Où est passé l’an 2000 de l’enfance des gosses des années 1970 ?

Je suis né au milieu des années 1970, près de deux ans après la fin des missions lunaire Apollo. À l’époque, j’ai été bercé par des séries comme Space 1999 plus connu en France sous le nom de Cosmos 1999.

J’ai été aussi bercé par des séries comme Uchūkaizoku Kyaputen Hārokku alias Albator 78, Uchū Kara No Messeji : Ginga taisen alias San Ku Kai ou un peu plus tard par Uchū Keiji Gavan alias X-OR.

Un peu plus tard, j’ai connu au début de mon adolescence la diffusion partielle de Buck Rogers in the 25th Century. Un de mes films culte « Blade Runner » est aussi sorti quand j’étais à l’école primaire, avec son ambiance plus que trahie par sa suite moisie.

Dans toutes les séries que j’ai cité, que ce soit des animés ou en images réelles, on avait des voitures volantes, on se déplaçait sur des distances incroyables.

J’ai aussi été biberonné par Temps-X animé par les frères Igor et Grishka – j’ai le menton surdimensionné – Bogdanoff. On ne rêvait pas de se déplacer en trotinette classique ou électrique, plutôt en vaisseau spatial… Quelle dégringolade en terme de véhicule.

J’ai pris l’exemple des moyens de déplacement, mais c’est vrai dans tous les domaines. Qui aurait penser en 1970 que le chauffage au bois reviendrait à la mode ? Pas grand monde, je pense.

On imaginait pour l’an 2000 des ordinateurs « intelligents » qui seraient pilotés à la voix… Près de 20 ans plus tard, le clavier physique ou virtuel est toujours le moyen prévilégié de communiquer avec des ordinateurs toujours aussi bêtes que leurs transistors.

J’ai l’impression d’avoir été trahi sur le plan de l’avenir que l’on nous avait promis… Mais c’est bien connu, les promesses n’engagent que les personnes qui y croient après tout !

14 réflexions sur « Où est passé l’an 2000 de l’enfance des gosses des années 1970 ? »

  1. Pour ce qui est des séries, on est passé aux séries sans genre qui ne doivent surtout pas froisser la susceptibilités des parents. (ken le survivant, coucou 😀 )

    La télé, ce n’est plus qu’une bouillie infâme.
    Avant, nous avions le mercredi, et le weekend pour nos émissions d’enfants. Ce qui laissait l’esprit libre pour autre chose les autres jours.

    Maintenant, avec les chaînes thématique comme nickelodeon ou guli, c’est tout le temps, tout les jours.

    Avec Netflix/Prime ca va encore, on trouve des trucs qui ne passeraient jamais à la télé comme par exemple un manga où une classe d’élèves doit essayer de tuer leur prof qui n’est autre un super mutant (avec des tentacules. JAAAAAPPPONNNNN xD), ou bien encore Kabaneri, Baki, etc…
    Enfin des animé qui sortent du lot de ce que la télé montre.

    Lorsque j’étais gosse, les séries donnait du rêve et je n’ai plus l’impressions que cela existe encore.
    Je n’ai pas connaissance de séries dans le genre K2000, supercoper, agence tout risque, magnum, etc… qui existent.

    Lorsque j’ai montré magnum à mes enfants, ils ont de suite adopté la série. Agence tout risque c’est pareil. C’est vieux, mais l’ambiance dans ces séries donne du plaisir. Qui n’a jamais rigolé étant gosse devant les conneries de looping/barracuda dans l’agence tout risque ?
    Et Magnum avec higgins ?

    Les très rare fois que je regarde des séries à la télé, c’est des trucs pour 10 ou 12 ans minimum.
    Ou alors faut se taper des merdes d’émissions débilos qui ne sont pas estampillées -10 ou -12.

    Le vod à les plus beau jour devant elle car elle propose un contenu qui se démarque de la télé.
    (les parents aiment à montrer les séries de leur enfance à leurs enfants 😀 )
    Quelle est l’intérêt de regarder un groupe de débiles profond dans de la soit disant télé-réalité ?
    (pour l’info, en espagne, une participante s’est faite violer lors d’une de ces émission et à été obligée de regarder la scène de viol en entier dans le confessionnal, preuve qu’on est plus très loin de l’absolue déchéance de ce média)

    On est dans une période un peu puritaine où il faut tout cacher et être le plus hypocrite du monde pour ne surtout pas froisser les un et les autres. (une femme s’est faite verbaliser par ce dans sa voiture, elle donnait le seins à son bébé)

    Mais clairement, les enfants actuelles, si il sont mis devant la télé, deviendrons des grand danger plus tard pour la société car oui les séries de notre enfance ont quant même influencés notre comportement et au vu des truc actuelle, on est plus que mal barré.

