Ah, les personnes qui croient encore dans le modèle de financement publicitaire des contenus sur Internet :)

Cet article est tirée d’une réflexion faite par une des community manager de l’équipe de Vivaldi quand je l’interrogeais sur le comportement bizarre du bloqueur de publicité intégré dans le navigateur web.

Il faut dire que dans un précédent article, je montrais le comportement bizarre du navigateur qui proposait un bloqueur de publicité sans pour autant l’activer. Ce serait comme acheter une voiture dont les freins seraient disponibles mais non connectés aux organes de conduite. Bizarre.

J’ai même fait une vidéo complémentaire pour montrer comment activer cet outil qui était aussi utile que des boules sur un sapin de Noël dans ses réglages par défaut.

J’adore quand on me sort que l’internet libre passe par le financement des créateurs. Je suis d’accord. Mais si on me dit que c’est uniquement par le biais de la publicité, je m’inscris en faux. Je vous renvoie à cette vidéo publiée le 14 avril par Alexandre Mirlicourtois concernant les médias.

Je cite la description de la vidéo :

[…]Prises dans la tourmente, l’un des premiers réflexes des entreprises c’est de couper dans leur budget « com », Lors de la crise 2009, les dépenses en communication avaient chuté de 8% quand le PIB s’était contracté de 2,7 %.[…]

En avril 2014, je faisais étata sur feu Google Plus d’une crise de nerfs des publicitaires par rapport à l’utilisation des bloqueurs de publicités. Je concluais l’article ainsi :

[…]En tout cas, avec la quasi-obligation d’utiliser un bloqueur de publicités sur certains sites, en dépendre financièrement pour faire vivre son site, c’est comme espérer que le couperet de la guillotine en tombant ne vous tranchera pas la nuque si avez la tête dans la lunette… Illusoire.

Outre le fait qu’on voit de plus en plus d’autocollants « stop pub » sur les boites aux lettres, la toile reste le seul espace de liberté où on a le droit de voir ce que l’on a envie de voir. Il y a bien des sites qui jouent la culpabilisation : un site qui me culpabilise = un site où je ne vais plus mettre la souris.

D’autres sont passés à un modèle semi-payant, voire complètement payant. Qu’ils existent encore prouve qu’il y a une place pour de l’offre payante.

En 2014, des sites de financement collectif comme Tipeee ou Patreon n’existaient pas encore ou venaient tout juste de naitre. Il suffit de voir combien certains vidéastes utilisant Youtube arrivent à s’en sortir.

Il suffit de voir les pages de Nota Bene, AlterHis, AstronoGeek, le Debunker des étoiles, Linguisticae, Primum Non Nocere ou encore Question d’Histoire qui ont des communautés de taille différentes et qui pourtant doivent toucher largement plus qu’avec la monétisation Youtube 🙂

La liste étant bien entendue tout sauf exhaustive 🙂

Si je dois prendre un exemple anglophone, ce sera The 8Bit Guy qui utilise Patreon. Et en dehors de Youtube ? Amanda Palmer par exemple !

Bref, je n’ai rien à changer à la conclusion de l’article d’avril 2014. Je dis simplement aux personnes qui croient que le financement publicitaire est l’alpha et l’oméga de la récupération d’argent sur la toile de se demander si 30% (au minimum) d’internautes avec un bloqueur de publicité en activité n’est pas l’occasion de se remettre en cause !

24 réflexions sur « Ah, les personnes qui croient encore dans le modèle de financement publicitaire des contenus sur Internet :) »

  1. Non, la publicité n’est pas le seul et peut-être pas le meilleur moyen de financer des contenus sur le Web, heureusement.
    Mais c’est un des moyens toujours très répandus et effectivement, bloquer la pub *par défaut* même sur un navigateur marginalement utilisé comme Vivaldi, pourrait un peu nuire à certains producteurs de contenus, indépendamment de la qualité de leur offre, que *seul l’utilisateur est en droit d’évaluer*.
    Chaque utilisateur pourra avoir un avis différent pour déterminer si tel ou tel contenu mérite l’adjonction de telle ou telle méthode publicitaire. On a pas tous le même degré de tolérance à ces nuisances, enfin je l’espère. Il m’arrive de débloquer la publicité sur un site qui me le demande (ou pas) et après l’avoir largement parcouru, évalué, profité de ses excellentes ressources, de ne jamais réactiver le blocage (ou juste laisser le blocage des traqueurs).

