Mes prédictions pour 2019 ? Bilan final.

En décembre 2018, je m’étais lancé dans les prédictions pour 2019. En juillet, j’avais fait un bilan intermédiaire.

Premier point pour la Manjaro Linux : comme je l’avais pensé, 2019 était l’année de tous les dangers. Détrônée du classement de curiosité de Distrowatch par MX Linux, la distribution continue son bonhomme de chemin, même si certains bienpensants du monde linux francophone la voue aux gémonies.

Tout ce que j’ai à répondre, c’est cette vidéo « C’est trolldi, c’est permis » où je montre que mon ordinateur portable est sous Manjaro Linux (passée en Unstable) depuis quelque chose comme 18 mois et que l’installation se porte comme un charme.

Concernant les distributions à base de paquets universels, comme la Fedora Silverlight, la 31 est sortie en novembre 2019. J’avoue ne pas avoir testé, donc je ne me prononcerai pas. Notons quand même que les versions classiques sont encore mises en avant… On se demande bien pourquoi 🙂

Dans mes souhaits pour 2019 ? Voir sortir à la fois la Slackware 15.0 et Xfce 4.14.

Je sais, l’année 2019 n’est pas terminée, mais je ne pense pas que la Slackware 15.0 sorte d’ici noël. La sortie de Xfce 4.14 en août 2019 a été une bonne surprise néanmoins.

Pour Mozilla Firefox, c’est la lente descente aux enfers qui continue. Pour NetMarketShare, Mozilla Firefox est dans les 4,56%.

Pour StatCounter, c’est 4,49%. Autant dire que le plancher des 5% ayant été cassé, ça pue pour le panda roux.

Pour les DGLFI, ça continue, même si je préfère ne plus en parler. Le monde du libre est sourd au fait que l’on est plus dans la diversité, mais dans la dispersion et le gâchis. Pas pire sourd que la personne qui se bouche les oreilles après tout !

Enfin, les soeurs ennemies ? Elles sont en vie et tant mieux pour elles. Même si elles n’apportent plus rien dans l’absolu, au moins, ça permet à des personnes de continuer de croire que Mandriva avait sa chance après l’arrivée du bulldozer Ubuntu.

Sur ce, je vous laisse. Bonne journée !

14 réflexions sur « Mes prédictions pour 2019 ? Bilan final. »

    1. Si tu remarques, les 2 captures d’écran de Fred prennent en compte la part de marché des navigateurs web à la fois sur ordinateurs ET sur smartphones/tablettes (sur la 1ère image: « Desktop/laptop » et « Mobile » sont sélectionnés. Sur la 2nde image: « Samsung Internet » est comptabilisé, or à ma connaissance il n’existe qu’en version mobile). Ça explique sans doute la si faible part de Firefox qui, on le sait n’a jamais réussi à percer sur mobile.

      J’ai vérifié sur NetMarketShare sans le mobile et Firefox est comptabilisé à 9,51% de PDM (mais ce que je ne comprends pas c’est que quand on passe le curseur de la souris sur le dernier point du graphique (qui donne les PDM pour le mois de novembre 2019), on voit qu’il est comptabilisé à 8,15%). Bref, il serait entre 8% et 9,5% sur les ordis, le secteur qui est sensé être son point fort à la base et qui est aussi celui où Mozilla a fait le plus d’effort ces deux dernières années (avec une nette amélioration des performances + ajouts de nouvelles fonctionnalités dont la dernière en date est le « Picture in Picture »)…
      Donc, au final ça n’enlève malheureusement rien à l’analyse de Fred: ça pue bel et bien du cul pour le panda roux, puisque sa part semble continuer de diminuer ou au mieux stagner (mais il me semble qu’il était autour de 10 à 11% il y a deux ans) malgré tous les efforts de Mozilla… Le seul espoir viendra peut-être de Chrome, si Google fait bien ce qu’il a dit concernant le bridage des anti-pubs, mais bon quand voit que la plupart des utilisateurs d’Android utilisent Chrome alors que les extensions y sont désactivées et donc se chopent toutes les pubs sans trop broncher…

  1. C’est pas parce que Firefox baisse en PdM qu’il baisse en nombre d’utilisateurs absolus, ça pourrait même être le contraire.

    Je suis très optimiste pour Firefox contrairement à toi, la vie privée commence à compter pour le grand public, Firefox est devenu ultra performant, il est compatible avec tous les sites (sauf ceux qui font du webgoogle) et bientôt ce seront les seuls à bloquer réellement les trackers et pubs (Google va bien finir par virer/nerfer ublock sur Chrome). Je pense que d’ici quelques années ils vont remonter en flèche, du moins j’espère !

