Les tutoriels d’installation pour Archlinux ? Fin de l’aventure.

J’avais initialement prévu de mettre un terme à cette aventure au 15 août 2019, mais plusieurs paramètres m’ont fait prendre la décision un peu plus tôt que prévu.

J’ai envie de me libérer du temps. Faire les mises à jour, cela nécessitait au moins au moins deux jours, entre la préparation des machines virtuelles, la vérification des procédures, les captures d’écran, la création des guides dans les différents formats.

Sans oublier l’entretien des versions dynamiques, répondre à quelques personnes qui ont utilisé le dit guide pour installer en virtuel ou en dur une Archlinux.

Synthétiser le wiki et le rendre lisible était au départ une bonne idée. Mais vous connaissez le proverbe : « la route de l’Enfer est pavée de bonnes intentions. »

Le plus dur, ce n’est pas d’installer une Archlinux, c’est de la maintenir en vie. De plus, il y a des projets plus ou moins bien fini comme Arcolinux qui permettent d’installer une Archlinux. ArcoLinux que j’ai un brin étrillé dans la vidéo ci-après.

Sans oublier des projets qui se dispersent moins comme Anarchy Linux ou la EndeavourOS qui n’est pas encore sortie en version stable au moment où je rédige ce billet le 11 juillet 2019.

Les guides resteront valides un certain temps. Mon seul regret ? Ne pas avoir pu intégré dans les captures d’écran Xfce 4.14 !

C’est la vie, après tout. Maintenant, vous comprendrez que je ne compte plus répondre qu’avec parcimonie aux questions concernant le guide. Après tout, si vous voulez installer Archlinux, c’est que vous avez déjà un certain niveau et que vous n’avez pas peur de mettre les mains dans le cambouis après tout !

52 réflexions sur « Les tutoriels d’installation pour Archlinux ? Fin de l’aventure. »

  1. Ta décision est-elle irrémédiable ?

    Je l’ai accueillie avec une tristesse, de celles qui nous font prendre conscience qu’une page se tourne dans nos vies.

    Et si… et si le dalali….le dalaî….la dalalli

    Bref ok repose toi bien et profite de ton été 🙂

    NB: Arch Linux c’est pourles slips taille XS

  2. J’ai toujours trouvé Anarchy Linux très intéressant, tant que l’équipe de développeurs s’y intéressait assidument.

    Je reprochais à ce projet de rester le cul entre deux chaises.

    Ca avait tout d’une distro à part entière. Un environnement de bureau XFCE bien pensé, des thèmes gtk qu’on ne trouvait pas ailleurs, un thème d’icône bien fait, un fond d’écran intéressant. Et même, un logo propre à la distro.
    Ca pouvait très bien s’installer à l’arrache, et l’utilisateur disposait d’un OS en très peu de temps.
    Tout en ayant la possibilité d’apprendre progressivement comment fonctionne une distro basée sur Arch.

    Autant dire une Manjaro, en beaucoup mieux. Car durant les 18 mois écoulés, il y a eu plus de merdes dans une distribution orientée vers un public de débutant que dans la distro mère, qui est paraît-il si difficile à maintenir. Je n’ai aucun problème dans mes machines sous ArchLinux, que ce soit le portable ou la tour qui en plus embarque une grosse carte Nvidia ( beurk, mais ça marche) .

    Ce que je me suis toujours demandé, c’est pourquoi s’emmerder d’un installeur type Manjaro-Architect, et proposer un choix de bureau.

    Calamares, XFCE par défaut, et roule. S’il se trouve des emmerdeurs qui n’en veulent pas, qu’ils s’en passent et gavent leur bécane de distro proposant Gnome ou KDE. Ils seront au moins quitte de se demander pourquoi ils ont les problèmes que d’autres n’ont pas.

    La population des utilisateurs de linux a trop changé en 15 ans. De plus en plus de personnes y viennent pour de mauvaises raisons, et passent leur temps à se plaindre de ne pas avoir assez de choix. Elles oublient qu’en fait, il y a tellement de choix qu’elles sont incapables d’en faire un.

