Après la nécessaire rationalisation des distributions, au tour des environnements de bureaux ?

Dans un article longuement commenté, j’exprimais mon point de vue sur la surcharge pondérale en terme de nombre de distributions dans le domaine bureautique.

Mais il n’y a pas que dans ce domaine qu’il y a une surabondance d’offre qui fait que l’on tombe plus ou moins facilement sur des produits qui manquent de finition.

Il y a un exemple parfait de ce manque de finition avec la réinvention de l’interface Metro de MS-Windows 8 via le projet « The Shell » dont j’ai parlé dans l’épisode 19 des pitreries du libre.

Il y a d’autres projets, et si on reste sur les projets « à peu près complet », on a, par ordre alphabétique :

Soit 9 environnements qui sont d’une inventivité monstre dans le domaine de l’ergonomie générale… Il suffit de voir l’épisode 17 des pitreries du libre où je me concentrais sur les 5 principaux, nés parfois sous un autre nom entre les années 1996 et 2000.

J’aurai pu rajouter des projets volontairement fonctionnel sur une seule plateforme comme feu-Unity. Mais est-il besoin d’avoir près de 10 environnements de bureau différents, dont la logithèque native est parfois des plus restreintes.

Au moment où j’écris cet article, le 7 février 2020, LXQt n’a pas d’éditeurs de texte de base ou de calculatrice développé par le projet. Oui, je sais, ce n’est encore qu’une version 0.14 (datant de janvier 2019), mais c’est dommage.

On est face à un manque de maturité qui est dommageable. J’ai parfaitement conscience que développer un environnement assez complet est d’un autre niveau que de se limiter à utiliser un outil pour créer une image ISO de distribution…

Mais il est vrai que certains projets ne gagneraient pas sur le long terme à se rapprocher voire fusionner. Cela serait sûrement laxatif à faire… Mais ce serait nécessaire pour offrir une interface utilisateur complète et finie au lieu de devoir jongler entre les logithèques d’environnements proches pour avoir quelque chose d’utilisable.

45 réflexions sur « Après la nécessaire rationalisation des distributions, au tour des environnements de bureaux ? »

  1. Bonsoir,
    Il y a aussi LXQT,LXDE mais aussi Enlightenment que j’ai put utiliser sur une Mandrake de 2000 c’était plutôt pas mal avec de superbes effets sur mon P3 à 500 mghz. j’ai bien envie de tester la dernière version en date pour voir si il a évolué!!!
    Et flubox hyper minimaliste!!! pour avoir le menu fallait faire un clic droit ou gauche!!
    Mais c’est certain,si l’on n’aime pas la diversité mieux vaut passer son chemin,moi j’aime tout tester et je me fout après tout qu’il y en ai autant!!j’adore cultiver la différence au grand dame de certain,je suis peut être un ringard mais tant pis!!!!

  2. Ben tout dépend comme on le prend,en l’état pour moi c’était un environnement comme un autre,sauf qu’il n’y avait pas grand chose sur le bureau et ou moins le pc n’était pas ralenti par des tas de gadgets

    1. Sauf qu’un gestionnaire de fenêtres, c’est le minimum syndical. L’environnement de bureau y rajoute une palanquée d’outils natifs histoire de ne pas avoir à chercher durant une heure un éditeur de texte basique, une calculatrice, un émulateur de terminal, un gestionnaire de fichiers, etc.

  3. Bonjour,

    Quand tu parles de fusion, je ne peux que penser aux deux voisins que sont Xfce et Mate. Sincèrement, quelle différence fondamentale y a t’il entre ces deux environnements ? Les deux ont perdus des mois à faire un portage gtk3. On a l’impression de voir un vrai gachis.

    Par contre pour avoir un vrai support 4k, ça ne se bouscule pas au portillon. Clairement on a Plasma et Deepin. Pour Gnome, c’est encore «officieux», il faut activer la prise en charge avec le dconf editor comme fonctionnalité expérimentale. Ça marche correctement depuis la 3.34 seulement. Cinnamon l’aura dans sa prochaine version, à tester. Pour les autres, point de salut !

    1. Fusionner les deux environnements légers que sont Xfce et Mate serait une bonne idée en effet. Les deux bases de code doivent être cependant assez éloignées pour qu’une fusion se fassent sans passer au minimum 6 mois pour qu’une première version utilisable soit disponible.