    1. Hé je ne suis pas sûr de ça « la vie privée… »
      J’ai l’impression que c’est comme la télé ; les gens disent que c’est de la merde mais c’est ce qu’ils regardent, voir le sketch de Blanche Gardin 😉
      https://www.youtube.com/watch?v=4wxWv241V3g
      Je vois aussi autour de moi des gens qui ne jurent que par la vie privée, mais ils utilisent Facebook, Instagram, Google (et toutes ses scories, paraît que c’est prââââtik), je ne parle même pas des applis et des jeux sur les mobiles (ce serait trop long). Je ne parle même pas des ceusses qui te répondent que c’est pour « socialiser » ; c’est sûr, la gueule en permanence dans ton mobile ça améliore dur le rapport aux autres.
      Ça me fait penser (puisqu’on est en période de grève) au idiot.es utiles qui trouvent que 24 heures de grève c’est pas assez mais que 48 c’est trop parce qu’ils ont ceci ou cela.
      Non je crois que « les gens » sont une bande de benêts moutonniers et qu’ils iront toujours dans le sens du vent parce que c’est plus facile et avec le niveau d’éducation qu’on leur concocte ça va pas s’améliorer ! Les progrès viennent TOUJOURS des minorités agissantes.

      Y sont contents : y trient leur poubelles (plus ou moins) y z’arrêtent l’eau pendant le brossage des chicots, y z’achètent bio à Carrefour (en provenance du Maroc ou de Chine) bref ils suivent les prescriptions des prescripteurs (maintenant youtubesque avec 50 de QI, mais malin), brefs y sont contents…

      Moi Môoossieur je ne fais pas de politique !

      Comme disait l’ami Mao (merde je viens de dire un gros mot qui à lui seul est disqualifiant) « le peuple désarmé sera toujours vaincu » (observation qu’il a appliquée dans les deux sens d’ailleur!). CQFD.

    2. Bizarrement, je ne partage pas ton enthousiasme.
      La vie privée…je pense que tout le monde s’en fout. Tant que tu ne te fais pas torpiller ta carte bleue, ça t’impacte peu !

      Il suffit de voir l’omniprésence des réseaux sociaux, le boom des assistants personnels liés à un compte GAFA, l’ubiquité des smartphones, l’absence de réaction des pouvoirs publics à l’encontre des fraudeurs aux « data persos » (on peut parler de la RGPD annoncée en grande pompe où pour l’instant la seule réelle obligation est d’annoncer comment on exploite ces données mais où on ne t’empêche pas de faire de l’analyse un peu « borderline »).

      Des pouvoirs publics à ton neveu de 13 ans qui fait du snapchat : personne ne s’en préoccupe.
      Et ce n’est pas la minorité de « technophiles pointus en la matière » qui représentent un volume suffisant pour que ça change.

      Si la vie privée était si importante, les fonctions « do not track » n’existeraient pas puisqu’en lieu et place on aurait collé des amendes monstrueuses aux contrevenants.

      Donc RIP Firefox. Puisses tu gambader à tout jamais sur cette colline verte à ciel bleu qui décorait mon bureau WinXP. Tu étais tout mignon, mais tu avais autant de chance contre les GAFA que Grégory Lemarchal de battre le record du monde d’apnée !

  2. on peut apporter un complément concernant Fedora30 / 31 workstation ,
    l’uotil principal ,l’installeur permet de bien créer du raid en gui , sans erreur ,
    ce qui est le cas de très peu de distributions

    de plus pour avoir rapidement testé l’installeur on a en fait le choix à partir de la fedora 31 ,
    cf la video adrienlinuxtricks sur le sujet , avec des aides /outils associés , je trouve la aussi ils ont du faire un énorme boulot pour regrouper les choses , c’est vraiment à la carte
    ( docker , serveur , cloud , etc … )

    c’est pour cela qu’il y a une seule iso workstation mais on peut choisir son environment De dans ce cas , avec les autres services en complément

  3. Pour ma part, je suis très content de l’aisance de navigation qu’offre Brave, auquel j’ai juste activé 2 extensions : gestion des mots de passe, gestion de téléchargement. ce qui allège vachement le tout, l’AdBlock étant intégré et je dois dire plutôt très efficace, pas moins que les autres du moins

    1. Un bloqueur de publicités intégré ? Aucune confiance ne peut lui être apporté, l’éditeur décidant ce qu’il bloque. Je préfère largement ublock origin qui ne dépend d’aucun développeur de navigateur. Quoique Brave au final n’étant qu’une énième surcouche de Chromium…

  4. Le mieux pour la pub reste PiHole, serveur DNS sur raspberry.

    Jen ai installé un sur une box allwinner H3 avec armbian. C’est le top, ca me vire toutes les pubs sur mon réseau . Et un temps j’ai même réussi a virer les pubs sur les video youtube, c’est dire !!

Les commentaires sont fermés.