    La principale raison, c’est que le choix, ça s’apprend. Quand ils ont passé trop de temps à utiliser un système d’exploitation qui ne leur en laisse aucun, le jour où ils doivent faire face à la liberté, ils ne savent plus où ils en sont. Un peu comme les camarades d’Union Soviétique lorsque le rideau de fer s’est écroulé. Ils sont encore tellement paumés qu’ils n’ont rien trouvé de mieux à faire que de réinstallé un pur produit du KGB à la tête du pays, pour le plus grand bonheur de tous. Ou presque.

    Les néo-linuxiens, c’est pareil. Vouloir vivre libre, tout en étant dispensé de l’obligation de choisir. C’est pourtant le principe sur lequel repose la liberté, et ce, plus que jamais, dans un monde où elle est sans cesse remise en question.

     » youtube nous emmerde avec sa manie de virer les vidéos pour les questions de droits d’auteurs  » . Est-ce que ces gens là ont envisagé de ne plus entretenir cette monstrueuse machine en arrêtant d’y héberger du contenu ? non. Ils se contentent de chialer après avoir déclaré qu’ils ont lu et accepté les conditions d’utilisation.

    Ca signe des deux mains pour se faire enfiler et ça se plaint d’avoir mal au cul. C’est complètement con.

    Avec les systèmes d’exploitation, c’est pareil. Ils en sont tous à se demander pourquoi il n’est pas possible d’avoir un : WinLiMac. Os d’origine Americano-Cino-Ecossaise qui combinerait la totale compatibiité de windows, la souplesse de linux et la hipe pour bobo de la pomme rongée. Parce qu’ils en sont encore à déplorer que seul windows soit compatible avec des logiciels dont ils ne se servent même pas, et qui peuvent largement trouver un équivalent open-source, pour l’utilité qu’ils en ont.

    Un mec qui veut absolument se servir de Cubase et qui n’est pas Dj ou auteur compositeur est un crétin.
    Idem pour le gars qui a besoin de solid works pour tracer le plan d’une caisse à chat.

    Quand on pense aux possibilités de virtualisation de windows dont on dispose , et qui suffisent le plus souvent à faire fonctionner même un monstre comme toshop, si des mecs veulent continuer à ne pas savoir sur quel pied danser, c’est leur problème.

    Le plus beau qu’il m’ait été donné de voir depuis fort longtemps, c’est une merde qui vient de débarquer sur youtube. Manjaro Deepin projet Mountain par Minzord. A l’image du Volcan dont le nom s’inspire, elle est encore fumante. J’ai mis ça dans une machine virtuelle, et ça promet. Comme en plus c’est proposé par un individu qui veut voir les logiciels propriétaires disparaître des distributions, avec une respin de manjaro, on va se marrer deux minutes.

    Finalement, il ne va rester de correct sur youtube que la chaîne d’Adrien, pour ceux qui veulent s’arracher les cheveux face à une distribution basée sur les codes sources, et celle d’Erik Dubois, qui reste quelqu’un de très compétent, même si son projet est à mon avis trop ambitieux. Parce que viser autant les parfaits débutants que les barbus durs de durs, c’est impossible.

    D’ici quelques temps, tout ce petit monde repartira installer des Ubuntu/Mint/Fedora, et sera reçu à coup de RTFM en arrivant sur les forums officiels des distributions.

    1. Quel commentaire fleuve. Je vais essayer de répondre en restant synthétique.

      Anarchy a fait l’erreur de vouloir trop en faire d’un coup et s’est pris le retour du bâton. En ce qui concerne Manjaro, c’est l’opposé que j’ai pu constater dans mon entourage. Comme quoi 🙂

      Pour le remplissage du monde linuxien, je suis d’accord.

      Pour le choix, en réalité, c’est un pseudo choix qui se limite à :

      1. base Debian et sa famille
      2. base Fedora / OpenSuse et les apparentées
      3. base Arch et sa famille

      Pour rester dans les produits sérieux.

      Le projet de Minzord ? Je voulais mettre une vidéo en ligne, mais je n’ai pas pu pour des raisons pratiques. Outre le fait qu’il y a un dépôt tiers, celui-ci n’impose aucune signature des paquets proposés. Autant dire qu’y mettre un paquet vérolé est un jeu d’enfant dès qu’on a accès au dit dépôt.

      Linuxtricks ? Il tourne en rond depuis quelques semaines et propose des vidéos parfois complètement ahurissantes… Quant à Érik Dubois, mis à part vendre sa distributions et ses 27 images ISO, il fait quoi au final ?