    Donc un éditeur de navigateur, désolé de me répéter, ne devrait pas se permettre de juger que tel moyen de financer des sites Web est meilleur qu’un autre et décider À MA PLACE de bloquer, par défaut, toutes les publicités sur tous les sites Web. Il doit se contenter d’afficher le Web tel qu’il est et c’est déjà pas mal !

    1. Le coup du « l’utilisateur est seul en droit d’évaluer », je m’excuse, c’est juste un argument fallacieux.

      Quel utilisateur serait assez masochiste pour supporter la toile avec la maltraitance rétinienne qu’est la publicité ?

      Les producteurs de contenus n’ont qu’à diversifier leurs ressources de financement. Ce n’est pas à l’utilisateur de payer les pots cassés d’un mauvais choix stratégique dès le départ.

      Si tu proposes un outil de prophylaxie numérique, tu le proposes entièrement ou pas.

      1. Tu sais Frédéric, il y’a bien des utilisateurs qui ne sont pas choqués d’avoir des pubs dans l’interface de certains logiciels dont ils ont pourtant payés la licence….

  2. Ce n’est pas à un éditeur de navigateur de choisir quel contenu est acceptable ou non sur le Web. Ce genre de logiciel devrait, ÀMHA, rester neutre et JUSTE afficher le Web, sans aucun filtre.
    Je pense pas non plus que c’est à toi de juger qu’un utilisateur qui accepte quelques pubs sur des sites qu’il fréquente est masochiste. J’ai lu des gens prétendre qu’ils ne répugnaient pas à voir des pubs en rapport avec leurs dernières recherches sur un moteur de recherche ou des propositions commerciales ciblées sur un site d’achat qui les connait bien par exemple, je ne les comprends pas, moi je déteste ça, comme toi sûrement, mais j’accepte tout à fait leur point de vue, leur choix. Why not ?

    Vivaldi propose une solution de blocage de contenus potentiellement indésirables et l’utilisateur dispose du choix de les mettre facilement en œuvre ou pas, avec discernement ou radicalité absolue, pas de problème 😀

    1. Afficher le web sans filtre, très bien. Mais n’oublie pas le niveau de pollution publicitaire.

      Je pense pas non plus que c’est à toi de juger qu’un utilisateur qui accepte quelques pubs sur des sites qu’il fréquente est masochiste.

      Entre accepter quelques pubs et se retrouver avec des sites qui ressemblent à des catalogues, il y a une certaine marge.

      J’ai lu des gens prétendre qu’ils ne répugnaient pas à voir des pubs en rapport avec leurs dernières recherches sur un moteur de recherche ou des propositions commerciales ciblées sur un site d’achat qui les connait bien par exemple, je ne les comprends pas, moi je déteste ça, comme toi sûrement, mais j’accepte tout à fait leur point de vue, leur choix.

      Tiens, des dindes qui votent pour le réveillon de Noël ! Un choix ou un formatage intellectuel ?

      Vivaldi propose une solution de blocage de contenus potentiellement indésirables et l’utilisateur dispose du choix de les mettre facilement en œuvre ou pas, avec discernement ou radicalité absolue, pas de problème 😀

      Une dernière fois, si tu mets un anti-pub, tu l’actives par défaut. Point final. Je n’en démordrai pas. La publicité est devenue une pollution telle que l’on peut bloquer la moitié du contenu de certains sites.

