En vrac’ de fin de semaine…

Ultime en vrac’ dominical pour 2019. Finissons l’année en beauté.

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

Rien qui me parle cette fois. Désolé !

Petit cadeau de fin d’année, car il faut bien se foutre de la gueule du logiciel libre !

Bon week-end et vous connaissez la phrase habituelle des fins d’années ! 🙂

19 réflexions sur « En vrac’ de fin de semaine… »

  1. Concernant le vote des équipes Debian, au moins on ne pourra pas reprocher à ces gens là de ne pas s’ouvrir à d’autres choses que celles dont ils s’occupent, on avance, on avance c’est une évidence :-).
    On ne dira rien ni sur Frost ni sur Feren c’est l’écume des jours qui passent.
    La Calculate çà fait plaisir à Adrien, il est tout fou en ce moment 🙂 par contre quand on regarde la mappemonde des utilisateurs de la distribution on n’en voit qu’une quinzaine en France !
    Mon Anarchy tourne toujours au poil sur mon notebook comme les 6 autres distributions installées à côté, je mets tout ce beau monde à jour régulièrement et toujours aucun souci.
    Je me suis paluché les 8550 options de NixOS pour compléter mon fichier configuration.nix et j’avoue que cette distro est bluffante de simplicité pour un usage quotidien.
    Je signale aussi à Tonton que la GhostBSD c’est toujours le pied même si j’ai quelques soucis d’affichage avec des trous d’image par endroits et par moments 🙂
    Bonne fin d’année 2019 à tout le monde et à bientôt en 2020.

  2. le résultat du vote est là:
    https://vote.debian.org/~secretary/gr_initsystems/results.txt

    il y a eu répartition sur toutes les optons suivant le désir de chacun
    et c’est ce choix qui a été retenu
    Option 2 « B: Systemd but we support exploring alternatives »

    cad dans le détail , ceux qui souhaitent avoir ( en experimental ) un autre init doivent tout gérer au niveau de leurs packages , sans interférer avec systemd

    nous avions eu une petite équipe dans manjaro qui s’occupait d’un autre init , ils ont arrêté de faire des modifications par rapport au flot continu de systemd , et préféré faire une version artix.

    Debian va sans doute lui aussi rencontrer ce problème avant d’effectuer la séparation.

  3. Il y a deja Devuan. Les distributions tirée d’une distribution mère et a qui ont retire systemD pour mettre un autre init ce sera jamais simple. Les gens qui ne veulent pas de systemD il y a deja le choix en distribution, genre Calculate. Le problème c’est que meme si elle est legère en ram grace a l’absence de systemD elle tire sur le processeur. Apres avoir fait le tour de quasi toutes les distributions depuis 2014 la conclusion est que il n’y a rien de meilleur qu’Archlinux et Debian Sid. Et pour les DE leger qui ont fait leur preuve: Lxde et Enlightenment.

    1. Avec les machines récentes plus puissantes, les distributions et les environnements plus lourds sont plus faciles à digérer 🙂 le débat sur la « légéreté » est de moins en moins d’actualité.
      Pour éviter systemd on peut aussi prendre une Slackware (sysV init), une Void Linux (runit) ou une Obarun (S6) ou alors migrer sous BSD 🙂 Calculate, outre le fait qu’elle soit d’origine soviétique ce qui ne m’inspire pas du tout, reste conservatrice comme sa mère Gentoo, et son gestionnaire de paquets je n’en parle même pas tellement il est lent (sans le comparer à cards celui de la NuTyX sinon il est battu d’avance 🙂 )
      Côté environnements de bureau, les légers comme LxQt, LxDe, Enlightenment, OpenBox, sont encore loins d’égaler leurs grands frères (Plasma, Gnome et dérivés Maté-Cinnamon-Budgie, Xfce) qui sont bien plus complets et graphiquement plus aboutis. Ils sont par contre parfaits pour des petites configurations.

  4. Concernant la calculate linux je ne sais pas si tous les utiliateurs s’inscrivent sur la carte.

    Par contre c’est une distribution qui gagnerait à être connue : en rolling release depuis plus de 3 ans et seulement deux réinstallations : l’une pour changement de disque dur (à titre préventif) et la deuxième il y a peu pour une énorme erreur perso (le fameux problème bien identifié qui se situe entre la chaise et le clavier et utilisation intempestive de la commande rm pour faire de la place sur la partition raçine).

    Plus sérieusement pour qui cherche un kde hyper réactif le tout avec une stabilité à la gentoo sans compilation c’est une distribution à essayer (existe aussi en version gnome et autres).

    1. Calculate est une rolling confidentielle basée sur du gentoo précompilée. Autant dire plus que nichesque.

      Le rm sur la partoche racine, je connais. Quant à la stabilité de Gentoo, cela rime parfois avec des versions plus qu’obsolètes de certains logiciels ou environnements. Combien de temps avec que Mate 1.18 (ou 1.20) n’arrive sur Gentoo alors que les autres distributions le proposaient depuis des semaines, voire des mois ?

      1. Tonton on ne dit pas obsolète on dit conservateur/trice 🙂 Sinon je suis d’accord avec toi Calculate est une distro de niche pour un poignée de geeks (mais je respecte naturellement ses utilisateurs à partir du moment où ils y trouvent leur bonheur d’un usage quotidien et serein de la distribution) et je sais de quoi je parle j’ai utilisé Gentoo pendant 3 ans à en casser ma machine à force de compiler pendant des jours et des nuits 🙂

      2. Que la distribution soit confidentielle je suis bien d’accord, par contre le système est bien stable et hyper réactif, on sent que les développeurs ont trouvé la formule magique pour tout optimiser / compiler aux petits oignons.