      Je pense que ce sera un retour sous MS Windows quand le sous-système linux proposé sera intégré en douce. D’ici 5 ans – voire moins – il y aura un Windows 11 qui ne dira pas son nom et qui sera l’équivalent microsoftien de MacOS-X.

  3. Ça me hérisse le poil de lire que « le plus dur n’est pas d’installer, mais de maintenir Archlinux », qui plus est de ta part.
    Je l’utilise quotidiennement, que ce soit à la maison, au travail ou en tant qu’hyperviseur et serveur web (avec les noyaux linux-lts cela va de soi).
    En comparaison avec Debian, il n’y a pas photo, le fait que ce soit une rolling y est pour beaucoup.
    Sur toutes les versions, je n’ai que très peu de maintenance à faire, simplement les mises à jour et suivre la liste de diffusion en cas de mise à jour problématique.

    Concernant les guides d’installation, j’ai toujours le réflexe de les consulter au besoin. Car l’écriture et le travail fournit est agréable et pertinent.
    Mais à ma dernière utilisation, je me suis vu regretter que l’énergie mise dans ces guides ne servent pas le wiki Français qui est spartiate.
    D’une ça t’aurai permis de partager l’effort, de deux, ça m’aurai je pense motivé à y ajouter ma pierre (le chiffrement du disque).
    La documentation en anglais est top, mais le boulot à abattre côté Français est décourageant.
    L’autre détail que j’ai constaté, c’est qu’elle est assez orientée côté choix des logiciels de base, sans préciser leurs intérêt en partie.
    Sur une installation classique, il n’est pas nécessaire de mettre tous les paquets que tu proposes pour une utilisation normale (syslog-ng par exemple, aujourd’hui avec systemd et journalctl, cet outil n’est plus du tout pertinent, hors cas très spécifique).
    Mais ce n’est plus d’actualité de ce que tu dis.
    Bref, je comprend ton choix d’arrêter, c’est toutefois dommage, sans le passage vers le wiki.

    En tous cas bon vent pour tes autres projets 🙂

    1. L’administration est assez facile pour une personne ayant un minimum de culture informatique, ce qui est ton cas à ce que je peux voir.

      Pour le wiki francophone, comment dire ? Autant aller directement à la source et sur le wiki anglophone. J’ai toujours orienté le guide pour les utilisateurs classiques.

      Le wiki anglophone est la seule source vraiment valable dans le monde archlinuxien pur et dur. Sans être méchant envers l’équipe d’Archlinux.fr.

      1. C’est pour ça que l’intégration de ton guide aurait été un plus 😉
        Je pense que sa place est là. Maintenant je conçois tout à fait que tu n’ai pas le temp, je suis le premier à « vouloir » sans pouvoir.

        Effectivement, le wiki anglophone est une perle de qualité, même pour les autres distributions.

        Concernant ta première phrase, en même temps, qui d’autre utilise Archlinux ? Sérieusement ?
        Mais je persiste, sa maintenance n’est pas plus dure.

        J’ai juste à comparer autour de moi, dans mon cercle professionnel. Les seuls n’ayant que peu voire pas de problème sont les utilisateurs de Arch. Les autres… Je me marre souvent 😉
        Les histoires de dépot, de MAJ de version, tiens, regarde pour Debian récemment, avec (si je ne me trompes pas) Jessy qui est passée en archive. Génial ! Les posts ont fleurit, car souvent les systèmes ne permettent pas de faire en MAJ de version comme ils le proposent.

        Quand je fais la comparaison, c’est entre initiés, car Arch n’est à mon avis pas destinée à des débutants. De ce fait, elle n’est pas compliquée à maintenir, puisqu’elle s’adresse à un public averti.

        1. L’intégration de quoi ? D’une synthèse du wiki anglophone ?

          Sinon, Archlinux devrait rester dans l’idéal dans les mains des personnes qui ont une culture informatique et un arrière plan technique conséquent.

  4. Je peux comprendre la critique ou le regret de certain de voir ceci ou cela ne pas être comme il l’aurait voulu (Avancement et développement compris).

    Pourtant, tout est gratuit, de super qualité et fait par des gens qui donnent de leur temps et de leur compétences.

    Mille mercis à tous (et donc à toi Fred) pour le travail effectué.