      Petite anecdote pour finir : j’habite à 150 mètre de la boulangerie la plus proche. Sur 8 boites aux lettres individuelles – je ne vais pas m’infiltrer dans la résidence qui mange une partie de la rue – j’en ai vu 5 avec des autocollants stop pub.

      5/8, ça fait quoi ? 62,5% des boites aux lettres que j’ai croisé. Juste pour l’info, je n’en tire aucune conclusion, mis à part un dégoût profond pour la publicité.

  3. J’aime pas tellement la pub non plus, où qu’elle soit, mais, pour reprendre ton anecdote statistique, je ne voudrais pas que La Poste, ou le fabriquant de la boite aux lettre, ou toi qui passerait dans ma rue, ou n’importe qui d’autre, colle eux mêmes un autocollant Stop-Pub sur ma boite aux lettres par exemple, c’est pas leur boulot, leur rôle…
    Comprends-tu ?

    1. Et je te réponds la même chose : quand tu proposes un outil de prophylaxie numérique, tu le proposes jusqu’au bout ou tu ne le proposes pas.

      Pour reprendre une scène célèbre d’un des meilleurs films de l’énnéalogie Star Wars, à savoir l’épisode V :

      https://www.youtube.com/watch?v=h5SNAluOj6U

      « Do or do not. There is no try ».

      Vivaldi propose un bloqueur de pub. Qu’il l’active par défaut. Sinon, qu’il n’en propose pas. Un bloqueur de pub qui se limite à de la décoration, c’est du code gâché.

    2. bonjour pierre, je vous soutiens, je trouve vos propos tout a fait juste et moderer. j’ai donner des « stop pub » a mes voisin, je ne leur ai pas coller sur leur boite aux lettre. chaque fournisseur de navigateur web (ou autre) peuvent avoir leur politique, certain traque, d’autre stop les pubs, d’autre sont a mi chemin, et chacun choisi sa paroisse.

        1. Prophylaxie numérique ? Ça n veut absolument rien dire, encore un concept vide, un mot-valise pétri de morale, comme souvent ici. Un bloqueur de publicités n’est pas un « outil de proplylaxie numérique », c’est un « bloqueur de publicités ». Par ailleurs, vous calquez vos choix et vos humeur sur une conception universalisante de l’internaute. Il n’y a pas d’internaute représentatif, et vous ne l’êtes pas.

          Je n’ai pas de bloqueur de publicités dans mes navigateurs, je ne vois pourtant jamais de publicité.
          M’imposer une fonctionnalité pour bloquer les publicité dans un navigateur serait une aberration. Un navigateur sert à afficher du contenu. Pas à le filtrer. L’interprêter et l’afficher. Pour le filtrage, j’ai plein d’autres outils qui me satisfont mieux, sans charger les CPU des machines qui me servent à naviguer sur internet.

          Et la publicité n’est pas le seul problème sur internet. Il y a même des blogs sans publicité ni modèle de rentabilisation, dont les articles ne sont pas bloqués par les bloqueur de publicité et qui proposent pourtant du contenu creux, répétitif, moralisateur et souvent insultant : il ne suffit pas d’un sentiment personnel et d’un concept creux pour fonder une analyse. Tenez-vous en à un « je n’aime pas les pubs, je souhaiterais l’activation par défaut » plutôt de d’universaliser votre vision du monde. Vous avez décidemment beaucoup de mal à ce que les autres puissent faire des choix différents des vôtres, au point de ne pas les créditer de légitimité à choisir. On imagine où cela mène.

          1. Oh, le beau commentaire !

            Prophylaxie numérique ? Ça n veut absolument rien dire, encore un concept vide, un mot-valise pétri de morale, comme souvent ici.

            Il est vrai qu’il faudrait qu’on invente le concept de sécurité numérique.

            Par ailleurs, vous calquez vos choix et vos humeur sur une conception universalisante de l’internaute. Il n’y a pas d’internaute représentatif, et vous ne l’êtes pas.