        Concernant le gestionnaire de paquets… c’est sûr il y a mieux et on préfèrera la ligne de commande.

        Ma machine date de début 2011, certes avec un quadcore Phenom 955 black edition mais en 20 ans de linux je n’avais jamais eu un kde aussi rapide.

        Après faut il balancer les logiciels / environnements sans faire un minimum de tests ? Je préfère attendre 2 semaines ou 1 mois voire plus, histoire de n’avoir aucun emmerde car mon PC me sert aussi d’outil de travail (gestion association sportive) et que j’ai passé l’âge de me faire des frayeurs parce que LibreOffice / Kontact et que sais je encore ne se lance plus après une mise à jour et que tu dois remettre un dossier de demande de subvention ou d’organisation de manifestation dans la journée (les emmerdes volent toujours en escadrille (J. Chirac)).

        1. C’est « juste » une Gentoo recompilée si on y regarde bien 🙂

          Le gestionnaire de paquets est plus lent qu’une tortue rhumatisante à trois pattes. Je ne pense pas que la distribution change grand chose au code de KDE. Ce dernier a été nettoyé pour être moins gourmand. Que tu sois sur Gentoo, Archlinux, Debian ou Fedora, le code utilisé à la base restera le même 🙂

          Je suis en archlinux avec testing sur mon fixe, Manjaro avec les dépots unstable activé sur mon portable. Ils me servent tous les deux dans des activités sérieuses sans que j’ai des emmerdes qui m’empêchent de rendre un document ou un dossier avant la dernière minute.

          Tu auras toujours des imbéciles qui trafiqueront les tripes de leur OS et le planteront, tout en oubliant de dire qu’ils sont reponsables des emmerdes.

  5. Côté sorties récentes je vais aussi citer :
    – pour les Arch-based : BlackArch 2020.01.01 (avec 150 outils de pen-testing supplémentaires) ; ArcoLinux 19.12.15 (avec possibilité d’installer les drivers NVidia)
    – pour les distros orientées sécurité : Alpine 3.11 (avec la libC musl – pas bouger Tonton :-), Rust et un noyau 5.4) ; BlackArch déjà citée ci-dessus ; EasyOS 2.2 (basée sur Puppy Linux et avec des applications et environnements de bureau conteneurisés)
    – pour les init alternatifs : la Antix 19.1 arrimée à Debian Buster et avec un bon vieux sysV init

    1. J’ai omis de parler de la NuTyx qui est passée en version 11.3 juste avant Noël avec des montées en version du noyau (5.4 ou 4.19.90-LTS) et des différents environnements de bureau (Maté 1.22.2, Plasma 5.17.4).
      A noter que le gestionnaire de paquets cards a été amélioré pour effectuer toutes les opérations de mise à jour en une seule commande (upgrade des paquets existants, installation des nouveaux paquets, suppression des paquets obsolètes).
      Un nouveau développeur a rejoint l’équipe (Dan aka MiyoLinux) et vient de sortir une version openbox de la distribution https://forum.nutyx.org/index.php/topic,731.0.html .

        1. Eh oui NuTyX est toujours là depuis 11 ans 🙂 on peut déjà lui reconnaître sa persévérance malgré toutes les difficultés qu’elle a traversé. Je n’aurais pas le souci de l’installation en uefi j’aurais pris cette distribution dans mon panel de 7 en cours de tests sur ma machine.
          Miyo travaillait déjà depuis plusieurs mois sur NuTyX pour personnaliser les iso en fonction de ses goûts, maintenant il est officiellement intronisé dans l’équipe.

    2. ArcoLinux, combien d’ISO déjà ? 35 aux dernières nouvelles. C’est fouilli et illisible. Distro orienté pentesting ? Kali. OS pour la sécurité ? OpenBSD point final.

      Quant aux inits alternatifs, mis à part les fondus de technique, ça intéresse qui ?

      1.  » ArcoLinux, combien d’ISO déjà ? 35 aux dernières nouvelles. C’est fouilli et illisible.  »
        J’ai lu un fil de discussion sur le forum de Solus où la question posée était de savoir vers quelle distribution les utilisateurs se dirigerait si Solus venait à péricliter et Arco est citée plusieurs fois 🙂

         » Distro orienté pentesting ? Kali. OS pour la sécurité ? OpenBSD point final.  »
        On va attendre la sortie de la HyperbolaBSD non ? 🙂

         » Quant aux inits alternatifs, mis à part les fondus de technique, ça intéresse qui ?  »
        Il faut rester ouvert à ce qu’il se passe, systemd finira par disparaître ou devenir obsolète un de ces jours. En parlant de NuTyX (dans le post au dessus), TNuT a laissé entendre il y a déjà plusieurs semaines que la distribution pourrait passer à un autre système d’init (systemd si j’ai bien lu entre les lignes).

    1. Feren OS semble mettre en avant KDE, ce qui (depuis l’abandon de ce DE par l’équipe de Linux Mint) pourrait se justifier.

      Zorin OS, j’aime bien, mais ce n’est pour moi qu’un Linux Mint bis (mêmes évolutions ou presque, même pays d’origine …) relooké en Windows 10 (comme la Q4OS qui ressemblait à un moment à Windows XP comme deux gouttes d’eau).

Les commentaires sont fermés.