  5. @hugo

    la maintenance d’une Archlinux nécessite de connaître de base les différents fichiers de configs et commandes utiles associés , avec le risque lors que l’on veut gérer soi-même certains fichiers de config ( customisation ).

    il n’y a pas de sécurité dans ce cas , autre que de sauvegarder sinon , on risque assez facilement de perdre soir l’interface graphique , soit le démarrage de services clés et dans cette situation , la façon de réparer demande de bonnes connaissances détaillés , chose pour lesquels peu de gens s’accorde à voir et à connaître dans le moindre détail.

    ce temps dédié pour cette partie , souvent après la quarantaine , on veut moins d’administration système et plus du temps pour soi ( c’est valable quelque soit l’os ) et c’est une des raisons des succès de macos 7-9 et os x dans ces débuts ( disons jusqu’à la version 10.6 ).

    la ligne de commande tous les jours n’est pas l’objectif des utilisateurs de systeme , pour cela tu peux passer par la case GuidelineInterface apple dans ces début , ou par exemple , il n’était pas possible d’avoir 2 boite de dialogue alerte ou ano en plus de la principale fenêtre

    si tu obtenu un jour cette situation sous microsoft , linux , unix , bsd , tu comprends dès lors que cela n’a rien de facile pour une interface bureau

    1. Alors je dois être un extra terrestre…

      Peut-être car je suis sysadmin aussi. Mais je n’arrive pas à voir quelle différence avec une distribution classique (hors installation).
      Une fois mise en place et configurée, je n’ai pas à revenir dessus, c’est stable et fonctionnel. En 6 ans, voire plus d’utilisation de ma Arch, je n’ai pas eu une seule fois « de l’administration système » plus que sous Windows pour une utilisation quotidienne (aller, je truande, à cause de FreedCad 😉 ).

      La ligne de commande n’est l’objectif de personne, c’est juste un outil comme un autre. Soit la personne l’utilise, soit non.
      Et cet outil étant bien pls efficace et rapide qu’une GUI, je ne vois pas pourquoi je m’en asserai, même à 40 ans. C’est… Bizarre comme réflexion.
      J’ai quaisment systématiquement un terminal d’ouvert, car oui un cp,mv,pacman,find,rsync me font gagner un temps certains pour une utilisation normale.
      Pourquoi je m’en passerais ?

      C’est une fausse histoire « arch est lourde à maintenir », « à 40 ans, ce n’est pas ce qu’on a besoin ».

      Vu le nombre d’utilisateur de Arch de 40 et plus que je cottoie, ce n’est qu’un avis personnel que tu donne.

      Quand je déplace du bois dans mon jardin, je peux soit utiliser ma voiture, car plus confortable à 40 ans, soit utiliser ma brouette, elle ne paye pas de mine, mais c’est l’outil le plus adapté, même à 40 ans.

      Non, je ne veux pas d’un OS dont je ne maitrise pas les rouages, non.

    2. Et pour revenir sur:
      « il n’y a pas de sécurité dans ce cas , autre que de sauvegarder sinon , on risque assez facilement de perdre soir l’interface graphique , soit le démarrage de services clés et dans cette situation , la façon de réparer demande de bonnes connaissances détaillés , chose pour lesquels peu de gens s’accorde à voir et à connaître dans le moindre détail. »

      En même temps utiliser Arch ce n’est pas pour bidouiller hein, généralement c’est un confort de l’utiliser.
      Ce n’est pas moins risqué que Debian, Fedora, Windows ou mac.

      Et on parle d’utilisateurs avertis…

  6. Salut,
    J’ai été plus d’une fois exaspéré par ce jeu qui semblait ne jamais prendre fin entre toi et d’autres…sur Discord, ce merveilleux réseaux social… »social »!!! j’adore 😂️…
    In fine, j’ai l’impression que tu sors de tout ceci un peu abîmé, un peu cassé…tes adversaires ce sont bouffés entre eux…le résultat est désastreux et a laisser un visage des linuxiens youtubeurs francophones loin d’être glorieux!
    Maintenant tout ce que j’espère c’est qu’en dehors de toute cette mélasse à la con, tu passes du bon temps avec de « vraies » personnes.Le virtuel n’égalera jamais les moments passés avec les personnes que tu aimes.
    En te souhaitant une excellente continuation et…tout le bonheur du monde.On y a tous le droit!