      La 4K ? Pourquoi pas, mais quelle est la proportion des écrans 4K dans la vie courante ? Je n’en ai jamais croisé en dehors des écrans de téléviseur.

      1. Autant être prêt avant que ça ne se généralise, car les prix sont en constante baisse. C’est d’ailleurs souvent le soucis, avec une prise en charge des technos trop tardives ; et après tu entends les plaintes comme quoi ça perce pas. Sauf que la 4k ne dépend pas d’un driver proprio ou autre, donc pas d’excuses.

        Avec un 28′ 4k, tu peux facilement mettre 4 applications par écrans ça équivaut à un 14′ en 1080p. Et bien sous Gnome nativement, tu peux pas, c’est seulement 2, à droite et à gauche. Sous Deepin, il gère bien, mais le multi-écran laisse à désirer. Pour faire simple, le seul DE à bien gérer le multi écran 4K, c’est KDE Plasma.

        Personnellement, j’en ai chié cette année a tester et essayer de configurer des DE en 4K. Fallait être motivé pour rester sous Linux. Surtout que sur d’autres systèmes, c’est véritablement Plug & Play. Une fois les écrans configurés, pas besoin de faire le point applis par applis, comme par exemple Firefox où tu dois aller dans about:config gérer les DPI des polices etc…

        1. J’ai vu un des premiers prix chez Boulanger, on est dans les 240€ pour un 28 pouces en 4K. Ça baisse, mais c’est encore gros près de deux fois mon budget alimentaire mensuel 🙂

          Donc abordable, soit, mais pas pour toutes les bourses.

  4. Coucou, Fred,
    Donc dis moi ce que tu veux car j’admets ne pas te comprendre. En faite si je pige bien, tu dis qu’il y a trop de DE (environnement de bureau) , c’est vrai qu’il y en a beaucoup, en vrai on peut dire merci à redhat et gnome pour ça c’est eux qui ont foutu la merde avec gnomeshell puisque Unty, Cinamon,… sont de forks de ce DE et que Mate à été fait pour compenser le manque et la disparition de gnome2.

    Donc si on prend ceux qui sont là depuis pratiquement le début, ça nous en donne que trois; XFCE, Gnome, KDE.

    Ma question, c’est lequel garderais tu? Je pense pas KDE car tu en es allergique, pas Gnome car trop lourdingue ou tactile, pas XFCE car ??? , mais Mate. Donc tu fais partie de ceux qui justement sont sur un DE type secondaire (par rapport aux mastodontes Gnome et kde) mais qui demandent de réduire le nombre de DE.

    Je pense que si on réduite aux deux mastodontes, tu ne serais pas contents et tu t’y retrouverai pas, je me trompe? Le voisin lui est sous lxde, il serait pas content non plus… ect… Bref, comment ferai tu et qui garderai tu pour en réduire le nombre de DE?

    A moins que je n’ai pas compris.

    Par exemple, windows est bien car il n’y a qu’une interface, c’est bien, enfin non, pas pour moi car je ne me retrouve pas dans l’utilisation de l’interface de windows, je le trouve bordélique et compliqué (un comble pour un kdeiste) et je trouve donc que l’abondance de DE dans notre OS est une bonne chose.

    Bien amicalement

    1. La merde en 2011, c’est le duo Unity et Gnome Shell qui l’a provoqué. Gnome Shell a été modifié dans un premier temps avec les MGSE puis cela a été Cinnamon. Cf cet article d’octobre 2015 : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=13500

      Pour Mate, c’est Perberos qui a lancé le projet Mate en juin 2011.

      Xfce pourrait être un choix intéressant, mais sa logithèque native est un peu plus restreinte que celle de Mate, et secondaire ? C’est juste la continuation de Gnome 2. D’ailleurs quid de la session « Gnome Classique » proposée par RedHat pour sa RHEL et éviter un trop changement comme celui de Win8 à l’époque ?

      Lxde est moribond, les efforts de développement sont désormais orienté en quasi-totalité sur LXQt.

      Les environnements sont désormais matures, quel intérêt d’en créer de nouveau ? Le quintet Cinnamon / Gnome Shell / KDE Plasma / Mate-Desktop / Xfce comblent au moins 95% des besoins de la plupart des personnes.

