Vieux Geek, épisode 197 : le NewShell pour MS-Windows NT 3.51, un avant-goût de MS-Windows NT 4.0

Dans l’épisode 54 de la série « Vieux Geek » en février 2016, je parlais de la deuxième génération de la grande famille des MS-Windows basé sur le noyau NT alias NT 3.5 et 3.51.

Entre 1993 et 1996, pas moins de 4 versions de Microsoft Windows NT sont sorties : NT 3.1 en 1993, NT 3.5 en 1994, NT 3.51 en 1995 et NT 4.0 en 1996. Pour mémoire, j’avais déjà parlé de NT 3.1 en mars 2018 pour l’épisode 119 de la série « Vieux Geek ». Il faudra attendre près de 4 ans pour que sorte MS-Windows 5.0 alias 2000, dont j’ai parlé en décembre 2014.

Si les 3 premières versions de MS-Windows NT utilisaient l’interface de MS-Windows 3, en juillet 1996 quand NT 4.0 sort, c’est l’interface plus agréable inspirée de MS-Windows 95 qui est utilisée.

En 1995, histoire de se simplifier la vie et préparer plus tranquillement la sortie de NT 4.0 en 1996, Microsoft lance un projet resté sous le nom de NewShell. Son but est simple : proposer une interface préliminaire à celle à venir pour des personnes utilisant MS-Windows NT 3.51. Le code est un peu tatillon, et ne se lance pas sur une version non anglaise de MS-Windows NT 3.5x…

J’ai donc fait chauffer mon enregistreur d’écran pour vous montrer l’installation dans une machine virtuelle PCem de cette préversion de l’interface de MS-Windows NT 4.0.

Comme vous avez pu le voir, c’était une interface encore en développement, mais cela permettait d’avoir un très bon aperçu de ce que serait NT 4.0. Il reste quelques rugosités ici ou là, mais c’était quand même pas si mal, et franchement plus agréable sur le plan ergonomique, non ? 😉

Une réflexion sur « Vieux Geek, épisode 197 : le NewShell pour MS-Windows NT 3.51, un avant-goût de MS-Windows NT 4.0 »

  1. Bonjour Fred
    J’ai beaucoup utilisé NT4. Ta machine virtuelle me semble beaucoup plus rapide que les machines de l’époque. (le souvenir est lointain). C’était les premières connexion au domaine, avec les logiciels d’automatisme on saturait la mémoire base de registre. Pour sauvegarder, il fallait éteindre la machine, brancher le zip 100 sur l’usb, redémarrer la machine. Pour l’histoire, mon lecteur de zip 100 fonctionne toujours, quand je pense à l’époque ,100Mo c’était immense !
    Bonne continuation

Les commentaires sont fermés.