    PS: Héééé non, pour une fois il n’y a pas d’ironie de taquinerie, de message caché!
    A pluuuuus 😉

  7. Salut,
    Solution salutaire,
    Je me suis toujours demandé comment tu prennais autant de temps pour mettre à jour ce guide pour quelques personnes à qui ubuntu ou mint sembleraient largement plus à leur portée.

    Arch c’est la distribution la mieux documentée et si on veut se lancer? Eh bien on la suit.

    C’est bien pour ça que je reste sur ma debian avec quelques test de temps en temps ailleurs. Pas le temps d’administrer ma distribution ou de tout configurer. C’est pour la même raison que je n’installe pas slackware ou un BSD.
    Chacun ses besoin 😉

    Concernant les guerres du monde du libre francophone. Je pense qu’elle n’est qu’interne au petit monde des communautés en ligne.

    Dans le reste du monde libre, les communautés des distributions comme debianfacile ou l’équivalent sont remplies de gens aimables et les associations de promotion du libre et les conferences et animations sur le libre (dans le monde réel ) attire toujours du monde.

    En tout cas merci pour ton investissement passé 🙂
    @+
    Gempaouindo

    1. Je ne répondrai qu’à ton dernier paragraphe : va dire cela à Arpinux ou encore DarthWound, respectivement créateur de la HandyLinux devenu la DFLinux et de la Viperr.

      Le monde du libre déborde de sombres trous du cul qui ne veulent qu’une chose : que rien ne bouge pour conserver leur aura de gourou technique.

      1. Je ne doute pas que tous ces projets minimes sont remplis de gens à l’ego démesuré (un peu comme certaines personnes qui critiquent les hommes politiques et qui sont parfois pires quand elle dirigent une asso).

        Je parle des vrais projets et de gens ayant une utilisation normale de l’informatique (pas passer ses journées à administrer un système qui ne sert à rien d’autre qu’être administré).
        Mais bon tu as bien raison de quitter tout ça. 🙂 car en critiquant les distribs inutiles tu as du froisser quelques cons.

        1. Justement, le libre ne peut pas offrir quelque chose de respectable et d’un tant soit peu à jour à des personnes ayant une utilisation « normale » de l’informatique, à savoir ne pas se branler sur l’init, le serveur http ou encore le gestionnaire de paquets utilisé.

        2. À relire vos deux derniers commentaires, on dirait qu’il y a un quiproquo non ? Je ne pense pas que Fred ait cité l’honorable Arpinux et moi-même comme exemples de trous du cul à l’égo démesuré. Enfin j’espère ! 😀

          1. Ahahah oui effectivement j’avais mal lu. Je ne connais que handy et je n’ai plus trop suivi l’actualité depuis qu’elle s’appelle dflinux. Du coup je ne connais pas arpinux ni le créateur de la viperrr.
            Mea culpa du coup.

            Je ne vais parler que de ce que je connais mais la handy était super dans le sens où elle ne reinventait pas la roue. C’etait une vraie debian avec les vrais dépôts avec l’optique de guider les débutants. J’imagine que c’est toujours pareil avec DF linux?

            Je pensais à toutes les autres distributions créées pour rien sans suivi et sans communauté.

  8. Comme on ne sait plus sur quel pied danser avec toi:

    – tuto forké: https://github.com/tnut/arch-tuto-installation…. ce n’est jamais que le 32ième fork apparement. Même si y a quelques imprécisions ici ou trop de précisions là et que j’ai pas la moindre envie de changer de distro, ça reste une base sur laquelle je peux m’inspirer. Et si vraiment il ne sert pas. ben, la poubelle n’est pas bien loin

    1. Cher Thierry,

      Si tu regardes les forks, tu verras qu’il n’y a aucune quasiment jamais aucune modification apportée.

      Quant à la NuTyX, tu la mets à mort quand cette fois ? Il y a eu une mise à mort en octobre 2012, de mémoire ?

      http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=8658

      À propos, combien de contributeurs as-tu remercié pour conserver les pleins pouvoirs sur ton projet ?

      Quant à la poubelle, je te dirai bien d’y mettre quelques projets dont le tien ou encore YaoLinux, mais ce ne serait pas diplomate.

