Et de 14 bougies sur le gâteau… Déjà !

Comme le temps passe vite. Depuis le billet de septembre 2018,outre le fait que j’ai à peine frôlé les 200 billets sur l’année qui vient de s’écouler, cela a été plutôt mouvementé.

Entre le départ de Youtube en novembre 2018, la fin du projet Tux’n’Vape en août 2019 dont j’avais fait un bilan en tant que membre co-fondateur, sans oublier la fin des tutoriels d’installation pour Archlinux en juillet 2019, cette année a été celle des fins. Heureusement qu’elle se termine pour le blog.

Ce fut aussi une année assez peu remplie sur le plan culturel. Je dois dire que je n’ai plus grand chose qui me donne des sensations sur le plan musical. Je suis en train d’écrire cet article en réécoutant un album peu connu d’un groupe encore moins connu, « Who’s Next » des Who 🙂

Il y a bien eu des exceptions comme « Persona » de François Merlin et le nouvel opus de KezakoO « In My Head » en novembre 2018. Le dernier album de Dead Can Dance fut une demi-déception. Sans oublier l’ovniesque « Post Crash » des Missing Waves ou encore le duo entre Karen Vogt et Philipp Bückle.

Je suis loin des années où j’achètais un album ou deux voire trois par mois. Outre le fait que j’ai atteint un âge où mes goûts musicaux sont maintenant affermis loin de la soupe commerciale qui monopolisent les radios et les émissions de télévision, j’ai décidé de mettre les découvertes en pause. Mon budget m’en remercie !

Pour conclure, la seule chose que j’espère, c’est d’avoir suffisamment de matière pour arriver au quinzième anniversaire… J’ai déjà fait le plus long, non ?

13 réflexions sur « Et de 14 bougies sur le gâteau… Déjà ! »

  1. Alors vivement 15 ans….
    Chaque anniversaire de blog on se dit que ça va être dur de continuer, que l’envie n’est plus là et puis ça revient comme par magie. Pour la,musique j’avais fait un billet sur le sujet et ça n’ira pas en s’arrangeant. Mes futures chroniques sont nostalgiques aussi. Mais pour le reste on trouve de nouveaux centres d’intérêt.

    Donc un blog de 14 ans qui risque d’en avoir bien plus si ça ne nous tue pas.

  2. Bravo Tonton pour ce blog que je consulte tous les jours ou presque, longue vie à eux (Tonton et le blog bien entendu 🙂 ). Du débat sans prise de tête, on confronte les points de vue, chacun défend le sien et écoute celui des autres posteurs, sans haine ni violence d’aucune sorte !
    Le troll fait partie de la vie mais le troll ce n’est pas la vie 🙂

  3. Un fait rarissime sur la blogosphère que de fêter les 14 ans d’un blog. Bravo Fred pour tout ce que tu as apporté à tes lecteurs. Te connaissant tu auras toujours de quoi remplir de nombreux billets. Et effectivement te retrouver un peu plus sur le plan culturel serait intéressant.
    En tout cas bon anniversaire et rendez-vous pour le prochain

  4. Bonjour Fred,
    Pour écouter d’autres musiques, en dehors de FIP, tu peux trouver sur le net Radio Libertaire, la radio sans dieu ni maître … Ni publicité. Elle ne vit que par les dons, souscriptions,… Par conséquent, elle passe ce qu’elle veut, ce que les autres radios ne passent pas.
    La première fois que j’ai écouté, il y avait un extraordinaire solo de flûte traversière, puis sans transition un métal trop dure à mes horaires, suivi de la digue du c.

  5. Sawubona Fred,

    dans ce monde hypermoderne sans saveur, pour te redonner une sorte d’énergie tribale avec ce classique Impi des années 80 . Les paroles parlent du combat (Impi) de l’Empire britannique contre les Zoulous en 1879. Cette chanson à contre courant en Afrique du Sud en plein Apartheid célèbre la seule victoire Zoulou durant La bataille d’Isandhlwana.
    https://www.johnnyclegg.com/lyrics/afrlit.html#1

    Refrain :
    Impi ! woiinansimpi iyeza
    La guerre ! La guerre arrive !
    Obani bengathinta amabhubesi ?
    Qui oserait défier les jeunes lions ?

    Il y a un côté punk chez Johnatan Clegg né de l’amitié indéfectible avec Sipho Mchunu… et encore une pépite de moins sur Terre. Aujourd’hui ces amitiés là n’existent plus, l’ami c’est l’écran…et l’énergie humaine se meurt ainsi que les grands hommes. J’ai eût la chance de le croiser au Trocadéro dans les années 90, on sentait chez lui cette force authentique.

    Merci pour ton esprit rock’n roll et grâce à Toi mon passage à Linux.

    IMPI

  6. Pourquoi ne pas utiliser un système de financement participatif tel que Liberapay ?

    Les Who est un groupe très connu pour moi. Dans ma région, il y a une radio de classic-rock et de service public en plus et les Who y sont diffusés régulièrement.

    C’est toujours un plaisir pour moi de consulter ton blog. Longue vie à Tonton Fred et son blog.

Les commentaires sont fermés.