            C’est beau, on dirait le monopole du coeur de VGE.

            Je n’ai pas de bloqueur de publicités dans mes navigateurs, je ne vois pourtant jamais de publicité.
            M’imposer une fonctionnalité pour bloquer les publicité dans un navigateur serait une aberration. Un navigateur sert à afficher du contenu. Pas à le filtrer. L’interprêter et l’afficher. Pour le filtrage, j’ai plein d’autres outils qui me satisfont mieux, sans charger les CPU des machines qui me servent à naviguer sur internet.

            Sans dire quels sont les outils. J’ai bien une idée, mais je considère que passer par un raspberry Pi pour installer un outil idoine, c’est un peu lourd.

            Oh, la belle attaque sur le contenu qui fait penser à une forme de masochisme :

            Et la publicité n’est pas le seul problème sur internet. Il y a même des blogs sans publicité ni modèle de rentabilisation, dont les articles ne sont pas bloqués par les bloqueur de publicité et qui proposent pourtant du contenu creux, répétitif, moralisateur et souvent insultant : il ne suffit pas d’un sentiment personnel et d’un concept creux pour fonder une analyse.

            Pourquoi être aussi masochiste ?

            Tenez-vous en à un « je n’aime pas les pubs, je souhaiterais l’activation par défaut » plutôt de d’universaliser votre vision du monde. Vous avez décidemment beaucoup de mal à ce que les autres puissent faire des choix différents des vôtres, au point de ne pas les créditer de légitimité à choisir. On imagine où cela mène.

            Et maintenant, une petite leçon de morale avec une phrase qui fait penser à de l’argumentum ad populum. Avec un petit : vous êtes un salopard de dictateur.

            Je vous laisse libre de ne plus venir sur mon blog, votre absence sera un gain.

            Sur ce, bonne continuation. Vous pouvez répondre, je validerai sans autre forme de procès, sauf en cas d’insultes pures et dures.

  4. Bonjour à tous

    C’est bien beau tous les avis sur les modes de limitation des pubs. S’il n’y avait pas tous ces sites envahis par la pub et qui en deviennent pénibles à lire, la question ne se poserait pas.

    En plus des pubs du site en cours de lecture, s’ajoutent celles des sites précédemment visités qui s’incrustent, etc… Il n’y a pas de l’abus là ?

    Un abus en entraînant un autre, pour moi c’est blocage systématique des pubs. J’ouvre pour les sites corrects (avec pas ou peu de pub).
    Ce qui est sur c’est que ce n’est pas les autres qui décident pour moi, ils m’aident seulement. J’ai choisi les outils qui me semblent appropriés (navigateurs, extensions…) et mon mode d’utilisation.

    Je rêve peut-être un peu, mais si un maximum de sites qui exagèrent se retrouvaient sans rentrée d’argent par blocage de leurs pubs et/ou par la baisse de fréquentation de leurs sites, comme ils ne sont pas bêtes ils s’adapteraient.
    Si nous en sommes là aujourd’hui c’est bien la faute des utilisateurs (moi y compris) qui ont acceptés tout et n’importe quoi pendant des années.
    Autour de moi beaucoup de gens se plaignent de ces pubs envahissantes, mais par fainéantise, habitude, insensibilisation progressive, ignorance des moyens…il n’y a pas de réaction. Râler c’est tellement plus facile.

    Ciao

      1. Bien sur, à partir du moment ou il y a l’appât du fric (ou équivalent en renommée) la machine infernale n’est pas prête de s’arrêter.

  5. Salut Fred.

    Comment beaucoup ici, je n’adhère pas à ta vision d’activer par défaut un bloqueur lorsque ce dernier est présent dans un navigateur.
    Prenons l’exemple de la voiture (oui je l’aime bien 😁 ). Tu y trouve un limiteur dans la plus par des nouveau modèles et il n’est pas activé par défaut.
    Cela s’appelle la liberté de choix. (au cas ou t’aurais oublié 😉)

    Je connais moult utilisateurs qui font avec la pub. Ils font avec, râle parfois.
    Surtout lorsqu’on surf avec sa tablette ou son phone.