  5. Les environnements de bureau c’est comme les voitures il y en a trop de modèles et de marques, on ne sait plus lequel choisir. Je préférais les années 80 en Allemagne de l’est on n’avait que des Trabans avec 4 couleurs au choix ; le noir, le blanc, le gris clair et le gris foncé. Là au moins on était heureux. Maintenant c’est la chienlit comme disait le grand Charles.

  6. Bonsoir,
    Ce qui est triste, c’est que suite aux choix de Gnome 3, il y a ait eu tant de projets différents pour faire du Gnome 3 avec une interface classique. Chacun à sa sauce. Linux Mint qui propose Cinnamon. Elementary avec Pantheon. Solus qui lance Budgie. Deepin qui fait son propore DE. J’oublie qqn ?
    Parce qu’1 DE utilisant les technologies de Gnome 3 et destiné exclusivement à l’utilisation en tant que machine de bureau, ça aurait été utile. Mais 5 ou 6 différents pour la même chose…
    Et j’oublie encore tout le boulot qui est fait au niveau des extensions destinées à donner à Gnome une apparence d’interface de bureau classique genre MacOS ou Windows. C’est ce que fait Zorin (assez bien d’ailleurs). C’est le choix que j’ai fini par faire (Gnome avec Dash to Panel et Arc Menu).
    Tout ça nous fait bcp d’efforts pour aboutir à peu près au même truc. Ensuite qu’on ne vienne pas nous emm… avec les désirs de personnalisation de l’utilisateur. Parce que si je prends Cinnamon (ce que je connais), c’est pas si compliqué de mettre le tableau de bord en haut et d’ajouter un Dock, et se donner un petit look à la MacOS ( http://www.jetestelinux.com/un-dock-pour-linux-mint-18 ou http://blog.windhoek24.com/install-cairo-dock-linux-mint-16-or-higher/ ). Pas besoin que qqn lance un nouveau DE juste pour ça.

    (Et au passage, même si j’utilise Gnome maintenant, je maintiens que l’idée de faire un DE pour tous les écrans, du smartphone jusqu’au PC de bureau, c’était une connerie)

    Cette dispersion des moyens, elle se voit concrètement. J’ai une utilisation très orientée « bureautique ». Je tiens à mon petit carnet d’adresses, mes e-mails, mes calendriers. Bon, avec Gnome, c’est bon, je clique sur l’horloge et le calendrier qui s’affiche est synchronisé avec mes calendriers, ceux que j’ai enregistrés dans Evolution. Pratique. Mais impossible dans Cinnamon. Ben ouais, Linux Mint doivent apparemment refaire tout un taff par rapport à ce que propose Gnome, ils peuvent pas tout refaire. Alors l’intégration des agendas, à l’horloge du tableau de bord, tant pis.
    Vous voulez faire un clic droit sur un fichier et choisir l’option « envoyer en pièce jointe » avec Evolution ? Sur Gnome ça marche. Sur Cinnamon aussi. Mais pas sur Mate. Pour Deepin, Budgie et Pantheon, je sais pas.

    Alors voilà, je lis qu’il y en a qui essaient de maintenir Unity…

    Ouai, je râle un peu comme Fred Bezies, mais je me pose des questions sur le sens des priorités.

    – KDE
    -LXQT
    – Xfce
    – Gnome
    – Cinnamon
    – Mate

    Avec ça, ça fait déjà bcp. On couvre toute une gamme. Et c’est vrai que, comme je l’ai lu dans un commentaire plus haut, s’il y avait moyen de faire converger les projets Mate et Xfce, ce serait pas mal… Rêvons un peu.

    1. Sur le nombre d’environnement basée sur les technologies de Gnome Shell, c’est vrai qu’il y en a un brin trop. 50% environ ? 🙂

      La personnalisation, ça se résume souvent à changer le fond d’écran, et puis c’est tout 🙂

      Les outils Gnome sont conçus pour fonctionner avec Gnome. Pour ta conclusion, je suis d’accord. Mais ce n’est pas « linuxiennement correct » de le dire !

    2. Sur Mate, le clic droit, envoyé à fonctionne et ouvre chez moi la fenêtre d’envoi de Thunderbird.
      Cependant c’est une fonction polyvalente qui permet d’envoyer une image iso au graveur, un fichier en courriel ou sur un lecteur amovible.

      1. Chez toi ça marche avec Thunderbird mais pas avec Evolution.
        Comme chez tout le monde.
        Et si ma mémoire est bonne, le « ça marche », ça veut dire que ça ouvre juste une fenêtre avec un nouveau message et la pièce jointe, sans avoir accès au carnet d’adresses de Thunderbird (à moins d’avoir déjà lancé Thunderbird avant).

