Ah, le vendredi 13… :D

Le vendredi 13 est un jour comme les autres en ce qui me concerne. Dans mon recueil de textes « Allez sans rancunes », publiées sur Amazon, voici un extrait en ce qui concerne le vendredi 13 :

[…]
En vieillissant, j’ai fini par abandonner toutes ces croyances m’ayant pourri la vie étant môme, même les croyances plus classiques, mais j’y reviendrais plus tard. Il y a cependant une croyance qui continue de me pourrir la vie et qui permet aux entreprises peu scrupuleuses de se faire des testicules en or massif : J’ai nommé le vendredi 13. Pour les paraskevidékatriaphobes, c’est un jour qui est synonyme de malheur.

Pour moi, c’est juste un jour où la crédulité bat son plein, et que les organismes de jeux légaux des différents pays utilisant le calendrier grégorien s’en mettent plein les poches. Il y a toujours des cagnottes à la somme faramineuse qui attirent les personnes ayant l’espoir que la chance, cette maîtresse infidèle, leur fera un petit cadeau.
[…]

J’ai eu un vendredi 13 des plus intéressants… Surtout sur le plan informatique.

En février 2018, un généreux donateur me fit cadeau d’une configuration informatique neuve : Ryzen3 2200G, 8 Go de mémoire, 2 To de disque avec un graveur de DVD. S’en suivirent 8 mois de galère pour que le GPU intégré soit 100% supporté, comme je l’expliquais en octobre 2018.

Il restait deux limites sur la configuration en question, déjà bien équipée : l’absence de SSD / Nvme pour le système – mais je n’avais pas encore assez de recul sur ce point pour envisager une migration en toute tranquillité – et la taille de la mémoire vive. Même si 8 Go, c’est déjà bien, avec le GPU qui en mange une partie, ça devient limite parfois.

Mon ami Baba Orhum étant venu me voir en compagnie de sa femme et de mes neveux de coeur, qui sont aussi mes filleuls, j’en ai profité pour papoter d’informatique et il m’a dit un truc du genre : « Pour un nvme ou un SSD, ça doit plus valoir trop cher en ce moment. De plus, avec la dernière mise à jour de l’UEFI de ta carte mère, tu pourrais migrer vers un Ryzen de 3ième génération… »

Je dois dire que la possibilité d’avoir un Ryzen 3 ou 5 de 3ième génération est une idée plaisante, mais encore onéreuse. Les supports de stockage à base de puces mémoires comme un nvme ou un SSD (que j’ai pu expérimenter dans mon vieux portable) me parlait plus, surtout qu’au moment où je rédige cet article, le 14 mars 2020, ils sont franchement abordables.

Allant à la recherche d’informations, une offre alléchante s’est présentée : un nvme de marque Integral Memory de 256 Go à 70€… Autant dire que pour y mettre le duo /boot/efi et /, c’était largement plus que suffisant. Surtout que je pouvais l’avoir dans une boutique de la ville où j’ai emmenagé en novembre 2019.

Baba Orhum s’est occupé de l’installation matérielle et logicielle, j’ai ainsi pu profiter de mes adorables filleuls qui n’en demandait pas tant… 😉

Je dois dire que j’ai été étonné de voir la petite taille du support de stockage, qui doit être aussi gros qu’une barrette de mémoire vive pour ordinateur portable.

Je passerai sur les détails croustillants qui sont un mélange de clonezilla (pour récupérer le système), de live CD de Manjaro (pour configurer le grub, changer les UUIDs car il ne faut pas croiser les UUIDs, étirer la partition racine sur la totalité du nvme, etc…)

Ça a fonctionné du premier coup. Comme quoi, pour les personnes qui disent qu’Archlinux est instable… Le système aura survécu à la migration d’un disque mécanique vers un nvme.

D’ailleurs, le temps de démarrage est assez intéressant. Un peu plus de 18 secondes… Dont près de 11 pour que l’UEFI se réveille et mette en route le matériel ! Il fait quoi ? Il s’étire, prend son café et va doucher ?!


fred@fredo-arch-mate ~ % systemd-analyze
Startup finished in 10.866s (firmware) + 1.690s (loader) + 3.346s (kernel) + 2.148s (userspace) = 18.052s
graphical.target reached after 2.059s in userspace

Le démarrage du système en lui même prend environ 7 secondes, dont près de la moitié pour que le noyau décide de se réveiller à son tour. Pour mémoire, j’étais dans les 35 à 45 secondes sur mon bon vieux disque dur.

Comme on le dit souvent, le Diable est dans les détails… Et l’UEFI en fait partie. Non seulement, cet espèce d’empaffé me désactive la fonction de virtualisation matérielle AMD-V à chaque mise à jour du micrologiciel, et que je dois la réactiver en retrouvant l’option qui va bien…

La surprise du chef fut que par défaut, le circuit graphique se réservait deux Go de mémoire au lieu d’un seul !

En effet, avant de configurer la valeur en question, voici ce que me donnait un neofetch :

894 Mo consommés sur un total de 5953 Mo disponibles. J’ai levé un sourcil d’incompréhension. Puis j’ai compris. J’ai pu trouver comment définir la ram dédiée au GPU, et au démarrage suivant, c’était quand même mieux.