      En toute non cordialité,

    2. Oh, ben, puisque tu te proposes (mais tu reprends vraiment le flambeau et feras les ajustements nécessaires quand il y en aura, OK ?)… Tu peux déjà apporter un changement : au moment d’installer les polices, remplacer « ttf-freefont » par « gnu-free-fonts ». Visiblement, le paquet a été renommé au cours des dernières 24 heures (mais si on suit le guide tel quel, comme Pacman ne va plus retrouver le paquet « ttf-freefont », ça va coincer…).

          1. Oula la la la, toi tu vas vraiment pas bien. Parler de « Petit tutoriel d’installation » comme projet, faut pas pousser quand même

            Vraiment, mais alors vraiment désolé si cela te froisse.

            Le guide est renommé pour être directement lisible depuis github:
            https://github.com/tnut/archlinux-installation

            Pour tes accusations non fondées, je laisserai les lecteurs/lectrices jugés par eux(elles)-même.

          2. Une documentation informatique est un projet comme un autre.

            Tu l’as renommé, tant mieux.

            Quant aux accusations non fondées, on peut demander à Sipo, Minzord, Rems et combien d’autres s’ils sont du même avis que moi ?

            Mais, bah, tu auras toujours raison et j’aurais toujours tort…

            Fais ce que tu veux de mon travail de synthèse, je n’en ai plus rien à faire après y avoir passer 5 ans dessus. Je te laisse le maintenir en vie, Ô grand spécialiste du monde Archlinuxien… Bon courage !

        1. J’ai vu aussi que tu avais supprimé les espaces avant les « : » Fallait pas faire ça : en français, il faut mettre une espace avant les ponctuations doubles (; : ! ?).

          Et pourquoi avoir décomposé la création des points de montage (/mnt/boot et /mnt/home à la place de /mnt/{boot,home}) ? Ça créait les deux sous-répertoires en une seule ligne de commande.

          1. la Suppression des {}: plus pédagogique à mon goût, il y a le -v en plus d’ailleurs
            l’espace avant le deux-points: Je ne savais pas j’avoue , je trouve plus propre sans l’espace autant pour moi.

            Je (re)fais ce guide uniquement pour mes propres besoins.

            Aucune Intention de passer sur Arch Linux

            Et pour ce qui est de Sipo, Minzord et Rems, j’expose ici ma Version, fais en ce que tu veux:

            – Rems: je lui ai proposé de passer la main, il m’a simplement répondu qu’il en était capable. C’est un Monsieur très sympa et posé par ailleurs.

            – Sipo: Il souhaitait aller trop vite et trop loin à mon goût. Certe il avait (et a toujours) des bonnes idées. Son gros défaut: son incapacité de rester plus longtemps que 1 mois à faire la même Chose

            – Minzord: Je ne le connais pas beaucoup, j’ai cru comprendre qu’il avait sa propre distribution Linux . C’est très bien pour lui, si tel est le cas.

            Pour YaoLinux, c’est Rems et Graknu qui m’ont gentillement demandé à l’époque de ne pas m’occuper de la Version systemD de la NuTyX. Ils voulaient faire leur propre projet. J’ai accepté sans problèmes. Malheureusement, le projet est mort dans l’oeuf si j’ose dire

            Pour finir, non je n’ai JAMAIS viré personne. Ils partent et reviennent quand ils veulent ce qui est fait est fait. C’est aussi simple que cela. On a tous une vie réelle (et même un métier) à côté de notre passion

          2. Pour la typographie, c’est simple. Un « morceau », un espace après, deux « morceaux », un espace avant et après.

            La suppression d’une fonctionnalité classique des shells, pourquoi pas ? 🙂

            Quant à tes explications, si j’arrive à avoir les personnes concernées, elles confirmeront et / ou infirmeront tes propos.

  9. Salut Tonton Fred,

    Navré d’apprendre que le guide d’installation va appartenir au passé d’ici peu. Égoïstement, il va me manquer. Je te souhaite le meilleur pour la suite et encore merci pour toutes ces heures consacrées à Arch Linux et à ses utilisateurs.

    1. Tu as résumé le monde du libre version 2019 en un mot : égoïstement.

      Désolé pour l’acidité de la remarque, mais je n’ai plus la moindre foi dans les capacités de prise de conscience du réel des libraires de 2019.

      1. Je suis d’accord avec toi, sur le fond, mais j’essaie toujours (à mon petit niveau) de faire bouger les choses : étant traducteur chez GNOME, sur Launchpad, Transifex…
        Ne perds pas espoir et regarde plutôt le verre à moitié plein !