    Pourrais-tu nous éclairer ô grand fred de ton savoir incommensurable sur qui est en droit d’évaluer le travail des personnes réalisant des sites web, vidéos, ect… si ce n’est les utilisateurs eux même ?
    Existerait-il un comité international de validation qui nous enlèverait tout liberté d’évaluer nous même les sites web sur lesquels nous allons ? Aurais-je raté un truc quelque part ???

    Je vais te donner l’argument qui fait mouche à chaque fois chez une personne qui surf avec les pubs sans que cela ne l’emmerde outre mesure, la rapidité Fred, la rapidité.

    Mettre un bloqueur de pub, ca bloque tous ces trucs lourd dingues dans les pages et ca rend aussi la machine plus rapide.
    Rien que ca, les personnes serons enchantées d’utiliser un bloqueur de pub.

    Avec tes derniers billets sur la pub, j’ai l’impression que tu viens de découvrir les bloqueurs de pub.
    J’utilise un tel dispositif depuis leur existence pour profiter d’un web rapide.

    Il existe des sites qui font la part des choses sur l’utilisation de la pub. Mais il sont peu.
    Il faut dire que l’appât du gain est tellement fort que beaucoup n’hésitent plus à en mettre partout dans tous les sens à tel point que parfois on est sur un site de pubs avec quelques encarts de contenus.

    Et ce, sans compter les sites au contenu payant et qui malgré tout lorsque tu paye te mettre quant même de la pub.

    Le web est l’endroit où nous avons le plus de pouvoir, mais je pense que la plus part des utilisateurs n’en n’ont pas conscience. C’est nous qui pouvons refuser les abus de la pub en évitant de continuer à aller sur des sites web qui en abusent. (tient le fameux « l’utilisateur est seul en droit d’évaluer » 😋)

    1. Réponses rapides à ton commentaire assez long 🙂

      Pour la comparaison avec la voiture, je prendrais plutôt l’image d’un airbag… Qui ne serait pas armé pour s’activer en cas de choc frontal… Ça piquerait et pas qu’un peu.

      La liberté de choix, c’est aussi celle de mettre sa vie privée en danger ? Simple question, hein 🙂

      Pour naviguer sans publicité sur portable et apparenté ? Il y a des options, comme l’utilisation de Mozilla Firefox… Oui, le navigateur pourrave qui propose un accès à un anti-pub qui s’appelle uBlock Origin.

      Quid des personnes qui font un mauvais choix stratégiques en ne misant que sur les encarts publicitaires pour financer leurs sites ? Mais c’est vrai, c’est tellement plus simple et plus rapide de faire culpabiliser le méchant utilisateur 🙂

      Ta vénération – au sens religieux du terme – d’une liberté basée sur un utilisateur cultivé me fait sourire.

      Je n’ai pas découvert les bloqueurs de publicités, je les utilise mois aussi depuis qu’ils existent. Je dis simplement qu’en l’espace de 6 ans – j’avais déjà évoqué la stupidité de ne dépendre que de la publicité pour financer son site internet – rien n’a vraiment bougé.

      La rapidité est un argument, ne pas se faire fliquer à chaque instant en est un autre.

      Si les créateurs de sites n’ont pas intégrer que l’on peut installer en 30 secondes un bloqueur de publicités, que faire ? Les conseiller de se mettre au tricot ? 🙂

      La publicité est par définition une activité de vente. Et si possible de faire vendre des produits et services dont on pourrait facilement se passer.

      La réponse la plus rapide et la plus pratique : blocage des pubs. Ensuite, si des sites en crèvent, tant pis, ils l’auront bien cherché. Ils ont dressé la guillotine, qu’ils ne se plaignent pas d’avoir la tête décrochée des épaules.