Oui, 701 Mo consommés sur 6961 Mo disponibles. Ça allait un peu mieux. Bref, même si cela m’a coûté une certaine somme – mais moins cher qu’un nouveau Ryzen – je gagne en souplesse ne serait-ce qu’au niveau du démarrage. Il faut dire que les vitesses maximales théoriques sont un brin différentes !


fred@fredo-arch-mate ~ % inxi -Dxx
Drives:
Local Storage: total: 2.05 TiB used: 266.56 GiB (12.7%)
ID-1: /dev/nvme0n1 model: M Series NVMe SSD 256G size: 238.47 GiB
speed: 31.6 Gb/s lanes: 4 serial: 19521023551985
ID-2: /dev/sda vendor: Seagate model: ST2000DM006-2DM164 size: 1.82 TiB
speed: 6.0 Gb/s serial: Z4Z9TFGF

Oui, en gros le débit maximal théorique a été multiplié par un peu plus de quatre… Il est vrai que voir démarrer certains logiciels en un claquement de doigt, surtout ceux comme pamac qui ont leurs données stockées sur la partition racine, ça fait plaisir.

Pour les logiciels qui ont des profils sur la partition /home (qui est restée sur le disque dur), c’est un peu plus rapide, néanmoins.

Comme quoi, un vendredi 13 n’est pas forcément mauvais 🙂

10 réflexions sur « Ah, le vendredi 13… :D »

  1. bonjour

    c’est une très bonne chose que de démarrer sur un Nmve ou SSD
    de mon côté
    sudo systemd-analyze
    Startup finished in 11.837s (firmware) + 3.414s (loader) + 1.920s (kernel) + 6.712s (userspace) = 23.885s
    graphical.target reached after 1.723s in userspace

    ==> niveau firmware il faut aussi compter grub et il met du temps ( j’ai toujours la selection noyau + choix ) et la partie userspace lié au temps de la gestion carte video Nvida et la fenêtre de login

    il te reste donc pour la prochaine fois à ajouter 8Go , pour un léger gain vitesse mémoire et vidéo

  2. Ah, le réveil de l’UEFI… Je n’ai pas compté précisément, mais sur ma config (Athlon 3000G, 8 Go de RAM et un SSD de 128 Go) l’écran de login de MATE apparaît +/- 8 secondes après la fin de GRUB, alors que GRUB n’apparaît, lui, qu’au bout de presque 10 secondes après allumage.

    Avec ma config précédente datant de 2013 (Celeron G540, 4 Go, BIOS, disque dur), GRUB apparaissait au pire au bout d’environ 6 secondes. Certes, j’ai gagné sur tous les autres plans, mais le premier jour, je me suis demandé si ma nouvelle carte-mère n’avait pas un souci. ^^

    1. L’UEFI est parfois un peu paresseux… Aujourd’hui, il a mis 11 secondes à se lancer, l’empaffé. En gros, ma machine a été disponible en un peu moins de 30 secondes. Sûrement car on est dimanche et que l’UEFI voulait faire la grasse matinée 😀

  3. Chez moi Pamac s’ouvre en 2 secondes et pourtant je suis sur un Hdd de 60go avec seulement 2go de ram sur ce PC. L’OS Archlinux Runit. Free -m 176mo en noyau 5.4.24 avec cups et scanner.C’est pour dire qu’avec seulement 2go de ram mes logiciels s’ouvrent en un claquement de secondes donc si je met 16 go de ram la dessus ça n’ira pas plus vite ça permet juste de compiler plus rapidement ou faire des jeux

    1. Je ne pense pas que le système d’init influe outre mesure sur les temps de chargement des logiciels. Ensuite, tout dépend des goulots d’étranglement de ta configuration.

      16 Go, ça peut être utile pour des logiciels gourmands en ressources, style retouche photo, vidéo, audio, machines virtuelles… Et vu que je virtualise pas mal…

  4. Coucou fred,
    C’est une bonne chose cette migration, perso je n’ai pas d’autre choix que d’attendre un peu :/
    Concernant le retour de systemd-analyze, avec mon HDD Western Digital qui tourne depuis fin 2016 ça donne :
    Startup finished in 14.026s (firmware) + 10.982s (loader) + 3.711s (kernel) + 28.378s (userspace) = 57.099s
    graphical.target reached after 26.422s in userspace

    Temps de démarrage ? Sensiblement similaire à ton HDD…

    Quant à la RAM, 8Go ne me convient plus je swap souvent avec les jeux… Là j’ai firefox et Steam ouvert :

    Attention à la marque SEAGATE, perso le HDD qui me servait pour Win10 m’a claqué dans les doigts avec 5 secteurs défectueux (critique) en septembre dernier. HDD acheté en même temps que le WD – fin 2016 – qui fait tourner Manjaro et qui était globalement moins utilisé. Je l’ai toujours pas remplacé et je me passe bien de Win10 excepté pour certains jeux auquel je ne peux plus jouer… :/

    L’UEFI m’a jamais posé de soucis (si ce n’est que je me perd un peu dans les menus des fois)… Là dessus je préfère le BIOS ou l’EFI qui sont en semi-graphique…

    Passe le coucou à Baba de ma part 😉
    À la prochaine !

    1. J’avais un temps de démarrage comparable au tien avant la migration. D’ailleurs, que je passe à un ssd ou un nvme, le temps de démarrage se serait pris une claque identique 🙂

      Pour les disques durs, chaque marque a su ses périodes de gloire et de merde. J’ai eu des disques défectueux dans chaque marque principale depuis que je suis sur PC, donc un petit quart de siècle 🙂

      La ram est parfois limite, surtout quand j’ai besoin d’avoir plusieurs tâches lourdes en parallèle.

      En ce qui concerne Baba, c’est fait !

  5. Bonne chose d’être passé sur un NVMe ! dommage que t’en aies pas profité pour faire une install d’Arch chiffrée.

    Sinon, niveau matos, plus que la RAM, la priorité ne serait-elle pas un nouvel écran ? ça doit être vraiment pénible le 1366×768…

Les commentaires sont fermés.