  10. A propos d’Arcolinux : le but d’ Erik Dubois est d’apporter de l’aide aux gens qui désirent rejoindre Arch linux . En parcourant son site, attentivement, on peut remarquer qu’il insiste sur la procédure « step by step » pour aboutir au « arch way » . Quant au nombreuses iso … j’ai lu qu’il comptait se cantonner à 2 ou 3 bureaux . Mais selon moi sa démarche est plus qu’intéressante et en ce qui concerne le LTS et la commande pacman via terminal : c’est exactement ce qu’il propose sur son site .

    1. En clair, il veut humaniser à sa manière le wiki ? Au lieu de faire un guide synthétique, il multiplie les ISO comme Jésus multipliait les pains…

      Il y a quelque chose comme 26 ou 27 ISO. Comment s’y retrouver sans avoir envie de se dire : « Bon, c’est pas la peine, c’est le bordel monstre ? »

      Si tu as une réponse, je suis preneur !

  11. Bonjour Fred,

    Je dois dire que cette décision m’attriste un peu.
    Hormis le fait que tu détaillais une installation propre, j’aimais aussi voir tes paquets que tu installes directement à l’installation du système.

    J’ai essayé Anarchy, mais je n’avais pas l’impression d’avoir « battit » mon système.. et je préférais largement ton tutoriel en le peaufinant à ma sauce, tel que tu l’indiquait : « une base pour se dégrossir ».

    Une fois par mois était certes très prenant en terme de charge, mais je pensais que tu prendrais une décision style « une fois tous les 3 ou 6 mois »

    Je rejoins un peu le discours d’autres commentaires, c’est dommage que ta connaissance et ton implication dans ce projet soit perdue, car selon moi et travaillant dans une direction informatique, le bon sens se perd de plus en plus et des personnes comme toi deviennent de plus en plus rare au détriment de l’assistanat soit par les quelques derniers qui ont un minimum de méninge et qui peuvent encore réfléchir avec leur tête soit directement l’humain piloté par une machine qui lui dicte sa façon de travailler.

    Bref! Ma première installation d’Arch à été faite via le wiki anglophone mais tes tutoriels ont toujours été très plaisants à lire et ont été également source d’inspiration pour construire une base solide.

    Bien à toi,

    Jonathan

    1. Mon tutoriel est encore valide modulo le fait que le paquet ttf-freefonts a été remplacé gnu-free-fonts. En tout cas, je pense que j’ai assez donné pour me prendre des insultes et compagnie dans la tronche.

      Ce qui compte, ce n’est plus d’avoir des personnes expérimentées mais des personnes qui sont les ouvriers spécialisés modernes : une tâche et ferme ta gueule.

  12. Bonjour Fred,

    Je te cite :

    ‘ À propos [Tnut], combien de contributeurs as-tu remercié pour conserver les pleins pouvoirs sur ton projet ? ‘

    J’infirme le fait d’avoir été ‘ remercié ‘ par Tnut.

    Pour être précis :

    je me suis retiré du projet pour prendre le parti de l’autonomie, après avoir acquis une certaine expérience via NuTyX et donc, par extension, à l’acquisition d’un savoir transmis par la Team.

    Et si tu le permets, je tiens à remercié : Tnut, Graknu, Rems, Artémia, HackRF et Daniel…et tous les autres pour leur aide dévouée.

    En outre, je précise que j’entretiens une relation cordiale avec le créateur du projet démontrant ainsi aucune animosité de la Team NuTyX envers des personnes, ayant pour prétention (sic..), de voler de ses propres ailes.

    Bien au contraire, ces ‘ électrons libres ‘ sont motivés et accompagnés par la Team.

    Appréciable…

    Pour info, son ‘ analyse ‘ (dans le poste précédent) sur ce que nommeraient ‘ mes prétentions ‘ envers le projet, à fait l’objet de discussion constructive entre lui et moi.

    Un contrat tacite a toujours été de rigueur au sein de l’équipe : toutes pierres à l’édifice déposé à un instant « T » est considéré comme une avancée au projet, et peu importe que le dépositaire parte juste après sa contribution.

