En vrac’ de fin de semaine…

Comme chaque fin de semaine, l’habituel en vrac…

Côté logiciel libre, informatique et internet.

Côté culture ?

C’est tout pour aujourd’hui !

Bonne journée 🙂

15 réflexions sur « En vrac’ de fin de semaine… »

  1. En parlant de BSD, un article bien mystérieux vient d’être publié sur le site de Project-Trident : on y parle d’un changement, d’ici la fin de l’année, de distribution mère avec l’abandon de la référence à FreeBSD current mais on ne sait rien de la nouvelle base de travail, notamment si elle restera du monde des BSD ou non. A priori les développeurs travaillent à un OS bootant plus rapidement, bénéficiant de mises à jour quotidiennes, et avec une panoplie plus récente/complète de drivers, notamment pour le bluetooth.
    https://project-trident.org/post/train_changes/

      1. Quoi ? Entre Hyperbola GNU/Linux qui s’openbsdise à grande vitesse et ça, on peut se dire que le monde du libre devrait arrêter de fumer la moquette.

        Pour hyperbola et son openbsdisation : https://www.hyperbola.info/news/ensure-all-systems-are-using-stable-repository/

        En gros ? Suppression de Java, retrait de dbus, passage à sndio en remplacement de pulseaudio… Pourquoi ne pas partir directement d’une base OpenBSD dans ce cas ?

        https://www.hyperbola.info/todo/java-removal/
        https://www.hyperbola.info/todo/sndio-migration/
        https://www.hyperbola.info/todo/dbus-mitigation/

        1. En tout cas je vois d’un bon oeil le rapprochement de BSD/Unix et de Linux, cela donnera de la stabilité BSD avec des drivers Linux à la hauteur. Il ne reste plus qu’à travailler avec OpenIndiana et le tour sera bouclé.

          1. A la base j’ai du mal avec Project Trident, il y a trop de matériel non encore reconnu (notamment ma carte Intel i915 à ma connaissance il n’y a pas de driver dédié dans Trident alors qu’elle est basée sur FreeBSD current qui est soit-disant avancé coté pilotes) et le bureau Lumina je n’accroche pas. Et je ne dis rien de la localisation qui est presque inexistante en français.
            Alors si la coopération avec Void Linux peut aider à ce niveau pourquoi pas comme dirait Tonton 🙂 (qui n’a même pas eu le temps de citer KFreeBSD comme projet raté de croisement entre Linux et FreeBSD 🙂 )

          2. Par contre maintenant là on peut rigoler, NomadBSD vient de sortir une version roulante basée sur FreeBSD current 🙂 mais le site est en chou-fleur à cette heure-ci sans doute la rançon du (futur) succès !

      2. L’annonce est désomais officielle sur les news de Project Trident : https://project-trident.org/post/os_migration/
        On peut discuter du fond mais je trouve l’argumentaire bien construit et motivé. Par contre les propos tenus quant au retard accumulé par FreeBSD en matière de reconnaissance matériel et de délais à régler des soucis de longue date me font penser à un post d’un des co-fondateurs de la distribution au début des années 2000 qui annonçait pour les mêmes raison la mort prochaine (à l’époque) de FreeBSD. Je ne sais pas si la volonté de qualité du code et des paquets proposés est responsable de ces retards mais çà laisse les utilisateurs (dont votre serviteur) perplexes en tout cas.

  2. dans le cas de trident ,

    le probleme vient de la base choisi pour faire tourner la version BSD ,
    il se base toujours sur la version Current BSD et non la Stable BSD , d’où les dates proposés.

    et pour y parvenir , puisque jamais FreeBSD ne proposera d’installeur pour Bureau , et l’écart de pas mal de packages pour le choix de fonctionnement Trident impose une base « commune » pour gérer les différences vers la partie FreeBSD – Trident

    malheureusement c’est bien trop tard pour FreeBSD pour le Desktop , et il y aura de moins en moins de développeurs pour la suite.

    en plus ils se sont compliqué la base pour FreeBSD , car ils ont 3 façon « d’installer » mais avec des règles assez stricts pour y parvenir
    1 – install par package uniquement
    2 – install par compilation à partir de port uniquement ( et il n’est plus possible de revenir à un ajout de package )
    3 – install par poudriere

    cela reste comme à son habitude réservés à des utilisateurs avancés , je dirai mème à des developpeurs la plupart du temps.

    ps : ne cherchez pas le moyen d’installer un desktop avec carte nvidia , il n’y a AUCUN guide correct et à jour sur ce sujet car il faut à la fois installer la bonne version linux ET la bonne gestion de la carte Nvidia avec les fichiers config associés pour l’environnement graphique.

    1. Stéphane, je n’ai pas compris où tu voulais en venir par rapport au changement de base de travail pour la Trident. Je ne sais pas si tu as implicitement dit que la distribution allait revenir sur FreeBSD stable ce qui a été le cas récemment pour GhostBSD et TrueOS pour des raisons de sauts d’API trop fréquents en current.
      Si je lis bien entre les lignes de l’article de news, il semble que les développeurs souhaitent purement et simplement changer de distribution source mais ils ne disent pas vers quoi ils se dirigent.
      Par contre, je ne suis pas aussi pessimiste que toi sur l’avenir du bureau pour FreeBSD. Avec quelques projets comme Ghost, Trident, Midnight ou DragonFly on a des équipes qui travaillent à simplifier l’installation et la configuration d’un dekstop propre sur une FreeBSD, il y a sans doute encore des progrès à faire mais le boulot est là. Il reste peut être à unifier les forces pour éviter une trop grande dispersion des trop faibles moyens, notamment humains,disponibles il est vrai que les équipes et les communautés sont des plus réduites, mais on peut au moins les remercier d’avoir bossé à rendre une BSD un tant soit peu accessible en version bureau.

  3. info provenant du projet Trident ( derivé de FreeBSD + version Dekstop)
    et bien il y a de gros changements à venir à partir de la sortie 12.1 en stable
    https://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=Project-Trident-Void-Linux

    les raisons pour lesquelles ils quittent la partie FreeBSD ,
    pas d’interface graphique , pb de drivers et des versions architectures pas assez récents ,
    d’où la feuille de route pour migration

    https://project-trident.org/post/os_migration/

    en gros , FreeBSD a du souci a se faire dans les années à venir :
    – manque d’attrait pour la partie système BSD
    – manque d’attrait par absence d’installateur et interface graphique au final pour un bureau
    – retard par la prise en charge nouvelle architecture et drivers BSD

    1. Je suis déjà au courant. Je comptais en parler demain. Cela donnera au final une énième distribution Linux, pas GNU/Linux car non utilisation de la glibc mais de la musl libc.

      Bref, un projet qui n’aura qu’un intérêt très très très très limité.

Les commentaires sont fermés.