfce hier, je l’utilisais depuis Xubuntu 10 environ, c’est dire.. Mais comme dit Micromegas, tout les DE ont pris du poids, ça devient dur de tourner à moins d’un Go de Ram si on veut une distro digne de ce nom.
    Pour ma part, je fais le grand saut, puisque je suis sous des dérivés de Ubuntu depuis mes débuts, et je passe à Manjaro Gnome.

    Interface tablette comme tu dis, mais on voit qu’on peut pousser la personnalisation bien plus et surtout plus facilement que Xfce ou Mate. Le plus important pour moi a été d’isoler correctement les espaces de travail, de l inconditionnel pour moi.

    Merci pour tous tes articles et vidéos en tous cas, depuis le temps 🙂
    Certes, je ne partage pas toujours ton point de vue, mais j’apprends ici régulièrement, encore tout à l’heure sur mon soucis de samba avec ma Freebox 😉

  5. Coucou Fred,
    C’est une belle surprise, je m’y attendais pas 🙂
    Perso j’ai commencé avec XFCE en 2014 pour le remplacer par Mate début 2017 car je trouvais ce dernier plus personnalisable.
    Le seul soucis, c’est que j’utilise compiz pour son mode expo (sympa pour switcher d’un bureau à un autre quand on a une VM ou un jeu en fullscreen). Je n’ai pas de bugs avec ce gestionnaire de fenêtre mais le jour où Mate passera à Wayland, ça sera mort. Il y a bien deux alternatives : KDE et Cinnamon proposent les « coins intelligents ». Ceci dit je trouve aucun autre DE aussi personnalisable que Mate, du coup j’ai pas très envie de changer, d’autant que je suis très attaché à son menu « avancé »…
    Ma personnalisation en 3 screens :
    [img]https://www.zupimages.net/up/20/24/s91t.png[/img]
    [img]https://www.zupimages.net/up/20/24/r7a1.png[/img]
    [img]https://www.zupimages.net/up/20/24/2bgm.png[/img]

    Pour le support de Wayland, rip si on a le pilote proprio d’Nvidia de toute façon :/
    Quant à la gourmandise… dans 10 ans les OS demanderons au minimum 6 Go de ram et les PC seront équipé au minimum de 32 Go ?
    @+

  6. tiens bizard bizard, sous Manjaro gnome ils sont encore avec X11, il n’ont pas activé par défaut wayland.

    Je peux l’activer mais si l’affichage n’arrive pas à se charger en redémarrant mon pc, je ne serais pas comment repasser en x11 en terminal.

    je crois que manjaro KDE est sous wayland, pourquoi pas gnome ?

    C’est bien fredo d’être revenu dans le droit chemin.

    1. Je pense que c’est lié à certaines extensions incompatibles avec Wayland. Quant au duo KDE+Wayland, je pense que c’est encore assez casse gueule.

      Quant à un quelconque droit chemin, désolé, je ne mélange pas informatique et spiritualité.

  7. Haha, nos tracas que ne connaîtront jamais les utilisateurs de Windows: la liberté de choix.

    Que ce retour à Gnome te soit salutaire.

    Pour ma part, je me rends compte qu’il faut souvent renoncer au dogme du choix dans le monde du libre. Je balance toujours entre plusieurs DE sans réussir à en élire un seul pour de bon.

    Cela fait plusieurs années que je tourne sous xfce, mais il n’est pas dit que je ne revienne pas sur mes pas antérieurs (Mate, KDE). Surtout avec ma pauvre Debian 10 qui voit xfce 4.14 (et sans doute la 4.16 aussi) lui passer sous le nez…

  8. J’ai beau essayer régulièrement, rien à faire, je n’accroche pas à Gnome depuis le passage à la version 3. Peut-être suis-je trop attaché à mes vieilles habitudes de vieux geek qui a pourtant connu GEM-TOS et MS-DOS, mais dès qu’un bureau n’a pas de barre des tâches en bas avec un menu à gauche et une horloge à droite, je mets un temps fou à m’habituer et ça m’agace. Enfin, je continuerai à essayer de temps à autre, parce que certaines fonctions sont quand même bien foutues, et qu’il ne faut jamais dire jamais…

  9. Bonjour, Nous avons eu la même démarche, sauf que ma vrai machine est encore en Mate. J’ai beaucoup avancé sur une machine virtuelle, Je teste certain logiciels particuliers, pour adéquation avec wayland. Mon logiciel de capture écran Shutter (le meilleur), ne fonctionne pas. Ensuite je trouve que Nautilus est vraiment trop minimal, il manque des fonctionnalités que j’utilise souvent avec Caja.
    Avec Gnome Weather, on est enfin sorti de la météo des aéroports de Mate !

  10. Gnome : j ‘ aime ,il y a bien longtemps , j ‘ai été sous KDE , puis j ‘ ai fait la transition . C ‘est parfait pour travailler . XFCE , je l ‘ envisage pour la gestion de mon cluster . Au fait très bien la vidéo sur Openstep , OS qui ma longtemps fait rêvé

  11. Salut Fred,
    sauf erreur de ma part, GNOME 3.36 tourne sous wayland UNIQUEMENT dans une machine virtuelle. Installé en dur, le système de fenêtrage est sous x11.

      1. Info intéressante, merci Fred. Dans ce cas, avec ma config (nvidia 1060 + pilote proprio), comment faire pour tourner sous Wayland ?

  12. Xfceiste pendant des années, je suis passé à GNOME il y a un bientôt un an et je ne reviendrais pas en arrière, mis à part les questions de support Wayland et une charge mémoire sensiblement plus importantes, ma santé visuelle me dit un grand Merci pour l’interface claire, épurée et simplifiée, qui va droit au but, même si certaines suppression de fonctionnalité sont litigieuses. Malgré toutes les critiques, je trouve que GNOME3 est une audacieuse réussite, il lui a juste manqué au début une bibliothèque d’extension pour retrouver facilement une expérience plus « traditionnelle » et couper court aux forks MATE/Cinamon/Unity…..

  13. J’ai également changé mon environnement de bureau sur mon PC portable, après des années de fidélité à Ubuntu Mate. J’ai même carrément changé de distribution pour passer sur Manjaro Xfce !
    J’avais des soucis pour la lecture des vidéos sous Ubuntu -> VLC et Celluloid fonctionnait mal sur ce PC -> sous Manjaro, plus le moindre problème.
    J’ai eu pas mal de boulot pour l’installer en EFI et en dual boot avec W10 mais l’effort a été récompensé car je dois reconnaître que l’ensemble fonctionne vraiment bien.
    Je n’aime pas le changement, je deviens vieux…
    Je l’ai fait sur mon PC portable car les problèmes d’Ubuntu Mate commençait à me taper sur le système, contraint et forcé en quelque sorte.
    Mais sur mon autre PC portable, ce même Ubuntu Mate 20.04 lts fonctionne bien, donc je le laisse.
    Et idem sur mon PC fixe -> Archlinux avec un bureau Mate tourne comme une horloge depuis que je l’ai installé début 2018, donc je n’y touche pas !
    Mine de rien je me retrouve avec 4 OS différents sur 3 machines, pas mal. J’ai de quoi m’occuper…

Les commentaires sont fermés.