        Et pour répondre à Fred, oui les outils GNOME sont faits pour fonctionner avec GNOME. Mais tous ces DE utilisent des technologies GNOME. Si je prends Cinnamon, on a plein d’éléments qui sont repris tels quels (le terminal, le calendrier etc). Et il y a d’autre trucs qui se basent sur ce qu’à fait GNOME. Cinnamonnont développé leur propre gestionnaire de fichiers, mais Budgie, par exemple, garde Nautilus.

        Alors je ne reproche pas à ceux qui développent Mate ou Cinnamon que tel ou tel truc ne marche pas ou ne soit pas présent. Mais rendons-nous compte que cette dispersion des efforts a un prix.

        Et je souligne que les exemples que je donne ici sont des choses basiques, simples. Sur un PC, manipuler un calendrier ou envoyer un fichier par e-mail, c’est du B-A-BA. Enfin, ça devrait l’être.

        1. Je n’utilise pas Evolution qui est une usine à gaz. Cinnamon, c’est à mi-chemin entre le gestionnaire de fenêtre et l’environnement complet.

          Mate a repris le code de Gnome 2 pour le rendre compatible avec gtk3 et lui assurer un avenir.

          « Et si ma mémoire est bonne, le « ça marche », ça veut dire que ça ouvre juste une fenêtre avec un nouveau message et la pièce jointe, sans avoir accès au carnet d’adresses de Thunderbird (à moins d’avoir déjà lancé Thunderbird avant). »

          Ce n’est pas complètement faux. Il est vrai qu’il manque un Evolution intégré dans Mate pour que la fonctionnalité travaille avec le carnet d’adresses.

          Quant à l’agenda, j’en utilise un en ligne. En local, bof 🙂

        2. Oui ça ouvre la fenêtre nouveau message, pour le carnet d’adresse il est accessible dans la barre menu, outil, ou bien avec le raccourci CTRL+MAj+B. Donc on dispose bien du carnet d’adresse.
          Ensuite je n’ai jamais utilisé Evolution, mais pour moi, le menu contextuel devrait ouvrir le logiciel de mail par défaut.

          1. « mais pour moi, le menu contextuel devrait ouvrir le logiciel de mail par défaut »
            Pour toi. Mais dans les faits, ce n’est pas le cas.
            Et on en revient à ces histoires de dispersion des efforts. Celui qui développe un soft de messagerie, devrait aussi développer un plug-in « send-to » pour Nautilus, Nemo, Caja, Thunar, etc.
            Ou alors on peut regarder ça du côté de ceux qui développent les DE et se dire que s’ils proposent leur propre gestionnaire de fichiers, ils devraient veiller à ce que la fonction « send-to » fonctionne avec n’importe quel client e-mail. Mais est-ce que les développeurs de Mate, par exemple, ont les capacités de gérer tout ça ?

            Et on touche à l’éternel problème de ces histoires de dispersion du monde du libre. Proposer un projet à un moment précis, c’est une chose. Mais assurer le suivi, veiller à ce que le projet continue d’être fonctionnel par la suite, veiller à ce que le logiciel concerné interagisse avec d’autres logiciels ou qu’il fonctionne dans divers environnements, c’est une autre paire de manches.

  7. Je rigole. Depuis Slint64-14.2.1:

    didier[~]$ session-chooser
    Usage: /usr/bin/session-chooser
    Available desktop sessions:
    LXDE
    blackbox
    fluxbox
    kde-plasma-safe
    kde-plasma
    mate
    ssh
    twm
    wmaker
    xfce
    The session is currently set for didier to mate
    didier[~]$ su
    root’s Password:
    root[/home/didier]# login-chooser
    Usage: login-chooser
    Available login managers:
    text lightdm lxdm kdm gdm
    Short descriptions:
    text: Login in text mode, in a console. From there, you
    can type « startx » to start a graphical session.
    lightdm: Light Display Manager, accessible with speech.
    lxdm: LXDE Display Manager.
    kdm: KDE Display Manager.
    gdm: GNOME Display Manager, fully accessible with speech.
    Login is currently set to text mode.
    root[/home/didier]#

    Bon, je ferai un peu de ménage dans la prochaine version 😉

  8. Il y a un truc qui ne colle pas. Tu parle de logithèque comme ayant un rapport avec le shell du DE. Par ce que tu ne fais que parler des shell.
    Me vient à l’esprit une question alors: pourquoi devoir recréer des applications pour un shell (exemple xfce) ?