    Enfin, Fred, je préciserai que, grâce à cette expérience, j’ai pu construire un système dont je suis le seul maître, le maîtrisant de A à Z, qui ne sera jamais distribué et… Qui m’affranchissent de tous parties politiques et communautés que tu dénonces depuis un certain temps.

    NuTyX a confirmé cette conviction importante à mes yeux : la véritable liberté est de dépendre de personne.

    L’apport du savoir…leitmotiv qui t’appartenais il y a peu.

    Merci d’avoir pu m’exprimer sur ton site afin de soumettre ces quelques précisions, répondant à ta demande de confirmation de ton post précédent.

    PS: Sur l’objet même de ton post… c’est un choix.

    Cordialement,

    Greg. (Sipo)

  13. Frédéric,
    Merci encore de votre investissement depuis tant de temps dans la rédaction de vos tutos d’installation d’Arch Linux qui m’ont permis de migrer sous cette distribution depuis quelques mois. Aucun souci pour suivre les consignes qui sont claires, précises et concises du vrai miel :-).
    Profitez bien de votre temps libre pour faire tout ce qui vous fait envie et que vous n’avez pas pu faire jusqu’ici.

    Bien cordialement.

  14. Bonjour
    Juste une remarque sur un point
    J’ai installé NuTyx il y a un moment déjà par curiosité.
    j’ai trouvé l’histoire du gars sympathique (l’histoire, pas le gars, que je ne connais pas) et la distrib véloce, légère et simple. en dehors de mes clous pour des raisons de trop peu de paquet mais une distrib bien foutue au final
    [fin de l’intro]
    Et la, le gars arrive, et si je résume bien (a ma façon, certes) tu dis :
    « t’es un naze, ta distrib c’est de la merde et elle meurt quand ?, en plus t’as viré tout le monde parce que tu te prend pour un demi-dieu »
    Alors moi, j’me dit, il doit connaître personnellement un ou deux types de la bande, qui l’ont mauvaise et il lui fait comprendre que c’est pas correct
    Et la, un des fameux mec de la bande arrive, et nous explique que tout va bien et que le fameux Thierry est plutôt un gars charmant
    D’où ma question :
    Pour un gars qui quitte (veut quitter ?) le monde libre francophone parce que c’est rempli de gens noséabond, n’est-ce pas un peu paradoxal de faire des allégations sans preuve qui plus est qui s’avèrent fausses ?

    1. Allégations sans preuves et qui s’avèrent fausses ? J’ai été mal informé sur le départ des personnes en question, cela arrive.

      Cependant, on constate que ce projet nichesque dans sa base et dans sa conception qui a déjà été mise à mort une fois en octobre 2012 a eu une histoire mouvementée.

      On peut constater que les contributeurs sont tous partis pous diverses raisons plus ou moins définitives.

      Après, libre à chacun(e) de prendre plaisir à utiliser une distribution qui nécessite une réinstallation technique tous les 6 à 12 mois.

      Quant à la toxicité du monde libre, je l’ai suffisamment fréquenté pour m’apercevoir qu’il y a pas mal d’éléments qui ferait passer le plutonium pour un fromage blanc à 0% de matière grasse.

      Que le projet dont on parle continue ou meurt, cela ne changera rien au fait qu’il est nichesque et qu’il ne sauve en partie sa peau que grâce à la récupération et l’adaptation des recettes de Crux et d’Archlinux.

      Bref, un classique du monde libre : se disperser au lieu de solidariser un minimum les efforts.

      1. Sans doute
        Par contre faut peut être arrêter à un moment avec le « solidariser un minimum les efforts », ça n’existe pas sauf exception et ça n’arrivera jamais, donc faut passer à autre chose
        Et plutôt que de dire que c’est une distro de niche, qui « a déjà mouru une fois », blablabla, sachant que le mec n’ira sans doute jamais contribuer sur un autre projet, un encouragement ou un petit mot pour souhaiter bon courage ça coûte pas plus cher

        1. Si les gens sont bêtes au point d’ignorer que l’union fait la force…

          Ensuite, la gestion du projet en question a été un brin cahotique…

          En pouvait-il en être autrement en prenant une les comme base ?

          Vous avez quatre heures et deux copies doubles à remplir 😉

          1. Problème dans l’énoncé de la dissertation Fred : à la troisième ligne.

            J’espère que cela sera pris en considération sur ma note du BAC, parce que…le BAC, cette année…

Les commentaires sont fermés.