6 mois sur peertube, quel bilan ?

Tout en écoutant l’excellent Prokopton d’Aenephamer – qu’il faudra un jour que je chronique – je rédige ce court billet qui va jouer le rôle de bilan de 6 mois d’utilisation du réseau d’hébergement de vidéo alternatif.

J’avais déjà fait un premier bilan au bout d’un mois et j’avais eu un brin la dent dure à l’époque. Bien des choses se sont décantées par la suite.

Cependant, il y a un passage que je rédigerais à peu près de la même façon aujourd’hui :

Pour conclure ? Je dois dire que partir a été une décision difficile à prendre. Mais je ne la regrette pas. Et je conseille aux youtubeurs linuxiens sérieux de faire de même, sous peine d’être noyés dans des vidéos d’une qualité médiocre et sans aucun apport technique au final.

Je virerai « linuxiens » et le « et sans aucun apport technique au final ». Évidemment, quitter le confort du cocon youtubesque est difficile. Je suis loin d’avoir récupéré tous mes abonnés de Youtube. Mais est-ce un mal ? Combien de personnes s’étaient abonnées pour les dramas puis n’étaient plus jamais revenues ?

Je n’ai plus que 113 abonnés à mon compte. Cependant, mes chaînes font le plein ce qui compense un peu 😉

Comme on le dit, mieux vaut souvent la qualité à la quantité.  Comme je l’avais dit sur mon premier billet bilan, j’ai presque retrouvé le nombre de vues que je faisais en moyenne sur Youtube, ce qui n’est pas si mal, vu la jeunesse et le peu de notoriété de Peertube 🙂

Ce n’était pas un choix facile à faire que de quitter LE réseau de diffusion de vidéo par définition. Mais je ne le regrette pas. Depuis novembre 2018, j’ai produit environ 70 nouvelles vidéos. Soit presque 12 par mois, une moyenne de 3 vidéos par semaine… Alors que j’étais à 5 voire 6 vidéos par semaine sur Youtube… Autant dire que j’ai gagné en qualité de vie.

Je n’ai plus peur de voir une de mes vidéos supprimées pour avoir parlé du mauvais logiciel. Ni à me trimballer les conséquences du énième drama. J’ai même décidé d’ouvrir en février 2019 sur l’instance Tux’n’Tube une chaine complémentaire, Clash of Fredo où le méchantfred qui sommeille peut de temps en temps se réveiller. Il y a une vingtaine de vidéos disponibles. Soit une dizaine par mois. Un rendement pas franchement stakhanoviste…

Pour conclure rapidement ce semestre ? J’ai retrouvé le plaisir de faire des vidéos sans me mettre une pression maladive sur les épaules. D’ailleurs, le hasard fait bien les choses… Alors que mon aventure peertubesque franchit les 6 mois, celle d’Agnès et de son blog Destination Passions affiche l’âge vénérable de 7 ans !

Le temps passe beaucoup trop vite par moment…

19 réflexions sur « 6 mois sur peertube, quel bilan ? »

  1. « Soit presque 12 par mois, une moyenne de 3 vidéos par semaine… Alors que j’étais à 5 voire 6 vidéos par semaine sur Youtube… Autant dire que j’ai gagné en qualité de vie »

    Sinon passe à une vidéo par semaine, tu gagneras encore plus en qualité de vie.

  2. 113 abonnés… mais uniquement ceux qui sont abonnés depuis un compte PeerTube ou du Fediverse en général (Mastodon, Pleroma, GNU Social…). Parce que ceux qui sont abonnés via RSS, eux, ils ne sont pas comptabilisés. Or, combien sont-ils, ça… ?

    Enfin, c’est pas comme si tu faisais la course aux abonnés, donc bon.

    Merci pour ce bilan.

    1. En effet, je ne fais pas la course aux abonnés. C’était juste pour donner un ordre d’idée. Entre les personnes abonnées et les personnes qui suivent les vidéos régulièrement, c’est une autre paire de manches 😀

  3. hello fred,

    je te suis regulièrement maintenant que ce soit sur le blog (en grande partie…) ou du temps de ta chaine youtube, j´aime tes avis eclairés et sans fioriture sur le monde linux.

    Une question, je vois pour l´instant Peertube comme un petit reseau video intimiste mais quid de quelqu´un qui aurait pour idée de lancer un projet de serie animee ? les difficultés, la visibilité, les notions de possibles censure sur peertube ?

    Même si ca sort un peu de ton carcan linux, j´aurais bien aimé avoir quelques elements de réponses de ta part. merci á l´avance.

    1. Salut.

      De rien pour les vidéos et les articles de blog.

      Peertube est encore assez jeune. La visibilité sera par conséquent moindre. La censure ? Cela dépendra de l’instance utilisée.

      Je t’avoue que je ne me suis jamais lancé dans un tel projet, donc je ne serai pas d’une aide énorme ici.

  4. Pourtant ça a l’air tellement bien YouTube : http://e-penser.com/index.php/2019/04/06/youtube-abandonne-les-createurs/ 😀
    Jamais trouvé d’instance avec 100 % de liberté d’expression et avec un.e tenancier.e de confiance pour PeerTube moi… même si j’en ai vu avec du contenu « plus ouvert » que d’autres.
    Soyons clair : si une instance refuse le porn ou d’autres styles de vidéos (légales s’entend, le porn c’est légal) pour pudibonderies, je ne vois pas l’intérêt d’avoir sa chaîne dessus par principe sur la liberté d’expression.
    Faudrait que je creuse tiens parce que j’ai du contenu copyrighté aussi à stocker autre part que sur mes disques durs, genre cloud de sauvegarde.
    Désolé pour la digression 😛

  5. Je dois être vraiment très nul, je ne comprends rien pour s’inscrire et mettre des vidéos sur Peertube.

    On dira ce qu’on voudra mais en trois clic j’avais pu m’inscrire sur Youtube … et en français !

    Un guide d’installation Peertube dans tes cartons (serait le bienvenu) ?

  6. Parfait Fréd, donc en gros pour s’inscrire sur Peertube il faut, auparavant s’inscrire sur un autre truc …

    C’est clair que ça ne l’était pas !
    Pour gagner du temps pourrais-tu me dires lesquels proposent 5 GB de données ?

    …. et parmi eux lequel tu me conseilles ?

    Encore merci.

Les commentaires sont fermés.