    KDE Plasma est le shell le plus modulaire existant à ce jour dans linux. Tu peux lui donner l’apparence d’un Metro, un macos, un unity, un windows7 et surement d’autres.
    KDE Plasma façon macos: https://www.youtube.com/watch?v=kotYskfykl0
    KDE Plasma façon Unity: https://www.dedoimedo.com/computers/plasma-look-like-unity.html (désolé c’est pas une vidéo)

    On pourrais aussi parler de comment interagissent les applications avec le DE-shell.
    Pourquoi ne pas non plus parler des différences entre gestionnaires de fichiers ? Après tout, c’est quelque chose que nous utilisons tout le temps.

    Il serait aussi intéressant de voir un truc auquel personne ne prête vraiment attention, c’est la partie gestion d’impression via la boite de dialogue d’impression qui n’est généralement pas unifiée.

    Sur ces points, il est obligatoire de se baser sur le framework, c’est à dire GTK/QT. Et là on va se rendre compte qu’il y a aussi pas mal de ressources gâchées.

    Finalement, je suis devenu gros KDE-iste. L’environnement m’offre la possibilité de régler beaucoup de choses au contraire de Gnome ou dès qu’on veut un truc précis, il faut passer par dconf.

    Une dernière chose, pourquoi n’utilise tu pas kdenlive pour faire des vidéos avec des transitions animées et un peu de montage ?

    1. KDE ? Le machin qui oblige à l’utilisation de KDE Connect pour récupérer les données d’un téléphone portable ? 🙂

      Sinon, un environnement digne de ce nom a une logithèque minimale, ce qui entraine des redondances à terme.

      Pour le dernier point, je n’ai que rarement besoin des transitions, et j’utilise Kdenlive pour que l’encodage se fasse en utilisant le GPU de mon Ryzen3.

      1. Bonsoir fred,
        Désolé mais moi j’utilise KDE depuis le début et avec plusieurs version et en aucuns moment je n’ai eut besoin d’utilisé KDE connect je n’ai jamais renvoyé de données perso,et j’adore cette environnement car on peut jouer avec et lui donner l’allure souhaite avec plusieurs activités avec des icones énormes si je le souhaite et bien plus, mais c’est certain faut avoir du répondant sinon cela ralenti pas mal le pc,tu vas dire normal vu qu’il y aussi lourd qu’un éléphant.

          1. Et bien, pourtant KDE Plasma est plus light que gnome-shell en ram.

            Ensuite, il les comparaisons entre Gnome et KDE Plasma sont toujours mauvaises.
            Il faut comparer les composants d’un DE. Et puisque Gnome en a moins, il est vite aisé de présumé que si KDE Plasma était amputé des composants que gnome n’a pas, il serait plus rapide.

            Moi je n’aime pas Gnome car trop interface tactile à mon gout et il faut trop s’en remettre aux extension pour améliorer le DE.
            Mate fait trop DE d’un trop révolu. C’est un peu le DE de l’aire windows XP.

            KDE Connect est là pour avoir l’accès au son smartphone pour y lire sms, photos, fichiers.
            Et même en utilisant GSConnect dans Gnome, il faut KDE Connect sur le téléphone.

            D’ailleurs une lettre ouverte de devs aux distro leur demande de ne plus « thèmer » Gnome: https://www.omgubuntu.co.uk/2019/05/open-letter-stop-gtk-theming-distros

  9. Salut Fred,
    Question : tu as une idée de la taille des équipes qui développent les environnements ? Histoire d’avoir une première approche de la « force de travail » qui est accordée à ces projets.

    Bizarrement, sur ce point, je serai tenté de dire que c’est pas si mal d’avoir moult environnements différents, non ?
    (Je crois comprendre ton point de vue qui est qu’en l’état actuel des choses, ça ne fait que fragmenter encore plus les équipes).

    Mais si on reprend l’idée de ton dernier post et que l’on réussisse à écrémer les distros : on pourrait concentrer des forces sur quelques distributions et faciliter le raccordements aux environnements.

