En vrac’ en direct du confinement, épisode 2

Un petit en vrac’ pour un confinement qui est bien parti pour durer au moins 6 semaines, le deuxième à mi-chemin de la fin… Avec un peu de chance !

Côté informatique et internet ?

Côté culture ?

C’est tout pour aujourd’hui. Bon courage !

12 réflexions sur « En vrac’ en direct du confinement, épisode 2 »

  1. Nous avons également eu la sortie de AntiX 19.2 qui propose maintenant une version avec runit en système d’initialisation. Une autre distribution est en train de travailler dur pour proposer un choix d’init entre sysV, systemd et runit mais nous en reparlerons plus tard quand le développement aura bien avancé.
    GhostBSD a sorti une mise à jour mineure de son OS (édition 20.03), qui fait dorénavant pointer les dépôts sur les paquets propres à la distribution sans passer par les dépôts FreeBSD. Une correction du gui de mise à jour a été poussée dans cette version.
    Trident project vient de mettre en ligne une version améliorée de son installateur pour Void. Au programme nous avons une procédure d’installation/post-installation plus développée (nettoyage automatique des anciennes versions du noyau, mise à jour du gestionnaire de paquets avant la mise à jour globale) ainsi qu’une meilleure gestion du réseau (recours à network-manager et firewalling basé sur nftables).
    Pour faire écho à la sortie de la nouvelle Makulu on peut citer pour le fun la ExTiX 20.4 basée sur la future Ubuntu 20.4.

  2. Oui, ce n’est pas facile ce confinement, même un introverti comme moi a besoin de contacts humains. Je réalise ça maintenant.

    Faudrait que j’essaye NetBSD. J’aime bien OpenBSD mais le fait que ce soit orienté sécurité implique quelques sacrifices. Comme la suppression du mode de compatibilité Linux (il était possible de lancer un exécutable Linux auparavant) ou la désactivation par défaut de l’hyper-threading.

    Côté culture je suis plutôt thrash metal en ce moment, avec Coroner, notamment. Mais c’est pas libre par contre.

  3. Salut,
    L’utilisation du protocole afp est une bonne idée pour joindre la Freebox ! Merci pour la vidéo !!

    Il y a aussi une autre méthode en utilisant le protocole CIFS et modifiant le fichier fstab (testé sur arch/manjaro) avec l’avantage du montage automatique des volumes au démarrage de l’OS:
    – Installer cifs-utils si non installé.
    – Modifier le fichier /etc/fstab (attention à bien sauvegarder le fichier avant toute modification …) :
    //mafreebox.freebox.fr/Disque\040dur /home/[USER]/freebox cifs guest,uid=1000,file_mode=0777,dir_mode=0777,vers=1.0,sec=ntlm,x-systemd.automount 0 0
    – Enregistrer le fichier puis redémarrer.

    Bon c’est pas très propre mais bon ça dépanne ! Attention cela ne fonctionne qu’en cas de connexion anonyme (invité) sur la freebox sinon il faut créer un fichier credential avec login et mot de passe.
    pour avoir le bon uid dans un shell taper id.

    Bon confinement !

    1. Il faut remercier Baba Orhum pour l’idée d’utiliser afp en lieu et place de Samba 🙂

      Sinon, méthode intéressante, mais comme je préfère activer le montage des partages à la demande… La seule vraie solution : que le micrologiciel de la Freebox Revolution soit mis à jour pour le protocole smb2, mais je crains que ce soit pour l’an 3000 au bas mot 🙁

  4. bjr
    une question de confinement : mes parents ont un ordissimo, qui est une distri linux à leur sauce. Quelle distribution Linux permettrait à des personnes agées de s’en sortie au mieux ? on m’a conseillé Handy Linux , mais ai l’impression qu’elle st terminée
    Merci
    Cdlt

  5. Salut Fred , y vont nous faire tout un déballage sur la Mint alors que ces Ubuntu cinnamon enfaite… , Voilà pourquoi je suis passer a Arch les nouvelles bien plus intéressante et fraîche 😸 , sinon 2 bon groupes a écouté , mais suis bloquer au métal industriel en ce moment… Me suis remis a écouter Dope que je te conseille si tu ne connais pas
    https://m.youtube.com/results?search_query=Dope+groupe

Les commentaires sont fermés.