En vrac’ de fin de semaine.

Profitons d’un samedi matin de début juin pas trop chaud pour vrac’er 🙂

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Bonne journée 🙂

13 réflexions sur « En vrac’ de fin de semaine. »

  1. Oh merci pour la nouvelle sur les kernel LTS supportés 6 ans désormais !

    Ça m’enlève une sacrée épine du pied, moi qui suis bloquée sur le kernel 4.19 (la branche 5.xx me pose d’énormes soucis avec ma Nvidia Optimus).

    Du coup tranquille jusqu’en décembre 2024 avec ce kernel 😉
    D’ici cette date mon pc aura 11 ans d’âge, il sera peut-être plus de ce monde !!

  2. « la totalité des noyaux Linux dits LTS bénéficie désormais d’un support de 6 ans au lieu de 2 »

    Pas exactement. Le titre de l’article que tu lies est « Linux LTS Kernel 4.19 And 5.4 Will Now Be Supported For 6 Years, Instead Of 2 » soit « Les noyaux Linux LTS 4.19 et 5.4 seront maintenus pendant 6 ans au lieu de 2 ans ». Les autres noyaux Linux LTS n’étaient pas prévus pour 2 ans : certains étaient 2 ans, d’autres 6 ans. Voir par exemple https://web.archive.org/web/20190318223141/https://www.kernel.org/category/releases.html où la branche 4.9 était déjà prévus d’être maintenue 6 ans.

    Deux propositions de correction de ta phrase :
    – la totalité des noyaux Linux dits LTS en cours bénéficie désormais d’une maintenance de 6 ans
    – les deux derniers noyaux Linux dits LTS bénéficient désormais d’une maintenance de 6 ans au lieu de 2

  3. Coucou;
    Je suis agréablement surpris de la MXlinux, les outils (mxtools) de cette distribution sont pas mal et bien fait.

    Je l’ai installé sur un portable et il retrouve une certaine jeunesse.

      1. Pour les dépôts c’est un peu la merdouille, j’ai pas encore vérifié ce qui avait sur leurs propres dépôts rajoutés en plus de ceux de debian, mais va falloir que j’aille voir.

        Par contre comme toi je suis un peu réfractaire à une distribution qui n’est pas capable de faire de migration entre versions majeures sans tout réinstaller, surtout que la base sait le faire alors c’est tout de même un peu spécial… J’espère que c’est un soucis de jeunesse.

          1. Il suffit de lire le manuel 🙂

            La migration d’une version à l’autre est facilitée du moment que la base Debian est la même. MX 19 étant basée sur Buster, la réinstallation est recommandée depuis une version antérieure.

            « Debian Stable is a wonderful solid distribution that can be upgraded in place from version to version automatically as long as the Debian Stable repos are used exclusively. MX uses Debian Stable as a base, but updates a lot of the userland
            programs & libraries, and backports newer programs from testing by building them against the Stable base. That gives a better user experience but interferes with Debian’s dist-upgrade path. Our current choice (to stick with sysvinit instead of going to full systemd) also interferes with that path.
            So it’s a trade-off. You have a better desktop user experience at the expense of having to do a quick fresh install (which lets you save /home if desired) when the Debian base changes, typically every 2-3 years. »

          2. Sauf qu’une Debian pure et dure, tu peux la faire monter de génération en génération sans tout réinstaller. Ce que tu ne peux pas faire avec une MX, ce qui est quand même bête pour rester dans le domaine du langage un brin soutenu.

            MX est peut-être très bien, mais elle trafique trop de trucs. C’est son problème et son talon d’Achille.

        1. La structure de la MX est trop profondément modifiée pour pouvoir fournir la même souplesse qu’une Debian. Elle est même davantage basée sur AntiX que Debian (quoiqu’il me semble qu’AntiX permet les montées en version en principe).

  4. Bonjour à tous,

    Bien que cela ne fait pas parti dans cet article, je voudrais souligner qu’un autre grand site d’information sur le logiciel libre a décidé d’arrêter leur activité. Un site que j’ai découvert par hasard il y a quelques années. Une mine d’information pour ceux qui s’intéressent à l’univers du logiciel libre et de Linux bien entendu. Bien que dans la dernière année c’était plus sporadique..

    Le site Allemand pro-linux.de arrête après 20 ans d’activité…

    Un immense merci à tous les collaborateurs et je leur souhaite bonne route…

    1. Snap, ce super système qui fait qu’un outil aussi basique que la calculatrice d’Ubuntu met au minimum cinq secondes (!) à se lancer, et ce, sur une config pas trop antique avec un SSD, s’il vous plaît !

      Ça et le fait que, contrairement à son concurrent FlatPak, les applications snappées ne tiennent pas forcément compte du thème de fenêtres choisi pour l’interface en général. Pour les fans de la cohérence visuelle entre applications, c’est pas vendeur (non, on ne parlera pas de « lui »)… Au final, ce truc apporte bien plus de problèmes qu’il n’était censé en résoudre.

Les commentaires sont fermés.