    Dans un monde idéal, j’aime imaginer un environnement installable comme un simple paquet complémentaire avec un mode de fonctionnement :
    1- une grosse équipe « officielle » qui gère le « coeur » de la distro (et 1 environnement préconisé)
    2- Des équipes autonomes qui gèrent leurs « environnements »
    Au final, t’installe ta distro, tu choisis quel environnement tu veux…et en avant Guingamp !

    Après libre aux aventuriers d’installer un environnement moisi et qu’ils sont contents avec…pourquoi les empecher.

    Mais bon, j’imagine que ce type de projet a déjà été envisagé et qu’il a fait un beau bide…les routes, les pavés, les bonnes intentions…tout ça tout ça !

    1. Le logiciel libre se focalise sur l’éthique etc….
      Si on regarde, le kernel est identique à chaque distrib. Vient ensuite la base qui est déjà disparate selon les distrib. Tu as celle avec systemd ou initV par exemple.
      Celles qui décident que tel ou tel fichier de config devrait se trouver à tel ou tel endroit pas rapport aux autres.
      Celle qui décident d’apporter plus ou moins de support hardware avec des blob binaires fermés.
      Puis tu as celle qui utilisent wayland ou xorg.

      Vient ensuite les environnements de bureau.

      On dépense déjà pas mal d’énergie pour faire quelque chose qui tient la route de toute cela.

      Regarde, un développeur qui veut distribuer sont soft doit faire un paquet rpm, deb, pkg.tar.xz, tar.gz pour les plus connus.
      Chaque format à ses propre conditions et contraintes. Ca demande dès lors beaucoup de temps.
      C’est pour cette raison que bien souvent le mainteneur n’est pas le développeur.

      A force de réinventer la roue en pensant pourvoir faire mieux, on fait mal car on disperse les ressources humaines.

      Pourquoi les personnes qui pensent pouvoir faire mieux ne prennent-elles pas l’option d’améliorer l’existant au lieu de toujours repartir d’une feuille blanche ?

      Je ne vois que deux possibilités:
      1. le refus bête, absurde et con des dev en charge des outils de packaging de faire des changements.
      2. l’égo

  10. Bonjour,
    Je suis fan de Cinamon, que j’utilise depuis le début, mais en vrai seul Gnome devrait subsister avec des versions light ou full.

    Le reste, n’a que peu d’intérêt.

    1. N’a que peu d’intérêt ? Il est vrai que l’on peut mettre Gnome sur des machines qui ont grand maximum 4 Go de mémoire installée…

      « Tout ce qui est excessif est insignifiant » (Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord)

      1. Haaaaaa le voici le commentaire de mauvaise fois 😀

        Si t’es avec 4gb de ram, tu es avec un pc qui avec l’age est devenu un terminal.
        Tu viens toujours avec cet argument là. Mais on en parle des applications qui réclament elles aussi plus de ram qu’avant ou ca se passe comment ?

        Alors, je vais te parler franchement. Tu nous casse les couilles avec ton argument du peu de ram!!!
        Si t’as 4gb de ram, t’es sur une veille machine. Tu veux que je te fasse une vidéo de ce que ca donne en perf ce genre de machines ?
        J’en ai et c’est de la merde en barre. Tu démarre LibreOffice, ca te prend 20sec.
        Et y a tout qui rame dessus. C’est pas une putain de question de taille de la ram. C’est l’ensemble. Le cpu, la vitesse du bus de la cm, etc….

        Alors t’es gentil, mais là, arrête de nous bourrer le mou avec tes 4gb de ram.

        Chez dell tu peux avoir des machines avec 4gb de ram et ce sont des I3 en cpu voir des truc encore moins puissant. Va donc bosser sur ce genre de machine autrement qu’en mode terminal, amusement garanti.

        Faut vivre avec son temps aussi hein. Et si tu me sort l’argument du budget, écoute mon coco, si après 10ans tu ne sais pas mettre à jour ton matos avec ne serait-ce qu’avec un bête pc à 500 boules, alors ne fait pas d’informatique.
        Lorsqu’on achète un pc on sais qu’il faudra le changer après X années. C’est pas un lecteur dvd de salon qu’on achète hein. Donc on prévois de s’arranger pour économiser.(Tu nous sera gré de ne pas venir nous citer ta situation personnelle une énième fois)

        Au passage le gain technologique de changement de pc tout les 10ans n’est pas négligeable.

