Vieux Geek, épisode 205 : Serious Sam, le FPS défouloir.

Dans l’épisode 204, je parlais de la claque visuelle qu’avait été en 1998 Unreal. Il était superbe, mais ennuyeux à mourir. Comme je l’ai écrit :

[…]
Et s’emmerder ferme !

Car oui, le jeu est très beau, mais on s’ennuie rapidement.
[…]

Oui, je me suis emmerdé ferme pour finir Unreal. En 2001, une petite équipe du nom de Croteam décide de revenir aux fondamentaux du FPS en rajoutant un humour à la Duke Nukem3D sorti 5 ans plus tôt, « Serious Sam : The First Encounter ». Je me souviens d’avoir acheté un PC Team à l’époque, en avril 2001 car il y avait sur le CD la démo de Serious Sam.

Quand j’ai lancé le jeu, j’ai pris une sacrée claque. Pas qu’il fusse plus beau qu’un Unreal à sa sortie, non, c’est le mélange de déjanté et de défouloir qui m’a plu. Le bestiaire du jeu est intéressant : entre les kamikazes sans tête qui hurle (mais comment font-ils sans bouche ?), des taureaux furieux, des espèces de scorpions armés de mitrailleuses, des monstres à la fois gorille avec les dents d’un Cacodémon de Doom, des espèces de géants reptiliens à six bras qui ressemblent aux barons de l’Enfer de Doom, y a de quoi voir.

L’arsenal du personnage est intéressant : couteau de combat, revolver, fusil à pompe, fusil à double canon, mitrailleuse thompson, lance roquette pour n’en citer qu’une partie.

Ici, les énigmes ne sont pas compliquées. Il suffit de pousser un bouton pour débloquer une porte. Mais ce sont les vagues d’assaut successives qui sont le vrai problème… Mais autant vous montrer le titre en action.

Oui, le jeu n’est pas des plus joli, mais on s’amuse. L’action est constante, l’humour à la Duke Nukem omniprésent, les remarques de Sam sont parfois un peu hâtives, mais qu’importe. L’amusement est présent. Depuis la sortie de ce jeu, il y a eu une extension « The Second Encounter » en 2002, « Serious Sam 2 » en 2005, et « Serious Sam 3:BFE » en 2011. Un « Serious Sam 4 » est prévu pour 2020.

Sinon, il est à très petit prix sur GOG et tourne très bien dans Lutris pour Linux. Autant se faire plaisir, non ? 🙂

Une réflexion sur « Vieux Geek, épisode 205 : Serious Sam, le FPS défouloir. »

  1. Une véritable tuerie ce jeu, j’ai encore plus adoré le 2 qui joue à fond la carte du what the fuck avec un scenario totalement débile et humoristique. Par contre le 3… aïe aïe, la catastrophe. J’attends beaucoup de la suite qui devrait bientôt arriver, j’espère retrouver l’esprit original.

    Par contre si tu t’es ennuyé dans Unreal, tu va sûrement t’ennuyer dans Serious Sam 1 First & Second Contact. Parce qu’au final les niveaux sont tous de grandes arènes qui se ferment et se remplissent d’ennemis, c’est ultra répétitif. Mais c’est du bourrin décérébré, old school, et ça fait du bien.

Les commentaires sont fermés.