    1. Hors des émissions ( entre guillemets ) , pour enfants , la télé restait d’une autre qualité …

      Le film de 20h40 , chaque soir , était soit un pur produit des années 70 , soit d’un réalisateur ( style Bertrand Tavernier ou Henri Verneuil … ) , appliquant un film grand public , mais ambitieux et de qualité …

      A partir des années 90 , la pression financière s’est accru , le risque d’un retour sur investissement trop faible aussi …

      Les programmes ont suivi , et la télé-réalité ( apparue autour de l’an 2000 – pour ne pas écrire l’an débile … ) a enfoncé le clou …

      Depuis que la télé finance ( mal , en plus … ) , le cinéma , les écrans héxagonaux se partagent entre Arnaud Dépléchin et sa secte , et Gérard Jugnot …

      La culture est un marché , voire , dans certains cas , un marché de niche …

      Netflix et Amazon l’on compris , et Disney aussi …

      Le temps d’une culture accessible à tous a sonné …

  2. Salut 🙂

    C’est très vrai tout ça 🙂

    A peu près au même moment cependant, le Club de Rome se demandait si cet avenir pouvait se dérouler de la sorte.

    Une image séquence télévisée ressortie il y a peu montre deux autres idoles de mon (nos ?) enfance (ouais, même jeune, on peut être complexe et aimer autant les vaisseaux spatiaux imaginaires que les scientifiques bien réels :-p Notons cependant qu’ils faisaient tout deux des images magnifiques) se rentrer dans le lard à propos du risque que représente le relargage des CO2 dans l’atmosphère https://www.ina.fr/video/I07151948/haroun-tazieff-et-le-risque-de-rechauffement-climatique-video.html

    Comme quoi, ceux qui mentaintt à l’époque aurait déjà dû avoir la puce à l’oreille, même si nous on était trop petit pour comprendre …

  3. Les années 70 , c’est encore les <> , une époque de croissance et d’amélioration sociale et technique permanente …

    La consommation de masse s’épanouit et se renforce , occultant peu à peu certains des idéaux de mai68 …

    Le tournant libéral sera introduit dans les années 80 , et ne cesse de se renforcer jour après jour …

    A présent que les conditions de vie se rapprochent de ce qu’elles étaient au 19 siècle , et que la technologie , tant en termes d’addictions que de surveillance , de répression ou de casse sociale ( caisses automatiques ) nous échappe ou s’impose à chacun d’entre nous à notre détriment , il est logique que l'<> apparaisse de plus en plus sombre …

    Petite question : sera-t-il affreux ou merdeux ?

    Le <> s’efface au profit de légitimes inquiétudes concernant notre survie ( individuelles et collectives … ) .

    En serons-nous capables , et dans quelle proportion …

    Alors là , c’est une autre question …

  4. Mais tu as quand même des robots cuiseurs avec plus de 500 recettes, qui sont connectés et qui font pratiquement tout le boulot tout seul.
    Tu peux piloter à distance ta chaudière, tes volets roulants, ton alarmes, ton ordinateur, c’est quand même pas rien ?
    Avec la fibre optique c’est comme si tu étais juste à coté de ta machine.
    Je suis quand même d’accord avec toi, nous avons été trahis mais pas par l’avenir 🙂
    A pluche.

  5. « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »
    Il paraitrait qu’il n’a jamais dit ça, mon ami Ben *, mais quoiqu’il en soit cette phrase ressemble bien à l’épitaphe d’un avenir prometteur. Nous nous sommes trahi nous-même ! Je vais aller me flageller avec une poignée d’orties…

    * « Gentle Ben » en VO

  6. N’étant pas de cette époque je met mon grain de sel ^_^ , étant petit je découvris la série Andromeda ascendante avec son IA Andromeda , se qui m’a marquer ses de penser qu’un jours une IA serait représenter sous forme humanoïdes , ont en est encore loin

  7. Et le capitaine Flam aussi. Le seul dessin-animé dont j’ai pu apprécier tous les épisodes en tant qu’adulte. Avec sa bande son de disco entraînante. C’était du temps de récré A2 ça.

    Je l’attends toujours le tunnel Terre-Lune promis pour 2000 dans le Journal de Mickey à mes 12 ans.

    Et si au moins ces trottinettes étaient volantes.

  8. Cette commande vocale est une hérésie. Rien de mieux qu’un bon vieux clavier pour communiquer de manière textuelle avec un ordinateur. La voix est un outil pour communiquer entre humains. L’interface pour communiquer avec un ordinateur est le clavier. La voix n’est tout simplement pas le protocole adapté à la communication avec des machines.

    1. Et à part le fait que cette affirmation ne reflète que ton avis personnel et ne repose donc sur aucun argument, en quoi ça devrait dissuader de vouloir quand même tenter le coup ? Au passage, les malvoyants et autres aveugles te remercieront, eux pour qui la commande vocale peut être au contraire d’une grande utilité.

    2. Hello,

      J’ai ca qui traine encore dans un tiroir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amstrad_NC100. Un notepad Amstrad NC100 avec clavier de format standard et tres confortable ainsi que 20h d’autonomie. Alan Sugar devait penser comme toi mais, malheureusement, ca a ete un echec commercial.

      J’ai un programme d’authentification a deux facteurs que j’utilisais encore quand je me deplacais car je suis parano mais c’est quand meme assez encombrant.

Les commentaires sont fermés.