        J’ai ceci https://www.notebookcheck.biz/Critique-du-Acer-Aspire-7738g.25128.0.html avec une KDE Neon dessus. Ce laptop a 10 ans et mon fils aîné y regarde ses cours vidéos sur le C++ et rédiger son code avec Clion.

        1. Merci pour le pavé et le côté paternaliste dans tes remarques. J’ai un portable qui n’a qu’un T4200 et 4 Go de ram sous Manjaro Mate mais qui a la chance d’avoir un petit SSD pour lui donner une coup de fouet.

          Sur le plan des remarques paternalistes, je te dirai simplement ceci : bonne journée et bisous sur les fesses.

          1. Haaaa, merci. Mais les as-tu trouvé douces ? xD

            Sinon, j’ai un vieux sony vaio avec xfce (4.6 ?) qui traîne. Je peux aussi aller le rechercher et le booter et dire que « ouais mais les DE actuelle c’est d’la merde ça prend pas en compte la ram de mon vaio ».
            Et quant je dits vieux, c’est vieux. Le truc à entre 15 et 18 ans.

            Tu ne fait pas preuve de bon sens dans ton argumentaire.
            Savais-tu que tout es compilés pour un support multi cœurs et que sur de vieux pc cela va avoir un impacte négatif sur les performances ?

            Donc même si on prenait le parti de faire des DE pour des pc avec 4gb de ram, rien que le fait que cela soit de vieux pc, tu as un impact de performance rien que à cause de la manière dont sont compilé les les applications et libs pour le multicore/threading.

            Les smartphones qui sortent actuellement sont déjà avec 4gb de ram. Et je ne parle pas ici de smartphone haut de gamme. milieu/bas de gamme.

            Si je prend un bête hello world compilé avec un compilateur de maintenant et un d’il y a 10 ans, et bien oui t’aura hello world d’afficher, mais leur occupation en ram sera totalement différent.

            En 2019/2020, on ne fait pas des DE pour utiliser moins de mémoire, on faire des DE qui reste sur un vieux mode fonctionnel un peux à la manière des gens qui restaient sous XP ne voulant pas de Seven et ses nouvelles manières de faire.

            Mate n’a pas été fait non pas par ce qu’on ne voulait pas de GTK3. Il a été fait par ce que les gens ont refusés la nouvelle manière que Gnome à mis en place pour utiliser le pc.

            Chaque lib contient plus de code et ce code tu le charge en mémoire. Plus de lignes = plus de bloc mémoire utilisés = plus d’occupation mémoire.

            Et au fil du temps, même mate prend plus de ram que le vieux gnome 2. je parie que xfce 4.19 prend lui aussi plus de ram que le 4.6.

            Au passage, avec KDE plasma 5 je suis à 200mn de ram utilisé. Avec tout les modules greffés dans kde plasma je dois être à 500mb. Et tout services sur la machine je suis à environ 800mb.

            Je pourrais aussi dire que les browser ne prennent pas en compte les pc avec 4gb de ram.
            Firefox 1 onglet et 8 extensions c’est 500mb de ram.

          2. Pour ta première question, j’ai encore des poils coincés dans les dents 😀

            Le multicoeur est assez ancien maintenant, ça fait quoi, 8 à 10 ans minimum pour les premiers dual-core ? Il est vrai que sur le matériel dont tu parles, ça ralentirait pas mal.

            En 2019/2020, des ergonomies comme celle de Xfce – qui s’inspire de celle de MacOS – ou celle de Mate (un brin plus hybride) sont des grands classiques qui ont fait leurs preuves, loin des expérimentations foireuses comme celle de l’interface Metro de MS-Windows 8.

            Gtk3 est plus gourmand que gtk2, et le port vers Wayland se fait par partie. Donc plus de code à gérer.

            Les logiciels sont devenus hyper gloutons en terme de mémoire, et les navigateurs web ne sont plus des simples afficheurs de pages web depuis longtemps. C’est tout juste s’il n’y a pas un module pour piloter la cafetière 😀

  11. Donc, on est bien d’accord que l’argument de la mémoire de 4gb pour un DE perd de sa substance (ou valeur c’est aux choix) lorsqu’on met en corrélation la l’accaparation de la ram par les applications et les browser pour la plus grosse partie.

    Pour ce qui est de metro personne ne te contredira là dessus. Mais je parlais de Seven. Pas de metro. Donc un petit peu hors sujet.

Les commentaires sont fermés.