      La toile est bien assez grande pour se passer des sites incapables de comprendre que même si l’utilisateur est un abruti congénital, c’est lui qui décide au final ce qu’il a envie de voir ou pas.

      1. Il n’y a pas de mauvais choix stratégique. Il n’y a que de mauvaises utilisation et abus.

        Tu peux avoir des sites qui utilisent la pub à bon escient pour financer leur frais d’hébergement par exemple.

        Je suis personnellement bien plus emmerdé par toutes ces foutues popup qui te demandent de t’inscrire à leur news letter.

        Je me suis retrouvé sur cette page https://itsfoss.com/customize-xfce/ dans un firefox sans bloqueur d’activés. C’est un bel exemple d’abus.

        La navigation sur mobile, ca me fait plus que sourire lorsque tu parle d’installer Firefox 😂

        L’utilisateur cultivé, tu ne peux que culture les jeunes pousse cher padawan (c’est à dire les enfants) ^^

        Je constate que tu restes et restera sûrement dans un monde binaire. C’est ou tout blanc ou tout noir.

        Mais bon, je pense qu’il y a un combat bien plus important à mener qui est celui qui veut qu’on nous impose des idéologies face à la sémantique contextualisée.
        Je te donne pour exemple celui d’une entreprise de sécurité qui a décidé de ne plus utiliser les termes liste blanche, liste noir, sous le prétexte idéologique que ce sont des termes à connotation raciste.
        https://www.developpez.net/forums/d2073111/club-professionnels-informatique/actualites/expressions-liste-blanche-liste-noire-vehiculent-stereotypes-raciaux-d-apres-ncsc-uk/

        1. Un monde binaire car je refuse que la publicité soit l’alpha et l’oméga du financement des sites ? Si tu le dis.

          Je maintiens que c’est un choix bancal que de ne reposer que sur la publicité. Spécialement en cas de crise économique.

          Quant à la novlangue lié à un politiquement correct de plus en plus liberticide, j’en ai entendu parlé.

  6. Fred je viens d’installer TrackerControl via f-droid et depuis je fatigue ouvrir ta page correctement car il y a au moins 3-4 traqueurs dedans.Avant ça c’etait plus rapide avec Bromite pour android.J’ai meme fait une screenshot voici : https://ibb.co/pnx6TWf

    [url=https://ibb.co/pnx6TWf][img]https://i.ibb.co/pnx6TWf/Screenshot-20200507-121742-Tracker-Control.jpg[/img][/url].

  7. Bonsoir,
    Bien je constate encore que beaucoup de monde se fourvoie, je constate également que certain ne connaisse absolument pas l’historique d’internet pour sortir autant de conneries(désolé)
    c’est quoi internet à la base, un très bon moyen de partager le savoir et rien d’autre, alors la pub, (N’A TRISTEMENT RIEN À FOUTRE SUR LE NET !!!!!(encore désolé)mais cela me fout en rogne quant je lit tout ces blaireaux ventant le beau monde qu’est devenu le net, de savoir si on veut ou pas bloquer la pub, chacun fait ce qu’il veut avec les outils, je rappel qu’à la base il n’y aurait pas dut y en avoir,car le bute premier du net c’est la distribution du savoir universel pour tout le monde et non pas toute cette cochonnerie qui l’envahie sous couvert d’économie. Pour ma part la pub ne m’a jamais influencée et ce n’est pas demain la veille, je me répète je sait..
    Si je suis sur le net c’est pour la recherche en tant que tel (scientifique) pas pour être bombardé en permanence de ce fléau. Moi je suis content d’avoir autant d’outils pour bloquer ce ramassis de merde(désolé!!)et il certain aussi que si on propose un navigateur qui en possède, de l’activer par défaut serait quant même judicieux, mais ceci n’a aucun sens pour moi,car encore une fois je me répète, elle n’a rien à foutre sur le net………………………..!!)
    Bonne soirée

Les commentaires sont fermés.